//img.uscri.be/pth/08555a245e55b98b4d6e4a6a211a42e3adfc2840
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Violence et la règle (La)

De
259 pages
Le pouvoir se dérobe parmi les hommes, d'autant mieux qu'ils ne s'entendent pas pour distinguer la règle et la violence. L'histoire montre pourtant que les règles d'hier peuvent être révoquées. Le pouvoir circule alors parmi les hommes, se donnant à quelques-uns, courtisé par d'autres. S'il est rebelle à leurs exigences, ne faut-il pas constater sa relativité ? L'ouvrage étudie des auteurs, de Freud à Foucault, témoins de la longue tradition du pouvoir et de sa rhétorique.
Voir plus Voir moins
JeanMarc Roy
LA VIOLENCE ET LA RÈGLE Critique de la légalité
OUVERTUREPHILOSOPHIQUE
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN :978-2-343-13157-3EAN :9782343131573
La violence et la règle Critique de la légalité
Ouverture philosophique Collection dirigée par, Dominique Chateau, Jean-Marc Lachaud et Bruno Péquignot Une collection d’ouvrages qui se propose d’accueillir des travaux originaux sans exclusive d’écoles ou de thématiques. Il s’agit de favoriser la confrontation de recherches et des réflexions, qu’elles soient le fait de philosophes « professionnels » ou non. On n’y confondra donc pas la philosophie avec une discipline académique ; elle est réputée être le fait de tous ceux qu’habite la passion de penser, qu’ils soient professeurs de philosophie, spécialistes des sciences humaines, sociales ou naturelles, ou… polisseurs de verres de lunettes astronomiques. Dernières parutions Pascal GAUDET,L’institution kantienne de l’humanité, 2017. Gisèle GRAMMARE,La peinture en résonance, 2017.Jacques ARON,Saul Ascher,Un philosophe juif allemand entre Révolution française et Restauration prussienne suivi de Saul Ascher, La Germanomanie(1815) etLa Célébration de Luther sur la Wartburg (1818), 2017. Stéphane VINOLO,Connaissance et reconnaissance chez Hobbes et Rousseau. La transparence est l’obstacle, 2017. Lucien R. KARHAUSEN,Dr Georges Canguilhem, Médecin anomal, 2017. Jean PIWNICA,Martin Heidegger une affaire franco-française, 2017. Michel FATTAL,Conversion et spiritualités dans l’Antiquité et au Moyen Âge, 2017. Paul DUBOUCHET,cowboy texan », Au fil de sesRené Girard, « exploits, 2017. Fallander KALTCHAREL, Le dualisme antiréaliste et semi-empirique de Bernard Vidal,2017. Jean-Louis BISCHOFF,Penser la notion de rencontre, 2017. HyeJeong SEO, Paul Ricœur,Image de Dieu: Rédemption et Eschatologie, Tome 2, 2017. HyeJeong SEO, Paul Ricœur,Image de Dieu: Origine et déchéance, Tome 1, 2017. Dimitra PANOPOULOS,L’hypothèse platonicienne, 2017. Hans COVA,Pour une approche stratégique des espaces politiques, Essai de philosophie politique, 2017.
Jean-Marc Roy La violence et la règle Critique de la légalité
Du même auteur L'anthropologie religieuse, le pouvoir et la croyance : examen de la contribution de Camille Tarot au problème de la fondation de la religion et du pouvoir, Revue de la recherche juridique, droit prospectif,P.U. d'Aix-Marseille, 2009-2, p. 209-228. La violence, la mimesis et le sujet, Archives de Sciences sociales des religions, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, octobre-novembre 2009, p.55-63. René Girard : la violence et le pouvoir, Archives de philosophie du droit, Éditions Dalloz,Tome 53, 2010, p. 495-510.La vengeance, les discours et la mort,in La vengeance, sous la direction de Catherine Puigelier et de François Terré, avant-propos de Bernard Teyssié,Académie des Sciences morales et politiques, Centre de recherches en théorie générale du droit, Éditions Panthéon Assas, 2011, p. 201-209.La différence et l'engagement : la position de Victor Hugo face à Hannah Arendt, Michel Foucault et Carl Schmitt, in Victor Hugo, Homme de lettres, homme de droit, sous la direction de Pierre Mazeaud et de Catherine Puigelier,Académie des sciences morales et politiques, Institut Jean Foyer de droit parlementaire, Éditions Mare et Martin,2013, p. 275-298. Le meurtre, la peine de mort et le Dernier Jour d'un condamné de Victor Hugo,in Victor Hugo, Homme de lettres, homme de droit, sous la direction de Pierre Mazeaud et de Catherine Puigelier, Académie des sciences morales et politiques, Institut Jean Foyer de droit parlementaire, Éditions Mare et Martin,2013, p. 251-273. La mémoire, le corps et la loi : la différence entre la société primitive et la société moderne, selon Pierre Clastres,in Le droit à la lumière de Bergson, mémoire et évolution, sous la direction de Catherine Puigelier et de Bertrand Saint Sernin,Académie des sciences morales et politiques, Institut Jean Foyer de droit parlementaire, Éditions Panthéon Assas,2013, p. 128 -147.
7
Résister après Auschwitz; Derrida et Jankélévitch : l'écrivain, l'homme et le pardon,in "Le génie veut être libre". Condorcet, sous la direction de Pierre Mazeaud et Catherine Puigelier, Académie des sciences morales et politiques, Éditions Mare et Martin, 2014, p. 353-381. Le génie, les règles et la transgression : Condorcet, Kant, Durkheim et les efforts pour penser la tradition et la nouveauté,in "Le génie veut être libre". Condorcet, sous la direction de Pierre Mazeaud et Catherine Puigelier, Académie des sciences morales et politiques, Éditions Mare et Martin,2014, p.79 -106. Pasteur, la science et le pouvoir,in Louis pasteur, imagination et droit, sous la direction de Pierre Mazeaud et de Catherine Puigelier, Mare et Martin, 2015, p 137-157. La justice du XXIe siècle, la procédure et la démocratie,in Quarantième anniversaire du code de procédure civile (1975- 2015), sous la direction de Catherine Puigelier et Isabelle Pétel-Teyssié, Édition Panthéon Assas, 2016, p. 111-145.
8
En hommage à Yvonne Flour, Jean Granier et Camille Tarot Je remercie Catherine PUIGELIER de son soutien indéfectible et de m’avoir associé à ses publications qui m’ont permis de prendre parti dans des débats et d’avancer dans mes propres recherches.
La faculté de sociologie de Caen m’a toléré plusieurs années comme auditeur libre. Je n’oublie pas Aldo HAESLER et ses cours qui, pour la première fois, m’ouvraient la porte de la réflexion sociologique.
En suivant les conférences de Camille TAROT, je suis aussi entré dans sa conversation et dans son amitié. Des questions, une manière de pensée et la patience devant le complexe doivent beaucoup à son enseignement, et à sa compagnie, ainsi qu’à sa lecture vigilante des épreuves du texte. Encore merci.
Un grand merci à mes relecteurs : Jeanine BELGOGERE, Christiane ROY, Patrick SUSIN.
9