Ben Sira, un sage pour notre temps?

-

Livres
296 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le livre du Siracide, un des livres de l'ancien testament, n'est pas toujours aisé à décrypter. Depuis une vingtaine d'années, les études textuelles, littéraires et théologiques de l'oeuvre ont connu un véritable regain d'intérêt mais ces travaux n'ont pas toujours permis d'en éclairer l'éxégèse et l'herméneutique. De plus, dans le cadre restreint de cette étude, il n'est pas possible de parcourir l'ensemble du livre. Ce livre s'attarde principalement sur le chapitre 7, essentiellement éthique. Autant de domaines qui intéressent aussi la sagesse en Afrique hier et aujourd'hui.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2017
Nombre de visites sur la page 54
EAN13 9782140029462
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Paulin Poucouta
Ben Sira, un sage pour notre temps ? Une lecture de Siracide 7
Ben Sira, un sage pour notre temps ?
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris www.harmattan.com ISBN : 978-2-343-11068-4 EAN : 9782343110684
Paulin POUCOUTABen Sira, un sage pour notre temps ? Une lecture de Siracide 7
Du même auteur La dynamique missionnaire de l’Apocalypse,Paris, Cerf, Thèse, 1991, 287 p.L’Église dans la Tourmente,Kinshasa, Épiphanie, 1996, 112 p.Les Exigences de la mission. L’aventure prophétique d’Ézéchiel, Kinshasa, Épiphanie, 1997, 112 p.La mission à tous vents. Le livre de Jonas,Kinshasa, Épiphanie, 1997, 104 p.La Bible en terres d’Afrique. Quelle est la fécondité de la parole de Dieu ?, Paris, Éditions de l’Atelier / Éditions Ouvrières, 1999, 144 p.Lectures africaines de la Bible, Yaoundé, Presses de l’UCAC, 2002, 122 p.Du Neuf et de l’Ancien. L’évangile de Matthieu en dix étapes,Yaoundé, Presses de l’UCAC, 2004, 192 p.Et la vie s’est faite chair. Lectures du quatrième évangile, Paris, L’Harmattan, 2005, 290 p.Pour une Église de veilleurs. Apocalypse johannique et théologie africaine,Yaoundé, CLE, 2006, 190 p.Lettres aux Églises d’Afrique. Apocalypse 1-3,Yaoundé, è PUCAC, 2007,2édition, 262 p.Paul, notre ancêtre. Introduction au corpus paulinien, è Yaoundé, Presses de l’UCAC, 2008,2édition, 189 p.Vivre à contre-courant : La lettre de Jacques, Kinshasa, Mediaspaul, 2009, 123 p. Quand la Parole de Dieu visite l’Afrique. Lecture plurielle de la Bible,Paris, Karthala, 2011, 250 p. Gods’s word in Africa,Nairobi, Paulines, 2015, 222p.
Dédicace À nos familles, à nos Églises-familles-de-Dieu, Pour la sagesse de la fidélité, de l’unité et de la paix
L’assiette allongée, c’est la famille de Dieu (Proverbe porté par une pictographie woyo).« En ce temps-là Jésus prit la parole et dit : ‘’Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits. Oui, Père, car tel a été ton bon plaisir’’ » (Mt 11, 25-26).
8
Remerciements Ce livre a été pensé et initié pendant notre semestre sabbatique à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve, de septembre 2012 à février 2013. Nous y avons bénéficié de l’accueil des collègues et amis de la Faculté de Théologie, des responsables du collège Saint Paul, ainsi que des frères dominicains. Nous tenons à les en remercier. Notre reconnaissance va également àMissio AachenetPorticusqui ont soutenu la recherche et permis sa publication. Je dis chaleureusment merci à chacun des amis et parents de Bruxelles, de Namur et de Paris qui ont encouragé cette œuvre d’écriture. Un grand merci à Ed. Cothenet, R. Luneau, et J. Asurmendi qui ont pris de leur temps pour nous relire et nous proposer de judicieuses corrections. Un merci tout spécial à H. Danet dont les compétences informatiques et la fraternelle disponibilité ont permis la finition du travail avant son achememinement aux éditions de l’Harmattan. Enfin, à F. S. Sumbo dont le répertoire de « couvercles à proverbes du Cabinda » nous a copieusement inspiré, je dis de tout cœur :Iveve tshi matondo, mille mercis.