//img.uscri.be/pth/1b12c91e23cd66412333b464c570cf923f8b5456
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 30,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

État et Églises dans le Brésil du XXIème siècle

De
394 pages
Cet ouvrage propose une nouvelle approche des mutations contemporaines du rapport entre politique et religion dans la modernité, fondée sur le concept de « partenariats public-religieux ». A travers le cas du Brésil contemporain, où la souplesse de la séparation entre l'État et les Églises permet l'instauration de ces collaborations « gagnant-gagnant », notamment dans la mise en œuvre des politiques sociales, l'auteur apporte un regard original sur les transformations de l'action publique à l'oeuvre dans nos sociétés modernes.
Voir plus Voir moins
proposent une déInition et une typologie. Des formes de coopération
les « partenariats public-religieux » reLètent de manière symptomatique la reconIguration des relations entre les sphères politique et religieuse
Eliott Mourier
ÉTAT ET ÉGLISES e DANS LE BRÉSIL DU XXI SIÈCLE
L E S PA R T E N A R I AT S P U B L I C - R E L I G I E U X
Recherches Amériques Latines
ÉTAT ET ÉGLISES e DANS LE BRÉSIL DU XXI SIÈCLE Les Partenariats Public-Religieux
Recherches Amériques latines Collection dirigée par Denis Rolland et Joëlle Chassin La collectionRecherches Amériques latinespublie des travaux de recherche de toutes disciplines scientifiques sur cet espace qui s’étend du Mexique et des Caraïbes à l’Argentine et au Chili. Dernières parutions Eric TALADOIRE,Les contre-guérillas françaises dans les Terres Chaudes du e Mexique (1862-1867). Des forces spéciales au XIX siècle, 2016. Sergio Javier VILLASENOR BAYARDO,Vers une éthnopsychiatrie mexicaine. La médecine traditionnelle dans une communauté nahua du Guerrero, 2016. Agripa FARIA ALEXANDRE,L’écologie politique au Brésil. Rio de Janeiro, 2016, 2016. Ute CRAEMER, Renate KELLER IGNACIO,Transformer est possible ! Comment une favela du Brésil est devenue une association communautaire : Monte Azul entre défis et conquêtes, 2016. Mariella VILLASANTE CERVELLO,:Violence politique au Pérou. 1980-2000 sentier lumineux contre l’État et la société. Essai d’anthropologie politique de la violence, 2016. Erasmo SAENZ CARRETE,L’exil latino-américain en France de 1964 au début du e XXI siècle, 2016. e e Jean-Pierre TARDIEU,-XVIILes penseurs ibériques et l’esclavage des Noirs (XVI siècles). Justifications, réprobations, propositions, 2016. Jean-Pierre TARDIEU,L’affaire du Dragon (1792-1799). Les incidences au Rio de la Plata d’une menace de famine à l’île Maurice, 2016. François BALDY,Bernal Diaz del Castillo et la conquête de la Nouvelle Espagne (Mexique),2015. Beyla Esther FELLOUS,La nature juridique des accords entre l’Union européenne, le Chili et le Mexique, 2015. Arnaud MARTIN,La laïcité en Amérique latine, 2015. Bernard GRUNBERG,A la recherche du Caraïbe perdu. Les populations amérindiennes des Petites Antilles de l’époque précolombienne à la période coloniale, 2015. Bruno MUXAGATO,Le leadership du Brésil en Amérique du Sud. De la contestation à l’émergence d’une hégémonie consensuelle, 2015. Françoise et Roland LABARRE,De la Castille médiévale à l’Amérique latine contemporaine. Seize études d’histoire et de littérature, 2015. Christophe BELAUBRE,Eglise et Lumières au Guatemala. La dimension atlantique (1779-1808), 2015. e Bruno MUXAGATO,siècle. L’actionLa politique étrangère du Brésil au XXI autonomiste et universaliste d’une puissance mondialisée, 2015.
Eliott MOURIER ÉTAT ET ÉGLISES e DANS LE BRÉSIL DU XXI SIÈCLE Les Partenariats Public-Religieux
Le lecteur pourra aisément se référer au manuscrit original de la thèse et à ses annexes, une version en ligne de la thèse étant disponible sur l’archive ouverte HAL-SHS. © L’HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris www.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-10050-0 EAN : 9782343100500
REMERCIEMENTS Ce travail n’aurait jamais vu le jour sans le soutien indéfectible, la patience et les sacrifices de mon épouse Aurélie, ni sans les sourires encourageants de ma fille Justine. Je tiens évidemment à remercier chaleureusement mes directeurs de thèse, Georges Couffignal et Olivier Compagnon, pour leur grande disponibilité, leurs conseils toujours avisés, leurs critiques constructives et leur intérêt sincère pour cette recherche à laquelle ils auront consacré un temps considérable. J’aurai énormément appris et grandi à leurs côtés. J’éprouve également beaucoup de reconnaissance pour le reste des membres du jury (M. Jean-Pierre Bastian (Professeur à l’Université de Strasbourg, rapporteur), Mme Camille Froidevaux-Metterie (Professeur à l’Université de Reims Champagne Ardenne, rapporteur) et M. Yves Surel (professeur à l’Université Panthéon Assas, président) qui ont accepté de lire et de commenter ce travail. Je remercie tout particulièrement Camille Froidevaux-Metterie dont j’ai été l’élève en licence et qui d’une certaine manière, par la qualité de ses enseignements, a été à l’origine de mes premières réflexions sur ces thématiques. Cette thèse doit beaucoup à l’ensemble des personnels enseignants et administratifs de l’IHEAL au sein duquel j’ai cumulé les statuts d’étudiant, de chargé de cours et d’agent administratif durant plusieurs années avec beaucoup de plaisir. Mes échanges avec les étudiants du TD sur les grands enjeux de l’Amérique latine auront également été une abondante source d’inspiration pour mes travaux. J’exprime aussi toute ma reconnaissance à mon laboratoire, le Centre de recherche et de documentation des Amériques (CREDA), pour les moyens financiers, matériels et le cadre intellectuel mis à ma disposition durant toute la durée de mes recherches. Merci à l’École doctorale 122 et à l’Ambassade de France au Brésil avec son programme REFEB, sans le soutien financier desquelles les conditions de réalisation de ce travail n’auraient pas été aussi favorables. J’adresse également mes remerciements à l’Université de Brasilia qui m’accorda le statut de chercheur-associé durant l’été 2011, et tout particulièrement aux enseignants et aux étudiants du département de science politique dont les orientations furent précieuses. Je souhaite également remercier l’ensemble des acteurs entrevus lors de l’écriture de cette thèse, qui m’ont tous ouvert leur porte et ont montré un grand intérêt pour ce travail qui leur doit énormément. Je remercie pour leurs relectures, leurs conseils pertinents et leur soutien amical mes amis Christian Euvrard, César Obrecht, Solange Kusseling, Thierry Crucy, Lilian Vidal, Georges Breuzet, Yves Billaud et Juliana Fiallo. Et j’exprime enfin toute ma reconnaissance à mes frères et sœurs, ma grand-mère Josette, mon père Gabriel et ma mère Françoise dont l’appui, la confiance et l’amour donnés sans mesure et de manière inconditionnelle durant toutes ces années méritent bien plus que ces quelques mots de remerciement.
7
SOMMAIRE Remerciements Sommaire Introduction 1. Cadre théorique et conceptuel 2. Le choix d’un cas d’étude : le Brésil 3. Objectifs de la recherche et hypothèses de travail 4. Délimitation du champ de recherche et procédures méthodologiques PREMIÈRE PARTIE. Les « Partenariats Public-Religieux » : origines, fonctionnement et enjeux Chapitre I : Les origines de l’action sociale religieuse au Brésil 1. Évangélisation et charité : les prémices coloniaux du social (1500-1891) 2. Le catholicisme social : de la charité à la solidarité 3. Christianisme de libération et mobilisation sociale 4. Théologie de la prospérité : action sociale multiconfessionnelle à l’ère néolibérale Chapitre II. Les modalités de l’action sociale religieuse. État des lieux et typologie 1. L’Action sociale religieuse au Brésil : un état des lieux 2. Approche quantitative et géographique du phénomène social religieux 3. Typologie de l’ASR : acteurs, rôles et modes opératoires Chapitre III. De la contractualisation de l’action sociale religieuse : les « Partenariats Public-Religieux » 1. Partenariat Public-Religieux : définition d’un concept 2. Le PPR à la loupe : décryptage d’un cas concret 3. Le PPR : un modèle d’efficacité et d’efficience ? 4. Les PPR : un risque partagé DEUXIÈME PARTIE. Impacts et conséquences des PPR sur L’État et le Religieux Chapitre IV. PPR et transformations de « L’État en action » 1. Un « État-creux » : l’avènement du Troisième secteur 2. Le PPR comme approfondissement de la « bonne gouvernance » 3. Transparence et moralisation de l’État brésilien 4. La légitimité de l’État en péril ? 9
7 9 1114 32 46 49 55 57 58 64 72 80 89 89 108 119 129 129 136 141 149 157 159 160 165 168 175