408 pages
Français

L'apport d'Yves Jean-Marie Congar au dialogue cuménique

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'année 2017 est le 500e anniversaire de la Réforme de Luther. C'est l'occasion, pour l'Église Catholique Romaine et les Églises Luthériennes de faire un bilan de parcours des 50 ans de dialogue. Quel geste pourra-t-on poser pour exprimer ce rapprochement réciproque ? C'est dans la perspective de ce grand évènement de vie d'Église que ce livre se propose d'étudier la contribution du Père Yves Jean-Marie Congar au dialogue luthérien-catholique.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 juin 2017
Nombre de lectures 14
EAN13 9782140039935
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

à clariIer davantage pour arriver à la pleine communion ? C’est dans
Congar n’a participé explicitement qu’à la première phase ofIcielle
Alin Djeckabe
L’apport d’Yves JeanMarie Congar au dialogue œcuméniqueSa contribution à la première phase du dialogue luthériencatholique (19671971)
L’apport d’Yves Jean-Marie Congar
au dialogue œcuménique
Religions et Spiritualité fondée par Richard Moreau, Professeur émérite à l’Université de Paris XII dirigée par Gilles-Marie Moreau et André Thayse, Professeur émérite à l’Université de Louvain La collectionReligions et Spiritualitédivers types rassemble d’ouvrages : des études et des débats sur les grandes questions fondamentales qui se posent à l’homme, des biographies, des textes inédits ou des réimpressions de livres anciens ou méconnus. La collection est ouverte à toutes les grandes religions et au dialogue inter-religieux. Dernières parutions Francis BARBEY,Dieu est-il chrétien catholique ?, 2017. Francis WEILL,Les étoiles de Jérusalem, 2017. Bruno FLORENTIN,Les temps de la fin dans le livre de l’Apocalypse, 2017. Édouard DE RIBAUCOURT,Serf-arbitre et justification selon Martin Luther, 2017. Janine ELKOUBY,Chroniques talmudiques au féminin,2017. Francis WEILL,Le Naufrage des religieux, de la sainteté au massacre, 2017. Pierre EGLOFF,Pour des interpellations entre sciences et spiritualités, Aux frontières de l’Homme et de l’Univers, 2016. Benedicte Bernard,Laïcité française et sécularité chrétienne, 2016 Robert W.JENSON,Systématique, Volume 1, Le Dieu Théologie Trine, 2016. Daniel TRÉPIER,La passion de la liturgie, 2016. Christian NGAZAIN NGELESA,La nature humaine comme norme morale d'après Hans Urs von Balthasar, 2016.Albert SOUED,Comprendre la Qabalah, 2016.
Alin Djeckabe L’apport d’Yves Jean-Marie Congar au dialogue œcuménique
Sa contribution à la première phase du dialogue luthérien-catholique (1967-1971)
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12040-9 EAN : 9782343120409
Avant propos
Le 25 janvier 2002, nous participions à la prière pour l’unité des chrétiens dans le diocèse de Maroua-Mokolo (Cameroun). Nous étions fort étonné de voir une communauté composée des chrétiens de différentes confessions chrétiennes, oublier les querelles du passé et adresser ensemble leur prière à Dieu Père. Nous ne comprenions pas pourquoi la célébration commune de d’Eucharistie pouvait venir à manquer ce jour. Pourtant c’est le Christ qui nous unit. Le fait d’être fils de Dieu par notre baptême devrait nous engager à participer à la même Eucharistie où le Christ lui-même se donne en nourriture. Il fallait peut-être chercher à comprendre les questions théologiques sous-jacentes qui empêchent les chrétiens réunis à célébrer l’Eucharistie. Nous étions invité à l’issue de cette rencontre œcuménique à présenter un article pour le compte du journal du grand Séminaire Saint-Augustin de Maroua où nous faisions nos études de théologie. Le désir d’entreprendre plus tard un travail sur les questions œcuméniques nous tenait beaucoup à cœur.
Dans le cadre de nos études de théologie à la Faculté de Théologie de Lille, nous avons fait le choix, en 2010, de travailler les questions de l’Eucharistie dans le dialogue entre l’Église Catholique Romaine et les Églises Luthériennes. Cette première étude a fait se développer en nous le sens œcuménique et nous nous sommes intéressé à l’ecclésiologie œcuménique avec Yves Jean-Marie Congar pour son engagement œcuménique de vie et d’œuvre.
Le présent livre présente la contribution du Père Yves Jean-Marie Congar au dialogue Luthérien-Catholique. Nous relevons ses contributions multiples dans ses articles et ouvrages qui présentent ses thèses ecclésiologique, œcu-ménique et théologique. Nous nous sommes principalement référé aux Archives du Père Congar du Saulchoir à Paris, ses courriers et échanges, jusqu’à lors, non encore publiés pour présenter sa position sur les différents thèmes du dialogue. Tel est notre travail de recherche scientifique en vue de l’obtention du doctorat canonique, thèse soutenue publiquement le 16 avril 2015 à l’Université catholique de Lille et que nous publions intégralement.
Ce livre parait au moment où l’on se pose des questions sur les points actuels de convergence et de divergence dans le dialogue Luthérien catholique. e Le 31 octobre 2017 ne passera pas inaperçu. Cette date marque le 500 anniversaire de la Réforme de Luther par sa publication des quatre -vingt-quinze (95) Thèses contre les indulgences affichées sur la porte de l’Église de Wittenberg.
7
Par ses thèses, sans le savoir, Luther pose les bases de la Réforme. Les Églises issues de la Réforme dans leur ensemble se préparent à célébrer le grand événement qu’est le début de la Réforme. Cette année 2017 est aussi l’occasion, pour l’Église Catholique Romaine et les Églises Luthériennes, qui se sont engagées dans le dialogue bilatéral depuis 1967, de faire le bilan de parcours des 50 ans de dialogue. Le 31 octobre 2016 à Lundt, une déclaration conjointe entre le Pape François et l’évêque luthérien Munib Younan de Jérusalem a déjà marqué l’événement. Cette déclaration signée conjointement a lancé avec fermeté et de façon officielle la commémoration commune Catholique-Luthérienne de la Réforme. L’Église catholique Romaine et les Eglises Luthériennes réunies en Fédération Luthérienne Mondiale sont réellement en dialogue. Quel est le but du dialogue engagé depuis cinquante ans si ce n’est pour arriver à une communion ecclésiale ? C’est donc un grand événement de vie d’Eglise qui se prépare. La déclaration commune de Lundt remarque que « ce qui nous unit est plus grand que ce qui nous divise ». Quelles sont aujourd’hui les questions du dialogue qui nous divisent et que nous devons chercher à clarifier davantage pour arriver à la pleine communion? Quel geste pourra-t-on poser en l’année 2017 pour exprimer ce rapprochement réciproque?
Par cet ouvrage, Congar apporte sa contribution. Nous remercions vivement l’édition Harmattan d’avoir accepté de rendre public cet ouvrage qui se place dans cette année d’anniversaire de la Réforme. Toute recherche est le fruit d’une collaboration. Nous remercions vivement Mme Marie-Hélène Lavianne, professeur émérite de la Faculté de Théologie de Lille, qui a accepté de nous guider dès le début de notre recherche théologique. Nous remercions Monseigneur Antoine Ntalou, Archevêque émérite de Garoua (Nord-Cameroun), de nous avoir donné la possibilité de poursuivre nos études en théologie. Nous remercions également le diocèse de Lille qui nous a accueilli pour cette formation. Nous remercions M. Christian Berner, notre directeur de recherche pendant notre formation en master philosophie. Dès le début de nos recherches, nous avons pris contact avec certains théologiens : Nous remercions vivement le Père Jean-Pierre Jossua et le Père Joseph Hoffmann avec qui nous avons eu des échanges téléphoniques en juin 2011. Ce furent des moments enrichissants d’éclairage du sujet dans le cadre de notre recherche sur la contribution de Congar au dialogue luthérien-catholique. Nous remercions M. André Birmelé de l’Église Luthérienne, qui a accepté de nous rencontrer en juin 2011 à l’Université de Strasbourg pour échanger sur le sujet. Nous avons eu accès aux Archives du Père Congar à Paris. Nous exprimons notre gratitude à l’égard du Frère Jean-Michel Potin pour sa collaboration et son aide. Il nous a permis d’exploiter les archives. Que tous les frères
8
dominicains qui travaillent à bras-le-corps pour la cause de l’œcuménisme à la suite de Congar en soient ici honorés. Nous remercions le Père Michel Clincke qui nous a beaucoup soutenu dans la rédaction. La mise en forme de l’ouvrage a demandé non seulement des sacrifices de notre part, mais aussi des contributions matérielles et temporelles de la part des personnes qui nous entourent. Nous remercions tous ceux qui ont contribué à cette recherche d’une manière ou d’une autre, tous les amis et paroissiens de Roubaix-Hem où nous avons vécu notre insertion pastorale pendant notre formation théologique. Nous portons chacun dans notre prière et les confions au Seigneur dans l’action de grâce de les avoir mis sur notre chemin. Unproverbe africain dit : «Pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village». Tous ceuxque nous avons rencontrés sur notre chemin dans la vie, ont contribué et contribuent encore à notre croissance ; même sans les nommer, qu’ils trouvent ici nos sincères remerciements.
9