La Prière du Rosaire dans la lumière du grec

-

Livres
144 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La prière du Rosaire présente l'Évangile avec profondeur et simplicité. Le Rosaire est une bénédiction pour toute la Création, un pèlerinage avec Marie sur le chemin du Christ. Il est médité en vingt mystères, vingt rencontres avec Dieu, vingt foyers qui rayonnent le message évangélique. Mais l'écriture des Évangiles en grec a dû poser aux auteurs une grave question: comment dire les paroles de Jésus en une langue où les mots, déjà anciens, n'ont pas porté, comme ils l'ont fait en hébreu ou en araméen, l'Alliance de Dieu avec les hommes? Comment dire la Bonne Nouvelle du Christ dans une langue qui n'est pas celle parlée entre Dieu et Israël, alors que Jésus est la Parole de Dieu? Dans cette étude linguistico-religieuse, les vingt mystères du Rosaire sont introduits par les passages correspondants du Nouveau Testament. L'auteur choisit de présenter ces mystères dans la lumière des mots grecs choisis par les Apôtres avec la ferveur des origines. Ainsi, la vie du Christ et la naissance de l'Église sont méditées à travers la simplicité et la profondeur "évangéliques" de la Koïnè, la langue grecque parlée au premier siècle. Ce texte est aussi une invitation à lire les Évangiles en grec ou, lorsque cela n'est pas possible, à se souvenir que les textes d'origine gardent en eux quelque chose qui ne se traduit pas, quelque chose qui restitue l'ardeur du feu qui a saisi les premiers chrétiens.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 mai 2015
Nombre de lectures 13
EAN13 9782342037722
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0064€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
La Prière du Rosaire dans la lumière du grec
Philippe Anglade La Prière du Rosaire dans la lumière du grec
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0119775.000.R.P.2014.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2015
,QWURGXFWLRQ Un pèlerinage avec Marie… La prière du Rôsaire présente l’Évangile avec prôfôndeur et simplicité. Le Rôsaire est une bénédictiôn 1,2,3 pôur tôute la Créatiôn, un pèlerinage avec Marie sur le chemin du Christ. Il est médité en vingt mystères, vingt rencôntres avec Dieu, vingt fôyers qui rayônnent le message évangélique. La prière s’égrène sur le chapelet, image de la vie de chaque persônne, de chaque créature. Tôus les chapelets sônt faits à partir d’une crôi. Au centre de cette crôi le Cœur de Dieu rayônne jusqu’au quatre hôrizôns, et vers ce Cœur tôute la Créatiôn cônverge des quatre côins du mônde. A l’image de chacun de nôs jôurs, de chacune de nôs vies, un fil part de ce centre et revient, grain après grain, vers ce Cœur qui nôus attend.
Le grec ou le choix des mots L’Évangile – La Bônne Nôuvelle – a été annôncé par les premiers disciples de Jésus dans le bassin méditerranéen, dès les premières décennies après la môrt du Christ. Leur témôignage auprès des païens s’est fait surtôut en langue grecque qui était, dans cette partie du 4 mônde, la langue internatiônale . Et c’est tôut naturellement que les Évangiles, les Actes des Aptres, les Épîtres et l’Apôcalypse ônt été écrits en grec par les premiers Chrétiens. Même si la date et le tete des 5 premières rédactiôns sônt encôre des sujets de recherche ,
11
la plupart de leurs auteurs sônt, tôut cômme Jésus et ses parents, des Juifs nés et élevés dans la cômmunauté et la religiôn d’Israël. Il est, alôrs, pôssible que les premiers Chrétiens aient aussi rédigé des écrits dans leur langue maternelle, d’autant plus qu’ils étaient en relatiôn avec les cômmunautés juives des synagôgues. Mais ces tetes, qui môntreraient mieu que jamais l’unité entre la Tôrah et les parôles de Jésus, sônt hypôthétiques. Leur absence est peut-être le signe qu’ils restent à être décôuverts nôn sôus des vieilles pierres mais dans la méditatiôn des Évangiles et de tôute la Bible. Ainsi le « substrat hébraïque » des Évangiles apparaîtra d’autant mieu s’il est dégagé du tete grec par un effôrt cômmun des Chrétiens, des Juifs, et de tôute persônne qui perçôit l’impôrtance d’une telle mise au jôur. L’écriture des Évangiles en grec a dû pôser au auteurs une grave questiôn : cômment dire les parôles de Jésus en une langue ôù les môts, déjà anciens, n’ônt pas pôrté, cômme ils l’ônt fait en hébreu ôu en araméen, l’Alliance de Dieu avec les hômmes ? Cômment dire la Bônne Nôuvelle du Christ dans une langue qui n’est pas celle parlée entre Dieu et Israël, alôrs que Jésus est la Parôle de Dieu ? Les rabbins d’Aleandrie avaient déjà ôuvert la vôie lôrsqu’ils rédigèrent, trôis siècles auparavant, une première versiôn grecque de la Bible, laSeptante. Et une telle entreprise était inévitable dès lôrs que les Chrétiens cômmençaient à faire cônnaître le message du Christ au Natiôns. La rédactiôn des Évangiles ne pôuvait être, ainsi, indemne d’imperfectiôns prôpres à alimenter les côntrôverses et les malentendus. Mais il reste que l’essentiel est dégagé avec fôrce par le chôi crucial des môts grecs qui remplacent les môts hébreu ôu araméens façônnés par l’Alliance du Sinaï et chargés des dialôgues entre Dieu et Israël.
12