LE CORAN

LE CORAN

Livres
659 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

" L'Islam est la religion de cinq millions de Halpoularen , c'est-à-dire d'Africains " de langue peul ", depuis la Mauritanie jusqu'au Tchad inclus. En traduisant le Coran en poular, Oumar Bâ continue, développe, modernise une certaine tradition religieuse sénégalaise " Léopold Sédar Senghor.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 septembre 2001
Nombre de lectures 492
EAN13 9782296283886
Langue Français
Signaler un abus

eJ

o an
r fa n ça is. Peu [

DU MÊME AUTEUR

Essai et Etudes LA Francophonie (I.F.A.N., Mauritanie). Mon Meilleur Chef de Canton (Protat, Mâcon). La Polygamie en Pays Toucouleur (La Vie Africaine). Notes sur la Démocratie en Pays Toucouleur. Travaux scientifiques Les Peuls du Foûta Tôro Faune et Flore du Foûta Tôro (Clad, Dakar). Expression du temps en poûlar et en hassaniya (Clad, Dakar). Les mots mandés passés en poûlar et hassaniya (Clad, Dakar). Terminologie géographique poûlar (Clad, Dakar). Œuvres poétiques Poèmes peuls modernes (Cahiers d'études africaines). D'une rive à l'autre (I.F.A.N., Mauritanie). Témoin à charge (Edition Saint-Paul). Paroles plaisantes (Pensée Universelle). Odes sahéliennes {Pensée Universelle}.

Francais.Peu[
~

Traduction par Oumar Bâ

Préface de Léopold Sédar Senghor

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris France

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino ITALIE

(Ç) L'Harmattan, 1982, pour la première édition (Ç) L'Harmattan, 2001, pour la présente édition ISBN: 2-85802-222-4

P'RÉFACE par Léopold Sédar Senghor

Un chrétien, un catholique authentique, Louis Massignon, a. nO'n seulement préfacé, commenté et traduit nombre de grandes œuvres islamiques, mais il a fait plus, qui a fait connaître' aux chrétiens, voire, parfois, aux musulmans eux-mêmes, la profondeur de la révélation divine s "exprimant dans le génie de la langue arabe. Cet antécédent, parmi d'autres, m'encourage à répondre à la demande que m'a faite Oumar Bâ, de préfacer sa traduction du C01!an en langue peul. J'y ai répondu d'autant plus favorablement que je suis l'élu d'un Etat multiracial et multireligieux, dont la très grande majorité est de religion musulmane. A cela s'ajoute le fait que la Constitution sénégalaise reconnaît la religion co,mme un. des éléments essentiels de la culture, et les communautés religieuses, comme des écoles d'éducatiOll. M'ais pourquoi cette traduction du Coran en poular ? Parce qu'en ce, XXe siècle~', où~les religions, s'ouvrant à la mode.mité., font, chacune son ag,giornamento, l'Islam n'a pas voulu faire exception. C'est'l au

demeurant, ce qu'a compris la Fédération culturelle des Associations musulmanes, qui prêche un Islam rénové, plus fidèle à l'esprit qu'à la lettre et, de ce fait, intégrant les réalités contemporaines. Parce que l'Islam est la religion de quelque cinq millions de Halpoularen, c'està-dire d'Africains « de langue peul », depuis la Mauritanie jusqu'au Tchad inclus. Mais encore, pourquoi cette traduction de l'arabe, puisque l'arabe est la langue sacrée de l'Islam, comme le latin et l'Eglise catholique romaine? La réponse, ici comme là, se trouve encore dans les réalités contemporaines. Les musulmans sont aujourd'hui, quelque 600 millions. C'est l'évidence qu'il est impossible d'enseigner, d'une façon efficace, l'arabe, qui est une langue difficile, aux 500 millions de fidèles qui n'ont pas la langue du Coran comme langue maternelle. D'où la nécessité s'est imposée, depuis longtemps, singulièrement depuis le réveil des nationalismes, des traductions en langue nationale. La comparaison avec l'Eglise catholique n'est pas fortuite, car celle-ci dénombre à peu près le même nombre de fidèles, et, depuis Vatican. II, nous assistons en son sein à un progrès foudroyant des langues « vulgaires ». Nous pouvons, par ailleurs, invoquer d'autant plus librement la modernité que le Sénégal est certainement, en Afrique noire, l'un des Etats qui font le plus pour l'enseignement de l'arabe classique. Et puis, en traduisant le Coran en poular, Oumar Bâ ne fait que continuer, développer, moderniser une certaine tradition religieuse sénégalaise. Bien sûr, chez nous, comme ailleurs, on a éprouvé, dès l'introduction de l'Islam, qui date de plusieurs siècles, le besoin non seulement d'expliquer, de commenter, mais, auparavant, de traduire le Coran en langue vernaculaire. Gumar Bâ n'a fait que transcrire en alphabet latin, c'est -à-dire moderne, n'a fait qu'écrire ce qui était oral. Mais il y avait mieux qu'une tradition orale. En effet, nombreuse est déjà la littérature religieuse en langue négro-africaine, notamment en peul, dont la Qasida d'El Hadj Omar, écrite en poular, est l'une des œuvres les plus importantes. Je ne voudrais pas terminer sans avancer, ici, en manière de conclusion, un dernier argument, qui, pour être d'ordre culturel, n'en est pas moins important pour le développement religieux. Il est essentiel, en effet, qu'au mOIrJentoù, avec la transcription des langues nationales, nous retournons aux sources de notre culture, la religion nous apporte, de nouveau, son aide efficace. J'ai déjà eu l'occasion de lui rendre cet hommage, c'est la traduction et le commentaire du Coran, encore qu'ils fussent le plus souvent oraux, qui ont le

6

plus enrichi nos langues de nombreux termes philosophiques et religieux. Ce sont ces traductions et commentaires qui nous ont entraînés, nous les Soudano-Sahéliens, à l'abstraction et, partant, aux mathématiques. Il est curieux, et réconfortant en même temps, que les chrétiens, en Afrique occidentale, pour leur traduction de la Bible et des autres livres sacrés, bref, pour l'élaboration d'une langue philosophique et reI igieuse, aient emprunté leur vocabulaire et jusqu'à leur style aux prédicateurs musulmans sinon aux professeurs d'arabe. Comme on le voit, l'ouvrage d'Oumar Bâ vient à son heure. Saluons-le comme le double signe d'une renaissance culturelle et religieuse en Afrique noire. 2 septembre 1970

7

SOU
La Mecque

RAT
-

E

l

SIM

0 0 R E

7 versets

Makka

- aayeeje

7

FRANCAIS Louange à Allah, le Maître des Mondes.



VERSET

PWL
Jettoode ngoodani Alla, Jeydo binde.

Le très mise ri cor dieux. Le compatissant.

2

Joom yurmeende huumnde. Joom yurmeende heeriinde. Jeydo nyalawma njobdi diine.

Le Roi du Jour du Jugement.

3 4

C'est toi que nous servons. C'est toi dont nous implorons le secours.

Kodo ma min ndewata. Kodo ma min mballinto.

Guide-nous dans la voie droite,

Feewnu min e laawol poocingol,

la voie de ceux en qui tu te plais,

6 7

laawol been be neemnanda e mumen,

et non de ceux qui sont l'objet de ta colère. Amen.

be ngonaa tikkanaabe. 'Ammin.

9

SOU
LA Medine

RAT
GENISSE

E

II

SIM

0 0 R E NAGGE

II

-

286

versets

Madiina - aayeeje 286

FRANCAIS Au nom d'Allah, le Bienfaiteur misericordieux.



VERSET

PEUL
Dum ko innde Alla, Joom Yurmeende huum-

nde. Joom yurmeende heeriinde.

A.L.M. Allah seul detient le secret du sens de ce sigle.

A.L.M. Alla tan anndi ko soomi ede Alkule.

Cette est

Ecriture, Direction

nul pour

doute les

à

son

endroit,

1/2

Pieux

Nde deftere, alaasikke, ko nde peewal wonande hulbe Alla,

qui croient à l'Inconnaissable (qui)
accomplissent (en aumône) la sur Prière ce que et Nous font leur depense avons

2/3

been eko

goongdinbe, Min ngarjonibe,

juuloobe,

sakkotoobe

attribue

qui

croient

à

ce

qu'on

a

fait

descendre

3/4

been e hade

goongdinbe ma, e

ko laakara,

Min

njippini Ko

e ma,

avant toi, (qui), de la (Vie) Dernière, sont convaincus.

jebbiliibe.

Ceux-là sont selon une Direction (venue) de leur Seigneur et ceux-là seront les Bienheureux.

4/5

Been ngoni rewbe Joomum 'en, been ngonoyta malaabe.

Egal les point:

est

pour ils ne

ceux ou

qui que

sont tu ne pas.

impies les

que

tu

5/6

Foti

e

been

saliibe : ko be

sa

tintini tan.

e sa

avertisses

avertisses

tintinaani

saliibe

croient

Allah sur un

a leurs

scelle yeux

leur est

coeur un

et

leur Ils

ouie

;

6/7

Alla mabbe ndany

ko

kippudo

berde ko

mabbe

e nanae Ma be

bandeau.

auront

; gite lepte

mabbe cattude.

muumnaade.

tourment

immense.

Parmi

les Hommes,

il en est qui disent:

7/8

Ina

e yimbe

been Alla

wiyoobe e nyalawma

:

"Nous croyons en Allah et au Dernier Jour", alors qu'ils n'(y) croient point.

Ngoogdini

min "E jango, tawi

wona goonga e mabbe.

Ils

tendent

à tromper alors qu'ils

Allah ne

et

ceux

qui qu'eux-

8/9

Ebe

eto

fuuntude

Alla

e

goondinbe,

tawi

croient,

trompent

noon be puuntiko koye mabbe, be tinaani.

mêm~s, sans (le) pressentir.

10

FRANCAIS
En ce leur mal. coeur A eux menti. est un mal et cruel Allah en aggrave prix



VERSET

PEUL
Ina e nerde manne loode fimnde, neydi

9/10

châtiment

d'avoir

be Allaa loore. 'Ina' wonani be lepte lammude sabaabu ebe laati ebe pena.

Quand

on

leur

dit:

"Ne

semez

pas

le

10/11

So

wiyananaa,
be

mabe

: "Hoto
: "Minen

mbonnee
kay ko min

scandale sur la terre l", ils répondent: "Nous sommes seulement des Réformateurs".

leydi"

nj aabo

mOY'yinoobe.

Eh

quoi! de

ne

sont-ils cependant

pas alors

en

vérité ne

les le

11/12

Ko

semeurs pressentent

scandale

qu'ils

noon! kambe ngoni tan be coaani ?

bonnoone,

ko woni

point?

Et

quand

on ces ne

leur gens",

dit: ils pas

"Croyez répondent: eux en

comme

12/13
les

croient Quoi!

"Croirons-nous comme croient ces insensés?"
sont-ce vérité

Insensés, alors qu'ils ne le savent pas?

So be mbiyaama : ~'NgooI)dine, bono ngooI)diniri yimne" , be mbiya : "Mbele' min ngooI)dintu ko daaybe ngooI)dini." Ko noon! Kambe ngoni daaybe, ko woni tan be nganndaa ? So be kawri e been ngooI)dinbe,ne mbiya : Min ngooI)dini l'' so be njeewdoyii e " seyd'eneejimabbe cfibe mbiya:" 'ina' min koy mon min ngondi, aynoo minen, ko min

Quand (ces Infidèles) rencontrent ceux qui 13/14 croient, ils leur disent: "Nous croyons l'' alors que quand ils sont seuls avec leurs démons, ils leur disent: "Nous sommes seulement des railleurs." (Mais) Allah se raillera d'eux et Il les prolongera dans leur rébellion (où) ils vont en aveugles.

jalki toobe"

.

14/15

Allaa 'ina jalkita be, Omo munyana e bewre mabbe, ebe mbeema,

be

Ceux-là l'Egarement trafic point

sont ne dans sera la

ceux contre pas bonne

qui la

ont

pris et

en ils

troc leur ne sont

15/16

Direction;

lucratif direction.

been ngoni been wostitiibe peewal. Tonaaki njulaagu laataaki kobe feewbe.

majjere manne be

e

Ils ont ce la les

sont allumé qui

à la un est

ressemblance feu: se quand sont d'eux,

de

ceux Allah et

qui éclaire emporte Il

16/17

Yeru mabbe way kono yeru
jeeyngol gila' nde jalbinno bangeeji makko, nawi 'Alla mabbe, '0 acci be e nibne,

celui-ci donnée

à l'entour qu'ils

lumière laisse

oon toy)~do ko woni 'annoora ne njiyataa.

dans les Ténèbres, ne voyant

plus.
Ils sont sourds, muets, aveugles et ne sauraient revenir (de leur erreur). 17/18 Kobe faadube, be nduttotaako. muumbe, wumbe, no kambe

Ou bien (encore, ces Infidèles) sont comme une nuée orageuse du ciel, chargee de ténèbres, de tonnerre et d'éclairs; (les gens) se mettent les doigts dans les oreilles, contre la foudre par garde de la mort. (Mais) Allah entoure les Infidèles (de sa puissance).

18/19

Walla book kono ruulde to 'assamaan, na muuâum nibbe e diraali, e mayle ; ne mbada' peaeeli mabbe e' nande manne e
kaacaali, reentaade maayde

; wallaa

bu

no 'Alla

ko piiltido

e yeddune.

Peu s'en faut que les eclairs n'emportent
leur vue ; chaque fois que (ces éclairs) les illuminent, ils marchent quand c'est l'obscurité sur à leur clarté; eux, ils

19/20

'Ina desa' majle, 'ina difto ndaarde mabbe. Kala nde ranwani be be'njaba been, so nibbiaie mabne be ndaro~

s'arrêtent.

II

FRANCAIS
Si leur Allah vue avait et voulu, Il aurait emporté

N° VERSET
sinno haaji

PEUL
'Alla' mawo naw jiide mabbe,

leur oiie.

Allah,

sur toute

chose, est omnipotent.

e nande mabbe. No 'Alla' e kala huunde ko kattand'o. Eehey mon yimbe ! ndewe Joommon, no 'oon takao 'on e been adiibe on, mbele' jo anon 'oaon kula,

Hommes! adorez votre Seigneur qui vous a crees ainsi que ceux qui furent avant
vous

20/21

- peut-être

serez-vous

pieux

-,

Qui, couche

pour et,

vous, du

a ciel,

fait une

de

la

terre par

une

21/22

eau

laquelle

Il a fait sortir (toutes sortes) de fruits en attribution pour vous. Ne donnez point
de parèdres à Allah, alors que vous savez!

Don bad'ancfon leydi ko mbertateeri, e o 'asamaan ka mbildi, '0 jippini to asamaan ndiyam '0 yaltiniri e ndiyam he e besnooje ko 'arjiige wonande, 'on, 'oto mbad'ane'Alla' nawliraabe, 'onon 'odon nganndi. Son laatiima 'odon e sikke e ko Min njippini e maccud'o 'amen, ngadde e simoore e yeru makko, mballinode Allaabe mon gaa 'Alla' So on laatima kon ngooDd'ube. So tawi 'on mbacfaani,'on mbacfatakule jeeYngol no ngool nganducfakubbateeri mum ko yimbe e kaaye' ngol heblaanaama wonande yedduDe.

Si vous êtes en un doute à l'égard de ce que Nous avons fait descendre, apportez une sourate en et appelez (pour si cela) vous vos êtes

21/23

Témoins véridiques!

dehors

d'Allah,

Si

vous

ne

le

faites

point

-

et

vous

ne

22/24

(le) ferez point! preservez-vous du feu dont l'aliment est (forme des) Hommes, et de pierres preparees pour les Infidèles.

Annonce à ceux qui auront cru et accompli des oeuvres pies qu'ils auront des jardins sbus lèsquels couleront les ruisseaux. Chaque fois que quelque fruit leur sera accorde, en attribution, ils diront:
"Ceci est ce qui nous a été attribué, an-

23/25

Wewlin been gooDcfinDe,De ngolli sunna' e farilla, ina woodani De gese' d'e'ina doga' e les mumen calludi. Kala nde De ngarjocfinaheen besnoore 'arjige, De mbiya ndeen woni ndeya nde min ngarjogino ko 'adi De ngaddene heen ko nandi,
'ina woodani De suddiiDe laaDe, saasooDe. e 'aljannaji he no kamDe Taon kODe

térieurement", et (ce qui) leur sera donne sera ressemblant (à ce qu'ils avaient sur terre). Dans (ces jardins), ils auront des
epouses purifiées et ils y seront immor-

tels.
Allah n'a point honte de proposer en parabole quelque moustique et ce qui est en dessus. Ceux qui croient savent que c'est la Verite (venue) de leur Seigneur. Ceux, au contraire, qui sont incrédules, disent: "Qu'a voulu (dire) Allah par ceci, en parabole? (Allah) par cela egare beaucoup (de gens) et, par cela, (en) dirige beaucoup. (Mais) Il n'egare, par cela, que les Pervers.

24/26

No 'Alla' 0 hersaani nde 0 fiyata tindol mbongu e ko woni dow mbongu. Sa tawi ka gooDainbe be, 'eDe ngandi ko dum gooDa to Joo maDDe. So tawi ko Deen yedduDe eDe mbiya : "holi ko 'Alla muuyi e
dum do Tinndol 7" 'Ina majja e Tindi he

kadi ko heewi. Majjata' e Tindi he, so wona faasigeeDe.

Ceux

qui

violent

le

pacte

d'Allah,

après

25/27

son Alliance, (qui) tranchent les liens qu'Allah a ordonne de maintenir et (qui)
sèment le scandale sur terre, ceux-là

No Deen Dena pirta 'aadi 'Alla', baawo hoolondirde e 'Alla. Ebe taya ko yamiri 'Alla' e misu dum nde jokkete', eDe nbonna e leydi, been ngonni hasruDe.

seront les Perdants.

Comment êtes-vous infidèles envers Allah, alors que vous etiez morts et qu'Il vous a
donne fera qu') la vie, vous (alors puis vous serez qu') ensuite Il vous (alors mourir à Lui ressuscitera, ramenés?

26/28

Hono njeddirton 'Alla', on laatinooma kon maaYDe 0 wuurni 'on, refti '0 wari 'on, refti '0 wuurtina 'on, refti kod'o makko nduttetecfon.

12

FRANCAIS
C'est lui totalité, qui est créa pour vous ce qui, en sur la terre, puis se tourna

N° VERSEI'

PEUL
Kanko woni oon Tagando on, ko woni e

27/29

vers le ciél et les (sic) façonna harmonieusement en sept cieux. De toute chose, Il est omniscient.

leydi dendaangal, refti 0 foti e 'asamawuuji 0 fondi di jeedidi asamawuuji. Kanko e kala huunde ko ganndo.

(Rappelle) quand ton Seigneur dit aux Anges: "Je vais placer, sur la terre, un vicaire". Y placeras-tu quelqu'un qui y sèmera le scandale et y répandra le sang alors que nous, nous glorifions Ta louange et proclamons Ta sainteté Le (Seigneur) 'l" répondit: "Je sais très bien ce que vous ne savez point."

28/30

Nde be

wiyana komi ina mbi

Joome e

wonande e leydi he

Malaykaaji leydi he mona e ma." " lomto, bonna subhina 0 wi

:

" Miin
heen, Miin "

badoowo rufa ma, yiiye, e min 'andi

a wadta

minen cenin

e yettude

:

mbucfo

kon

ngandaa.

Et (le Seigneur) apprit à Adam les noms, puis Il fit défiler devant les Anges, (les êtres portant ces noms,et Il dit (aux Anges) : "Avisez-Moi des noms de ces êtres-ci, si vous êtes véridiques l'' "Gloire à Toi l'',répondirent-ils. "Nous n'avons nulle science excepté ce que tu nous as appris. Toi, Tu es l'Omniscient, le Sage.

29/31

o andini 'Adama incfe fof, refti 0 'arni dumen e Malaykaaji, 0 wii be kabree kam incfe cfee cfo, so tawi kon gooI)dube.

30/32

Be

mb i

:

ganndal 'alana min, so wona ko ngandindaa min. 'Aan, aan woni ganndo nyeenyiicfo."

"s

enaade

woodani

i ma

!

"0

Adam

l"

dit

(le

Seigneur),

avise-les

31/33

o wi

: "Eehey

'Adama,

habru

be

'inde

des noms (de ces êtres) I Et quand (Adam) eut avisé (les Anges) des noms (de ces êtres, le Seigneur,dit : "Ne vous avais-Je
point dit que Je connais bien l'Inconnais-

sable des cieux et de la terre et que Je connais bien ce que vous extériorisez et ce que que vous tenez secret.

majji gila' nde 0 habru noobe e inde majje, 0 wi : "Mbele mi wiyanaani 'on Miin mbucfo 'andi ko wirni e asamaanaiy e leydi, mbucfo andi ko penyincfon e ko laaticfon ocfon cuucfa.

Et (rappelle) quand Nous dîmes aux Anges: "Prosternez-vous devant Adam l''Ils se prosternèrent sauf Iblis (qui) refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les Infidèles.

32/34

Nde Min mbiyana Malaykaaji : "Cujjane 'Adama, be cujji so wona Ibliisa, sali, 0 mawnikini 0 laati koy wodcfinaabe yurmeende.

Et Nous dîmes: "0 Adam I habite ce Jardin, toi et ton épouse! Mangez (de ces fruits), en liesse, où vous voudrez, (mais) n'approchez point de cet Arbre-ci, sans quoi vous serez parmi les Injustes.

33/35

Min mbi : "Eehey 'Adama hocfaan e jom suudu ma 'aljanna. Nyaame heen, kon yaanyanaabe kala cfokaaycfon, 'oto battode kiicfolekki, laatodon koy toonYbe.

Or le Démon (cet Arbre) où ils

les fit pécher, à cause de ; il les fit sortir de l'état étaient et Nous dîmes: "Descendez

34/36

Taatini be Seytaane gaa makki, '0
yaltim mbi yoga leydi : be kobe laatino yoga heen mon "Njippoocfe, ko 'anybe nyiibirde ; min wonande on haa e

(du Jardin). Les uns pour les autres, vous êtes un ennemi. Vous aurez sur la terre, séjour et (brève) jouissance jusqu'à un moment (fixé)". (Mais) Adam reçut des prescriptions de son Seigneur et (Celui-ci) revint (de sa rigueur) contre lui. Il est le Révocateur, le Miséricordieux.

; 'ina woodani e dakmitogol

dumunna.

35/37

Jabi 'Adama do Joomum konngucfi, 'Alla jaabani mo tuububuya. 'Alla ko jaboowo tuububuya, jurmotoocfo.

13

FRANCAIS Nous dîmes:
Assurément Direction! tion, nulle il



VERSET

PEUL Min mbi : "Nj ippod'ee heen dendaangal ! Maa 'are mon cfo 'amd'o peewal ! Mo rewi peewalam kulol alaa e mumem, woonaani' kambe 'ebe cuno.

"Descendez du (Jardin) tous!
vous viendra qui sur eux de et Moi Ma ils une Direcne Ceux suivront

36/38

crainte

seront pas attristés.
Ceux (au contraire) qui auront été infidèles et auront traité Nos signes de men-

37/39

songes, ceux-là seront les Hôtes du Feu où ils seront immortels."

Been yeddube, be penni 'aayeeje been woni joomiraabe jeeyngol, e jeeYngol he kooe saasoooe."

amen, kamoe

o fils d'Israël!

rappelez-vous

le bienfait

38/40

dont je vous ai comblés! Tenez fidèlement
le pacte (envers) Moi! Je tiendrai fidèlement Mon pacte (envers) vous. Moi, redoutez-Moi.

Bani Isra'iila ! ciftore d'iin dl neemin mi e mon! Kuumne 'ahdam ! Mi huumna 'ahdi mon. Koao 'am Kulo ton.

Eehey

mon

nemaa jam;

Croyez Prophète) sages premiers message. faible

à que

ce

que

j'ai détenez.

révélé la Ne



ce

nouveau des point nouveau à ! mesles

38/41

qui vous

marque

veracité soyez en Mes soyez ce

à être Ne prix!

incrédules point Moi, Envers

troquez

aya

NgooQdine ko njippinmi, 'ina gooQdini ko wonduno e mon. Woto laatode kon 'arwande yeddube e guraana 'O. Hoto coode 'aayeejam coggu pamaro. Koao 'am, kuloton.

pieux

Ne du

travestissez Faux! Ne alors que

point tenez vous

la

Vérité secrète

au la

moyen

40

point

Hoto njillondire gOOijgae meere, cuud'ongOOQ8 'onon 'odon nganndi' .

Verite

savez!

Accomplissez la Prière, donnez l'Aumône (Zakât) ! Inclinez-vous (raka'a) avec ceux qui s'inclinent (en prière).

40/43

Nyiibe e juulde, totte 'asakal, njuule wondude e juuloobe.

Ordonnerez-vous la bonté pieuse(biir) aux Hommes alors que vous-mêmes (l') oubliez et vous récitez (talâ) l'Ecriture. Eh quoi! ne raisonnerez-vous pas? Demandez aide à la constance et à la Prière! C'est là (chose) penible, sauf
pour les humbles

41/44

On njamirtu yimoe diggere, njijiton koye mon, onon odon ndursito deftere
ko hadi kaggilon ?

42/45

Mballitoroae munyal e juulde. No juulde 'ina Teddi, so wona e bulbe 'Alla'

Qui

pensent

rencontrer

leur

Seigneur

et

43/46

Been

yananaabe 'en.

no No

revenir vers Lui.

e Joomum rutteteebe.

kambe

kanyum 'en ko hawrobe do 'Alla kobe

o Fils fait vous)

d'Israël! dont que Je je vous vous

rappelez-vous ai ai

le

bien-

44/47

Eehey mon Bani Isra'iila ! ciftore
neemam 'oon mo neemin mi e mon! No Min

monde

(, âlamîn)

combles! (Rappelezmis au dessus du

burnii 'on e dow tagooje '

!

Prenez

garde

à un j our où nulle

âme

ne

45/48

sera en rien récompensée pour une (autre) âme, (où) nulle intercession ne sera acceptée à son endroit,(où) nul equivalent
ne ne sera seront pris à sa place (où les Impies) point secourus!

Kule nyalawma mo nafataa fittaandu gaa fittaandu bay huundee, jabetaake e nyalawma he tefoore, nangetaake e
nyalawma haa coottigu, wona kambe 'ebe

mballee.

14

FRANCAIS



VERSET

PEUL
Tuma nde Min ndandi 'on e koreeji

(Rappelez-vous) quand Nous vous sauvâmes des gens ('âl) de Pharaon qui vous infligeaient détestable tourment, égorgeaient vos fils et couvraient de honte vos femmes! En cela est une grande épreuve de votre Seigneur.

46/49

Firawna, ebe ndefa 'on bondum lepte, eDe kirsa biDDe mon worDe, eDe nguurna DibDe mon rewDe. Ina woni e diido mon musiiba 'ummiido e Joomon mawdo.

(Rappelez-vous) quand Nous séparâmes la mer, devant vous, et vous sauvâmes, alors que Nous engloutîmes les gens de Pharaon sous vos regards!

47/50

Nde Min ceerndi do mon maayo, Min ndanndi on, Min njooli koreeji Firawna, onon Odon 'Yeewa.

(Rappelez-vous) quand Nous fîmes pacte avec Moise, durant quarante nuits, puis (quand), en son absence, vous prîtes le Veau (d'Or comme idole) et fûtes (alors) injustes !

48/51

Nde Min podani Muusa cappande nay jamma, njogitidon ngaari caggal makko.

'Onon kon toonYDe.

(Rappelez-vous quand) ensuite Nous effaçâmes pour vous ce péché, (espérant que) peut-être vous (Nous) Nous seriez reconnaissants !

49/52

Refti Min njaafi gaa mon caggal duum, mbele' joo odon njetta.

(Rappelez-vous) quand Nous donnâmes à Moise l'Ecriture et la Salvation (espérant que) peut-être vous seriez dans la bonne direction!

50/53

Tuma nde Min ngaddani Muusa Tawreeta e Seerndoonde mbele joo 'onon odon peewa.

Quand peuple! mêmes (d'Or mieux

Moise par comme pour le

dit vous fait

à vous

son

peuple: lésés pris

êtes d'avoir

"0 mon vousle Veau CréaCréasa riest le

51/54

Tuma nde wiyani Muusa wonande yimDe
mum : toonyi "Eehey koye mon yimDe ! 'onon on mon, e jogitaade 'on

idole). vous aux

Revenez yeux de

à votre votre (de Il

teur (bâri') et tuez-vous!
teur (bâri') gueur) contre Révocateur, et Il vous. le reviendra En vérité

Cela sera

ngaari. Tuube faade gaamnudo 'on, mbarondire e koye mon! Duum Duri moyande
'on do tagdo 'on, 'Alla jabani 'on

Tuububuya, no kanko 'Alla, kanko woni Jaboowa Tuububuya, Jurmotoodo.

Miséricordieux.

(Rappelez-vous) quand vous dites: "0 Moise! nous ne croirons pas en toi
avant de voir Allah de façon manifeste l"

52/55

(en punition de quoi), la Foudre vous emporta sous les regards de tous.

Nde mbiidon : "Eehey Muusa ! min ngooijodintaama haa min njiya 'Alla e feenyeje ! Nangi 'on hartaango, onon odon yeewa.

Ensuite Nous vous avons rappelés (à la vie), après votre mort, (espérant que) peut-être vous seriez reconnaissants.

53/56

Refti Min 'ummitini 'on caggal maayde mon, mbele' joo 'onon odon njetta.

Nous fîmes planer sur vous la Nuee et fîmes descendre sur vous la Manne et les Cailles. "Mangez ces excellentes (nourritures) que Nous vous avons attribuées l" Ils ne nous ont point lésés mais il~ se lésèrent eux-mêmes.

54/57

Min

doftini

e mon

ruulde,

Min

njippini

e mon tuutam poolel e doo De gaudaade. " Nyaame e beldi ko Min ngarjogini 'on" De toonyaani Min ko woni be laatiima koye ma&be 'e&e toonya.

(Rappelez-vous) quand Nous dîmes: "Entrez dans cette cité et mangez de ces produits partout où vous voudrez, en

55/58

Tuma nde Min mbi ; "Naate e ngo wuro, nyaame heen ko kaajcfonkon yanyanaaDe ! Naate e damugal kon juul&e, mbiye ;

15

FRANCAIS liesse!
et rons tage di tes: des aux



VERSET

PEUL

Franchissez la porte, prosternés
"Pardon!". erreurs et Bienfaisants. Nous Nous vous pardonnedavandonnerons

" Min pukkani !" Hafrani 'on mon, e Min pay beydan moyinbe.

goopi

Or ceux qui furent injustes substituèrent
(à leur cendre courroux Notre avait sur parole) été ceux (rijz) un dit, qui du dire et ciel, autre que ce desun qu'ils qui Nous en fîmes injustes, prix

56/59

Wostiti been toonybe kongudi di ngona
diin biyanaa di be, Min njippini
e

furent

been kobe

toonybe lepte to 'asamaan laati ebe paasogina'.

sabu

étaient pervers.

(Rappelez-vous) quand Moise demanda de
l'eau pour (à Moise) bâton!" Rocher) devaient vous élevez a son peuple et que : "Frappe le Rocher Nous dîmes de ton (du ils ce de que vous

57/60

Douze ; tous boire. attribué pas sur

sources jaillirent les gens surent où Mangez Allah, la terre et en buvez ne de (mais)

Tuma nde yarninii Muusa wonande yimbe mum, Min mbi : n Fi sawru ma e haayre, moyiti heen sappo e didi sewnde. 'Andi kala yimbe yarirde mumen. Nyaame, njare e arjige Alla. 'Oto njehe e leydi he kon bonnube.

Semeurs

Trouble.

(Rappelez-vous) Moise! seule nous nous, des des vous quis Egypte Les Fils ton nous espèce parmi légumes, lentilles, que ce soit qui 1 vous est ne de ce

quand

vous

dites: point Prie sortir la

"0 une pour pour terre,

58/61

Tuma

nde

mbiidon

:

"Eehey

Muusa

!

supporterons nourriture. qu'Il que des très fait fasse

minen munya nyamri ngootiri. Duwono min Joome, yoo yaltinen min kono funna
leydi e kappe mum e dene mun e nyebbe

Seigneur des

pousser

concombres, oignons à vil? ce furent la que

substitué aurez

de l'ail, 1" Demandezce qui est exDescendez vous en réclamez. par éprou-

mum e basal le mum. 0 wi : n'on gostitti huunde jaasnde ndeen huunde kanyum buri moyude. Njippode Misra! 'inawoodanion ko nyaagidon ko.

d'Israël et

frappés et

l'humiliation effet signes grâce

pauvreté

vèrent (la colère) d'Allah. C'est qu'en
ils étaient d'Allah et à la incrédules en les tuaient les prophètes C'est qu'en effet

Non-vérité.

ils désobéirent et furent transgresseurs.
A ceux Ceux qui croient (I: les Musulmans), qui pratiquent le Judaisme, les Chrétiens,
les Sabéens, ceux qui croient en Allah de oeuvre leur et au Dernier pie, ont leur Jour et accomplissent rétribution auprès

59/62

Seigneur.

No been gooijdinbe,e been huudolinbe e Tuubokinbe e saabolinbe, Been gooijdinbe'Alla e nyalawma battano e ngolli ko moyi na woodani been njeenari e joomum 'en. Kulol 'ala' e mabbe, wona kambe 'ebe cuno'.

B Ceux qui croient(= les Musulmans), ceux qui pratiquentle Judaisme,les Chrétiens
et les Sabéens, et au pie. auprès Ils de sont auront leur ceux Jour donc qui et croient rétrien Allah oeuvre bution Dernier accomplissent leur

Seigneur. et ils ne seront

Sur eux nulle crainte point attristés.

(Rappelez-vous) quand Nous rîmes alliance
avec vous et que Nous élevâmes au-dessus :

60/63

Tuma nde Min,nanijddkoolaaji mon, Min
bamti Min e dow ngandani mon 'on haayre e : n Nange ciftore ko ko soobe,

de vous

le Mont

(Sinai,

en disant)

16

FRANCAIS "Prenez avec force l'Ecriture qui vous est donnée et rappelez-vous ce qu'elle contient! Peut-être serez-vous pieux l''.



VERSET

PEUL
woni heen mbele' joo 'anon 'ac:fon kula'."

(Mais) par la suite, vous vous êtes détournés et, n'eussent été la faveur et la miséricorde d'Allah envers vous, vous
auriez certes été parmi les Perdants.

61/64

Refti nduQtiâon caggal âuum Sinno wona Dural 'Alla e mon e yurmeende mum, ma 'on laato kon hasruDe.

Certes, vous reconnaissez ceux qui, parmi vous, ont transgressé le sabbat, Nous leur avons dit: "Soyez des singes abjects l" Nous fîmes de (cette cité) une exemplaire punition pour ses actes antérieurs et ultérieurs, et une admonition pour les Pieux.

61/65

GooQâi on nganndi been jaggidbe e man nyande 'aset. Min mbiyani De laatoâe kon baadi godâudi Yurmeende.

62/66

Min mbadi dum ko lepte ko woni yeesa majji e ko woni caggal majji, ka dum waaju wonande hulDe 'Alla'.

Et (rappelez-vous) quand Moise dit à son peuple: "Allah vous ordonne d'égorger une génisse." Nous prends-tu en raillerie 7", lui demanda-t-on." A Allah ne plaise que je sois parmi les Sans-Loi l", répondit (Moise).

63/67

Tuma nde wiyande Muusa wonande yimbe
mum:

nagge"

"

'Alla'

yamiri 0 wi,

Be mbi : "A
?"

jogitto min
kanko

'on

nde

kirsoton

jalkitgol

Muusa : "Mbudo, mooli 'Alla', nde laatotoomi koy jalkitooDe.

"Prie

ton

Seigneur

pour

nous"

reprit

(le

63/68

Be mbi : "duwano min Joome, yoo
fenyinan min holi kange ! a wi, jaabi

peuple), (afin) qu'Il nous precise ce qu'elle doit être! "(Le Seigneur) dit", repondit (Moise), "Ce doit être une genisse ni trop vieille ni trop jeune pour

porter, (mais) entre leq deux âges. Faites ce qui vous est ordonné 1" (Le peuple) dit (encore) : "Prie pour nous ton Seigneur qu'Il nous précise la couleur (de cette génisse)". "(Le Seigneur) dit", repondit (Moise) : "Ce doit être une génisse rousse, d'un roux franc, plaisante à regarder.

kanko Muusa : "no kanko 'Alla 0 wi no kange: ko nagge nge wonaa mange; nge wona nyale, konge haange do hakkunde do. Ngolle ko njamiradon.

64/69

Be

mbi

:

"duwano

min

Joome

:

"Yoo

fenyinan Min ko woni mbaadi magge. Owi, kanko Muusa : No kanko 'Alla'.
a wi mbaadi no kange mum, konge 'ina nagge sooye nge weltina ndaarooDe.

(Le peuple) dit (enfin) : "Prie pour nous ton Seigneur qu'Il nous precise ce que doit être (encore cette génisse). Les génisses se ressemblent pour nous. S'il plaît à Allah, en vérité, nous serons certes dans la bonne direction.

65/70

Be

mbi

: "Duwano

min

Joome

yoa

£enyinan min holi kange. Nagge nge 'ina jiiDi e 'amen, minen so 'Alla jaDi ko min feewDe.

"(Le Seigneur) dit", repondit (Moise) :
"Ce doit être une genisse non avilie par

66/71

o wi " No

kanko kange

Muusa ko nge

: "No' nagge

Alla' wi nge wana

:

le labour de la terre et l'arrosage du sol labouré, sans defaut ni stigmate." (Le peuple) dit (alors) : "Tu es venu avec la vérité", et ils égorgèrent (la génisse) (mais) ils avaient failli ne point (le) faire.

eeltiraange ngena' 'iirta leydi, nge wona yarnoore remru, ko nge hisnge, j eloode 'ala e magge. Be mbi : "Jooni a addi ngoonga. Be kirsi nge, be debaani 'ebe ngalla.

Et

(rappelez-vous)

quand,

ayant

tue

une

67/72

So 'on mbari fittaandu njiilondirdon

17

FRANCAIS personne (nafs), vous vous rejâtes ce
crime trouve les uns sur au les jour autres. ce que Allah vous se tenez mettre



VERSET

PEUL
heen, no lamdo 'Alla ka jaltinoowo ko

laatidon 'odon cuuda,

secret, NOllSvous dîmes: "Frappez (ce cadavre) avec un membre de cette (génisse) l" (et
le Ses mort fut ressuscité). les Morts et que) (espérant Ainsi, vous Allah fait voir vous fera revivre Signes, peut-être

68/73

Min mbi : piyee ma e yoga e magge ! hanD ni wuurtinta 'Alla' maaybe. Omo
holla on kaawniide makko, mbele joo

odon kaggila.

ra.isonnerez.

par la suite, vos coeurs, (Fils !) s'endurcirent; ils sont comme d'Israël pierre ou plus encore car, en vérité, parmi les pierres, et d'où il sort en est de certes il qui en se est fendent l'eau,

Mais,

69/74

Refti

yoori

Derde

mon

caggal

duum

;

certes qui dévalent par crainte d'Allah. Allah n'est point insoucieux de ce que vous faites.

no Derdede de mbayno kaaje, walla kanje Duri sattude njooru, 'Ina e kaaje kana moyito' e mumen calludi, 'Ina heen kona seeko yalta e mum ndiyam, 'Ina kana fukko e kulol 'Alla', 'Alla' wona ka belsindiido gaa ko ngolloton.

(0

Croyants) gens)

pouvez-vous croient avec qui

ambitionner vous, alors

que qu'une le.dis-

70/75

Mbele

on

daminto

nde

ngoogdinto

wonande

(ces

fraction ment,

parmi après

eux,

entendait 1

cours d'Allah, le faussait ensuite, scieml'avoir compris

on, laati fedde e mon 'Ina nana haala 'Alla', refti De ngostito dum caawo ndeen be kaggogina dum, kambe ebe
ngannd i .

(Ambitionnerez-vous vous), alors que, et que, seuls les

qu'ils croient rencontrant ceux uns avec les

avec qui ils

71/76

So De mbiya mabbe haDe ka

kawri : Min faade

croient, ils (leur) disent:

"Nous croyons"
autres,

e Deen ngooQdinbe, be gooQdini, 50 yeewdi yoga yoga De mbiya : "On e e mon ? e duum e Joomon

e

njeewtantu De ko 'Alla' 'udditibe e mon
kujjondira hadi kaggillon ?

(se) disent: "Entretiendrez-vous ces (convertis) de ce qu'Allah vous a octroyé
afin cela, ne qu'ils auprès argumentent de votre point contre Seigneur 1" vous, 1 Eh avec quoi!

raisonnerez-vous

Eh quoi! (ces gens) ne savent-ils point qu'Allah sait ce qu'ils cachent et ce qu'ils divulguent?

72/77

Mbele De ngandaa 'Alla' 'ina 'anndi ko e&e cuuaa, e ko e&e penynyma ?

(Ambitionnerez-vous qu'ils croient) alors
que parmi eux sont des Gentils qui ne

73/78

connaissent point l'Ecriture (mais) seulement des chimères, et (qui) ne font que conjecturer.

'Ina e mabDe humamDinneeDe De nganndaa deftere, so wona ngoodalaaji, wonaani kamDe so wona ebe njikka'.

Malheur à ceux qui écrivent l'Ecriture de leurs mains, puis (qui) disent: "Ceci
vient faible écrit pour ce d'Allah", prix! leurs qu'ils afin Malheur mains! se sont de à le eux troquer pour à ce à qu'ont eux

73/79

Woyli ngoodani Deen De 'ina mbinda deftere e juuae mumen, refti De mbiya : " Dum do ko to 'Alla' 'ummi" , haDe cooda Qum kaake seeda. Lepte ngoodanii
be ka woyli winndi wodaanii juude maéée be ko be ! Refti paggiti'. kadi

Malheur acquis!

(Ces

gens)

ont que

dit:

"Le un ne

Feu temps

ne

nous

74/80
à Allah

Be

mbi

: "Memataa limtaadi. e 'Alla'

min Wiyan

jeyngol be :

sa

wona

touchera avec Son ce Allah pacte. que

pendant

déterminé." point contre

nyaldi

Réponds (leur) : "Auriez-vous fait pacte
1 Allah Ou ne bien savez manquera point dites-vous 1"

" 'On

njogitiima

'ahdi

? luundotaako

Alla 'ahdi mum. Walla' odon mbiya e 'Alla' ko 'on nganndaa 1"

vous

IS

FRANCAIS



YERSET

PEUL
Eey! been be paggiti bonande, fiilti dumen goopi mumen, been ngoni yimbe jeyngol, kambe to jeyngol too kobe saasoobe.

Non point! Ceux qui aurontcommis(kas aba) 75/81
un mal, (ceux qui) seront enveloppes par leur faute, ceux-là seront les Hôtes du Feu où ils seront immortels.

Ceux (au contraire) qui auront cru et accompli des oeuvres pies, ceux-là seront
les Hôtes du Jardin où ils seront immor-

76/82

Been ngooijdinbe,be ngolli ko moyi, been ngoni joomiraabe 'aljanna', kambe e 'aljannaaji he kobe saasoobe.

tels.
Et (rappelez-vous) quand Nous fîmes alliance avec les Fils d'Israël (en leur disant) : "Yous n'adorez qu'Allah. (Marquez) de la bienfaisance Dites du la Prière à vos bien aux et donnez père et

77/83

Mère, ainsi qu'au Proche, aux Orphelins et
aux Pauvres! Accomplissez Hommes. l'Aumône

(zakât') ! Par la suite, vous vous êtes detournes et vous vous êtes ecartes, sauf un petit nombre, parmi vous. (Rappelez-vous) quand Nous fîmes alliance avec vous (vous disant) : "Vous ne repandrez (mutuellement) votre sang"."Yous ne vous expulserez pas (mutuellement) de vos habitats." Vous avez confesse (cette alliance) et (en) portez temoignage.

Jangto tuma' nde Min nangi kolaaji Bani Israi'ila en, Min mbiyani be : "Hoto ndewee so wona 'Alla' ! jinnaabe dido moyere e jom mallal e 'alyatimaabe e miskineebe. Mbiyane wonande yimbe moyere. Nyiibe e juulde, totte asakal. Refti nduijtidonso wona seeda e mon, onon kon duurniibe.

78/84

Tuma' nde Min nangi koolaaji mon: " Hoto ndufee yiiye mon, hoto njaltinee koye mon e galleeji mon refti girridon, onon kon seediibe.

Par la suite, vous êtes (devenus) ces Juifs (que nous connaissons). Yous vous tuez mutuellement; vous expulsez une fraction d'entre vous de leur (sic) habitat et faites assaut contre eux de peche et d'abus de droit et s'ils deviennent (vos) captifs, vous les rançonnez. Or, les expulser est illicite à vous. Eh quoi! Croyez-vous à une partie de l'Ecriture et êtes-vous incredules en une autre? Quelle sera la "recompense" de ceux parmi vous qui font, sinon l'opprobre en la
Vie immediate et d'être, au Jour de la

79/85

Refti 'onon beedo odon mbara koye mon. 'Odon njaltina fedde e mon e galleeji mumen, odon penyiina e mabbe bakkaat e nganygu sa 'aare mon dahaabe, coottee be. Duum koko harmina e dow mon yaltinde be. Mbele' 'on ngoo~dintu e yoga e deftere njeddon yoga' ? Wonaani njobdi mona golla duum so wona gacce nguurndam 'aduna. Nyande darnga 0 rutte faade ka buri sattude e lebte. Wonaani 'Alla' ko belsindiido gaa ko ngolloton.

Resurrection, repousses jusqu'au plus dur du Tourment? Allah n'est pas insoucieux de ce que vous faites.

Pour ceux qui ont troque la Vie immediate contre la (Vie) Dernière, le Tourment ne sera point allege et (ceux-là) ne seront point secourus.

80/86

Been ngoni been wostitiibe ngurndam 'aduna e laakara. Hoynetaake gaa mabbe lebte, wonaani kambe lebel mballee.

Certes, Moise

Nous et,

avons sa

donne mort,

l'Ecriture Nous lui

à avons

81/87

Ko goonga Min ngaddani Muusa deftere,
Min Min ndewni ngaddani caggal Iisa mayre bi e Nelaabe ; Mariyam dalullaaji

après

donne comme successeurs d'(autres) Apôtres. A Jesus, fils de Marie, Nous avons donne les Preuves, Nous l'avons soutenu par l'Esprit Saint. Eh quoi! chaque fois qu'un Apôtre vous apporte ce que vos âmes ne désiraient point (ne) vous êtes-vous (pas) enflés de superbe, traitant d'imposteurs une fraction et tirant (l'autre) fraction?

peenyyi. Min cabbini ma e fittaandu 'seniindu. Mbele' kala nde 'addi e mon nelaado ko yida pittaali mon mawnikinodon, heen fedde pennon, heen fedde mbaron ?

19

FRANCAIS
(Les Fils d'Israël) ont dit: "Nos coeurs



VERSET

PEUL
Be mbi : "berd'e 'amen ko cokiide",

82/88

sont incirconcis". Non point. Qu'Allah les Maudisse pour leur incrédulité. Combien peu ils croient I

'Accu. Hudiibe 'Alla' sabu' keeferaagu mabbe. Famdi be gooijdinbe.

Quand, d'Allah, est venue à eux une Ecriture déclarant véridiques les messages détenus par eux. Antérieurement, ils imploraient le succès sur ceux qui étaient
fidèles, savaient, dules soit en sur quand ils cela. les à eux furent Que la Incrédules. est (à venu leur ce tour) qu'ils incréd'Allah

83/89

Gila nde 'arnoo e mabbe deftere, ummiinde to 'Alla', 'ina goongdinii ko wonde e mabbe, be laati ko 'adi
'ina 'arnoo 'udditino e mabbe been kobe yeddube. ngandi be Gila nde njeddi

heen. Kuddi 'Alla' yoo wone yeddoobe.

malédiction

Combien ont dules en

mauvais leurs ce

est âmes

ce a

contre I Ils fait

quoi sont

ils incrépar

84/90

troqué

qu'Allah

descendre,

rébellion contre ce qu'Allah a fait descendre de faveur sur ceux qu'Il veut parmi Ses serviteurs. Ils ont encouru colère sur colère. Aux Incrédules, un tourment
avilissant I

Boni ko nyaantani be koye mabbe I Ndebe njeddata'a ko jippini' 'Alla', bewre nde jippini 'Alla' e bural mum e oon moo haaji e jiyaabe makko. Be nduttodi e tikkere e dow tikkere. 'Ina woodani yeddoobe lepte koynooje I

Quand a fait croyons nous"

on

leur à ce

dit: l", a qu'on sont

"Croyez ils fait

à

ce

qu'Allah "Nous sur qui

85/91

descendre et ils

répondent: descendre en ce

incrédules

est (Venu) après cela et qui est la Vérité marquant la véracité des messages détenus par eux. Demande (-leur): "Pourquoi tuiezvous les prophètes d'Allah, antérieurement, si vous êtes croyants?

So wiyana maamabe : "ngooI)dine ko jippini 'Alla' l'' Be mbiya: "Emin ngooijdinae ko j ippina e 'amen", be njedda' ko woni caggal duum, duum noon woni goonga, 'ina goongdini ko wondee
mabbe. Wi : "Holi ko mbardudon Anna-

baabe 'Alla' ko 'adi, so tawi kon goond'inbe.

Certes, Moise est venu à vous, avec les Preuves. Pourtant, après son départ, vous avez pris le Veau (d'Or comme idole) et vous avez été Injustes."

86/92

Ko goonga 'addee mon Muusa e dalillaaji keewdi. Refti, ndewdon ngaari caggal makko, no 'onan kon toonybe.

Et (rappelez-vous) quand Nous fîmes alliance avec vous et que Nous élevâmes au-dessus de vous le Mont (Sinai) en disant : "Prenez avec force ce qui vous est donné (comme Ecriture) et entendez l'' Ils dirent: "Nous avons entendu et nous avons désobéi." Et ils furent abreuvés du Veau (d'Or), en leur coeurs, à cause de leur impiété. Dis (aux Fils d'Israël) : "Combien mauvais est ce que vous ordonne votre foi, si vous êtes croyants l''
Dis nière (leur vous encore) est : "Si la Demeure Derà

87/93

Tuma nde Min nangi koolaaji mon, Min bamti e dow mon haayre : "Nange, ko Min ngandani 'on e soobe, nane l''
Be mbi : "Min e berde mabbe. nani Wi min : ngoopi, ngaari "Boni sabu ko yamiro Jillaama keeferaagu mabbe

'on heen luunanaagal mon, so on laatiima ko on ngooijdinbe l''

88/94

dévolue,~auprès

d'Allah,

l'exclusion des (autres) Hommes, souhaitez donc mourir, si vous êtes véridiques l'' (Mais) ils souhaitent ne jamais mourir à cause de ce qu'ont antérieurement accompli leurs mains. Allah connaît bien les Injustes.

Wi :" So laataniima 'on galle Laakara do 'Alla' laabd'o gaa yimbe, ngoodod'e maayde', so taawi kon gooijdube l''

89/95

Be ngoodetaake duum 'abada, sabaabu ko 'ardini juude mabbe. 'Alla' ko ganndo toonybe.

20

FRANCAIS Certes, tu trouves en eux les plus avides
des hommes (plus d') de vie. à vivre. voudrait recevoir Parmi les Associateurs, mille vie ans n'écarun Mais recevoir une telle



VERSET

PEUL
Wallaahi, maa tawbe kambe buri reerdude e yimbe e nguurndam. E been sirkube 'ina Yida' gooto e mabbe haani wuurnaama 'ujunere hitaande. Wonaani duum koko luunutinta mo e lepte, nde '0 wuurnete. No 'Alla' ko jiyoowo kobe ngollata.

90/96

terait point (cet homme) du Tourment. Allah est très clair-voyant sur ce qu'ils font.

Dis (leur) : "Celui qui est ennemi de Gabriel (est infidèle) car celui-ci, avec la permission d'Allah, a fait descendre (la Révélation) sur ton coeur (Prophète !) pour déclarer véridiques les messages antérieur, comme Direction et Annonce pour les Croyants.

91/97

Wi : "Oon laatiido ko ganyo jibril, no kanko woni jippindo dum e mbernde ma e yamiroore 'Alla', 'ina gooijdiniko woni yeeso makko, konde peewal, konde mbelwetto wonande gooijdinbe.

Celui qui est ennemi d'Allah, de Ses Anges, de Ses Apôtres, de Gabriel, de Michel, (celui-là est ennemi d'Allah) car Allah est ennemi des Infidèles."

92/9B

'Oon mo laati ko ganyo 'Alla' e Malaykaaji e Nelaabe 'Alla' e Jibriilu e Mikaaiilu, no 'Alla' ko ganyo wonande yeddoobe.

Nous avons, certes, fait descendre vers toi (Prophète) de claires aaya que récusent seulement les Pervers.

93/99

Ko goonga, Min njippini e ma 'aayeeji peenyye yeddataa de so wona faasigeebe.

Eh quoi! chaque fois qu'ils concluent un pacte, celui-ci sera-t-il rejeté par une
fraction d'entre d'entre eux ne eux croient ? Non! point! La plupart

94/100

Kala ndobe ngaadondira 'ahdi, weddo dum fedde e rnabbe? 'Accu! ko buri heewdee mabbe ngooijdinta !

Quand un Apôtre (envoyé) d'Allah est venu à eux, déclarant véridiques les messages que (les Fils d'Israël) détiennent, une
fraction de ceux à qui a été donnée l'E-

95/101

Gila nde 'addemabbe Nelaadoto 'Alla',
'ina gooijdiniko wonde e mabbe, weddi fedde been 'addanaa be deftere 'Alla', caggal keeceeje mum, maa mbi kambe be nganndaa.

criture d'Allah, derrière son dos, comme si elle ne savait point.

Ils ont suivi ce que communiquaient les Démons sous le règne de Salomon. Salomon ne fut point infidèle, mais les Démons furent infidèles. Ils enseignaient aux hommes la sorcellerie et ce qu'on avait descendu à Babylone, sur les deux Anges, Hârout et Mârout. Ceux-ci n'instruisaient personne avant de (lui) dire: "Nous sommes seulement une tentation. Ne soit
point impie l" (Les Démons) apprenaient

96/102

de (Hârout et Mârout) ce qui sème la désunion entre le mari et son épouse. (Les Démons) ne se trouvent nuire à personne, par cela, sauf avec la permission d'Allah, ils apprenaient ce qui ne leur
nuisait ni leur était profitable! (Les

Fils d'Israël) apprirent que ceux qui ont acheté (l'art de tenter autrui) n'ont nulle part (halâq) en la (Vie) Dernière. Certes quel détestable troc ils ont fait pour eux-mêmes! Ah ! s'ils se trouvaient savoir!

Be ndewi' kono dursito Seydaneeji e laamu Suleymaani. Yddanni Suleymaani. Ko woni tan Seyëaneeji njeddi 'ebe ngandina yimbe mbilew eko jippiina e malaykaaji didi Bibaabiila' (leydi wiyete noon), Haaruuta (malayka wiyete noon) e Maaruuta (malayka wiyete noon). Be ngandinaani hay gooto habe mbiya karnbedido: "Ay minen komin jarabi'. Hoto yeddu." 'Ebe ngandino e majji kobe ceerndira heen hakkunde neddo' e jom suudu mum. Wonaani kambe kobe lorliroobe e mbilew he hay gooto, so wona sakkittoore 'Alla'. Ebe ngandino ko 'ina loorlabenafataabe. Wallaahi! be nganndi'ooncooddodurn 'alanaadum to laakara gedal. Boni kobe coodiheen koye mabbe. Sinno be Laatinooma ebe nganndi !

21

FRANCAIS
S'Ils avaient cru et ete pieux (la) re-



VERSET

PEUL
Sinno kambe be ngoo~aini, be kuli ko njobdi to 'Alla' moyiri, sinno be
laatinooma ebe nganndi !

97/103

compense (divine) aurait certes ete preferable (pour eux). Ah ! s'ils s'etaient trouves savoir! o vous qui croyez! ne dites point: "Considère-nous (?) l" (mais) dites: "Donne-nous d'attendre (?) ! Ecoutez: aux Indifèles, un tourment cruel! 98/104

Eehey mon gooijdinbe! hoto mbiye :
(1) ! mbiye Gaynaako amen : "'Yeew " min! Nane'e : na woodani yeddube lepte lannnuae !

Ceux teurs

qui de

sont

incredules, ainsi

parmi que

les les

DetenAsso-

99/105

l'Ecriture,

ciateurs ne voudraient point qu'un bien descendît sur vous, de votre Seigneur. (Mais) Allah accorde en particulier Sa Grâce (rahima) à qui Il veut. Allah est le Detenteur de l'Immense Faveur.

Ko wooda been yeddube e yimbe defte e sirkoobe nde jippoto e mumen moyere to Joomon. 'Alla' omo heertina yurmeende makk6~moo haaji. 'Alla' ko Jorn bural manngal.

Dès que Nous abrogeons une aaya ou la faisons oublier, Nous en apportons une meilleure ou une semblable. Ne sais-tu
point qu'Allah, sur toute chose est omnipotent?

100/106

Min nuskaanie 'aaye,walla Min
mbaattini dum, Min ngadda' ko buri moyyude e makko, walla yeru makko. Mbele' 'a 'anda 'Alla' e kala huunde ko kattando ?

Ne sais-tu point qu'Allah a la Royaute des cieux et de la terre et (que) vous n'avez, en dehors d'Allah, nul patron et nul auxiliaire?

101/107

Mbele' 'a 'annda 'Alla' 'ina woodani mo Laamu asamaanuuji e leydi, 'alanaa on gaa 'Alla' giao no ballo ?

Voulez-vous interroger votre Apôtre comme 102/108 fut interroge Moise auparavant? Quiconque, contre la Foi, echange l'Infidelite, s'egare (loin) du Chemin Uni.

Wallamuuydonkonde naamnotodon
Nelaado mon hono ko naamnano Muusa ko 'adi 1 Kala mo wostiti keeferaagu limanaagal 'oon majji gaa laawol pooccingol.
Yidi ko heewi e yimbe defte haani be

Beaucoup de Detenteurs de l'Ecriture voudraient refaire de vous des Infidèles après (que vous reçutes) votre foi, par jalousie de leur part, après que la Verite s'est manifestee à eux. Pardonnez et effacez jusqu'à ce qu'Allah vienne avec son Ordre! Allah sur toute chose, est omnipotent.

103/109

ndutti 'on caggal gooijdingolmon. Ko on yeddube sabu nganyugu duum kodo kcye mabbe, baawo ndeen fenyanii be goonga. Yaafo, nuurno haa 'adde 'Alla' yamiroore mum. 'Alla' e kala huunde ko kattando.

Accomplissez Prièreet donnezl'Aumône 104/110 la
(zakât). Quelque bien que vous avanciez pour vous-mêmes, vous le (re)trouverez auprès d'Allah. Allah sur ce que vous faites est clairvoyant.

Nyiibee juulde,totte 'asakal. Ko
ngardindon wonande koye mon e moyere tawon do 'Alla'. Alla e kala ko ngolloton ko jiyoowo.

(Les Detenteurs de l'Ecriture) ont dit: "N'entreront au Jardin que ceux qui sont, Juifs et Chretiens". Voilà leurs chimères.
Reponds: si vous Donnez êtes votre demonstration! veridiques.

105/111

Be mbi
oon saara. mabbe. so tawi

: "Naatataa
ko yahuuda, kongudi be 'on Diido Wiyan ka

'Aljanna walla ko

so ko

wona 'annasmon,

laati

tuuyooji daliilu

: ngadde ngoogdube.

Non

point! tout leur

Ceux en

qui

se

seront la auprès

soumis d'Allah.

à

106/112

Eey!
Alla

Kala mo jebbili yeeso mum wonande
tawi ko moyyinno', ina woodani

Allah, auront

pratiquant

bienfaisance,

retribution

dum njobdi mum to Joo mum. Kulol 'alaa'

22

FRANCAIS
Sur eux nulle crainte et ils ne seront



VERSET

PEUL

e mabbe, be ngona sunotoobe.

point attristés.

Les Juifs ont dit: "Les Chrétiens ne sont 107/113 pas dans le vrai" et les Chrétiens ont dit: "les Juifs ne sont pas dans le vrai". Or (tous), ils récitent (talâ) l'Ecriture, (mais), de même, ceux qui ne savent point ont tenu langage pareil au leur. Allah jugera entre eux, au Jour de la Résurrection, sur ce sur quoi ils s'opposent.

wii 'Yahuude 'en: "Laataaki 'Annasaara 'en hay huunde" ; wii Annasaara 'en: "'Yahuuda 'en ngalaa e hay huunde". No kambe ebe ndursito deftere, ko noon, wii been, be ngandaa yeru kongudi mabbe. 'Alla' 'ina nyaawa hakkunde mabbe, Nyande Darnga kobe laati e mum 'eôe luurondira. Holi burdo toonyde e kaddo jamaaji 'Alla' nde jangtetee e mumen 'innde 'Alla', 0 yehi e yirbinde di. Been laataani dumen ndebe naatata e majji so wona hulbe. 'Ina woodani be e Aduna gacce. 'Ina woodani be to laakara lepte mawde.

Qui donc est plus injuste que ceux qui 108/114 ont empêché que, dans les mosquées d'Allah, Son nom soit invoqué (dakara), et qui se sont évertués à détruire (ces mosquées) ? A ceux-là il n'appartenait d'entrer dans (ces mosquées) qu'emplis de crainte. A eux opprobre en la (Vie) Dernière, tourment immense!

A Allah sont l'Orient et l'Occident et, quelque part que vous vous tourniez, là est la face d'Allah. Allah est vaste, omniscient.

109/115

'ina woodani Alla funnaange e hirnaange. Kala' to kuccitdon 'ina toon jaati 'Alla'. 'Alla' ko jaayo yurmeende, ganndo.

Ils ont dit:
Gloire sont tous à Lui! dans vers les Lui

"Allah a pris des enfants."
Non! cieux font à et Lui (sur) sont la ceux terre qui et

110/116

oraison.

Be mbi : "Jogitiima 'Allabiddo". Senaade woodanii mo. 'Accu! 'inawoodanimo ko wone 'asamaanuuji e leydi fof wonande mo ko doftiibe.

Créateur (badî) des cieux et de la terre, quand il décrète un ordre, Il dit seulement à son propos: "Sois l''et il est.

111/117

Takdo 'asamaan e leydi so nyaawi fi, ayno ko wiyanta dum ko : "won!", wona.

Ceux qui ne savent point ont dit: "Pourquoi Allah ne nous parle-t-Il point ou (pourquoi) un signe ne nous vient-il
point ?" Ainsi ceux qui furent avant eux

112/118

ont tenu langage pareil au leur. Leurs coeurs sont identiques. Nous avons montré les signes à un peuple qui est convaincu.

Wii been be ngannda : "Ko hadi 'Alla' haalda e 'amen, walla ngandanaa min hawniinde ?" Konono ni' wii been adiibe be yeru kongudimabbe.Nandi berdemabbe. Min penynyini 'aayeeje wonande yimbe yenanteebe.

Nous t'avons envoyé (Prophète !) avec la Vérité, comme Annonciateur et Avertisseur, et il ne te sera pas demandé compte des Hôtes de la Fournaise.

113/119

Minen, Min neliima e goonga ka bewlinoowo, Jeertinoowo, hoto naamno gaa yimbe Jeyngol.

Ni

les

Juifs

ni

les

Chrétiens

ne

seront

114/120

satisfaits de toi avant que tu suives leur religion (milIa). Dis (leur) : "La Direction d'Allah est la (vraie) Direction". Certes, si tu suis leurs doctrines pernicieuses après ce qui est venu à toi de

ma 'Yahuuda, wona 'Annasaara haa ndewa diine mabbe. Wi : "ayno peewal 'Alla', duum woni peewal." Walaahisaa rewi belaademabbe caggal ko 'aranan ma e ganndal 'alana ma to 'Alla' giao, wonaa ballo. Weletaake

Science, tu n'auras contre Allah ni patron ni auxiliaire.

Ceux

à qui

nous

avons

donné

l'Ecriture

115/121

No been be Min ngaddani dumen deftere

23

FRANCAIS et qui le récitent (talâ) comme doit Itêtre~ ceux-là y croient~ tandis que ceux qui sont incrédules en elle~ ceux-là sont les Perdants. o Fils d'Israël! rappelez-vous le bienfait dont Je vous ai combles! (Rappelezvous- que Je vous ai mis au-dessus du monde (, alamîn) .
j our

N° VERSET'

PEUL 'ebe ndursitoonde fodde nonde foti dursitirede be ngoni ngooQdinbe nde, kala me yeddi nde' been ngoni hasrube.

116/122

Eehey mon Bani Israi'ila en ! Ciftore neema oon ma neemin mi e mon. Miin, Mi burnii 'on e dow binnde.

Prenez

garde

à un



nulle

âme

ne

117/123

sera en rien récompensee pour une (autre) âme~ (où) nul équivalent ne sera admis à sa place~ (où) nulle intercession ne lui sera utile~ (où les Impies) ne seront point secourus.

Kulee nyalawma mo nafataa fittaandu gaa fittaandu, jobetaake e makko coottigu, nafataa ndu tefoore, be ngona hadanteebe lepte.

(Rappelez-vous) quand le Seigneur eprouva Abraham par certaines prescriptions (7) !
(Abraham) les ayant accomplis, gneur) dit: "Je vai s faire de (, guide imam) pour les Hommes." tu de même" de ma descendance (Le Seitoi un "Feras7" demanda

118/124

Nde 0 jarribi
gudi, mo : e timmini "komi : kanko

'lbrahiima
di (7) ma

Joomum
(Alla)

kon-

wiyani

badoowa lbrahima

o wi

"E

yimbe nyeemtinal. genygolam 7"

'Alla' wi : Hebataa Aadam 0 toonyoobe."

(Abraham) (Mais le Seigneur) dit: "Mon pacte ne vaudra point pour les Injustes".

Et (rappelez-vous) quand Nous fîmes du Temple (de la Mekke) un lieu de visitation et un asile pour les Hommes
d'Abraham,

119/125

Nde Min mbadi
wonande darorgal yimbe,

Suudu
ko

Kaba
ko

ko ruttorde
be njogitii ! Min

hoolaare

(quand) un

'Ibrahiima

juulirde

ceux-ci

tirèrent

du Maqâm

lieu de Prière 1 Nous fîmes pacte avec Abraham et Ismaël (en leur disant) : "Purifiez Mon Temple pour ceux qui font la circumambulation, (pour) ceux qui font la retraite pieuse ('akafa), (pour) ceux qui s'inclinent et se prosternent". (Rappelez-vous) quand Abraham dit: J20/126 "Seigneur! fais de cette (ville) une ville sûre! Fais attribution de fruits à ses habitants, (à) ceux qui parmi eux auront cru en Allah et au Dernier Jour". Le (Seigneur) dit: A ceux parmi vous qui auront été infidèles, Je donnerai brève jouissance puis Je les réduirai au Tourment du Feu. Quel détestable "Devenir".

ngaadani 'lbrahiima e 'Ismaiila ndebe Labbinta Suudam ndu wonande wangotoobe e 'ufnotoobe e juuloobe.

Nde Ibrahiima wi : "Joomam ! wadde 'oodo nokku leydi kooliindi ! 'Arjogin yimbe mayri besnooje googdindo e mabbe 'Alla' e nyalawma battando. 0 wi kanko 'Alla' : "kala mo yeddi mami dakmit durnseeda, refti mi lorla dum faade e lebte jeyngol. Boni ruttorde 1"

(Rappelez-vous) quand Abraham avec Ismaël, élevait les assises du Temple (de la Mekke, disant) : Seigneur! accepte (ceci) de nous 1 Tu es l'Audient, l'Omniscient.

121/127

Tuma nde bamte 'Ibrahiima doosde Suudu e 'lsmai'ila, be mbi : "Joomi 'amen! yaa Jaban min, 'aan kaa Nanpwo, ganndo."

Seigneur! fais de nous des soumis (à Toi) (muslim) et, de notre descendance, fais une communaute soumise à Toi! Faisnous voir nos pratiques cultuelles (?) (mansak) 1 Reviens de (Ta rigueur) contre nous! Tu es le Révocateur, le Misericordieux.

122/128

Joomi 'amen! Yaa wade min komin juulbe wonande ma, e genygol 'amen, mbadaa dumen dental jebbilingal wonande ma ! Kollaa min dewirde 'amen, njabanaa min tuubuubuya. 'Aan, 'aan woni Jaboowo tuubuubuya, Jurmotoodo.

24

FR!ANCA.1I::S

N1!)

'VERSET

PEUL
J.omni 'amen! 1Iilel e mabbe Neelaado e maf)De, 'ina dursit,o ~ maJi>1.~e 'lILay.eej e Ea, ~ina 'andina be defte~ee nyaawoDje :, Aan, aan woniTedd,tlOO 'ina laDé ina be. Karallo.

parmi (le.shB:lDitants Seigneur '! envoie, de c:ette ville) un Ap$ltr.e (iss:a~ d";eiUX qui leur communiquera l'eflJlJI' me's :aa.ya ('qui) enseignera l'Ecrit,ure et la Sagesse et les -purifiera I! En vérité, Tu es le Puis.sant" :he ;Sage..

123f129'

Quiidonca
d'Abraham

en aversion la ireligion(illliJll<a..D n2'4/ :130 Bali :mm' ina
'sinonc:elui qui est :fo'IL ~ so wona la,akara

'anya

diine

11

Tlna.hiiIna" to

'S'IDIl âme ''? ND:usa'VCIDselu :A:b~aihBlIl t la (Vie) e inmieai:a'te 'et, 'en --vetr"idfé ~ Glans ilia (Vi.e') nernière~ il seTa -certes parmi 'ILes Saints.

IDa cfaay k0y

fittaandu

mum ? Go'oIJdî~

Min cub!i:maa :mo e 'aduna-~
'Moyyube.

no kanko

Et (Rappelez-yous) quand le Seigneur ,dit 125./131 à (Abraham) :"Soumets-toi (au Seigneur) l" (Abraham) repondit : "Je,mesoumetsau Seigneur des Mondes".

Nde wiyani
: "Mi binnd,e. n o wi

mo Joomakko
j-ebbiliima

: "Jebbilo
'wo11ande Joom

!"

(Abraham) a commande cela à ses fils.,et Ja-cob (lui aussi, a dit) :"0 Imes fils t
Allah vous -a del~gué le Culre. ,Ne 'mourez

126(132

'Wasiyiimadiine '0 'Ibrahiima éiééemum
e 'Yaguuba: "Eehey mon .Bihbam !: f'lla subaniima on diine. Hoto .maaye A " so wonaa taw kon jebbiliibe!

point autrementqU"en

Soumis (à Lui)

!

(Fils d'Israël) ! etiez~vous temDins quand~ 127J133 la mort se present.antà Jacob, celui-ci demanda à ses fils: "Qu'adorez-vous après

'Walla 'on laatiima kon s,e:edeEjinde 'Ya-akuba 'are ma'ayde nd-e" , nde" iO

mois ?" (Etiez-vous presents quand) ,ses fils repondirent : "Nous adorons ta Divinite et la Divinite de tes pères Abraham,
Ismaël, Nous Isaac, sommes Divinité Unique à laquelle soumis."

wiyani éioDe makko : "Holi ko nclewoton caggalam ?" .Bembi : "Min ndewa Deweteedoma ~ -Thewet£eAoaabiraaoe Ea w 'Ibrahiima ,e 'Ismai'ilae 'Ishaaga' deweteedo gooyo, minen wonande mo'~ komin jebbilii&e."

(Les membres de) cette Communauté ont passe. A eux ce qu'ils se sont acquis, et
à vous {Fils d'Israël !) ce que vous vous

128/134

Êtes acquis. Vous ne serez point tenus pour responsables de ce qu'ils faisaient...

Dumdo" ko :dental ngalbenni. Wonande dum ko faggitino. 'Inawoodanion ko paggitidon. On naamnetaake koée laatino 'ebe ndewa.

(Les Detenteurs de l'Ecriture) ont dit: "Soyez Juifs ou Chretiens! vous serez dans la bonne direction". Reponds (-leur): "Non point !(suivez) la religion (milIa) d'AbrRham~ un hanif quine fut point parmi les As-sociateurs."

129/ 13 5~e

'lIlbi walla'

., l.aatode ,:" Kon Yahuuda en" Annasaa1I"a "en! :pee.w,on. Wi-yan De 'Accu! Ko diine 'Ibrahiima Donyiido gaa diinee joo faade e diine lislaam,

o laat:akikoy

,n
sirkoo:be..

Dites: "Nous croyons en All'ah,à ce qu'on 130/136 a fait descEndTe vers nous et àce qu~'n o a fait descendne vers Abraham, Ismaël~ Isaac, Jacob et les (douz€) Tribus ('asbât), à ce qui a ete donne à Moise et à Jesus, à ce qui a ete donne aux Prophètes (venant) de leur Seigneur. Nous ne distinguerons point l'un d'entre eux. (Au Seigneur) nous sommes soumis.

Mbiye : "Min ngoogdini'Alla'e ko jippina e 'amen e ko jippina e .LbrBhiima e Ismaai'ila, e Ishaaga e ''Y.aakuuba, e bibée 'eko 'addana Muusae 'risa e ko 'addana 'Annabaabe to Joomum 'en~Min ceerndata hakkunde hay gooto e manbe. Minen,wonande 'Alla, komin jebbiliibe..

S'ils croient à cela même -àqUDi vous croyez, ils sont dans la bonne direction. S'ils s'(en détournent), ils sont uniquement dans un ,désac.cord (avec vous) Allah

131/137

Soée ngoogdini yeru gooijdingolmon heen, be peewi. Sobe nduu,tiima, 'ayno -, ka.mf>e ebe ng.one luural.. l'Ra f.ay suurde on e mabbe'Alla'. Kanko woni N-anoQWo,

25

FRANCAIS vous suffira contre eux. Il est l'Audient, l'Omniscient.



VERSET

PEUL

Ganndo.

Onction (?) d'Allah! Qui donc est meilleur 132/138 qu'Allah en (Son) onction? (Dites) : "Nous sommes des adorateurs." Dis (aux Incredules) : "Argumenterez-vous contre nous au sujet d'Allah, alors qu'Il est notre Seigneur et votre Seigneur? A nous nos actions et à vous vos actions. A lui nous sommes dévoués." 133/139

Goobu (?) 'Alla' 1 Holi burdo 'Alla moyyude goobu ? "Minen, do makko, komin rewf>e." wi:" Mbele on kujjonditee am do 'Alla', kanko woni Joomi amen e Joomi mon? 'Ina woodani min golle 'amen, Ina woodani 'on golle mon. Minen, wonande 'Alla, komin LaDDinDe 1"
Walla
ai'ila

Diront-ils: "Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les (Douze) Tribus ('asbât) étaient des Juifs ou des Chrétiens." Réponds (-leur): "Est-ce vous ou Allah qui
êtes très savants? Qui donc est plus

134/140

be
e

mbiyat

:

" 'Ibrahiima
e

e IsmaDiDDe

Ishaaga

e Yaaguuba

injl1steque celui qui cèle un témoignage qu'il détient d'Allah? Allah n'est pas insoucieux de ce que vous faites."

'Yaaguuba, walla kon Nasaara 'en." Wii De : "anon Duri 'anndude walla ko 'Alla' ? Holi Durdo toonyde e 'on cuudo seedamfaagu do muu dum e 'Alla?

Wonaani Alla ko belsindiido gaa ka ngolloton."

(Les membres) de cette communaute ont
passé. à vous ne serez A ce eux que pas ce qu'ils vous pour se sont acquis acquis. et Vous de vous tenus êtes

135/141

Duum ko dental 'ina Denni. Wonande
dum ka faggitino, 'ina woodani on ko paggitidon. 'On naamnetaake gaa kODe laati 'ebe ngolla.

responsables

ce qu'ils faisaient.

Les insensés, parmi les Hommes, diront: "Qu'est-ce qui a détourné ces gens de la
Qibla vers laquelle Il dirige ils s'orientaient Il veut vers ?"

136/142

Ina jogori wiide daaybe e yimDe : be gaa funnaange " Holko heettini

maDDe,

Réponds (leur) : "A Allah l'Orient et
l'Occident. qui

ma be laati e mum?" Wi : "Na woodani 'Alla' funnaange e hirnaange. 'Omo feewna moo haaji e Laawol poccingol."

une Voie Droite."

Ainsi

Nous

avons

fait

de

vous

(Croyants!)

137/143

Ko

ho no

ni

Min

mbadi

'on

kon

dental

une communauté éloignée des extrêmes, pour que vous soyez témoins à l'encontre des Hommes et que l'Apôtre soit témoin à votre encontre.

kakindiingal, nga haa laatodon kon seedeeji e yimbe, Laato Nelaado e mon ko ceediido.

Nous n'avons établi la Qibla (vers Jerusalem), vers laquelle tu t'orientais (Prophète 1), que pour connaître que ceux qui suivent l'Apôtre, de ceux qui s'en retournent certes dirige. sur leurs Allah, pas. peche, ne En verite, ceux faire c'est se là perdre grand excepte pouvait qu'Allah

138/143

Min mbadiraani funnaange 'oon mo ngond'a
e mum, Hay so so wonaa haa 'ina Min ngannda so dewdo wonaa e

Nelaado e 'oon baylitiido é teppe mum.
laatiima teddi

votre foi. En verite Allah est certes, pour les Hommes, bienveillant et misericordieux.

been be feewni. 'Alla' Laataaki 'Alla' 'ina yeebo gooQdingol mon. 'Alla' wonande Yimmbe ko kinnotoodo, Jurmotooao.

Souvent nerons Tourne

Nous donc donc

te vers ta

voyons une face

tourner Qibla que la vous face

(en tu

tous agréeras. de sa

139/144

Min

njiyi

baylitogol Emin pay

yeeso heetinde

ma

e funna-

sens), ta face vers le ciel. Nous te tourdans direction soyez dans l'Ecriture

'asamaan.

ma'

ange mombe lad'a'o. Huccitin yeeso ma bannge misiida 'Alla' Kor.miterkeeka !
Kala bannge defte to ngonâon mayru. ebe nganndi kuccitine Ayno been kanjum geece addanaa ko dum mon be goonga

la Mosquée (Croyants! direction.

Sacree! Où que ), tournez votre Ceux qui ont

reçu

26

FRANCAIS savent certes que c'est (là) la Verite (venue) de leur Seigneur. Allah n'est point insoucieux de ce qu'ils font.



VERSET

PEUL
ta JoomabDe. Wonaani Alla ka belsindiido ka ngolloton.

Certes, si tu viens, avec quelque aaya,
à ceux à qui point l'Ecriture point la Qibla ta des a Qibla ete et donnee, tu ils n'adopteront teras n'adopCertes,

140/145

Saa kala

'addani

been

'addanaa De ndewataa

De

defte, gibla

haawniinde

autres.

si tu suis leurs doctrines pernicieuses, après ce qui est venu à toi de Science, tu seras alors parmi les Injustes.

funnaange ma, 'aan a wonaa dewoowo funnaange mabbe, wonaa e yoga' e maDDe 'ina rewa funnaange yoga'. Saa rewi belaade mabbe caggal ka aran ma e ganndal, aan ndeen koy toonYDe.

Ceux à qui nous avons donne l'Ecriture la connaissent comme ils connaissent leurs fils. Pourtant une fraction d'entre eux cèlent certes la Verite alors qu'ils savent.

141/146

No Deen,
DibDe

De Min ngaddani
Ayno fedde

dumen
e maDDe

deftere
'ina

'ebe nganndi ma hono nODe nganndiri
mabbe.

cuuda goonga, tawi kamDe eDe nganndi.

La Verite (vient) de ton Seigneur. Ne sois donc point parmi les Sceptiques!

142/147

Goonga ka ta Joome, hoto jeye e sikkitiibe! Na woodani kala kuccam Kanyum ka, kuccitoowo heen. Ngadondire e moyere kala do ngondon ! Ma 'addu 'on 'Alla' ndeen dendangal. 'Alla' e kala huunde ka kattando.

A chacun une orientation vers laquelle il se tourne. Rivalisez dans les bonnes oeuvres! Où que vous soyez, Allah marchera avec vous ensemble. Allah, sur toute chose, est omnipotent.

143/148

D'où que tu sortes, tourne ta face vers la Mosquee Sacree! En verite, c'est (là) la Verite (venue) de ton Seigneur. Allah n'est pas insoucieux de ce que vous faites.

144/149

Nokku do njaltudaa' kala huccitin yeeso ma bannge Jama 'Alla' Hormanteeru. Dum woni goonga to Joome. 'Alla' wona belsindiido ka ngolloton.

D'où que tu sortes, tourne ta face dans la direction de la Mosquee Sacree! Où que vous soyez, tournez votre face dans sa direction afin que les gens n'aient point d'argument contre vous excepte les Injustes, parmi eux, (mais) ne redoutez pas ceux-ci! Redoutez-Moi afin que Je parachève Mon bienfait envers vous Peut-être serez-vous dans la bonne direction.

145/]50

Nokku do njaltudaa huccitin yeeso ma baijnge jama el haraami ! Nokku do ngondon kuccitine geece mon bannge

mayru nga wata jogaade yimDe e dow mon
huj j a ,

-

Ainsi, Apôtre

nous (issu)

avons de

envoye vous qui

parmi vous

vous

un

146/151

Honono e mon

Min 'ina

neldi dursito

e mon

Nelaado 'aayeeje

'iwdo 'emen,

communique

e mon

Nos aaya, vous purifie, vous enseigne l'Ecriture et la Sagesse, vous enseigne
ce que vous ne vous trouviez point savoir.

'ina laDDina 'on, 'ina 'anndina 'on guraana e nyaawooje, 'omo 'anndina 'on kon laatanooki odon nganndi.

Invoquez-Moi!

et

Je

me et

souviendrai ne soyez point

de

147/152

Ciftoore Kam, Mi siftora 'on. Mantee

vous. Remerciez-Moi ingrats envers Moi!

Kam, hoto njeddeeKam !

o vous qui croyez! constance et à la

demandez aide à la Prière! Allah est avec

148/153

les Constants.

Eehey mon gooijdinbe ! mballitorode munyal e Juulde ! 'Alla' wondi ka munyoobe.

27

FRANCAIS Ne dites point de ceux qui sont tués dans le Chemin d'Allah: "Ils sont morts. It Non
point! (ils sont) vivants (le) pressentez pas. mais vous ne



VERSET

PEUL
Hoto mbiyee ka woni waraabe e laawol 'Alla' :

149/154

"

Ko maaybe
tan

!" 'Accu r kobe 'on co'aani.

wuurbe,

Certes, nous vous eprouverons par un peu de crainte, de faim et de diminution dans (vos) biens (vos) personnes et (vos) fruits! (Mais) fais gracieuse annonce aux Constants. Qui, atteints par un coup du sort, disent: "Nous sommes à Allah et à Lui nous reve-

150/155

Maa Min njarriboro 'on huunde e kulal e heege e 'uste jawdi e pittali e besnooje, wewlin munybe.

151/156

No been, so hebi dumen musiiba, be mbiya : "Minen ko 'Alla' min ngoodani,

nons! "
Sur ceux-là des bénédictions (salât) et 152/157 une miséricorde (venues) de leur Seigneur L Ceux-là sont dans la bonne direction.

Minen koy makko min nduttoto!"
Been woni be wone mumen yurmeende to Joomum 'en e neema. Been ngQni feewDe.

As-Safâ et al-Marwa sont parmi les choses sacrées (?) d'Allah. A quiconque fait le Pélerinage au Temple (de la Mekke) ou fait la Umra, nul grief s'il fait la circumambulation autour d'eux. Pour quiconque accomplit (ce rite} volontairement, cela est bien, car Allah est reconnaissant et omniscient.

153/158

hajji walla wadi 'Urnrahakkaat 'alaa e mum nde yahata aii aidi. Kala mo gatti moyyere 'Alla' ko Mantoowo, ganndo.

Safa'

et Marwa'

ko maaleeji

Alla.

Mo

Ceux qui cèlent les Preuves et ~a tion que Nous avons fait descendre
que Nous avons montre aux Hommes
Allah

Direcaprès ce qui
les'

154/159

est dans l'Ecriture,

ceux-là,

maudit ainsi que les maudisse'ntceux qui les maudissent. EXception :raite pour (lescoupables) qui seront revenus (de leur erreur), se seront reformes (aslaha) et auront montré (leur repentir). Ceux-là, Je reviendrai (de Ma rigueur) contre eux, car je suis le Revocateur, le Miséricordieux.

Aayno b~en be 'ina cuuda ko njippinmi e dalillaaji peellydie peewal, baawo ndeen Min penyinani dum wonande yimbe e deftere, been na huda' dumen, 'Alla, 'ina hurlabe hudoobe.

155/160

So wona been tuubbe' roDTYitini, peenyi, been Mbu:cfo'abana J cfUl1Ien tuubuubuya. Miin wani jaboowo tuubuubuya,. .Jurmotoocfo.

Ceux qui sont infidèles et qui meurent infidèles:~sur ceux-là la malédiction d'Allah, des Anges et des Hommes ensemble,

156/161

Ayno been yeddube maayi tawi ko yeddu&e, been ngoni be kuddi 'Alla', wone e mumen e malaykaaji e yimbe denndaangal,

qu'ils subiront, immortels, (sans que) le Tourment soit allégé pour eux et (sans qu'IiI leur soit donné d'attendre.

157/162

Kobe saaso.Qbe toon, Hoybintaake mabbe lep te, be ngena munyantee

e be.

Votre divinité est une divinité unique. Nulle divinité excepté Lui, le Bienfait€:'tlr, le Miséricordieux.

158/163

Deweteecfo mon ka de.w.e:t.eedo gmoto'. Deweteeao 'ala' so wona kanko, Jaom yurmeende huumnde e heeriinde.

Dans

la rn~:tion

des, cieux

et de la terre,

dans l'opposition de la nuit et du jour" dans le vaisseau voguant sur la mer avec

1'59/164

Ina woni tago 'asamaanuuii e leydi
lunlulondirgol

e

e jannna e nyalawma,! e laacrede 'ina ndoga e maaya ka tina

28

FRANCAIS
le profit que cela vaut aux hommes,



VERSET

PEUL
nafa yimbe - e ko Allah jippini e 'asamaan e ndiyam, wurtiniri ndiyam dam leydi maaynoondi, - '0 saakti heen kala daaba e pirlitgol hendu e duule eeltaade hakkunde 'asamaan e leydi. Ko dalillaaji wonande yimbe haggiloobe.

-

en

l'eau qu'Allah fait descendre du ciel par laquelle Il fait revivre la terre après sa mort, dans ce qu'Il fait pulluler de toute bête, dans l'envol des vents et des nuages soumis, entre le ciel et la terre (en tout cela) sont

-

-

certes des signes pour un peuple qui raisonne.

Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des parèdres qu'ils aiment comme on aime Allah. (Mais) ceux qui croient sont les plus ardents en l'amour d'Allah. Quand ils verront le Tourment, puissent ceux qui sont injustes voir que la force est à Allah entièrement et qu'Allah est redoutable en (Son) Tourment.! (Puissent-ils voir) quand ceux qui auront été suivis se diront irresponsables de ceux qui (les) auront suivis, quand ils verront le Tourment et quand les liens (qui les unissaient) se rompront.

160/165

'Ina e yimbe joggitiibe 'Alla' gaa nawliraabe, ebe njidi nawliraabe be hono jidgol 'Alla'. Been gooijdinbeburi sattu gidgol wonande 'Alla'. 5aa yii been toonybe tuma ndebe njii lebte be mbiya' hattan ko 'alla' jey dendaangal, 'Alla' ko cattudo lepte.

161/166

Tuma nde hisni been rewaabe, be been rewbe, be njii e lepte tayi e mabbe sababuuyeeji !

(Puissent-ils voir) quand ceux qui auront 162/167 suivi s'écrieront: "Ah ! si nous pouvions revenir (sur terre) et nous dire irresponsables d'eux comme vous vous dites irresponsables de nous (en ce jour)." Ainsi Allah leur fera voir leurs actions. Lamentations sur eux ! Ils ne se trouveront point sortir du Feu.

Wi been rewnoobe : "5inno 'ina woodani min duttagol, maamin kisno 'on
honono kisnoridon min ni. Ko hono ni

'ina hollaabe, 'Alla' golle mabbe. Ko kasaara e mabbe ! Wonaani kambe kobe yaltoobe e jeyngol.

Hommes! mangez ce qui est licite et bon parmi ce qui est sur la terre! Ne suivez point les pas du Démon! C'est pour vous un ennemi déclaré;

163/168

Eehey mon yimbe ! nyaame ko wone leydi 'ina dagi, 'ina weli. Hoto ndewe taabe seytaane. Kanko wonande on ko ganyo peenydo.

Il vous ordonne seulement le mal, la Turpitude et de dire, contre Allah, ce que vous ne savez pas.

164/169

Ay koo yamirta koko boni e pankare e nde mbiyoton do 'Alla' ko on nganda'.

Quand on dit (aux Infidèles) : "suivez
ce qu'Allah a fait descendre l" ils répondent: "Non! nous suivrons la coutume que nous avons trouvé être celle de nos pères". n'avaient n'avaient Eh quoi! en pas rien été et dans si leurs et bonne la pères s'ils direction?

165/170

So wiyana maamabe : "ndewe ka jippini 'Alla', be mbiya'. "Daccu ! min ndewata koko min tawi heen wabiraabe

mabbe kaggiamen Hay sinnowaabirabe ".
laani hay huunde, peewaano ?

raisonné

Ceux

qui

sont

infidèles

sont

à l'image

166/171

(du bétail contre) lequel on hurle et qui entend seulement cri et invective (confus): saurs, muets, aveugles, ils ne raisonnent point.

Yeru been yeddube ka yeru oon ma 'ina sawtina ko nanataake sa wons noddaali e sawtuuji : kobe faadube, muunduoe, wumbe, kambe be kaggilaani.

o vous

qui croyez!

mangez

ces excellentes

167/172

Eehey mon gooijdinbe ! nyaame e beldi

29

FRANCAIS (nourritures) que Nous vous avons attribuées! Soyez reconnaissants envers Allah,
si c'est Lui que vous adorez!

N° VERSET

PEUL komin ngarjogini on. Mante 'Alla'; so tawi kocfomakko ndewoton.

A~ah a seulement declare illicites pour vous la (chair d'une bête) morte, le sang, la chair du porc et ce qui a eté consacre à un autre qu'Allah. (Mais) quiconque est contraint (à en manger), sans être rebelle ou transgresseur, nul peché ne sera sur lui. Allah est absoluteur et misericordieux.

168/173

Ay 0 harmini e dow mon ko jiiba e yiiyam puupojam e teew mbaba ngirja e ko hirsira ko wona sabu 'Alla'. Kala mo lorli, owona jaltucfo,0 wona jaggitdo, bakkaat 'ala' e makko. 'Alla' ko Kafroowo, Jurmotoocfo.

Ceux cendre prix, point, les ment

qui

cèlent

ce

qu'Allah

a fait

des-

169/174

Ayno

Deen bena
nyaamani

cuuda

ko jippini
manne

'Alla'
so wona nyan-

d'Ecriture et le ceux-là n'ingèreront au cruel. Jour de pas la et

troquent à faible que du feu, en Il un tourne

e deftere, ebe cooda heen kaake seecfa,
Deen De jaajangol de ndarga e deedi 'Alla' haaldata ; 0 labbintaabe. e mabDe 'Ina

leurs entrailles, et Allah ne leur parlera
Résurrection; ils auront purifiera

woodaniDe lebte lammude.

Ceux qui auront contre la Direction et le
Pardon troqué l'Egarement et le Tourment, qu'est-ce qui leur donnera constance contre

170/175

No been soodbe peewal e kafral lepte
majjere e lepte kaawesi munyal e jeyngol ? ndobe ndanyata

le Feu?
C'est qu'en effet Allah a fait descendre

171/176

l'Ecriture avec la Verite. Ceux~ en verité, qui s'opposent, au sujet de l'Ecriture, sont certes dans une profonde divergence.

Dumdo no 'Alla' jippini deftere e goonga. Ayno been luurbe e deftere, 'ebe ngone luural goddungal goonga.

La bonte pieuse (birr) ne consiste point à tourner votre face du côte de l'Orient et de l'Occident, mais l'homme bon est celui qui croit en Allah et au Dernier Jour, aux Anges, à l'Ecriture et aux Prophètes, qui donne du bien

172/177

-

quelqu'amour

qu'il en ait -, aux Proches, aux Orphelins, aux Pauvres, aux Voyageurs (sic), aux Mendiants et pour l'affranchissement des esclaves, qui accomplit la Prière et ) donne l'Aumône (zakât Et ceux qui remplissent leurs engagements quand ils ont contracte un engagement, les Constants dans l'adversité, dans le

.

Laataaki diggere nde' kuccitinton geece mon bange funnaange e hirnaange, ko woni diggere kay ko goondindo 'Alla' e nyalawma battando e malaykajji e defte e Annabaabe, '0 totti jawdi e gidgol makko, '0 totti dum joomiraane mallal e alyatimaabe e miskineene e tumarankoobe e yelotoobe e soototoobe. '0 nyiibni juulde, '0 totti 'asakal. E huumnoobe 'ahdiiji so ngandondiraama e munyoone e cacfeelee loruuji e saha hare diine 'Alla', been ngoni been ngooijduDee jabgol mumen, been ngoni
hulDe ' Alla'
.

malheur sont les ceux

et

au qui

moment ont la

du foi

danger, et

ceux-là sont

ceux-là

pieux.

o vous est libre contre femme. contre) chose suite aura

qui contre

croyez! l'homme la le

La

loi des

du

talion

vous l'homme

173/178

prescrite

à l'égard

tués! l'esclave contre ne qui

libre, femme talion de son manière

l'esclave, (Toutefois celui sera aura lieu lieu de en remise de

la pas

Eehey mon gooijcfinôe wacfdinaamae ! mon njobtaagu. Na warde dimo' e dimo, maccudo e maccudo, debbo e debbo. Kala mo yaafa wonande dum e musiddo
mum faade huunde ko dewgol no muyi e tottugol do e makko e muyingol : dum

jouera quelque pourreconnue

faveur par la

frère:

jangta.

(convenable) et paiement envers (ce frère)
bonne grâce.

Ceci

est

allègement

et

grâce

(rahma)

de

114/118

Dum ko newnugol

Joomon

e yurmeende.

30

FRANCAIS votre Seigneur. Quiconque après cela sera transgresseur aura un châtiment cruel.



VERSET

PEUL
Kala' mo jaggiti caggal yaafeede 'ina woodani lepte musde.

Dans vous vous

le

talion

est

pour

vous Peut-être

une

vie, serez-

ô

175/179

doues pieux.

d'esprit!

'Ina weedani 'on e njobtaagu nguurndam. Eehey mon joomiraabe haggillaaji ! mbela joo 'onan 'odon kula'.

Quand la mort se presente à l'un de vous,
s'il laisse un bien (à lui de) tester en faveur de ses père et mère et des plus proches, de la manière reconnue (convenable). Obligation (en est) aux Pieux.

176/180

Farlaama e mon so gooto e mon so tari e
maayde nde' 'accaata ko buri moyude e wasiya wonande jinnaabe e mallodiibe, no moyi. Na teengti e hulbe.

Quiconque changera (ce testament) après l'avoir entendu, le peche de ce changement ne retombera que sur ceux qui changent (le testament). Allah est audient et omniscient.

177/181

'Alla kala' ma wostiti durnbaawo ndeen nani dum bakkaat makko koy been wostitiibe durn.'Alla ka na noowo, ganndo'.

Celui qui, de la part d'un testateur, 178/182 craint partialité et péché et rétablit la concorde entre les héritiers (après) la mort du testateur, sur celui-là nul peché ! Allah est absoluteur et miséricordieux.

'Oon mo huli e basitooao 'oonyaare walla bakkaat 0 moyini hakkunde mabbe, bakkaat 'ala' e makko. 'Alla' ko kafroowo, jurmotoodo.

o vous prescrit

qui

croyez! il

le a éte

Jeûne

vous

a

eté

179/183

Eehey
koorka mbele

mon
hono joo

gooDdinbe
farlirano odon kula'

! farlama
e . been

e mon
addibe on,

comme

prescrit

à ceux

qui furent avant vous, (esperant que) peut-être vous serez pieux.

(Jeûnez) des jours comptés! Celui qui, parmi vous, sera malade ou en voyage (jeûnera) un nombre (egal) de jours. A
ceux qui peuvent jeûner (mais ne le font point) incombe un rachat, la nourriture d'un ment pour pauvre; quiconque fait volontaireun bien (plus grand), cela est bien lui. Jeûner est un bien pour vous!

180/184

Nyaldi limtaadi ! Kala mo laati e mon
nyawdo, walla 'ina woni e dangal ka

limoore nyaldi goddi. 'Ina defi been be kattanaani koorka cottaagu, nyaminde miskineebe. Kala' mo gatti' moyere auum buri moyande dum. Nde kooroton duum buri' moyude ! durnsinno 'odon nganndi.

si vous vous trouvez savoir.

(Le mois de Jeûne est) le mois de ramadan dans lequel on a fait descendre la Revelation comme Direction pour les Hommes et Preuves (sic) de la Direction et de la Salvation. Quiconque verra de ses yeux
la nouvelle qui lune, parmi qu'il vous, jeûne sera ce mois! ou en Celui malade

181/185

voyage (jeûnera) un nombre egal de jours: Allah veut pour vous de l'aise et ne veut point de gêne. Achevez cette periode (de Jeûne). Magnifiez Allah par (gratitude) qu'Il vous a diriges! Peut-être serezvous reconnaissants. Quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi, (dis-leur) que Je suis près (et)
reponds Me ils prie! dans qu'ils à l'appel Qu'ils croient la en de Moi! qui Me prie à Mon Peut-être quand appel il et répondent

Lewru koorka nduun ndu jippina e mum kuraan, konde peewal wonande yimbe ka dalillaaji penyi e peewal, konde seerndoore. Kala e mon jiido lewru yoo hoorndu. Mo tawi sellaani walla ko danniido ka limoore nyaldi goddi, 'ina muuy 'Alla' e mon ka newi', muuyaani e mon ko satti ngaa haatimminon limoore. Mawninon Alla e ka feewni 'on! Mbele joo 'anon odon manta'.

182/186

So naamnimaama jiyaabam gaa am, Miin Komi badiido, Jaabotoodo noddaandu noddudo so noddikam. Ndewee kam ngoogdinbe do amdo. Mbele' joo' 'odon peewa.

seront-

certitude.

31

FRANCAIS Durant



VERSET

PEUL

la nuit du Jeûne, Je declare pour vous licite de faire galanterie avec vos

183/187

Daknanaama'on jammna koorka seeflaade fade e suddiibe mon; kambe kobe
comci wonande on, 'onon kon comci wonandeoe. 'Andi 'Alla' onan, 'on laatima 'odon njanfo koye mon. '0 jaoani

femmes:elles 'S-ont illl vêtement pour vous et vous êtes 1JIl vêtement pour elles. Allah a appris que vous vous êtes trahisvousmêmes, (mais) il est revenu (de Sa rigueur) contre vous et a e~facé (votre raute). Maintenant, cohabitez a¥ec e11es et recherchez .ce quItAllah a prescritpour vous. Mangez et buvez jusqu'a ce ,quese distingue pour ;v:ous "leTil blanc du f'i1 noir, à l"s.uœ 1 Ensuite, faites jeûne complet jusqu"a la nuit 1 Ne cohabitez point avec' elles, alors ,quevous êtes en retraite dans l:aMosquée (Sacree) ! Voila. les lois (hudûd) d'Allah. Ne vous ,en approchez point (pour les transgreSS€T) ! Ainsi Allah~xpose ses asy'a aux hommes, (espérantque) peut-êtreils seront pieux.
NE mange'zpas mutuellement vos biens (au .nom( du Faux! N"en faites pas present aux J-uges pour manger une fraction des bi.ens deB Hammes ,en peché ,alors que
vous savez '1
,

'on tuububuya, '0 yaafi 'on. Jooni cocondire e mabee, Dabbe ko dakni 'Alla wonande on. Nyaame, njare baa feenyano diidol danewol e diidol ealeeri e fajiri. Refti hoto cocondire e maboe 'onan kon 'uufniibe e nder jamaaji. Dum ko nyaawoje 'Alla, hoto battodeebe Ko hononi 'ina fenyina 'Alla dalillaaji mum wonande yimbe. Mbele' joo kambe
ebe kula' .

184/188

Hoto nyaame jawdeele mon hakkunde mon e meere. Hoto mbeede heen faade nyaawoobe nga habe nyaama fedde jawdeele yimbe e bakkaat, te 'onon odon nganndi'.

(Des Croyants) t'interrogent sur les lunes 185/189 nouvelles. Reponds (-leur): (Ce sont) des repères, ,d;ans le t-emps pour les Hommes ,et le pelerinage." L'a bonté pieuse (hiir) .neconsiste point à ce que vous veniez à vos demeures par leurs façades posterieures, mais la bonte pieuse est d'être pieux. Venez en vos demeures par l'eurs
portes et Peu~-être sOYiez pieme serez-vous env;ers Allah! les Bienheureux.

JEbe

naamnoma

gaa

darorde.

Wiyanbe

:

11Duum ko maantooje wonande yimbe e hajju. Wonaani diggere no 'ardude e cuudi cagle mumen, ka woni diggere,
ko oon kuldo
mumen. Kule

'arde e cuudi
'Alla' ! Mbele

damude
jii odon

male' .

Comb'at t-e:z 'à.Bn'B:!<e ehemin 'Ii' A1J..ah ceUK qui vous combattent, {mais' ne S'Oyez pas transgresseurs ! Allah n'aime pas les transgresseurs.. Tuez-les partout où vous les ,atteindrez!
ils vous ont expulses! La persecution (des Croyants), (:ritna) est pire -que le meurtre. (Toutefois), ne
lescambattez Sacrée S'il's avant -vous y point qu'ils près vous de la Mosquée ;combattus ! aient

186/190

Kabede

e laawol

'Alla'

been

'ina

kabaymon, hoto njangite, 'Alla' yida jaggitoobe.

187/191

Expulsez-les

d'où

Kabe e mabbe kala do tawdonbe, njaltineebe kala dobe njaltini 'on. Sirku buri bonde e warngo. Hoto kabe e mabbe do jama' 'Alla' Hormanteewa,
kabe kaba e mon ! ka doon. Sobe woni kabe njobdi mon, mbareebe yeddoobe. hononi,

combattent,

tuez-les

1

Telle

est la "'recompense"des Infidèles.

.s'ils s" arrêtent (au contraire a.ecombattre) ... Car Allah est absûluteur et miséricordieux.

188/192

Sobe kabtiima, 'Alla ka kafroowo, jurmotoodo.

Qambattez~les

jusqu'à

ce

qu'il

n'y

ait

plus fie perséœtion

189/193

Kane e mabbe haande laatotaako sirku' ,
laato diine '0 ko wonande 'Alla'.
Sobe

et que le C\Ùt€ SGi~ rendu à Allah.S"ils s'arrêtent., plus d'abusde droit sauf contre les Injustes.

(fitna)

curiima, jaggitgol 'ala', so wona be toonybe.

32

FRANCAIS



VERSET

PEUL Lewru 'Alla' hormanteeru ka 'Alla hormanteeru e hormaaji e njoltaagu. Kala mojaggiti e mon njaggite e mum yeru no jaggiteru e mum. Kule 'Alla', ngande 'Alla' wondi koy hulbe.

Le Mois Sacré contre le Mois Sacré. Les 190/194 choses sacrées tombent sous le Talion. Quiconque a marqué de l'hostilité contre vous, marquez contre lui de l'hostilité de la même façon qu'il a marqué de l'hostilité contre vous! Soyez pieux envers Allah! Sachez qu'Allah est avec les Pieux!

Dépensez dans le Chemin d'Allah et ne vous exposez point à votre perte, de vos mains! Soyez bienfaisants: Allah aime les Bienfaisants.

191/195

Nafge e laawol 'Alla', hoto mbeddode koye mon faade e halkaare !Moyine, 'Alla' 'ina Yidi moyyinoobe.

Faites entièrement le pélerinage et la Umra, pour Allah! Si vous êtes empêchés, (libérez-vous) parce qu'il (vous) sera aisé (de sacrifier) comme offrande (hady)! Ne vous rasez point la tête avant que l'offrande (hady) ait atteint le lieu de son immolation! A quiconque parmi vous sera malade ou atteint d'un mal affectant la tête, incombera rachat par un jeûne, une aumône (sadaqa) ou, un sacrifice rituel (nusuk). Quand vous serez en sécurité, à quiconque fera usage de la 'Umra jusqu'au Pélerinage incombera ce qu'il (lui) sera aisé (de sacrifier) comme offrande (hady). (Mais) quiconque ne trouvera pas (à sacrifier), se libérera par
un jeûne de trois jours durant le Péle-

192/196

Timmine hajju e 'Umra fof sabu' 'Alla'! Sa on curaama, kaka newi ha dokkal ! Hoto pembe koye mon haa hebe hadiya '0 nokku mum. 'Don ma laati e mon ka wyawdo, walla 'ina wane mum toore e hoore muum ka cootiigu e koorka, walla ka sakkaade, walla ka dammuwol. Sa 'on kooliima. Kalamo mo dakmiti e 'Umra faade hajju koko newi haa hadiya ma danyaani ka hoorde balde tati to hajju e balde jeedidi so 'on nduttiima duum woni sappo timmudi. Duum doon komo laataaki koreeji mum 'ina tawa do suudu 'Alla hormanteeru. Kule 'Alla ngan de Alla 'omo satti lepte.

rinage et sept jours lors de son retour, (soit) dix jours entiers. Cela vaut (seulement), pour celui dont la famille n'est point présente dans la Mosquée Sacrée. Soyez pieux envers Allah et sachez qu'Allah est terrible en (Son) châtiment.

Le pêlerinage a lieu en des mois connus. Pour qui s'acquitte du Pélerinage, nulle galanterie, nul libertinage, nulle discussion au cours du pélerinage. Quelque bien que vous fassiez, Allah le sait. Prenez un viatique..., car le meilleur viatique est la piété. Soyez pieux envers Moi, ô vous doués d'esprit.

193/197

Hajju ka lebbi gandaadi Kala ma farli e majji hajju seeflaade 'ala, goopi' ngala'; wenyji 'ala' e hajju. Ka mbaddon e moyyere !ina 'andi dum 'Alla' Njoobade... buri moyyude e njoobaari fof ka kulol 'Alla'. Ndewee kam, eehey mon joomiraaji haggillaaji.

Nul grief à vous faire, si vous recherchez une faveur de votre Seigneur (durant les cérémonies du Pélerinage). Quand vous déferlez ('afâda) depuis Arafa, invoquez Allah, au Sanctuaire Sacré. Invoquez-Le pour prix qu'Il vous a dirigés, quoique avant cela, en vérité, vous ayez certes
été parmi les Egarés.

194/198

'Ala' e man bakkaat nde dabboton arjige ta Joomon. Son nbanjiima. Ciftoree ma
honono feewniro 'on, 'on laatinooma

ka 'addi feewnugol makko, koy majjube njeyadon.

Ensuite déferlez ('afâda) par où les gens déferlèrent et demandez pardon à Allah! Allah est absoluteur et miséricordieux.

195/199

Refti ngarde do 'ardi yimbe. '!msinode do 'Alla. Alla ka kafroowo, jurmotoodo.

Quand

vous

accomplissez

vos

rites

du

pé-

196/200

lerinage, invoquez (dakara) Allah comme

So on timmini dewe mon ciftore 'Alla, hono ciftorgol waabiraabe mon, walla

33

FRANCAIS
vous encore! disent: invoquez parmi vos les pères Hommes ou plus il en ardemment est en qui cette



VERSET

PEUL ko buri' sattu e ciftorgol. 'Ina yimbe
De min 'ina e mbiya 'ad un a : t" "Joomi 'Alana amen' been addan to laakara

"Seigneur!

donne-nous

(Vie) Immediatement 1" (Mais) ceux-là, en la (Vie) Dernière, n'auront nulle part (halaq). 197/201

gedal.

1

Parmi

eux,

il

en

est

qui

disent:

"Sei-

Ina e mabbe
'addan

be 'ina mbiya
min e 'aduna ndandaa

: "Joomi
ta lepte min

gneur ! donne-nous belle (part) en la (Vie) Immediate et belle (part) en la (Vie) Dernière, et preserve-nous du Tourment du Feu."
198/200

amen

neema

laakara j eyngol

'aljanna, !"

Ceux-là seront rendre

auront acquis. compte.

une Allah

part est

de

ce

qu'ils à

se

Been,

na

woodani

dumen

gedal

kODe

prompt

faire

paggiti. 'Alla ka jaawdo hasboore.

Invoquez miers) pour Allah,

Allah jours,

en nul

des peche

jours sur

comptes! lui! Quiconque

199/203

Quiconque se hâte, dans (les) deux (pres'attarde,
qui nul peche sur est pieux. Soyez vers Allah vous

Ciftore 'Alla e nyaldi limtaadi 'oon ma yaacini e nder balde didi bakkaat 'ala' e mum ! oon ma neemni bakkaat
'ala e mum ! Wonande 'oon kuldo. Kule

lui!
pieux serez

(Ceci est)
envers rassem-

car

'Alla', ngande 'onan do makko kon rindinteebe.

bles.
Parmi le dire diate les te qui Hommes, plaît atteste il est quelqu'un la sur Vie ce qui dont Immeest en 200/204 'Ina e yimDe be 'ina haarna kongol mum

touchant Allah

son coeur, (mais) qui est ardent disputeur.

e ngurndaam 'aduna, '0 seennaa 'Alla' e ka woni e Dernde makko, kanko Duri' sattude weenynde.

Qui (te) tourne le dos, s'evertue à semer le scandale sur la terre et detruit recolte et betail. Allah n'aime point le scandale.

201/205

Sa rungtiima, sa yehi leydi hawo bonna heen, '0 halka remru e genyli. 'Alla' '0 yida bonande.

Quand on dit à (cethomme) : "Soispieux
envers Allah r", il est saisi par la puissance du peche. Son partage sera la Géhenne. Quelle detestable couche.

202/206

So wiyanamaamo : "HuI' Alla',nanga
mo mawnikinaare e bakkaat. Yonii moo jaanama. Boni mbertateeri !

Toutefois, parmi les Hommes, il en est
qui vouent leur personne (à la cause Ses servi-

203/207

'Ina e yimbe

mona

yeeya

hoore

mum

d'Allah), recherchant l'agrément d'Allah.
Allah est bienveillant envers

dabDude weluya 'Alla'. 'Alla' ko kinnotoocfowonande jiyaabe mum.

teurs. 204/208 Eehey mon gooQcfinbe! naate e lislaam
anon kanko fof, hoto ndewe 'on ko taabe ganyo seytaane, peenyyo ! wonande

o vous en du

qui

croyez! et car ne il est

entrez suivez pour

dans point vous

la les un

Paix, pas ennemi

totalite Demon, 1

declare

Si

vous

trébuchez à vous qu'Allah

après (vous est

que

les et

Preuves châties). sage!

205/209

So

'on

taatima

caggal

ko

are

mon

e

sont Sachez

venues

serez

puissant

dalil1aaji peenyyi, ngande 'Alla' ko tedducfo,karal10 t

Qu'attendent-ils

sinon

qu'Allah

et

les

206/210

Yati'

'ebe

muyane

so

wona

'adde

e

34

FRANCAIS

N° VERSEr

PEUL maDf>e t All a' buuhe: immi i de: e: duule e: malaykaaj i nyaawe fi' ? Ka faade 'Alla' woni ka ruttete e fiy>akuujii.. Naamno Bani Israai' iIa no fa.tri Kamin

Anges viennent à eux dans (l') ombre des nuees, alors que l'Ordre aura ete decreté ? A Allah sont ramenes les ordresw

Demande aux Fils d'Israël combien Nous leur avons donne de signes eclatants ! (Mais) quiconque change le bien~ait
d'Allah
chât iment

207/211

après
.

qu'il

est

venu

à lui

(sera

ngadani5e e dalillaaii peenyyi t Kala ma wostiti neema Alla caggaI ndeen are mum, 'Alla' ka cattudQ: lepte~

puni), car Allah est redoutable en (Son)

La Vie Immediate a été parée
apparences) pour

(de fausses ceux qui sont infidèles et se gaussent de ceux qui croient. (Mais) ceux qui sont pieux seront au-dessus d'eux, au Jour de la Resurrection. Allah
attribue (Ses bienfaits) à qui Il veut,

208/212

S:ucrama wonamdé.6-ee:n yedcfube nguurndam ~ Aduna, e.f)E~nd.alki ta €: been geaI) <fin&e Been hul be ngpni dowm a66~ n¥'ande. d.anrp.. f Alla "ina: 'arj;Q:gina kala!; 11lQ: haaj i ka "a]da e tanlpere.

.

sans compterw

Les Hommes formaient une communaute unique",209/213, Allah envoyades Prophètescomme Annonc is.teurs et Avertisseurs et :fitdes'cendre' avec eux l'Ecriture (chargée) de vérité, pour juger entre les Hommes sur ce sur quoi ils s'opposèrent. Seuls, par superbe mutuelle, ceux qui avaient reçu l'Ecriture s'opposèrent à l'egard de celle-ci après que les Preuves furent venues à eu.x
et Allah dirigea ceux qui crurent à la

L~tinooma yimfre:: ko den1ta,1 g;O.a;tal. 'Alla' neli Annab~a6e wewlinao6e e Jee-rtinooCie, 0 jippini wonde-be e: ma.hhe: deftere e goang~,. nga hale. n¥aawra hakkunde' yimbe ka e luurata heen. Luuraani heen so wona be-en hakkaabe deftere baawo ndeen tari e mumen dalillaji bewre hakkunde. mabee, fewni 'Alla" been gaol],dinbe kobe luuri heen, €. I]gonI]ga e saltkftoore makko._ 'Alla'" "ina feewna pocc.ing(!)L.. ma haajl faade e: Iaawo.l

Verite sur laquelle les autres S"oppos-èrent, avec: Sa permission. Allah dirige qui Il veut vers une Voie Droite.

Comptez-vous entrer au Jardin, (Croyants) ! 210/214 alors que vous n'avez pas encore subi le (sort) même de ceux qu:iL flirent. avant vous, (qui) furent touches par l'infortune'et le malheur et furent victimes de seismes? (Vous subirez pareil sort) au poi~t que l'Apôtre et ceux qui croient avec lui s'ecriront : "Quand viendra donc le secours d'Allah?" Eh <tuai !,1e secours
d'Allah est proche !.

Yati'
tawQ,

'on cikkiinde naatoton
araani e mon hono ka 'arnc

'aljanna
e

been bennube.ka "adi 'on. Memiinobe. baasal e nyaw, ne'ndil1ina haawii NE1aaâo e been.ngpD~dinbe wondude e makko : "Honde. ba-llal 'Alla' ?" Ka noon! aynoo baTlaŒ 'Alla' ko mallingal.

(Les Croyants) depense.

t'interrogent!

phète),sur ce dont ils
Reponds (-leur)

do'ivent

(le' Pro:faire :.wCe dont vous

211/215

f'aitesdépense en bien, (doit l'être) pour vos père et mère (pour) les. Proches" les Orphelins" les Pauvres et le voyageur. Quelque bien que. V01lS' ffassiez, Allah le
connaît.

Ebe: naamnΠma' hol'i kobe cakkoto. n, Wiiyan be : ka cakkidon e moyyere ka wonande iinnaabe dido e mallodiibe e "alyatimaa6e e' miskineebe e danniiba. Kaia' ka ngolludon e moyyere, 'Alla! e auumjko ganndo.

Combatt.re- VOU$ a. eté pre.S'exit, bien vous 1 ':ayez en aversion.

que

212/216

Farlaama e man hare, dum kaka''anya. wanande' "on. Jombaani. ganyon huunde Tawa duum. buri' mo.yande on ,,' i ombaani nj iOOD, huunde tawa'. duum buruhonde e mon. Ka 'Alla' 'andi 'anon 'on ng~nda.

Il est possible
sion pour

que

vous. ayez de l ':averqui est. un bien pour

213/216

une: chose

vous et il est p0ssible que.' vaus aimiez une chose qui est UIL mal :p01lrvous~. Allah

35

FRANCAIS
sait, alors que vous ne savez pas.



VERSET

PEUL

(Les Croyants) t'interrogent sur le mois 214/217 sacre et le fait de combattre durant celui-ci. Réponds (-leur): combattre en ce mois est (péché) grave. (Mais) écarter du Chemin d'Allah, être impie envers Celuici et la Mosquée Sacree, expulser est Dieu; grave de plus perseque celle-ci ceux qui l'occupent grave que cela aux yeux de cuter (les Croyants)est plus

Ebe
habeeefe

naamno

lewru

'Alla

hormanteeru

heen.

wii

be : "habeede

heen

na mawni bakkaat. E faddaade gaa laawol 'Alla' e yeddude 'Alla e Misiida 'Alla' hormanteewa e yaltinde kooreeji makka'
e Makka', dumm buri mawnude do 'Alla' ; sirku buri mawnude e warngo, be ceerata 'ebe kaba e mon habe ndutta 'on gaa diineeji mon sobe kattani, been be njartodini e mon gaa diine mumen, be maayi tawi' ko heeferoe. Been fukkaama golleeji mumen e 'aduna e laakara been ngoni joomiraaoe jeyngol, kamoe e jeyngol kobe saasoobe.

tuer (les impies). Or (les Polytheistes) ne cesseront de vous combattre que quand
ils vous auront fait abjurer votre reli(le) peuvent. Ceux qui, parmi gion, s'ils

vous, abjureront leur religion et mourront
infidèles, actions nière où ils dans seront vaines la seront (Vie) seront immortels. pour les eux et du leurs DerFeu Immediate Hôtes

: ceux-là

Ceux qui croient, ceux qui émigrent (de la
Mekke à Medine) et mènent combat dans le Chemin d'Allah est absoluteur et misericordieux.

215/218

Ayno been ngoogdinbe, e been ferbe, kaba e laawol 'Alla', be ngoni joortiibe yurmeende 'Alla'. 'Alla' ko kafroowo, jurmotoodo.

(Les Croyants) t'interrogent sur les boissons fermentées (hamr) et le (jeu de) maysir. Reponds (-leur): "Dans les deux,
sont des pour les Hommes (mais) sur ce un le dont grand peche ils peche qui et est en utilites,

216/219

Ebe be :

naamno " 'ina

ma

sangara dicri

e wuri'. bakkaat

wii mawdo

diido

e nafoore wonande yimbe. Kono bakkatuuji majji buri mawnude e nafoore majji. 'Obe naamno ma holi kobe cakkoto.

eux est plus grand que leur utilite. Ils
t'interrogent doivent

faire depense (en aumône).

Reponds (-leur)(Donnez) le superflu! Ainsi Allah vous explique les aaya, (esperant que) peut-être vous reflechirez

217/219

wii

koko

burti

! Ko

hononi

'ina

fenyina 'Alla' wonande dallillaaji. Mbele' joo onon 'oefonmiico. 218/220 E 'aduna e laakara. 'Ebe naamno ma
'alyatimaabe. wii : ko moyandebe buri

sur la (Vie) Immediate et Dernière. Ils t'interrogent sur les Orphelins. Reponds (-leur): "Les réformes (?) ('aslaha) est bien;

moyude.

si

vous

les vos de avait est

admettez frères." scandale voulu,

parmi Allah du Il et vous sage.

vous, reconnaît eût

qu'ils le si affliges.

219/220

So

'on

njillondiri

e mabbe

kobe

musidbe

soient Semeur Allah Allah

Reformateur.

mon: 'Alla' "ina 'andi bonnucfoe moyindo. Sinno haaji 'Alla moo bittin e mon. 'Alla' ko teddudo, karallo.

puissant

N'épousez qu'elles croyante même point teurs un si

point ne est

les

Associatrices Certes, qu'une plaît. mariage croient! meilleur celui-ci une Ne

avant esclave Associatrice, donnez AssociaCertes, qu'un vous plaît. aux

220/221

croient! meilleure vous en ne est si

celle-ci filles) qu'ils croyant même

(vos avant

Hoto ndese' heeferbe rewbe habe ngoogdina. Kordo juuldo buri moyude e dimo keefeero, hay sinno 0 haawi on. Hoto ndesnde worbe heeferbe habe gooijdina. Macudo juuldo buri' moyude e keefeero hay sinno yoodi on.

esclave

Associateur,

Ces

gens-là

appellent

(au

tourment)

du

221

Be

'ina

nodda

faade

e

jeyngol,

'Alla'

36

FRANCAIS

N° VERSET
au et Jardin explique et 'ina nodda faade yamiroore makko.

PEUL
'aljanna e kafral e Omo fenyina dalillaaji

Feu, au

tandis Pardon,

qu'Allah avec Sa

appelle permission

ses aaya aux Hommes, (espérant que) peutêtre ils réfléchiront.

wonande yimbe mbela' 'ina ciftora.

(Les Croyants) t'interrogent sur la menstruation. Réponds (leur) : tiC'st un mal. e
Tenez-vous la à l'écart et ne des vous femmes, durant point à pures. venez menstruation approchez

222

'Ebe naamno

ma fiilayru.

wii

: "Duum

d'elles avant qu'elles Quand elles se seront Allah aime ceux qui

ne soient purifiées, viennent

ko sobe, polleede (ngooijditode)rewbe e fiilayru, hoto battodeebe, habe Laaôa. Sobe Laabi ngare e mabôe nokku do yamiri 'on 'Alla'. 'Alla' 'ina yidi tuubobe, 'omo yidi Laaboobe.

elles comme Allah vous (l') a ordonné!
à résipiscence

et ceux qui se purifient.

Vos femmes sont un (champ de) labour pour vous. Venez à votre (champ de) labour, comme vous voulez, et oeuvrez pour vousmêmes à l'avance! Soyez pieux envers Allah et sachez que vous le rencontrez! (Prophète !) fais gracieuse annonce aux Croyants."

223

Rewbe mon

mon kala'

ko nde

ngesa

mon.

Ngaare ngardinane

e

ngesa koye

kaaydon,

mon! kule 'Alla', ngande 'anon, kon hawroobe e makko. Wewlin gooijdinbe.

A
Ne faites point d'Allah en vos serments,

224

un obstacle à ce que vous soyez bons et pieux et (à ce que) vous établissiez la concorde entre les Hommes! Allah est audient et omniscient.

Hoto mbade 'Alla' ho 'ella wonande goondooje mon, nde on diggata. Kule, moyine hakkunde yimbe. 'Alla' ko nanoowo, ganndo.

B Ne faitespoint d'Allahun (vain)objet dans vos serments,afin d'êtrebons et
pieux et d'établir la concorde entre les

Hommes. Allah est audient et omniscient.

Allah ne vous reprendra point de (votre) jactance, en vos serments, mais Il vous reprendra de ce que (vous) auront acquis vos coeurs. Allah est absoluteur et longanime.

225

Nangirta 'on 'Alla' e mehe goondooje
mon. Ko woni kay 'omo nangira 'on

koko fiDe berde mon. 'Alla' ko kafroowo, munyowo.

Pour ceux qui jurent à l'égard de leurs femmes, une attente de quatre mois. si (avant l'expiration de ces quatre mois), ils reviennent sur leur serment, (celui-ci est annulé), car Allah est absoluteur et miséricordieux.

226

Wonande suddiibe

been, mumen,

be

'ina yobe

ngoonda penndo

e nay lebbi.

Sobe nduttiina, 'Alla' ko momtoowo, jurmotoodo.

Si

(au

contraire)

ils

maintiennent

la

227

répudiation (celle-ci devient exécutoire), car Allah est audient et omniscient. Les femmes sous le coup d'une répudiation attendront elles-mêmes trois flux menstruels (avant remariage) ; il ne leur sera
point dans licite leur de céler si ce qu'Allah se trouvent a créé sein, elles

So 'on pelliti ceergal, 'Alla' ko nanoowo, ganndo.

228

Seeraabe yobe panndo e koye mabbe
tati ko laabi tagi ; daganaakibe e rangaaji ndebe mabbe, cuudata sobe 'Alla' battando. ruttudeben

Laatiima ebe goongdina 'Alla' e
lawma jude e

nya-

croire en Allah et au Dernier Jour. Leurs

Worbe mabbe buri jooe 'oon saha'. Sobe

37

FRANCAIS
époux en ce ont temps (des incombe plein s'ils droits) (envers droit de les reprendre, la qui en ce



VERSET

PEUL
muuyi ndeen woodani ka moyinde wondee worbe 'ina e mabbe e dow Karallo. wodanibe no mabbe moyi. yeru 'Ina 'Alla' bu raI.

désirent semblables leurs

établir à ce

concorde ('aslaha). (Les épouses) ont pour
elles leur époux),

teddudo,

qui est reconnu (convenable). Les hommes ont cependant sur elles une preeminence. Allah est puissant et sage.

La réputation a lieu deux fois: donc, reprendre (l'épouse) d'une manière reconnue (convenable) ou (lui) donnerla liberté. Il ne vous est pas licite de prendre quelque chose sur ce que vous avez donné (comme) douaire à vos épouses. A moins que vous deux craignent de ne pas appliquer les lois (hudûd) d'Allah. Si vous craignez que tous deux n'appliquent point les lois d'Allah, nul grief à leur faire
à tous deux si l'époux se rachète. Voilà

229

Ceergal no don moyi, be Daganaaki

laabi walla 'on bay

didi ka nde

: ka ceerde nangoton So

jogitooraade no moyi. ka taw ngaddanbe kuli

buunde.

wona

ndebe nyiibnata keeri 'Alla'. So on kuli ndebe nyiibnata keeri 'Alla', bakkaat 'ala e mabbe ko sootori e mum. Deedo nyaawooje ko keeri 'Alla'. Hoto njawteedi ! Been be yawtube keeri 'Alla', been kamen ngooni toonybe.

les lois (hudûd) d'Allah. Ne les transgressez point! Ceux-là qui transgressent les lois d'Allah, ceux-là sont les Injustes.

Si (l'époux), répudie (son épouse), elle
n'est plus qu'elle ne nul grief licite ensuite se soit mariée à leur faire pour à un lui avant époux deux s'ils

230

autre que lui. Si celui-ci la répudie,
à tous

reviennent ensemble, s'ils pensent appliquer les lois d'Allah. Voilà les lois d'Allah. Il les explique à un peuple qui sait.

So seeri mo '0 daktantaa komo caggal duum bawo rese gorko godao. So 'oon seeri bakkaat 'ala e mabbe ndebe nduttondirta, sobe njikki ndebe nyiimnata keeri 'Alla'. Diido jangtaaai, ko keeri 'Alla'. Omo fenyina dum wonande yimbe be 'ina nganda.

Quand vous répudiez (vos) femmes et qu'elles ont atteint leur terme, (ou bien) reprenez-les d'une manière reconnue (convenable) ou bien donnez-leur leur liberté d'une manière reconnue (convenable), mais ne les retenez point par contrainte afin de transgresser (les lois) d'Allah. Qui fait cela se lèse lui-même (par le châtiment qu'il encourra d'Allah). Ne prenez point les aaya d'Allah en raillerie! Rappelez-vous le bienfait d'Allah envers vous et ce qu'Il a fait descendre sur vous d'Ecriture et de Sagesse par quoi Il vous exhorte! Soyez pieux envers Allah et sachez qu'Allah de toute chose, est omniscient.

231

So 'on ceeri rewbe, be kebti laje mabbe njogitodeebe no moyi, walla ceeronbe no moyi, woto njogitodeebe lorlogol nga njaggiron, kala' golluao duum toonyi boore mum. Hoto njogitode aayeeje 'Alla' e jalkitgol. Ciftore neemaaji 'Alla' e mon, e ko '0 jippini e mon e deftere e nyaawoje. 'Omo waajoro on been kule Alla, ngande 'Alla' e kala' buunde ko ganndo.

Quand vous répudiez (vos) femmes et qu'elles ont atteint leur terme, ne les
mettez avec sent est point leur donné exhorté et et en mutuel celui difficulté 'agrément, qui, parmi de quand de se la marier ils se manière croit (nouvel).époux,

232

reconnue (convenable). C'est ce à quoi
vous, en Allah plus pur sait, au Dernier Jour. Cela est plus net pour vous. Allah que vous ne savez point.

So 'on seeri rewbe, be kebti laje mabbe, boto kadebe ndebe ndese worbe mabbe, sobe mbelondiri bakkunde mabbe no moyii. Dum do 'ina waajore been 'oon laatido e mon 'ina gooijdini'Alla' e nyalawma battando. Diido mon buri laabde wonande on e moyyude. 'Alla' 'ina 'andi, 'onan on nganda.

alors

38

FRANCAIS



VERSET

PEUL
Jinnaabe rew&e 'ina mwynina &i~&e mumen duubi didi timmudi, wonande 'oon muuydo nde tinnninatamuuynam. Na defi' jibnaado korko 0 nyaamde ma&be e koltu ma&&e fodde no hattirani'. Defetaake fittaandu sa wona ka hattani. Hoto lorlire jinnaado de&&o 0 &iyum, wona jibinaanado &iyum. 'Ina defi' dona yeru dum. Sobe muuyi 'enta e belondiral ma&be e diisnondiral bakkaat 'ala e mabbe. So 'on muuyi muuyninde bibbe man bakkaat 'ala e man. So 'on njebbiliibe ka ngadanaonbe, e ka moyyi kule 'Alla. Alla e ka ngolloton ka kumpitiiao.

Les mères allaitent leurs enfants deux annees entières (ceci) pour quiconque veut donner un complet allaitement. Au père de l'enfant incombe la subsistance et la vêture (des mères), de la manière comme (convenable) : chaque personne (nafs) n'est imposee qu'à sa capacite. Nulle mère ne subira contrainte en son enfant et nul
père, en l'enfant qui lui est ne. A l'heri-

233

tier incombe pareille charge (qu'au père). Si d'un commun agrement, (le père et la mère) desirent sevrer (l'enfant) nul grief
à leur enfants faire à faire. en Si vous de desirez nul grief ce verser mettre à vous que vous vos nourrice,

condition

donnez (en retribution) de la manière reconnue (convenable). Soyez pieux envers Allah et sachez qu'Allah est clairvoyant sur ce que vous faites. Ayno been be noddittimi aaccube suddiibe, been suddiibe 'ina farlii aumen fandaade nay lebbi e balae sappo. Bakkaat 'alamaabe baawo ngaal lajal ndebe ndestete. 'Alla' e ka ngolloton ka kumpitiiao.

Pour ce qui est de ceux qui sont rappeles à Nous (tawaffa) laissant des epouses, celles-ci devront attendre personnellement quatre mois et dix jours (avant de se remarier). Quand elles auront atteint leur terme, nul grief à vous (sic) faire en ce qu'elles font touchant leur personne de manière reconnue (convenable). Allah de ce que vous faites est très informe.

234

Nul grief à vous faire dans l'allusion que vous faites à la demande en mariage de (vos) femmes non plus que dans le secret projet que vous formez de la faire. Allah sait que vous songez à (ces femmes). Toutefois, ne leur promettez rien secrètement sauf à (leur) dire des paroles reconnues (convenables).

235

Bakkaat

'ala

e man

'eko

ngardindon

e

mum e ¥IDalrew&e, walla cuuaon e koye man. 'Andi 'Alla' no 'anon oaon pay haalandebe. Ka woni hoto podaneebe e sirru so wona kongol moyol.

Ne decidez pas la conclusion d'un mariage (avec une veuve) avant l'expiration de la prescription! Sachez qU'Allah sait ce
qui est en vos âmes! Prenez garde à Lui

236/235

et sachez qu'Allah est absoluteur et longanime.

Hoto pellite fimnde dewgal haa hebta 'edda '0 lajal mum. Ngande 'Alla', 'omo andi ka wane nder berae mon. Ndeentodeemo, ngande 'Alla' ka kafroowo, munyao.

Nul

grief

à vous

faire

si

vous

repudiez

237

(vos) femmes alors que vous ne les avez point encore touchees ou (alors que) vous ne vous êtes point obliges envers elle à un douaire. (Toutefois), donnez leur jouissance d'une part d'avoir l'homme aise selon ses moyens et l'indigent selon

-

Bakkaat 'ala e man so 'on ceeri rewbe aoonao 'on memaanibe, walla 'on parlanaani&e teije',ndakmiteebe. 'Ina defi' gala fodde mum, 'ina defi' baasao fodde mum. Dakmitgol moyol e dum teeijtina e moyinbe.

ses moyens

- de

la manière

reconnue

(con-

venable). Devoir pour les Bienfaisants!

si vous les repudiez avant de les avoir touchees et alors que vous vous êtes engages envers elles à un douaire (abandonnez-leur) êtes desistent la ou moitie à moins que ne se de ce à quoi ne vous se en la celui vous engages, qu'elles desiste

238/237

Sa 'on ceeriibe ka 'adi nde memotonbe taawi 'on parlaniibe teijeka feccere ka parlii don ka'. Sa tawbe njaali, walla yaafi ma wane e njungo mum finnde dewgal. Nde njaafotoaon dum &uri' battaade kulol 'Alla'. Hoto

39

FRANCAIS main de qui est la conclusion du mariage. (Toutefois) vous desister est plus proche de la piete. N'oubliez point votre faveur
mutuelle! est Allah, sur ce que vous faites, clairvoyant.



VERSET

PEUL
njejitti bural hakkunde mon, 'Alla' e ko ngolloton ko jiyoowo.

Soyez Prière

assidus Mediane

aux (et (du

Prières à la Culte)

ainsi Prière envers

qu'à du

la !

239/238

'asr) Allah,

Ndeene juuldeele e juulde hakkundere. Njuule, wonande 'Alla' ko 'on doftiibe.

Acquittez-vous

faisant oraison.

Si

vous

êtes

en

peril,

(faites

la

prière)

240/239

So

'on

kuli'

ko

on

taamokinbe,

walla

sur vos jambes ou montes! (Mais) quand vous serez en sécurité invoquez Allah de la manière qu'Il a apprise (manière) que vous ne connaissez point. 241/240

kon waddiibe ! So on kooliima, njuule honono 'Alla andiri 'on, kon laatanooki odon nganndi.

Pour ce qui est de ceux d'entre vous qui sont rappeles à Nous (tawaffâ), laissant des epouses, (qu'ils fassent) un testament pour leurs épouses, (leur assurant) jouissance pour l'année, sans expulsion, (toutefois) si elles sortent (de leur demeure), nul grief à vous faire en ce qu'elles font, touchant leur personne, selon une manière reconnue (convenable). Allah est puissant et sage.

Been, be 'ina maaya e mon be gacce rewbe ko wasiya' wonande worbebe dakmitgol haa hittaande ko wona jaltingol. Sobe njaltini koye mabbe bakkaat 'ala' e mon kobe ngolli e koye mabbe no moyyi. 'Alla' ko teddudo, karallo.

Aux femmessous le coup d'unerepudiation 242/241
appartient une jouissance, de la manière reconnue (convenable). Devoir pour les Pieux !

Na woodani seeraabe dakmitgol no moyyi. E dum jojji e hulbe 'Alla'.

Ainsi Allah vous explique Ses aaya. Peutêtre raisonnerez-vous.

243/242

Dumdo ina fenyina 'Alla' wonande on dalillaaji mum. Mbele' joo 'odon kaggila. Mbele a yiyaani faade e been yaltunoooe e galleeji mumen, no kambe kooe 'ujunnaje reentaade maayde ? Wiyanibe 'Alla': "Maaye !" Refti '0 wurtinibe. 'Alla' ko jam bural e yimbe. Ka woni ko buri heewde e yimbe mantata'.

N'as-tu point vu ceux qui sont sortis de leur habitat, par milliers, par crainte de la mort? Allah leur avait dit: "Mourez l'', puis Il les fit revivre. Allah est Detenteur de la Faveur envers les Hommes, mais la plupart des Hommes ne sont pas reconnaissants.

244/243

(Croyants) combattez dans le Chemin d'Allah et sachez qu'Allah est audient et omniscient.

245/244

Kabede e laawol 'Alla, ngande 'Alla' ko nanoowo, ganndo.

A

celui

qui

fait

un

beau

prêt

à Allah,

246/245

Celui-ci le rendra au double. Allah referme ou rouvre (Sa main). Vers Lui, vous serez ramenés.

Holi 'oon mo 'ina nyamla 'Alla' nyamaande moyyere,'O sowana dum cowande keewde. 'Alla"ina bittinana mon haaji bittinande, 'Omo yaanyana mon haaji. Koy makko ndutteteedon. Mbele e yiiyaani faade e dental Bani Ista'iila 'en caggal Muusa ndebe mbiyaani 'Annebi, mabbe : "nel wonande min Laamdo, amin kabe e laawal 'Alla'.
o wi : "Yati on nj ikki so farlaam e

N'as-tu point vu le Conseil (malâ) des
Fils d'Israël quand, posterieurement à

247/246

Moise, il dit à un Prophète qu'ils avaient: "Désigne-nous un roi! nous combattrons
dans le Chemin d'Allah 1" (Ce Prophète)

40

FRANCAIS
dit: "S'il vous est prescrit de combattre,



VERSET

PEUL
man " hare ka nde danyi 'on kaDetaake nde min amen?" Be cuoi 7" kaDetaake e :

pourriez-vous ne pas combattre ?", "Pourquoi" répondirent (les gens du Conseil), "(pourquoi) ne combattrions-nous point dans le Chemin d'Allah, alors que nous avons été expulsés de notre habitat ainsi que nos fils ?" (Toutefois) quand il leur eut été prescrit de combattre, ils tournèrent le dos sauf un petit nombre d'entre eux. Allah connaît bien les Injustes.

hol

min

laawol 'alla', min njaltinaama e
galleej i amen e DioDe Gi la'

nde" farlanoo e maôoe hare, rungti so wona seeaa e maôbe. 'Alla' ka ganndo Toonyôe.

Le

Prophète

dit

(au vous

Conseil a envoyé

des SaÜl

Fils

d'Is-

248/247

Wiyaniôe e mon Hono " rokkaaka '0 wi : "

AnneDi Taaluuta woodirantamo yaajende 'Alla'

maDDe ka

: " laamu

raël)

: "Allah

comme

lamcfo",

'Alla' neli De mb i : e 'amen",

roi". "Comment Saül aurait-il la royauté sur nous", répondirent (les gens), "alors que nous avons plus droit que lui à la royauté et qu'il n'a pas reçu grande largesse de bien ?" "Allah l'a élu sur vous", répondit (leur Prophète), et Il lui a donné plus de grandeur (qu'à vous), pour ce qui touche la science et le corps. Allah donne Sa royauté à qui Il veut, Allah est large et omniscient. 249/248

Minen ôuri jojitte laamu e makko, '0
e jawdi suf>iino ?" e man, Dey-

diimo yaajende e gandal e f>indi.'Alla' 'ina rokka laamu mum moo haaji, 'Alla ka jaajo yurmeende, ganndo.

Leur Prophète ajouta: "Le signe de Son investiture sera que l'Arche d'Alliance reviendra à vous, portée par les Anges, contenant une Présence Divine (sakîna), (venue) de votre Seigneur et une réplique de ce qu'ont laissé la famille de Moise et la famille d'Aaron. En vérité, en cela sera certes un signe pour vous, si vous êtes croyants.

Wiyanif>eAnnif>imabbe : "Finde laamu makko konde 'arata e mon wakande 'ina heen deeyre to Joomon e kedde ko 'acce koreeji Muusa e koreeji Haaruuna,
'ina roncfi aurn Malaykaaji. Woni e cfumcfo

finde wonande 'on. Sa tawi ka on
gooI)cfinbe.

Quand SaÜl partit avec les troupes, il 250/249 (leur) dit: "Allah va vous éprouver..à une rivière. Celui qui y boira n'est pas des miens; celui qui n'en goûtera pas sera des miens; exception faite pour qui puisera une fois, de la main." Ils y burent, excepté un petit nombre d'entre eux. Quand (Saül) eut passé (cette rivière), lui et ceux qui croyaient avec lui, ceux-ci s'écrièrent: "Nul pouvoir à nous, en ce jour, contre Goliath et ses troupes l" (Toutefois) ceux qui pensaient qu'ils allaient rencontrer Allah s'écrièrent: "Combien (souvent) bande peu nombreuse a vaincu bande nombreuse, avec la permission d'Allah! Allah avec les constants !"

Gila' nde' Taaluta e konu mum 0 wi : "Alla 'ina jarriboro on caangol. Mo yari e maggol jeyaaka e 'am; ma yaraani heen oon koy 'am jeya ; so wona gufyiicfowufyande e jungo mum." Be njari heen, so wona seecfae maf>f>e. Gila' ndeDe njawtuno ngol kanko e ôeen gooI)cfinoe wondude e makko, mbi : e konuuli mum." Wiif>eyananaaDe kanyum en ka hawrooDe e 'Alla' : "Heewi fedde tocosere fooli fedde mawnde e sakkitoore 'Alla'. 'Alla' 'ina wondi e
munybe l"

"

hattan

'alana

'en hande

e Jaaluuta'

Marchant donc sur Goliath et ses troupes, ils s'écrièrent: "Seigneur! verse en nous (la) constance! affermis nos talons! secours-nous contre le peuple infidèle!

251/250 e konuuji mum, f> mb i : "J oomi 'amen e waanje e amen munyal ! Nyiimnu pele 'amen! walu min e yimbe yeddoobe. Be poolif>ee sakkitoore 'Alla'. Wari Dawuuda Jaaluuta. 'Addani mo 'Alla' laamu e 'Annabaagal, 0 'andinimo ka haaji. Sinno wona dumbugol 'Alla yimoe yoga' numen e yoga' maa bon leydi - ka woni 'Alla' ka Jornoural e Dinde.

Ils mirent celui-ci en fuite avec la permis 252/251 sion d'Allah. David tua Goliath. Allah donna à (David) la royauté et la sagesse et lui apprit ce qu'il voulait. Si Allah ne neutralisait pas une partie des Hommes par une autre, la terre serait corrompue.

41

FRANCAIS
Mais Allah est détenteur de la faveur pour



VERSET

PEUL

le monde

(,

Alamin)

.

Voilà les aaya d'Allah! Nous te les communiquons, (Prophète !) avec la vérité. En vérité, tu es certes parmi les envoyés.

253/252

Dum ko dalillaaji 'Alla' ! Emin ndursito aum e ma e goonga. Aan koy Nelaaoe.

Nous avons placé certains Apôtres au-dessus 254/253 de certains autres. Parmi eux, il en est
à qui Allah en a parlé. hiérarchie. à Jésus fils Allah Nous de en a élevé donné que nous d'autres les avons Marie

Been

Nelaabe

Min

burni

yoga

e mabbe

e

preuves

avons assisté de l'Esprit Saint. Si Allah avait voulu, ceux qui furent après (ces Apôtres) ne se seraient point entretués après que les preuves furent venues à eux. Toutefois ils se sont opposés parmi eux, il en est qui crurent et parmi eux, il en est qui furent infidèles. Si Allah avait

yoga. 'Ina e mabbe mona haalda e 'Alla'. Min bamtani yoga e mabbe daraja'. Min ngaddani 'Isa bi Mariyam dalillaji peenydi, Min cembinirimo Jibrilu. Sinno haaji Alla, warondirta been, be woni caggal mumen, caggal ko caggal ko
'arani dumen e dalillaaji. Ko woni be

-

luuri. 'Ina e mabbe gooijdindo,'ina mabbe jeddo. Sinno haaji 'Alla' be mbarondirta, ko woni 'Alla' 'ina golla ko muuy.

voulu, ils ne se seraient point entretués, mais Allah fait ce qu'il veut.

o vous bué, aura

qui avant ni troc

croyez! la venue ni

faites d'un ni

dépense jour où il

(en n'y

255/254

aumône) sur ce que nous vous avons attriamitié intercession,

(où) les impies seront les Injustes.

Eehey mon goongdinbe ! nafe ko Min ngarjogini 'on ko 'adi nde 'ara nyalawma mo coottiigu 'ala e mum, wona ceehilaagu, wona tefoore, heeferbe kam en ngoni toonybe.

Allah le ni

- nulle Vivant, le sommeil ne

Divinité Subsistant. le

excepté Ni A

Lui somnolence Lui ce

est

256/255

prennent.

qui

est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Quel est celui qui intercédera auprès de Lui, sinon sur Sa permission? Il sait ce qui est entre les mains des (hommes) et derrière eux, alors qu'ils n'embrassent de Sa Science, que ce qu'Il veut. Son trône s'étend sur les cieux et la terre. Le conserver ne Le fait point ployer. Il est l'Auguste, l'Immense.

'Alla' ! Deweteedo 'ala' so wona kanko, Guurdo, Nyiibdo. Nangataamo ijooijdi, doyngol 'alanaamo. Na woodanimo ko wone 'asamaanuuji e ko wone leydi. Holi 'oon mo 'ina tefa do makko, so wona e
yamirorde makko ? 'Omo an di ko woni

e yeeso mabbe e ko woni caggal mabbe, be kubintaako hay huunde e ganndal makko, so wona koo haaji. Yaajani kursiyu makko 'asamaanuuji e leydi. Tampinaani mo reende ai. Kanko ko Toowao, Mawao.

Nulle contrainte en la religion! La rectitude s'est distinguée de l'Aberration. Celui qui est infidèle aux Taghout et croit en Allah s'est saisi de l'anse la plus solide et sans felure. Allah est AudieITtet Omniscient.

257/256

Baawnugol 'ala e diine. Min penyini peewal e majjere. Kala' mo yeddi sanamuuji 0 gooijdini.'Alla, 'on ndey joggitiima e boggol tiingol, ngol taygol 'alana dum. Alla ko Nanoowo, Ganndo.

Allah est le patron de ceux qui croient; Il les fait sortir des ténèbres vers la Lumière.

258/257

'Alla' woni keeddo e been ngooijdinbe 'omo yaltinabe e keeleraagal faade e LiDmanaagal.

Ceux (au comparer) qui sont infidèles ont pour patrons les Tâghout les faisant sortir de la Lumière vers les Ténèbres. Ceuxlà seront les Hôtes du Feu où ils resteront immortels.

259/257

No been yeddube heetti e mumen seydaneeji, 'ina njaltinabe e lislaam faade e keeferaagu. Been woni joominaabe jeyngol, e jeyngol he kobe saasoobe.

N'as-tu point vu celui qui, parce qu'Allah

260/258

Mbela'

'a yiyaani

'oon kujondirdo

e

42

FRANCAIS
lui avait donné la au royauté, sujet de argumenta son Seigneur ? celui Seigneur est (cet annemi



VERSET

PEUL
lbrahima do Joomun ? Nde' 'aaddanimo 'Alla' laamu. Nde wi lbrahiima. "Joomam ka 'oon mana wuurna, 'omo wara'.
o wi : "Miin mbudo wuurna, mbudo wara'." lbrahiima wi : "Joomam 'ina 'addira naange fun na ange, addirnge hirnaange. Moga' (naji), 'oon jeddudo. 'Alla' feewna' yimbe Toonyoobe.

contre

Abraham

Abraham ayant qui fait vivre

dit: "Mon et mourir",

d'Allah) dit: "(c'est) moi (qui) fait vivre et fait mourir." Abraham dit (alors): "Allah met le soleil en mouvement, de l'orient. (Toi) mets-le en mouvement de l'occident." (L'Impie) fut confondu. Allah ne dirige pas le peuple des Infidèles.

... Ou celui qui, étant passé devant une 261/259 cité déserte et subversée, s'écria: "Comment Allah pourrait-Il faire revivre cette cité déserte et subversée, après sa mort ?" Allah le fit mourir (sic) durant cent années, puis le rappela (à la vie) et (lui) demanda: "combien es-tu demeuré (ainsi)?" "Je suis demeuré (ainsi) un jour ou une fraction d'un jour". "Non l'',répondit (le Seigneur), "tu es demeuré cent années. Regarde ta nourriture et ta boisson I elles ne sont point gâtées. Regarde ton âme ! Nous allons faire certes de toi un signe pour les hommes. Regarde ces ossements comment Nous les ressuscitons et les revêtons de chair !" Quand ce prodige se fut manifesté, cet incrédule s'écria: "Je sais qu'Allah, sur toute chose, est omnipotent."

Walla' hono oon birtiido e wuro' ; no wurongo yeewngo e doosde mum, 0 wi : Honde wuurtinta ngoo do 'Alla' caggal " maayde mum 7" Warimo 'Alla' teemedere hitaande refti '0 'ummitimo, '0 wiimo :
No foti ka nyiibda " Mi nyiibi nyalawma " nyalawma." 0 wii : : ?" '0 wii walla feecere 'Accu!", a

" nyiibi teemedere hitaande. Yeew faade e nyamri ma' e njaram ma' I Ufaani. Yeew faade e mbabba ma' ! Mamii wade kaa haawniinde' wonande yimbe. Yeew faade e yiye hono caaktirtumi dumen, refti Min kaddade teew !". Gila nde feenyanoomo, 0 wi : "Mbudo 'andi 'Alla' e kala' huunde ka kattando.

Et rappelle-toi quand Abraham dit: "Seigneur I, fais-moi voir comment Tu feras revivre les Morts l''(le Seigneur lui) répond: "Eh quoi! ne crois-tu point ?" "Si l'',répondit (Abraham), "mais c'est pour que mon coeur soit tranquille. "Prends quatre oiseaux et serre-les contre toi (pour les broyer), puis sur des monts séparés, mets-en un fragment I Ensuite appelle (ces oiseaux) : ils viendront à toi à tire d'ailes. Sache qu'Allah est puissant et sage.

262/260

Tuma no

nde

wi

Ibrahiima

0 wii ma l" 0 'Aahan ! mata a gooI)dinaani ?" " wii : "Eey ! Woni kay ha hibbindo

nguurtiniroyta

:" maaybe

Joomam

hallam :

berndam." 0 wii ma : "Nangu nay e ndiwri tayye do ma', refti wad e kala' haayre e majji gedal ! Refti noddude, mabe ngare ma' e yaaccaare. 'Andu 'Alla' ka Teddudo, Karallo.

Ceux qui dépensent leurs biens dans le chemin d'Allah sont à la ressemblance d'un grain qui fait pousser sept épis dont chacun contient cent grains. Allah double (la récompense) pour qui Il veut. Allah est large et omniscient.

263/261

Yeru been be 'ina nafga jawdeele mumen e laawol 'Alla waykono 'abbere funi jeedidi butaali, e woni kala wattandu teemedere 'abbere. 'Alla' 'ina sowona ma haggi. 'Alla' ka jayyo, Ganndo.

Ceux qui dépensent leurs biens dans le chemin d'Allah et qui, ensuite, ne font
suivre rappel ce ni qu'ils ont d'un tort, dépensé auront ni d'un leur rétribu-

264/262

tion auprès de leur Seigneur. Nulle crainte sur eux, et ils ne se seront pas attristés.

No been be ina nafga jamdeele mumen e Laawol 'Alla. Refti Be ndewnata e ka be nafgi ko mbajoor wona toore, 'Ina woodanibe njeenaari mabbe to Joomabbe. Kulol 'ala' e mabbe, wonaani kambe ebe cuno.

Une parole reconnue (convenable) et un pardon sont meilleurs qu'une aumône suivie d'un tort. Allah est suffisant à Soi-même et longanime.

265/263

Kongol moyyol e kafral buri moyyude e sadak dewnaado toore. 'Alla ka joondiino, munyyo.

43

FRANCAIS
o vous aumônes comme blement qui par celui croyez! rappel qui les n'annulez de celles-ci son bien sans point et vos tort, en



VERSET

PEUL
Eehey mon gooijainbe! hoto mbonnire sadakeeji mon mbajoor, wona toore, hono
'oon ma 'ina nafga jawdi mum sabu yeen-

266/264

dépense

ostensicroire

devant

Hommes,

Allah et au Dernier Jour. Il est à la ressemblance d'un rocher couvert de terre: une pluie diluvienne l'atteint et le laisse denude. (Les Hommes) ne peuvent rien (retirer) de ce qu'ils se sont acquis. Allah ne dirige point le peuple des Infidèles.

golinde yimbe, '0 gOOijainaani'Alla e nya1awma battanao yeru makko, ko yeru haayre nde wane mum leydi hebinde demba-gaariire 'acci nde konde yoornde. Be kattanaani hay huunde kobe ndanyi. 'Alla feewnaata yimbe yeddoobe.

Ceux âmes, sur

qui sont une

depensent d'Allah à la colline:

leurs et une pour ressemblance

biens, d'un

en

vue

de

267/265

l'agrément

affermir diluvienne

leurs jardin, ne

pluie

l'atteint pas, il y a seulement la rosee... Allah sur ce que vous faites, est clairvoyant.

Yeru been ebe 'ina nafga jawaeele mumen dabbude weluya 'Alla e haggoginde e koye mabbe, waykona ngesa' ngonba e tulde hebiba, Demba~gariiri, be rokki nyamande mabba cowande diai. So hebaaniba demba-gaariiri ko nyee-knyeek. 'Alla ko ngol10ton ko jiyoowo.

Quelqu'un jardin sous lequel

de

vous de

aimerait-il palmiers des et

à avoir de ruisseaux, à) à

un où (ce

268/266

(plante)

vignes,

couleraient

'Ina yiaa gooto e mon nde laatantoo dum ngesa' e tamarooje e 'inabuuje, 'ina dogga e les mum cal1udi, 'ina woodàni
mo heen kala ; Ba besnooje 'ina wone sumi Ko ? Hebi mo mangu,

il aurait fruits?

toutes sortes d'(arbres (Cet homme) peut-il tenir

'ina woodani ma genygol 100gol, hebi
ba hendu heyngo1. he hendu hee hononi 'ina

jardin) alors qu'il est (lui-même) atteint par la vieillesse tandis que ses enfants sont (encore) chetifs et alors que ce jardin, atteint par un vent de feu, est incendie? Ainsi nous vous expliquons Nos aaya, (esperant que) peut-être vous reflechirez.

feenyana 'Alla wonande 'on dalillaaji, mbele joo oaon miico.

o vous aumône)

qui sur

croyez! les

faites

depense

(en que vous

269/267

choses

excellentes

possedez et sur ce que Nous avons fait sortir de terre! Ne vous tournez point
vers ce qui est vil, faisant de lui depense.

Eehey moon moyyi e ka nani 'on e jaasi heen

goongainbe ! cakkode ko paggidon, e ko Min njaltileydi. Woto pandode ka oaon nafga dum.

Vous ne vous trouvez en e~~et prendre ce qui est vil qu'autant que vous fermiez les yeux sur lui. Sachez qu'Allah est suffisant à Soi-même et digne de louanges!

270/267

'On laatotaako 'oaon nanga aurnso wona taw odon meerni heen. Ngande Alla ko Galo, Jettaado !

Le Demon vous menace de la pauvrete et vous ordonne la Tu~pitude, alors qu'Allah vous promet pardon de Lui et faveur. Allah est Large et Omniscient.

271/268

Seytaane 'ina hulbinira 'on baasa1, 'ina yamira on aawde, 'Alla 'ina fodana
on kafral do mum Jaajo, Ganndo. e arjige. 'Alla ko

Il donne quiconque

la Sagesse la Sagesse

à

qui Il veut. Or, à est donnee, un grand

272/269

bien est donne. (Mais) ne s'amendent que ceux doues d'esprit.

'Omo rokko ganndal moo haaji kala mo rokkaa ganndal rokkaana moyyere heewnde. Siftorta so wona joomiraabe haggillaji.

Quelque depense (en aumône) que vous fassiez, quelque objet vont (nadr) que vous vouliez, Allah le connaît. Les injustes n'ont point d'auxiliaires. Si vous donnez ouvertement vos aumônes,

273/270

Ko nafgu e nafge, walla takkuaon takkere, 'Alla 'ina 'andi dum. 'Ala' toonyoobe ballo'.

273/271

Son peenyini sadak, taare duum ! Son

~

FRANCAIS



VERSET

PEUL
cuudi aum totti dum waasDe, durnburi moyyande 'on, maa Min roomtugaa mon bonandeeji mon. 'Alla, ko ngolloton, ko kumpitiido.

combien elles sont bonnes! (Mais) si vous les cachez en les donnant aux besogneux, c'est mieux pour vous et efface pour vous une partie de vos mauvaises actions. Allah, de ce que vous faites, est bien informé.

Diriger (ces Infidèles) ne t'incombe pas 274/272 (Prophète !) Mais Allah dirige qui Il veut. Ce que vous dépensez en bonnes oeuvres est pour vous-mêmes, et vous ne depensez que pour rechercher la face d'Allah. Ce que vous depensez en bonnes oeuvres sera exactement rendu et vous ne serez point leses.

Laataaki 'ina defi ma peewal roaDbe.Ko woni kay, ko 'Alla feewnata' moo haaji. Kala ko nafgudon e moyyere ko wonande koye mon. On nafgaani so wona daDDucfeyeeso 'Alla. Ko nafgudon e moyyere timmine e mon, 'onon 'on toonyetaake.

Aux besogneux qui ont ete reduits à la misère (par leur oeuvre) dans le chemin d'Allah, (qui ne peuvent) se deplacer sur la terre, (que) le sans-loi juge riches à cause de leur abstinence, que tu reconnais à leur aspect, (qui) ne demandent point l'aumône aux gens, avec importunite, (à ces besogneux) revient ce que vous depensez en bonnes oeuvres, car Allah les connaît bien.

274/273

'Ina woodani waasDe Deen dumbaande e Laawol 'Alla, De kattanaani naadaade e leydi 'ina sikka De majjudo kOD€ 'aldUDe sabu nefde' gede jaasde, 'ada andira be maande maDoe De nyannyagotaako yimoe e goongol. Ko nafguaon e moyyere, 'Alla e auum, ko Ganndo'.

Ceux qui (en aumône) depensent leurs biens, 275/274 la nuit et le jour, en secret et en public, auront leur retribution auprès de leur Seigneur. Nulle crainte sur eux, et ils ne seront point attristes.

Been De 'ina naf,gajawdeele mumen jamma e nyalawrnako suudi e ko feenyi 'ina woodani be njeenaari maDDe do mabbe. Kulol 'ala' e mabbe wonaani KamDe 'eDe cuno. No been De lina nyaama riba De 'ummitaako so wona honono ummitirto 'oon me libidum seytaane e kaadi. Duum sabu kamDe be mb i : "Ay njeeygu ko yeru riba'''.'Alla dakni njeeygu, harminiriba'. Kala' mo 'are mum waaju 1ummaade e Joo mum 0 suri', 'ina woodani mo ko Denni, fii makko ko faade 'Alla! Kala' mo rutti been ngoni joomiraabe jeyngol, kamDe toon kobe saasoobe.

Ceux qui se nourrissent de l'usure ne se dresseront (au jugement dernier) que comme se dressera celui que le Demon aura roue de son toucher. Ils disent en effet: "Le troc est comme l'usure." (Non !) Allah a déclare licite le troc et declare illicite l'usure. Celui à qui une exortation est venue de son Seigneür et qui cesse (de pratiquer l'usure), à celui-ci restent ses profits et son cas relève d'Allah! Ceux qui (au contraire) realiseront, ceux-là seront les hôtes du Feu où ils seront immortels. Allah (, au Jugement Dernier,) annulera (les profits de) l'usure alors qu'Il fera fructifier (le merite) des aumônes. Allah n'aime pas le Pecheur impie.

276/275

277/276

'Alla momti riba, 0 tonni sadakeeji, 'Alla yida kala' jeddoowo, bakkodinoowo.

Ceux qui auront cru, accompli des oeuvres pies, accompli la Prière et donne l'Aumône (Zakât), ceux-là auront retribution auprès de leur Seigneur. Nulle crainte sur eux, et ils ne seront point attristes.

277

A>no Deen gooDainDe, De ngolli ko moyi, De nyiimni juulde, De totti 'asakal 'ina woodaniDe njeenari mabbe to JoomaDbe kulol 'ala e mabbe, be ngona sunotoohe.

o vous

qui

croyez!

soyez

pieux

envers

278

Allah! Faites abandon de ce qui (vous) reste (à toucher provenant) de l'usure, si vous êtes croyants.

Eehey mon goondinDe ! Kule 'Alla, ngoppe ko heddi e riba', so tawi ko on gooI}dinbe.

45

FRANCAIS
Si vous ne le faites point,
d'Allah


attendez-vous

VERSET

PEUL
So do tawi' 'Alla 'on ngollaani keblaanoae hare

279

à une guerre

de la part

et de son

e Nelaado 'on sa bu

Apôtre! Si vous revenez (au contraire, de votre erreur,) il vous restera vos capitaux, ne lésant (ainsi personne) et n'étant point leses. Si (votre debiteur) est dans la gêne, (qu') un sursis (intervienne) jusqu'à ce qu'il soit à l'aise. (Toutefois) faire aumône (de cette dette) est mieux pour
vous, si vous vous trouvez savoir.

'ina woodani toonyetaake

mum. So 'on tuubi, koy jawaeele mon, 'on beyaaani, 'on toonyata.

280

So 'on tawi kon jam cadeele ko fandagol haa newuya'. Nde cakkotodon buri' moyande 'on, sinno tawi odon ngandi.

Soyez pieux (redoutant) un jour où vous
serez ramenes à Allah, où chaque âme

281

recevra juste prix de ce qu'elle se sera acquis, où (les Hommes) ne seront point leses.

Kule nyalawma ma nduttadon e mum faade e 'Alla, refti timminirane kala' fittaandu ko golluno, kambe, be toonyetaake.

o vous situation une

qui

croyez! de creancier à terme

quand à fixe,

vous

êtes

en pour avec hon-

282

debiteur, écrivez-le! vous, refuse

dette

Eehey mon gooqdinbe ! sa 'on nyamlondiri nyamaande faade e lajal 'innangal mbinde auum ! Yoo winde hakkunde mon
bindoowo no nuundi r Hoto salo' bin-

Qu'un nêtete

scribe l'écrive entre ! Que nul scribe ne

d'écrire, selon ce qu'Allah lui a enseigne! Qu'il ecrive ! Que le debiteur dicte!
Qu'il redoute diminue rien son Seigneur! de la dette! Si Qu'il ne le débiteur

est fol ou faible ou incapable de dicter personnellement, que son representant (wali) dicte avec honnêtete ! Requérez témoignage de deux témoins (pris) parmi
vos hommes. S'il ne un se trouve point deux hommes, (prenez)

doowo nde windata honona 'andirini mo 'Alla. Yoo windu ! yoo fid mo wone mum nyamaande '0 ! yoo bul. 'Alla Joomakko ! Hoto 'ustu heen hay huunde ! So tawi oon mane mum nyamaande '0 ka aaaydo, walla ka loono, walla battanaani
fidde, kanko fid keedo makko no nuundi !

Ceenne seedeeji diai e worbe mon. Sobe laataaki kobe worbe aida, ka gorka e
rewbe dido, 'ebe mbeladon e seedeeji :

homme

et deux femmes,

parmi ceux que vous agréerez comme temoins: si l'une de celles-ci est dans l'erreur, l'autre la fera se rappeler.
Que sont les témoins ne Qu'ils refusent ne point s'ils point appelés. répugnent

à écrire cette creance, qu'elle soit petite ou grande, jusqu'à son terme! Cela est plus equitable auprès d'Allah,
plus même ne main, droit de s'agisse passe pour d'un entre le témoignage le doute. de A la et main nul plus à à qu'il la grief supprimer moins

marche vous.

Alors,

à vous faire si vous ne l'ecrivez point. Réquérez témoignage quand vous faites une transaction, (mais) que nulle contrainte ne soit faite ni au scribe ni au

So majji gooto e mabbe siftinoro gooto mabbe goddo. Hoto salo' seedeeji sobe noddaama ! Hotobe caftu ndebe mbindata dum tokosere walla mawnde faade e lajal mum. Duum man Duri nuundude do 'Alla, buri sembinde sedamfaagu~ buri mallinde ndebe cikki taako. So wana taw be laatiima ka njulaagu tawaangu odon njiila dum hakkunde mon. 'Ala' e man bakkaat nde 'on mbindata dum ! Ceenne so on njeeyondiri, Hoto larIe bindoowa wana ceediido ! So 'on ngolli dum ka faasigaagu do mon. Kule 'Alla! 'Omo 'andina 'on, 'Alla e Kala' huunde ka
gann<£o.

témoin! Si vous le raites, (ce) sera perversite en vous. Soyez pieux envers
Allah! chose, Il Il vous est enseigne conscient. et de toute

Si

vous

êtes

en

voyage

et

que

vous

ne

283

trouvez point de scribe ,~) soient remises! Si dépôt des celez le
cèle

(que) des cautions certains donnent

So 'on laa.tima odon e: dangal walla ton. ndanyaani bindoowo ka jUkkunde tamaande ! So hooliima yoga' mon yog:a.t yoo
to.t-tu

à d'autres,
dépôts restitue envers Allah

que celui
ceux-ci!

qui a reçu
Qu'il soit

'on koolaado

hoolaare

muDl..

Yoo

hul tAlla
faagu..

pieux

~ son Seigneur! Ne point le témoignagne ! QuicoJaque est pêcheur en son coeur. Allah,

Joo makko ! Woto cuucfe seedanKala mo suooi dum 'oon ka bakko-mum ! 'Alla e ka.
ngollotoD

dinno mberde

ka ganndo.

46

FRANCAIS
de ce que vous faites, est omniscient.



VERSET

PEUL

A

Allah

ce

qui

est

dans

les

cieux

et

sur

284

la terre. Soit que vous manifestiez ce qui est en vos âmes, soit que vous le cachiez, Allah vous en demandera compte. Il pardonnera à qui Il voudra et tourmentera qui Il voudra. Allah sur toute chose est omnipotent.

Na woodani 'Alla ka wane 'asamaanuuji e ka wane leydi. So 'on peennyini wane koye man walla 'on cuudi dum ma hasbir dum 'on 'Alla. Omo hafrana moo haaji, o lebta moo haaji. 'Alla e kala' huunde ka kattando.

L'Apôtre a cru à ce qu'on a fait descendre vers Lui, de son Seigneur. (Lui) et les Croyants, tous ont cru en Allah, en Ses Anges, à Ses Ecritures et en Ses Apôtres. Ils ont dit: "Nous ne distinguons entre aucun de Ses Apôtres". Nous avons entendu et avons obei. Pardon, Seigneur! Vers Toi est le "Devenir".

285

GooDdini Nelaado ka jippina e mum to Joo mum. Juulbe kala' gooDdini 'Alla e Malaykaaji mum e defte mum e Nelaaoe mum Min ceerndata hakkunde hay gooto e Nelaaoe makko be mbi : 11Min nanii' , Min doftiima kafral ma Joomi amen! Koyma woni ruttorde.

Allah n'impose à toute âme que sa capacité: "à chaque âme, ce qu'elle se sera acquis et contre elle, ce qu'elle se sera acquis."Seigneur! ne nous reprends point si nous oublions ou fautons! Seigneur! ne nous charge point d'un fait accablant,
semblable à celui dont
Tu

286

chargeras

ceux

qui furent avant nous! Seigneur! ne nous charge point de ce que nous n'avons pas la force de supporter! Efface pour nous (nos fautes) ! Pardonne-nous! Faisnous misericorde ! Tu es notre maître! Secours-nous contre le peuple des Infidèles.

Defaani 'Alla fittaandu so wona baawde mum : 11'Ina woodani ndu kondu faggiti, 'ina fawi e mayru kondu faggiti. Joomi 'amen! hoto nangu min so min njejiti walla min ngoopi ! Joomi 'amen! hoto roonde e 'amen teddeendi honono ndondirdadum e be 'adiibe min! Joomi 'amen! hoto roan min ka min kattanaani e mum! yaafo gaa 'amen, hafran min, yurmo min. 'Aan woni Joomi 'amen! wallu min e yimoe yeddoobe.

47

SOU

RAT

E

III

SIM

0 0 R E GELLAAY

III

LA FAMILLE DE 'IMRÂN Médine

- 200

versets

Madiina - aayeeje 200

FRANCAIS Au nom d'Allah~ le Bienfaiteur miséricordieux.



VERSET

PEUL

A.L.M. Dieu seul connaît l'interprétation de ces consonnes.

Alif

Laam

Miim dee

faccîro

- 'Alla karfege.

tan

'andi

Allah nulle divinité excepté le Vivant, le Subsistant.

-

Lui

- est

1/2

'Alla - Deweteedo 'ala' so wona Kanyum Guurdo, Nyiibao.

Sur toi (Prophète), Il a fait descendre l'Ecriture, avec la vérité déclarant véridiques les messages antérieurs. Il a fait descendre la Thora et l'Evangile.

2/3

o jippini goongdini

e ma deftere ko woni yeeso

e

goonga, mayre. 0
.

'ende jip-

pini

Tawreeta

e Linjiila'

Auparavant, comme Direction pour les Hommes, et Il fait descendre la Salvation.

2/4

Ko adi peewal wonande yimbe, 0 jippini ndeedo seerndoore.

Ceux

qui

sont

incrédules

en

les

aya

d'Al-

3/4

lah auront un châtiment terrible, (car) Allah est puissant et détenteur de vengeance.

Ayno been yeddooDe e aayeeje 'Alla, rnaawoodanée lepte cattuae. Alla ko tedduâo, Jornnjobtaagu.

A Allah rien n'est caché sur la terre et dans le ciel.

4/5

'Alla

suudaaki

e mum

hay

huunde

e

leydi wona e 'asamaan.

C'est Lui qui vous forme dans le sein de vos mères, comme Il veut. Nulle divinité excepté Lui. Il est le Puissant, le Sage.

4/6

Kanko

woni

gaamnudo

'on

e

ranga

no

haajiri. Deweeteedo 'ala so wona kanko, Tedduao, Karallo.

C'est

Lui

qui En

a

fait celle-ci

descendre sont

sur des

toi con-

5/7

l'Ecriture.

aya

firmées (?) qui sont l'essence de l'Ecriture, tandis que d'autres sont équivoques. CeLD RU coeur de qui est une obliquîté suirent ce qui e.stéquivoque (?), dans l'Ecriture par recherche du trouble et recherche de l'interprétation (de ces aya). (Mais) l'interprétation de ces aya n'est connue que d'Allah~ et ceux enracinés en

Kankc woni jippindo e ma deftere unnniindeto makko.'Aayeeje nyeennyaade, kanje ngoni yummum defte, e godde ko jiibiide. So tawi ko Deen De wone berde mumen 'oonyaareeDe
ndewa' ko jiiDi so mbiya: e mayre, wona sabu daDDude

'oonyde
facciro e gandal

e daDDucfe facciro
majje na 'Alla "Min

majje.

,Anda

e nyiibbe ngooI]dini

'

nde' fof koto Joomi amen. Waacotaako

48

FRANCAIS



YERSET

PEUL
so wona joomiraabe haffillaaji.

la science déclarent: "Nous croyons à cela. Tout énlanede notre Seigneur. Ne s'amendent que ceux doués d'esprit.

Seigneur!, ne fait point obliquer nos coeurs, après nous avoir dirigés! Accorde nous gr~ce (rahma) issue de Toi. Tu es, Toi, le Donateur".

6/8

Joomi 'amen! hoto oony berde amen, baawo ndeen a feewni min! Rokku min do ma nyiibde. 'Aan, 'Aan woni dokko.

Seigneur !, Tu es celui qui réunira les Hommes, en un jour sur lequel n'est pas de doute. Allah ne manque point à (Sa) promesse.

7/9

Joomi 'amen! 'Aan ka denninoowo yimbe wonande nyalawma mo sikke 'ala heen. 'Alla luundotaako fo.

(En ce jour) ni leurs biens ni leurs enfants ne serviront à rien, contre Allah, à ceux qui auront été infidèles. Ceux-là seront matière ignée pour le feu. (Leur sort sera) comme le sort des gens de Pharaon et de ceux qui furent avant eux : (ces gens), ayant traité Nos signes de mensonges, Allah les a fait périr pour leurs pêchés. Allah est terrible en son ch~timent.

8/10

Ayno been yeddube, nafta gaa mabbe jawdeele mabbe, wona bibbe mabbe, do 'Alla hay huunde ko been Kamen ngoni doccotte jeyngol. Hono jikku koreeji Firawna e Deen 'adinoobe Qumen : pennuno 'aayeeje 'amen nangiribe 'Alla bakkatuuji mabbe. 'Alla ko cattudo lepte.

9/11

Dis à ceux qui ont été impies: "Yous serez vaincus et rassemblés vers la Géhenne. Quelle détestable couche !"

10/1?

Wiyan been yeddube : 'Ouon njogori fooleede, ndeendindon faade JahanmaBoni mbertateeri !

Yous avez eu lti~ igne en deux troupes qui s se rencontrèrent: une troupe combattait dans le chemin d'Allah alors que l'autre était infidèle. A vue d'oeil; ils se voyaient à nombre égal. Allah assiste de son secours qui Il veut. En vérité, en cela est certes un objet de réflexion pour ceux doués de clairvoyance.

11/13

Laataniima 'on teskuya e pelle didi de Kawri. Fedde ina habe e laawol 'Alla, wonde ndeen ko yeddunde. 'Odon njiyabe, kobe yeruurji mon e yiyande yiitere. 'Alla, 'ina sembina e ballal mum moo haaji. 'Ina woni' e deede gede jangtaadc teskuya wonande jom
laarcIe.

Pour les Hommes, ont été parés (de fausses 12/14 apparences) l'amour des voluptés tirées des femmes, (l'amour) des fils, des quintal'thésaurisés d'or et d'argent, (l'amour) des chevala racés, des (bêtes de) troupeaux et de terres cultivables. C'est (là) jouissance de la vie Immédiate, alors qu'auprès d'Allah est beau lieu de retour.

SUGaama wonande yimbe yidde tuuyooji e rewbe e bibbe worbe e jawdeele dendinaade e kaje e kaalis e pucci moyyi e neemoraaji gawri. Dum do jangtadum ko dakmitagol nguurndam 'aduna, 'Alla 'ina to mum moyyu Qum ruttorde.

Dis (aux Croyants) : "Yous aviserai-je de ce qui est meilleur que cela? Pour cela qui auront été pieux, seront auprès de leur Seigneur, des Jardins sous lesquels couleront les ruisseala, où immortels, ils auront des épouses purifiées et satisfaction d'Allah". Allah est clairvoyant sur (Ses) serviteurs.

13/15

wi : "Mbela' mi habrataa on buri moyyude e diin mon? Wonande been hulbe 'ina to Joomabbe 'aljannaji, 'ina doga' e les mumen calludi, kobe saasooDe toon e rewDe laDDinaaDe e weluya cfa Alla". Alla ka jiyaawa jiyaabe.

49

FRANCAIS

!'JO

VERSET

PEUL Been, minen tuuji be 'ina mbi ya : "Joomi amen! min ngooijdini. Hafran min bakka'amen, ndandaa min lepte jeYllgol."

Qui

disent:

"Seigneur

~ nous

croyons.

14/16

Pardonne-nous nos peches et preserve-nous du tourment du Feu 1" (Il est clairvoyant) sur les Constants, (sur) les Véridiques, (sur) ceux ~aisant oraison (qânit) et dépense (en aumône, sur ceux) qui implorant le pardon (du Seigneur) à la prime aube. A Il a atteste (à l'egard d') Allah, ainsi que les Anges et les Possesseurs de la Science. 15/17

Munybe, gooDaube, e imsintoobe to

doftiibe, wendoguuji.

naffoobe

16/18

Seediima 'Alla ko woni fi deweeto 'ala' so wona kanko e Malaykaaji e Joomiraabe gandal ko nyiibdo e nuundal; deweteedo 'ala' so wona kanko, teddudo, karallo.

B Allah atteste(sic)ainsi que les Anges et les Possesseurs la Science. de
C Temoins d'Allah ainsi que les Anges et les Possesseurs de la Science.

Qu'il n'est de Divinite que Lui, se dressant avec l'equite, nulle divinite que Lui, le Puissant, le Sage. Diine to 'Alla ko lislam. Luuraani Deen 'addanaabe deftere so wona Daawo ndeen are maDbe gandal bewre hakkundo maDDe Mo yeddi 'aayeeje Alla, Alla ko jaaccii{[o hasboore.

La lam. ne

Religion, Ceux se sont à

aux qui opposés,

yeux

d'Allah, a par mutuelle

est été

l'Is-

17/19

l'Ecriture

donnée rébel-

lion, qu'après que leur fut venue la Science. Quiconque est incredule en les aaya d'Allah (sera puni), car Allah est prompt à demander compte.

S'ils argumentent contre toi, (Prophète 1) dis (leur) : "Je me suis soumis à Allah, ainsi que ceux qui m'ont suivi", Et dis à ceux qui ont reçu l'Ecriture ainsi qu'aux Gentils (ummiyy) : "Vous
êtes-vous se dans le toi la dos, convertis à sont 1) bonne (ils à l'Islam convertissent l'Islam, dans est ?" S'ils ils sont tournent A commusur la

18/20

SODe kuccondiri e ma', wi : Il Miin mi jebbili yeesam wonande 'Alla e 'oon dewdo mi." Wiyan been rokkaabedefte e jumanbinneebe : "Yati 'on njebbiliirna?" Sobe njebbiliina, be peewi. Sobe nduktiima defi ma' ko yettinde - 'Alla ko jiyoowo jiyaaDe.

19/20

direction. n'incombe

S'ils que

l'egarement). clairvoyant

(Prophète

nication

(Ses) serviteurs.

- Allah

Ceux qui sont incrédules en les aaya d'Allah, (ceux qui), sans droit, tuent les Prophètes, et tuent ceux qui, parmi les Hommes, ordonnent l'equite, à ceuxlà.fais gracieuse annonce d'un tourment cruel.

20/21

'Ayno been yeddube 'aayeeje 'Alla, De mbara' annabooDe ko 'aIda e goonga,
De mbara Deen, De 'ina njamira nuundal

e yimDe, habruDe lepte muusde.

Ceux-là sont ceux dont vaines sont les actions en la (vie) Immédiate et Dernière. Ils n'auront point d'auxiliaires.

21/22

Ayno Deen, De fukka golle mumen e 'aduna e laakara. 'AlanaaDe kado.

50

FRANCAIS



VERSET

PEUL
Mbela'a yigaani faade been rokkabe gedal e defte, eoe nodde faade e deftere 'Alla haa nyaawa hakkunde maDoe, runkto fedde e maooe, kooe duurniioe.

N'as-tu point vu que ceux qui ont reçu une part de l'Ecriture sont appelés à l'Ecriture d'Allah pour qu'elle décide entre eux, (mais qu') ensuite une fraction d'entre eux tourne le dos et s'écarte?

22/23

C'est qu'en effet (ce1llqui se détournent) ont dit: "Le Feu ne nous touchera qu'un temps déterminé." Ils ont été abusés, dans leur religion, parce qu'ils forgeaient.

23/24

Duum

sabu so e .

kambe wona diine

De

mbi

:

"Memataaoe

jeYllgol Hoomtioe pepindo'

nyaldi maDDe

limtaacfi" kooe laati

.
ebe

Comment (seront-ils) quand nous les réunirons en un jour indubitable, (quand) chaque âme recevra exacte récompense de ce qu'elle aura acquis et (que ces Impies) ne seront point lésés.

~~4

/25

Hono so min ndindiniibe e nyalawma mo sikke'ala heen timminane kala fittaandu ko golluno, kambe be toonyetaake.

Dis: "0 Dieu souverain de la Royauté! Tu donnes la royauté à qui tu veux et Tu arraches la Royauté à qui tu veux. Tu élèves qui Tu veux et Tu abaisses qui Tu veux. En ta main est le bonheur. Sur toute chose, Tu es omnipotent.

25/26

Wi : "Jooman ! Jeylaamu ! 'Acfatotta laamu ma kaaya.acfateeta laamu ma kaaya. 'Acfateddina ma kaaya, Acfahoyna mo kaaya. Koy hattan ma moyere woni'. 'Aan e kala huunde ka kattando.

Tu fais pénétrer la nuit dans le jour et Tu fais pénétrer le jour dans la nuit. Tu fais sortir le Vivant du Mort et fais sortir le Mort du vivant. Tu donnes at.tributionà qui Tu veux, sans compter."

26/2'7

'Ada naanna jamma e nyalawna, .acfa naanna nyalawna e jamma, 'ada yaltima ko wuuri e ka maayi, 'ada yaltina ko maayi e ko wuuri, 'ada arjofina ma kaarya ka aIda e tampere.

Que les croyants ne prennent point les Infidèles, COmTIleffiliés (fawliyâ), à a l'exclusion d'(autres) croyants! Quiconque fera cela ne participera d'Allah en rien, à moins que vous ne redoutiez d'eux quelque fait redoutable. Allah vous met en garde à l'égard de Lui même. Vers Allah sera le "Devenir".

2'7/28

Hoto jogito juulbe heeferbe ko yidbe juulbe. Mo golli duum laataaki to 'alla hay huunde. So wona taw'on kuli e mabbe kulol. 'Ina reentina on 'Alla hoore mum. Ka faade 'Alla woni ruttorde.

Dis: "Soit que vous céliez, soit que vous divulguiez ce qui est en vos poitrines, Allah le connaît: Il connaît ce qui est dans les cieux et sur la terre. Allah sur toute chose, est omnipotent.

2'7/29

Wi : Sa 'on cunJi kù wone becce mon, walla 'on penyini maa'andu dum 'Alla. 'Omo andi ko wane 'asamaan e leydi. 'Alla e kala huunde ko kattancfo.

Au jour où chaque âme (re) trouvera, offert devant elle, (tout) ce qu'elle aura fait de bien et tout ce qu'elle aura fait de mal, elle aimera qu'entre elle et (ce jour) il y ait une infinie distance. Allah vous met en garde à l'égard de Luimême. Allah est indulgent envers (Ses) serviteurs. Dis (aux croyants) : "si vous vous trouvez aimer Allah, suivez-moi! Allah vous (en) aimera et vous pardonnera vos péchés. Allah est absoluteur et miséricordieux.

28/30

Nyalawna motawi kala fittaandu ka golluno e rnoyyere 'ina tawna e ko nde golluno' e bonande, 0 yida haaniin laatiima hakkunde makko e rnajji lofu ngodungu. 'Ina rentina 'on 'Alla hoore mum. 'Alla ko jurmotoocfoJiyaabe.

29/31

Wi : "So tawi oden njidi 'Alla, ndeewe karn ! Yiéira 'on 'Alla, '0 momta wonande 'on bakkatuuji mon. 'Alla ko kaffroowo, jurrnotoodo.

51

FRANCAIS Dis: "Obéissez à Allah et à l'Apôtre! Si vous tournez le dos... car Allah n'aime pas les Ingrats.

!'I0 VERSET

PEUL Wi : "Dof tode 'Alla
on ndungtiima... e Ne laacfo ! So 'Alla yi cfa yeddooôe.

29/32

Allah a choisi Adam, Noe, la famille Imrân, sur d'Abraham et la famille de (tout) le monde (alamîn), '

30/33

'~lla subi 'AAdama e Nuuhu e Koreeji lbrahiima e Koreeji lmraan e binnde,

en tant que descendants les uns des autres Allah est Audient et omniscient. (Rappelle) quand la femme de 'Imrân dit: "Seigneur! Je te voue, comme (t') etant devolu, ce qui est en mon ventre

30/34

Genygol yoga'heen e yoga', 'Alla ka Nanaawo, Ganndo.

31/35

Tuma nde wi joom suudu 'Imraan :
Joomam " ! Miin, mi takkanii ma ko

-

Accepte-le l'Audient

de et

moi!

En

verite,

Tu

es

wone reedam, ina rimaina. Jabcfo 'am cfo. 'Aan, aa woni Nanoowo, Ganndo.

l'Omniscient."

Quand elle eut mis (sa fille) au monde, (la femme de 'Imrân) s'ecria : "Seigneur! j'ai mis au monde une fille". Or Allah savait bien ce qu'elle avait mis au monde. "L'(enfant) mâle n'est point comme fille. Je la nomme Marie. Je la mets sous ta protection ainsi que sa descendance, contre le Démon (maudit).

31/36

Gila' ndo jibbin naoma, 0 wi : debbo" , 'Alla buri' ancfudeka j ibini. "Laataaki gorko hono no debbo. Miin mii innirii ma Mariyam. Miin, mbudo malaani ma GO ma e genygal makka e seytaane kucfaado.
" Joomam ! miin, mi jibini ma ka

Son Seigneur reçut l'enfant avec faveur et la fit croître en belle croissance; Zacharie se charge d'elle. Or, chaque fois que celui-ci entrait auprès d'elle, dans le sanctuaire, il trouvait auprès d'elle une subsistance nécessaire (rizq).
"0 Marie l" demanda-t-elle (un jour) ;

32/37

comment as-tu ceci! "Ceci vient d'Allah", repondit-elle. Il donne attribution à qui Il veut sans compter". En et de es ce temps Zacharie prie son Seigneur dit: "Seigneur! accorde-moi, venant Toi, une descendance excellente! Tu Celui qui entend la prière l" 33/38

JaDanimo Joam makka jabgol moyal, maDnini ma mawnugol moyol ; nehimo Dyakariyaaw. Kala' nde naatee makko Dyakariyaaw to suuduta tawado makko aejife. 0 wiya : Eehey Mariyam ! hato ndanyda' dum do !" 0 wi : dum ka ta 'Alla. 'Alla 'ina arjafina ma haaji ka 'aIda e tampere.

Taon duwi Dyakariyaaw Joomum, 0 wi "Jooman, rokkam do ma bicfdomoyo. 'Aan, ka jaabotoodo duwaaw l"

Les Anges lui crièrent, alors qu'il etait debout priant dans le sanctuaire,

33/39

Noddima Jibriilu, tawi ka dariido omo juula jama',

"Allah t'annonce (la naissance de) Jean qui declarera veridique un Verbe (emanant) d'Allah, (lequel verbe sera) un chef, un chaste et un prophète parmi les
Saints" .

34/39

'Alla 'ina wewlinar ma yahya, " 'orna gooDcfini kongol to 'Alla. Ko kooho, ko cuuriida, ka 'Annebi
wonande se ni i De" .

"Seigneur

l"

dit

(Zacharie),

"comment

35/40

o wi

:

"Joomam

! no

woadiranta

mi

aurais-je un garçon alors que la vieilless m'atteint et que ma femme est sterile ?" "Ainsi", repondit-Il (sic), Allah fait ce qu'Il veut.

bidde heDii nayeure, ja~ suudam ka dimara ? 0 wi : "ko noon" , 'Alla 'ina galla ko haaji.

") ')

FRANCAIS



VERSET

PEUL
o wi : "Joomam wadanam finde ! 0 wi finde ma : konde a haaldata e yimbe tati balde, so wona joopaango. Siftor
Joome ko
.

"fixe-moi "Seigneur 1" demanda (Zacharie), un signe 1" - "Ton signe", repondit-Il, "Sera que tu ne parleras aux gens que par gestes durant trois jours. Invoque beaucoup ton Seigneur et glorifie-Le au cre-

36/41

heewi,

juul

kikiide

e

subaka"

pusculeet à l'aube l"
"Et (rappelle) quand les Anges dirent "0 Marie 1 Allah t'a choisie et purifiee. Il t'a choisiesur (toutes) les femmes de ce monde".

37/42

: ' Eehey 'Alla subi maama, 0 labbin ma rewbe windere nde' .

Nde wi Malaykaaji

Mariyam ! ma. 0 subi

o Marie!

sois

en

oraison

devant

ton

38/43

Eehey
juul

Mariyam
wondude e

! aofto
juuloobe.

Joome ! Sujju,

Seigneur1 Prosterne-toi
avec ceux qui s'inclinent

et incline-toi

1" 39/44
Diiaojangtaaai kabareeji bienal,
Emin mbayyina aum e ma, a tawanooka

Ceci fait partie des recits ('anbâ') de l'Inconnaissable que Nous te revélons car tu n'etais point parmi eux (Prophète!) quand ils jetaient leurs calames (pour savoir) qui d'entre eux se chargerait de Marie; tu n'etais point parmi eux quand ils se disputaient.
(Rappelle) quand les Anges dirent: "0 Marie 1 Allah t'annonce un Verbe (emanant) de Lui, dont le nom est le Messie, Jesus fils de Marie, (qui sera) illustre dans la (vie) Immediate et Dernière et parmi les Proches (du Seigneur).

do mabbe, tuma ndebe mberli kuraaji mabbe, holi e mabbe mo 'ina neha Mariyam ? A haatanooki do mabbe nde be mbeenytta.

40/45

Tuma ridewi Malaykaaj i : " 'Alla' ina wewlir ma biaao ao mum, 'innde mum ko Memoowo, 'risa bi Mariyam, koo joom martaba e aduna e to laakara, koy ballinaabe 'Alla."

Il parlera aux Hommes, au berceau, comme
un vieillard, et il sera parmi les Saints".

41/46

'Omo

haalda

e

yimbe

e

tiggaagu

e

nyaakijo gsagataé koy moyube.

"comment alors que nul mortel ne m'a touchee '?" "Ainsi", repondit-Il (sic), "Allah cree ce qu'Ilveut. Quand Il decrèteune affaire, Il dit seulement à son propos: "Sois!" et elle est. aurais-je un enfant

"Seigneur1" repondit-(Marie),

42/47

o wi

: Joomam

! hono

woodirantami

bicfao memaanimi gorko. 0 wi : "ko noon" , 'Alla' ina taga ko haaj i, Ko won!"

" Somyaawi

fi,

0 wiyana

aum

tan:

, wona.

(Allah)

lui

enseignera

l'Ecriture,

la

43/48

Sagesse, la Thora et l'Evangile. ... Et (j'ai
à vous Je vie) et le vais, et manière permission avec pour ce

'Omo 'andina deftere, e myaawooje e Tawreeta e Linjiila.

ete envoye) comme Apôtre
disant:
de creer j'y des Je ferai votre un signe vous, "Je viens Seigneur. une (la la muet morts le les d'argile insufflerai avec guerirai revivre

43/49

aux fils d'Israiila,

Ko Nelaado faade e bani 'Israa'iila : Miin, mi 'adde mon haawniinde, " Miin, mbudo taga 'on e bakere hono
bandu ndiwri ; mi wutta heen, laato

d'oiseaux; seront d'Allah. Je

oiseaux,

lepreux.

avec la permission d'Allah. Je vous aviserai de ce que vous mangez et de ce que vous amassez dans vos demeures. En verite, en cela, est certes un signe pour vous, si vous êtes croyants.

'ina diwi e sakkitoore 'Alla. Mbudo selliina muduruus e barsaaao. Mbuao wuurtina maaybe e sakkitoore 'Alla. Mbudo habra 'on ko nyaamoton e ko ndesoton e cuudi mon. 'Ina wone e deedo gede haawniinde wonande 'on,
so tawi ko on gooQdimbe.

53

FRANCAIS (Je vous suis envové) déclarant véridique
ce afin partie declaré qui de a de été ce donné qui avant pour avait Je vous été suis moi, pour venu de la vous à vous Thora, déclarer illicite. licite une

N° VERSET

PEUL Koo gooijdinaoko woni yeeso makko e Tawreeta, mbudo daknana 'on yoga' e
ndeen huunde harminaande e mon. Mi

44/50

'addee mon haawniinde to Joomon. Kule' 'Alla, doftodee kam !

en signe de votre Seigneur. Soyez pieux envers Allah et obéissez-moi!

Allah

est

mon donc!

Seigneur C'est

et une

votre voie

Seigneur. droite".

44/51

Adorez-Le

'Alla Ndewe

woni Joomam, woni Joomon ! mo ! Duum woni laawal poccin-

go1.
Quand Jésus sentit l'incrédulité (chez
les mes Fils Israei) il s'écria d' auxiliaires ('ansâr) dans "Nous Nous sommes en les "Qui la sont voie

"
ndo tinno "Holi Wii 'risa e mabbe oem Min Keeraafaade 'en: ngooijdini l" iebbiliibe walloobe hawariyuuna 'Alla., komin

45/52

Gila' gu, e

'0 wii 'Alla?" Seedo

d'Allah 7". Les Apôtres (HawariyyûIia) repondirent: d'Allah. auxiliaires Atteste croyons Allah.

Komin " 'Alla.

walloobe minen

que nous (Lui) sommes soumis!

Seigneur!

nous

croyons

à ce

que

Tu

as

46/53

Joomi pinda.

'amen! Min

min ndewi

ngooijdini Nelaado.

ko Windu

njipmin

fait descendre. Nous suivons l'Ap8tre. Inscris-nous parmi ceux qui témoignent! (Les Fils d'Isra~l) machinèrent (contre Jésus, mais) Allah machina (contre eux)
et Il est le meilleur de ceux qui machi-

wondude woottinbe 'Alla.

47/54

Be kodi 'risa, Hodi 'Alla, 'Alla woni moyo hodoobe.

nent.

(Rappelle) je vais te

quand rappeler Moi,

Allah

dit

"0

jésus! (à Moi), (de la

,

48/55

Tuma

nde

wi

'Alla: "

Eehey

'risa,

!

(tawafâ) te purifier

t'élever

vers

souillure)'de ceux qui sont incrédules et, jusqu'au jour de la Resurrection,
mettre ceux vers derai, ceux qui MOi, ont sera qui été vous t"ont votre suivi retour ce au et sur dessus Je décide incrédules. (tous) Ensuite, quoi

Min komi tinnninoowa ma', - Mi Dantu ma to 'am, Mi labbin ma e been yeddoobe, Mami wadbeen rewoe ma' e dow been yeddube haanyande darnga. Refti ko faade e mon woni ruttorde
mon, Mi nyaawa hakkunde mon e ko

laatidon heen odonluura.

entre

vous vous opposiez. 49/56 So tawi ko been yeddube, mami lebtu De lepte cattude to 'aduna e laakara, 'alanaaée walloce.

Ceux qui auront été incrédules, Je tourmenterai d'une manière terrible,

les en

la (Vie) Immédiate et Dernière, et ils n'auront pas d'auxiliaires. Ceux, au contraire, qui auront cru et auront accompli des oeuvres pies, Je leur donnerai leur exacte rétribution. Allah n'aime point les Injustes".
),

50/57

So tawi' ka been gooijdinbe,be ngolli ko moyi, mami timminance njeenaaji mabbe. 'Alla yida toonyoowo.

(Prophète!

Nous

te

communiquons

cela,

51/58

Diido

jangtaadi,

emin

ndursito

dum

{tiré} des a~a

et de la sage Edification.

e ma, e dalilajle jangtannde nyenyaande.

Jésus, auprès d'Allah, est à l'imag~
d'Adam: a dit Il à son l'a créé de poussière, et il puis fut. propos: "Sois!"

52/59

Ay

yeru,

Iisa

do

'Alia

way

tan

kana

yeru AAdama ni : 0 tagi refti 0 wiyanicfa dum:

dum e leydi,

"won",

woni.

54

FRANCAIS
La verite emane de ton .Seigneur. Ne donc point parmi les Sceptiques.



VERSET

PEUL
Goonga koto sikkitiibe. Joome Hoto laato koy

sois

53/60

Reponds contre

à toi,

quiconque à son

argumentera propos, nos après "Allons! femmes

donc ce qui

54/61

MD

hujjondiri

e ma e bibbe e koye

heen

ma e ganndal, wi :
'bibbe 'amen e rewbe mon refti

,.. ngare ,nodden
mon e rewbe 'amen, e koye mbaden kuddi

caggal

ko

'aran

t'est venu de Science: nos fils et vos fils,

appelons et vos

'amen mon, 'Alla

femmes, nos personnes et vos personnes; puis proferons execration reciproque, en
appelant menteurs. la malediction d'Allah sur les

lorlikineden,

yoo won e fennbe.

En verite, ceci est certes l'enonce (?)
de veri té 'et il n'est aucune di vini te

55/62

Ayno ;aum,woni kanyum kabaaru goonga,
'ala deweteedo, so wona'Alla. kanyum woni Tettuao, karallo. No 'Alla

excepte Allah. En verite Allah est certes le Puissant, le Sage.

S'ils tournent le dos... car Allah connaît bien les Semeurs de scandale.

56/63

Sobe ndungtiima, bonnube.

'Alla

'ina 'andi

Dis :"0 Detenteurs de l'Ecriture!,
à un terme commun entre vous

venez

57/64

et nous! (à savoir) que (, comme vous,) nous n "adorons qu'Allah et ne Lui associons rien, (que) les uns et les autres nous ne prenons point de seigneurs (sic) en dehors
d'Allah

Wi ; tf Eehey mon yimbe defte ! ngare faade e kongol nde ponddungol hakunde
'amen e mon, nde en ndewata so wona

'Alla, 'en ndendinta e dewgol makko hay huunde, hoto jogito yogay men uoga' 'allaabe gaa 1Alla ! Sobe
ndungtiima mbiye ceedede : Minen, ko-

(leur) (sic) : "Attestez que nous sommes soumis (muslim) (à Allah) !"

l"

S'ils

tournent

le

dos,

dites

min jebbiliibe.

o

detenteurs n'a fait

de

l'Ecriture! au sujet lui? descendre pas? la Eh

pourquoi d'Abraham Thora quoi? alors et ne

58/65

Eehey nyitton reeta

mon e

yimée

defte so ?

! holi jippinaaka wona

ka

mbeeTawmakko.

argumentez-vous qu'on l'Evangile raisonnez-vous

'Ibrahima,

e Linjiila

caggal

qu'après

Ka hadi

kaffilon

Voici sur vous sait, ce

ce

que

vous vous pas que,

êtes: avez

vous

argumentez Pour-

59/66

Ononbeedo, ganndal dirton e ka

on wonani

mbeenyidaama e mum. Holi 'alana

e ko ka 'on kujone mum ?

dont

connaissance. Allah pas.

quoi argumentez-vous (aussi) sur ce dont
n'avez alors connaissance? vous ne savez

gandal

'Alla 'andi, 'onan 'on nganda.

Abraham fut il hanif ne

ne fut

fut et point

ni

juif

ni les

chretien, (à Associateurs.

mais Allah) ;

60/67

soumis parmi

(muslim)

Laataaki 'Ibrahiima ko yahuuda, '0 wona 'annasaara, ko weni kay fa laaati kooconyiido faade diine lislaam, gootinao, 0 laataaki koy dirkoobe. Buri 'andude e yimbe e 'Ibrahiima ka been rewbemo, '00 fAnnebi e been gooI)cfinbe.' Alla heetti e gooI)cfinbe.

En

vérité,

les

plus

liés

des

Hommes ce est

à Prole

61/68

Abraham sont certes ses adeptes, phète et ceux qui croient Allah

patron des croyants.

Un parti des Detenteurs de l'Ecriture aimerait à vous égarer (t Croyants '!) mais ils n'égarent qu'eux mêmes sans (le) pressentir.

62/69

Yiâi fedde e yimbe defte, haani be majjini 'on, De majjinaaani'so wona koye ma&&e.

55

FRANCAIS

N° pourquoi aaya d'Allah

VERSET

PEUL
Eehey mon yimbe 'Alla; defte, 'onon hoko 'Odon njeddiraon ceedi ?

o Detenteurs de
~tes-vous alors que

l'Ecriture! incredules en les vous êtes temoins?

63/70

'aayeeje

o Détenteurs de
travestissez-vous Faux? (Pourquoi) Verite, alors que

l'Ecriture!

pourquoi

64/71
du la

la Verité au moyèn tenez-vous secrète vous savez?

Eehey mon yimbe defte ! holi njillodirton goonga e feenande ? cuudaon goonga, tee 'onon odon ngandi ?

Un parti des Detenteurs de l'Ecriture a dit: "Croyez, au debut du jour, à ce qu'on a fait descendre sur ceux qui croient et soyez incredules, à la fin du jour! Peut-être (ces gens) reviendront~ ils (de leur erreur)".

65/72

wi

fedde

e

jam

defte

'en:

"GooI)di

ndeen huunde jippinaande been gool)dinbe 'arwande subaka, Njeddon
kikiide '0 ! Mbele joo ebe ndutto.

N'ayez foi qu'en ceux qui suivent votre Religion! Reponds (à ces Detenteurs de (vraie) Direction est l'Ecriture) : "La la Direction d'Allah. (Vous redoutez) que quelqu'un ait reçu (une revelation) semblable à ce que vous avez reçu et que (ces Croyants) argumentent contre vous en ce qui touche votre Seigneur" Dis encore: "La faveur est en la main d'Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est large et omniscient.

66/73

Hoto ngool)dineso wona dewdo diine mon! Wiibe : "Peewal, ko peewal 'Alla. Mbele' 'ina 'andana gooto
yeru ko ngandanodon walla Kujandira e mon do Joomon. koy baawde 'Alla 'Alla ko jaajjo, n Bural woni' Wi : omo rokka moo haaji ganndo.

Il donne specialement à qui Il veut. Allah de la Faveur Immense.

Sa est

grâce (rahma) le Detenteur

67/74

'Omo

hertinana

yurmeende

makko

moo

haaji. 'Alla ko Jam Bural manngal.

Et parmi Il en est quintâr, est qui, ne te le harcèles.

les Detenteurs de l'Ecriture, qui, si tu leur confies un te le rendent, tandis qu'il si tu leur confies un dinar, rendent que lorsque tu les

68/75
en

'Ina e Jorndefte 'en saa hooliima
dum dum e e jawdi diinaar, keewndi ina a tottodum, saa hooliiima so wona e ma, totittmadum e mabbe tottadum

a nyiib e mum kaa dariido.

Cette attitude provient derniers disent: "Nulle trainte) sur nous, envers Ils profèrent le mensonge alors qu'ils savent.

de ce que ces voie (de conles gentils." contre Allah

69/75

Duum,

sabu

kambe

'amen woodande Ebe mbiya do 'ebe ngandi

be mbi 'Alla e " humam binneebe bakkaat. 'Alla fenaande, Kambe feenande.

ko

Mais si ! quiconque son engagement et pense), car Allah

remplit est pieux aime les

exactement (sera recomPieux.

70/76

Eey! 'Alla

Mo 'ina

huunmi yiai

e

'aadi

mum

huli,

hulbe.

Ceux qui d'Allah prix, à .la (Vie) ni ne les rection. ils auront

troquent le pacte (pris au nom) et leurs serments, contre vil ceux-là nulle part (halâq) en Dernière. Allah ne leur parlera regardera au Jour de la ResurIl ne les purifiera point et un tourment cruel.

71/77

'Ayno 'Alla

been e

be

'ina

ngostito mumen,

'adeeji kaake seeda,

goondooje

been gedal 'alana aumen to laakara. Haalda e mabbe 'Alla, '0 yeewata e mabbe nyande darnga, '0 labbintaabe, 'ina woodanibe lepte lammuae.

56

FRANCAIS
Et en verite, parmi eux se trouve certes une fraction (de gens) qui gauchissent (1) l'Ecriture, en l'articulant, pour que vous comptiez cela (comme partie) de l'Ecriture alors que cela n'est pas partie de l'Ecriture ils disent que cela vient d'Allah alors que cela ne vient pas d'Allah. Contre Allah, ils profèrent le mensonge alors qu'ils savent.

NQ VERSET

PEUL 'Ina e mabbe fedde ina oonya demde
mumen deftere be mbiya to duum nande, e deftere wonaani dum 'Alla. Kambe koto Ebe ebe haa duum njikka koy 'Alla, mbiya nganndi. dum deftere dum e 'Alla koy ; fee-

72/78

wonaani

pas à un mortel, auquel l'illumination de dire ensuite des serviteurs pour moi et non Allah!" Mais (ce mortel dira) : "Soyez des Maîtres selon ce que vous savez de l'Ecriture et selon ce que vous etudiez~

Il n'appartient

73/79

Allah donne l'Ecriture, (hukm)et la prophetie, aux hommes: "Soyez

Laataanaaki neddo so 'Alla 'addanii mo deftere e fahmu e 'annabaagal, 0
wiya' wonande yimbe j iyaabe wonande mi : "Laatode gaa 'Alla." kon Kô

woni kay 0 wiyata: Laatode kon 'alliyankoobe, sabaabu ko Laatindo 'odon nganndi deftere, oko Laatindo odon ndursito.

(Allah) ne saurait vous redonner de prendre les Anges et les Prophètes comme "Seigneurs"; Allah vous redonnerait-Il l'infidelité après que vous êtes (devenus) soumis (muslim).

74/80

Mi yamirta 'on ndenjoggittodon Malaykaaji e 'annabaabe ko 'Allaabe. Mi yamira on keeferaagu baawo ndeen 'on laatiima kon jebbiliibe.

Et (après) qu'Il a fait alliance avec les
Prophètes Apôtre

75/81

Jijngtonde jaggi 'Alla koolaaji
'Annaabaabe re maa o wi cîuum e nyaawooje min : ngooijdin "on ? Mami refti mo 'addan 'are maa 'on mon e defteNelaado !

1 Ensuiteest venu à vous un marquantla veracitedes messages
"Avez-vous d'Ecriture, reconnu et ma ce de que je vous 1

que vous détenez, (0 Fils d'Israël). Croyez en lui et secourez-le !(Cet Apôtre)
a ai dit: apporté Sagesse

na gooijdiniko wonde e mon, mbiidon,
min mballumo e in, firriima ? On nangi

mon'

ahdam."
''0 wi

Be mbi
ceedocfe."

: "Min
"Mi

Je prends

cela

à

charge".

Ils ont ré-

fi rr i ima."

pondu: "Nous avons reconnu (cela)," "Soyez temoins l", a declare (cet Apôtre). "Moi aussi je suis avec vous, parmi les
temoins l"

wondude e mon, koy seediibe."

Ceux ceux-là

qui tournent
sont des

le dos, après
Pervers.

cela,

76/82

Kala mo rungti caggal duum no been ko faasigeebe.

Eh Lui,

quoi! bon

rechercheront-ils (que gre ceux celle) mal gre, sont qui d'Allah se dans

une

autre qu'à et

77/83

religion ('aslama)

alors le ciel

Mbele' koko wone diine 'Alladabton koao makko jebbilii been wonbe e
'asamaanuuji nere, Koao e makko leydi doftaare e waawndutteetedon.

soumettent

(s~~) la terre et (alors) que (tous) vers Lui seront ramenes. "Nous croyons en Allah, (à) ce
a fait descendre Isaac, Jacob
sur

Dis:
qu'Il
mael,

78/84
ce
Is-

Wi amen

:

"Min ko

ngooijaini e

e ko 'Ibrahiima

jippina e

e

nous,
Abraham,

(à)

jippina

Ismaa-

qu'on a fait descendre

sur

et les

(Douze)

Tribus

'iila e Ishaaga e yaafuuba e ko addana Muusa e 'Iisa

e bibbe e Annaabaabe

('Asbat) (à) ce qui a eté donne à Moïse,
Jesus et aux Prophètes, de la (part de)

leur Seigneur. Nous ne distinguons entre aucun d'eux et nous Lui sommes soumis
(muslim)

to joomum 'en. Min ceernda hay gocto e hakkunde mabbe. Minen wonande mû komin jebbiliibe.

.

Quiconque recherche une religion autre que l'Islam, (cela) ne sera pas accepte de Lui et il sera, dans la (Vie) dernière parmi les Perdants.

79/85

MO

dabbi

ko

wona

lislaam

diine

jaueta-

ake e mum, 'oon to lakkaara koy hasrube.

57

FRANCAIS Comment Allah pourrait-Il diriger des gens qui sont (redevenus J infid~les 'aprè-$ (aprè;s ~~()ir 8.ttei;t~(-a."'1oir :reçu) le. foi, que l'Ap$treest vérit~, (..pr~s que) les Preuves sont V"enues à eux.. Allah ne saurait diriger le peuple des Injustes. Ceux-là, leur tfrécompense"sera que
s'abatte des Anges sur et eux des la malédiction tous d1Allah, ensemble, Hommes



VERSET

PEUL Hono fewnirta f Alla y-im&e y-edduôe caggal goomdîngol musen ôe ceedi
Nelaaâo ko goon~at tare maobe jujjaaji

80/86

peenyâi. 'Alla feewnata yimbe toonyoo&e.

81/87

Been

njobdi

mumen

ko

nde

~nae e yimoe

roomen

k-uddi"Alla dendaangal,

e Malakaaji

(Malediction) qu'ils subiront, i~ortels~ sans que le tourment soit-allégé pour eux
ni qu'il leur soit donné d'attendre.

82/88

Kobe mabDe

saasoo~e leptet

heen, be ngona

hoynetaake munyanteebe.

e

Exception (sera faite pour) ceux qui, après cela, seront revenus (de leur faute), et qui se seront reformes ('aslaha)., Allah. en effet, est absolut€ur et misericordieux.

83/89

Ayno

Deen

tuubbecaggal

Duum,

moyini,

'Alla ko kafroowo, jurmotoodo.

Ceux qui, (revenus) infidèles après (avoir reçu) la foi, redoubleront ensuite d'infidelite, fautes) sont les le ne retour sera de pas ceux-là accepte: (sur leurs ceux-là

84/90

Ayno been yeddoobe caggal goo~dingol
mumen, refti &e mabbe beydi : been jeddi, kam jaôetaake 'en tuubuubuya

ngoni majjube.

Egares.

D'aucun de ceux qui mourront ~t-antinfidèles, d'or de ne la sera accepté s'ils même le pesant se raterre$ désirent

85/91

Been yedduôe maayi tawi ko heefer'be, jabantaake gooto e mabne hewendee lèydi kaaI).e soottoriima duum : 'Soo
been 'ina wodani âumen lepte muusae,

cheter .avec (, au Jugement Dernier) t ceuxlà aurOt1t un tourment cruel et ils n'auront pas d'auxiliaires-

'alanaabe hadoobe.

Vous

n'atteindrez

pas

à la

bonte

pieuse

86/92

(birr) avant de faire dépense (en aumône). Allah le connaît bien. Tout aliment était licite pour les fils d'Israël, sauf ce qu'Isra.ëls'est declaré illicite à soi-même avant qu'on rit des-cendrela Thora Dis (aux fils d't Israël) : "Affrontez la Thora et lisez-la 87/93

'On kebataa ka njiddon 'Alla -e dum

'aljanna ko ko naffu gando.

haa aon

cakko e huunde,

don

-

Kala nyamri laatiina 'ina dagani Bani Isra~iila, s~ wona ko harmini Israa;filla e hoore mum ko -adi Jepi pagol Tawreeta. Wi : "Ngande Tawreeta~ ndursi tocfee<fum SQ tawi kon
goOl,) dinbe

(talâ)

! si

vous

êtes

veridiques.

.

Ceux contre

qui,

après

cela, ceux-là

forgent sont les

le

mensonge

88/93

Mo fepindie' Alla
dumcfo,

fenaande
toonybe.

;caggai

Allah,

"Injustes".

been ngoni

Dis (aux Fils d'Israël) : "Allah a. été véridique. Suivez done la religion (milIa) qui ne fut point d'Abraham, un halif ~ parmi les Associateurs !

89/95

Wi

:

Ibrahiima oonyino gaa diineeji fof gaa diine lislaam, '0 laataaki kay sirkoone.

"

Goo1]d'i

'Alla.

Ndewe

diine

En

vérité~
-t-

le

premier (Temple)

fonde
situé

pour
à B~a,

les Hommes

temple qui ait ete celui ~ e'st certes

90/96

'Ayno 'arwande suudu lelnaa.ndu wonande yimbe ka nduwondu Bakka barkindu
ka ndu peewal wonande Binnde.

pour

le monde (t alamîn)

.

béni

et

Direction

58

FRANCAIS Il s'y trouve des signes evidents : le
maqâm d'Abraham à s'y ce o~ quiconque A entre quiconque est a en



VERSET

PEUL
'Ina aoon maalleeji peertyai : datorgaI 'Ibrahiima ma naata ngal hoolo.

91/97

sécurite. Allah a imposé aux Hommes le
pé1erinage moyen de temple. rendre.

'Ina woodani 'Alla e yimbe hàjju suudu 'Ooh kattartdofaade mayru laawol.

Quiconque est incrédule ..., car Allah est
suffisant

Mo

yeddi,

'Alla

ka

jondiniiao

gaa

( 'alamîn)

à
.

Soi-même,

à l'égard

du

monde

bihIide.

Dis: quoi

de l'Ecriture! "0 Détenteurs êtes~vous incredules en les alors faites qu'Allah ?" est témoin

pouraaya de ce

93/98

d'Allah, que vous

Wi : Eehey mon Jane Defte ! 'Onan holi ka rtheddirtort 'aayeeje 'Alla, 'Alla ka seede e ka ngdllotort.

Dis: de l'Ecriture! pour"0 Detenteurs quoi écartez-vous du chemin d'Allah ceux qui croient, voulant tortueux (ce chemin),

94/99

Wi

: Eehey

man

jomiraabe

deftere

!

alors que vous êtes temoins et qu'Allah n'est point insoucieux de ce que vous
faites..

holi ka pirlotoaon gaa laawol 'Alla, 'oon gooQaînao, 'oaon aab~a GUm 'oonyde. 'Onan kon seediibe, wonaani 'Alla ka belsindiiâo gàa e ka ngolloton.

o vous

qui

croyez!

si

vous

obéissez

à

95/100

Rehey
ftiima ndutta

mon
'on

goongainbe

! so 'oon doodefte mon kon

ill1e raction de ceux qui ont reçu l'Ecri~ f ture, ils vous rendront infidèle, après (que vous avez reçu) la foi.

fedde

e been rokkaabe caagal goo~âin~ol

yeedube.

Comment reviendrez-vous infidèles alors que les aaya d'Allah vous sont communiques
et par une que, la voie parmi vous, se trouve est Son Apôtre? vers

96/101

Hono njeddirton ~onofi~irtadursite e mon aayeeje 'Alla, te 'ina e mon
Nelaaao 'oon makko feewi ? Kala ma nangi fAlla. laawol poccingol.

Quiconque se met hors de peril ('i 'tasama)
protection Droite. d'Allah dirige

o

vous

qui de que

croyez! la soumis

soyez

pieux

envers

91/102

Eehey

mon

gooQainbe taw ka 'on

! Kule
~

'Alla Hoto maaye

Allah mourez

toute

piéte qu'Il merite ! Ne (à Lui) (muslim) !

fôdde
so wona

no foti hulireede

jelbiliibe.

Mettez~vous hors de péril ('i 'tasama) en
vous attachant et ne à la vous protection divisez pas d'Allah, 1 en totalité

98/103

Nanse ciftore

e

boggol neema

'Alla 'Alla

foi, e mon!

Hoto

ceere

Rappelez~vous le bienfait d'Allah sur vous quand vous etiez ennemis, (quand) Il établit la concorde en vos coeurs et que vous devîntes des frères;

98/103s

Tuma nde laati kon anyondirbe 0 woowondiri hakkunde berae mon, mbattinaon e neema makko kon musidbe ;

Vous et Il

etiez vous

sur en a

le

bord

d'un Ainsi

abîme Il

de vous

feu ex-

99/103

On laatinooma
ngaska Dum aoon jeyngol~ e

odon ngone
'0 danndi 'Alla

tondu
'on heen. wonande

sauves.

pose Ses aaya (esperant que) peut-être vous serez dans la bonne direction.

£enyina

'on dalillaaji mum - Mbele joo 'anon 'ocfonpeewa.
100/104

Q11e surgisse de vous une communauté (dont les membres) appellent au Bien, ordonnent le Cenvenable,interdisent le Blâmable (et demandent aide à Allah centre ce qui les frappe) ! Ceux-là seront les Bienheureux.

Yoo laato e mon fedde be 'ina noddafaade e lisla~, &e kada pankare be njamira ko moyi~ - been ngoni malaabe.

59

FRANCAIS



VERSET

PEUL
Roto e laatoae hono been seerbe, luuri baawo ndeen are mumen dalillaaji peenyi ! Been na woodani Qumen lepte mawae.

Ne soyez point comme ceux qui se divisèrent
et s'opposèrent après que les Preuves furent venues à eux ! Pour ceux-là sera un tourment immense.

101/105

Au jour où des visagess'eclairerontandis 102/106 t
que (d'autres) visages s'assombriront (il sera dit) : "Etes-vous redevenus infidèles après (avoir reçu) la foi? Goûtez le Tourment èn prix d'avoir été infidèles!"

Nyanderanwi geece,Dawligeece so
tawi been be bawli geece mumen be njeddi baawo gooI)ainmbiyana : " 'on gol mon, aum noon meeâe lepte saabaabu ko laaticfon'odon njedda.

Ceux au contraire dont les visages s'éclai- 103/101 reront seront dans une grâce (rahma) de leur Seigneur où ils seront immortels.

So tawi ko been be ranwi geeeemumen
ebe ngone e 'aljanna 'Alla, kambe toon kobe saasooDe.

Voilà les aaya d'Allah que Nous te communiquons avec la Vérité: Allah ne veut point leser le monde ('alamîn).

104/108

Dum ko dalillaaji

'Alla,

sitoOQi e ma e goonga wonaani'Alla e muuyde toonyange wonande binnde.

-

'imin ndur-

A Allah

appartient

ce

qui

est

dans

les

105/10

'Ina

woodani

'Alla

ko

wone

'asamaa-

cieux et (sur) la terre - A Allah sont ramenés les o~dres.

nuuji e leydi ko faade 'Alla ruttete fiyakuuji.

Vous êtes la meilleure communauté qu'on
ait mable teurs fait et de surgir le croyez pour en les Allah. avaient Hommes: interdisez si les cru, vous le Détencela eût Blâordonnez Convenable,

106/11

l'Ecriture

été mieux pour eux. Parmi eux il est des Croyants, mais la plupart sont des Pervers.

'On laati 'onan buri moyude e lenyol jaltinangol wonande yimbe : 'oaon njamira ka moyi odon kada ka boni, Odon ngooI)dina'Alla. Sinno gooI)aini yimbe defte maa haato Duri moyude wonande Qumen. 'Ina e mabDe gooI)dinbe, kana buri heewde e mabbe ko faasifeebe.

Ils ne porteront qu'un dommage (léger) : s'ils vous combattent, ils vous montreront le dos et, ensuite, ne seront point secourus.

101/111

Be lorlotaa 'on so wona to'ee : sobe kabe man, be kuecitana e man eakle, refti be mballetaake.

L'humiliation leur a ete impartie, quelque 108/1 12 part qu'ils soient accules, sauf (ceux proteges) par un lien d'Allah ou un lien de ces gens. Ils ont encouru la colère d'Allah. La pauvreté a été impartie. Cela
pour prix d'avoir été incrédule en les

Fiyaama e maDDe koyeera kala aODe tawa, so wona 'ahdi 'Alla e 'ahdi do yimDe, De ndudditi e tikkere do 'Alla. Fiya e maooe kadi miskinaagu, duum
ûoon kè saabaabu oe laatiima eoe

aaya d'Allah et d'avoir sans droit tue les prophètes. Cela pour prix d'avoir
desobéi et d'avoir été transgresseurs.

njedda 'aayeeje 'Alla. 'EDe mbara 'annabaabe 'aIda ka e goonga. Dum doon kokooe ngoopi, be laati kobejaggitoooe. 109/113

(Les pas

Detenteurs à égalité.

de Parmi

l'Ecriture) les

ne

sont de

Laataaki'inafotondiri yimbe defte
dental daringal 'ina dursito 'aayeeje 'Alla ndaganduuji jamma, kamee 'eee njuula',

Détenteurs

l'Ecriture, (dont les tent (talâ)

il est membres), les aaya

une communaute droite durant la nuit récid'Allah, se proster-

nent,
Croient en Allah et au Dernier Jour,
or~ 110/114 Ebe ngoogaini 'Alla e moyere. e nyalawma Been koy moyuoe.

donnent le Convenable et interdisent le Blâmable (qui) se hâtent dans les bonnes oeuvres. Ceux-là sont parmi les Saints.

battando, ebe njamira ka moyi 'eDe
ngaadondira

60

FRANCAIS Quelque bien qu'ils fassent, cela ne leur
sera dénie. Alla connaît bien les Pieux.



VERSET

PEUL
Ko ngolluaon e moyere 'on 'ubbantaake Qum. 'Alla ko gannao hulbe 'Alla.

111/115

Ni leurs biens ni leurs enfants ne serviront à rien contre Allah, à ceux qui sont infidèles. Ceux-là seront les Hôtes du Feu où ils seront immortels.

112/116

'Ayno been yeddube, duunyyataa gaa mabbe jawaeele mabbe wona bibbe mabbe e lefte 'Alla hay huunde. Been ngoni jomiraabe jeyngol, kambe e jeyngol he kobe saasoobe. Yeru kobe naffata e aumao nguurndam 'aduna' ko yeru hindu ndu wone mum nguleeki yanâu e gese yimbe toonybe koye mumen, ndu halki de toonyaanibe 'Alla, ko woni koye mabbe 'ebe toonya'.

Ce dont ils font dépense (en oeuvres vaines) en cette Vie Immediate, est à l'Image d'un vent chargé de grêle (7) qui a frappe la récolte de gens injustes et qui a detruit cette recolte. Allah ne les a pas léses, mais ils se sont léses euxmêmes.

113/116

o vous

qui

croyez!

ne

prenez

pas

de

confi-

114/118

dents en dehors de vous! Ils ne vous epargneront nulle déconvenue; ils aimeraient que vous soyez dans la peine; la haine jaillit hors de leurs bouches et ce que cachent leurs poitrines est pis (encore) nous vous avons expliqué les aaya, si vous vous trouvez raisonner.

Eehey mon googdinbe, woto njogitode sekkereebe gaa mon ! Be ndabbidintaako wonande 'on bonande ; 'ebe ngoode ko lorli'on ; feenyi ngar ygue kunude mabbe, ko suuai becce mabbe buri' mawnude. Min penyni wonande on dalillaaji, so tawi odon kafili.

Vous êtes tels que voici: vous aimez (ces gens) alors qu'ils ne vous aiment pas, vous croyez à l'Ecriture tout entière alors que, lorsqu'ils vous rencontrent, ils disent: "Nous croyons l" et que, se trouvant seuls, ils se mordent les doigts
de rage à cause de vous. Dis (à ces gens)

115/119

Haa onon : beeao 'oGon njida be, kambe be njida ~on odon ngooijdinadeftere fof, sobe kawree mon be mbiya : It Min
ngooijcfini !" sobe nj eewi, be ijata e mon pecieeli e tikkere. Wiyan be : maayde e tikke mon! 'Alla ko ganndo ko suuâi e becce.

"Mourez de rage! Allah connaît les pensees des coeurs."

Si un bonheur vous touche, cela leur fait mal, alors que si un malheur vous atteint, ils s'en réjouissent. Si vous êtes constant et pieux, leur machination ne vous
nuira en rien. Allah (, en Sa Science,)

116/120

So

hebi
'on

'on moyere
bonande on kuli, kuunde. be

metta
mbelto

be ; so
heen. So

hebi

'on munyi mabbe hay

lorlota on peeje 'Alla e kobe ngol-

lata ko piiltiido.

embrasse

ce qui font.

Et (rappelle, Prophète !) quand tu partis le matin, de ta famille, plaçant les Croyants à des postes de combat. Allah est audient et sage. (Rappelle) quand deux parties d'entre vous songèrent à flechir alors qu'Àllah était leur patron! Que sur Allah s'appuient les Croyants!

117/121

'A dawi' e koreeji ma actaheettinajuulbe joodorde wonande hare. 'Alla ko nanowo, ganndo.

118/122

Tuma nde himmi

pelle

diâi e mon nde

kuloton, 'Alla woni keeado mabbe ! Kodo 'Alla wakkilto ngooijdinbe.

Certes Allah vous a secourus à Badr, alors que vous étiez humiliés. Soyez pieux envers Allah! peut-être serez-vous reconnaissants.

119/123

Ko gonga wallii on 'Alla e Badri, tawi 'onon kon seeda. Kule ~Alla ! mbela joo 'odon manta.

61

FRANCAIS
(A1I~h vous ~ S~C0~~S) qu~d (, Prophèt~J)

Nt? VERSET

PEUL Tuma nde mbiyanta jUQI~~ : "~ele
yonat:~ 'on beydanta ':on Joomam e tati 'uj~nnaajee e malay~aa.ji jippi~ naadi.

120/1241

tu disaif?

aux c]?oyants : "Ne yous f?uffit-41

?~~ que votre Seigpeur vous donne en ren~ fort trois mille (f?ic) de Se~ Ange~, . (ver,~
tH vo'U,~) 9.f:!sqenq.'U,s

Mais oui ! ~i vous êt~s constants&t p~e~
et ~i (les enn~mis) marche~t s'U,rous v q.e*ech~f,votre Seigneur VOUê dQpnera e~ renfort cipq ~+le 4~ Seê Anges lancés
(p~r ~ui).

121/125

Eey! sa 10R munyi, 'on kuli, be
ngara e ~on e yaa,ca,areajji, d~m do m 'ina beyda 'on JQomoone e joy '~j~n~ naji e ~laykaa.ji maa,ndinaaqi.

All~h ~~ fit cel~ q'U,eo~e QOnne ~o'U,vell~ 122/126 c pqur VO'U,f? afin q~e, par cela se tr~quil~ lisassent vos coeurs. Le secours victorieux . (n~sr) ne ~ient que d'All~h le Puissant,
le Sa.-ge.

Wadiraani dum 'Alla so wona mbelwetto wona,nde 'on nga ha,ahibin~o berde mon e majji~ Wonaani ballal so wona é~ 'Alla, tedd~do, ~arallo.

(Il fait c~l~) afi~ que vO'U,Sailliez ~n t
pièces vous nent ce~ les deçus. qui so.ptinfidèles, et qu'ils s'~n (pour qu~) culbutiez ret0~r~

122/127

Nga ha tacca ndagandi e b~e yeddube
walla koynaa Qe, be ndutto
kope

~ooybe.

(Prophète)

Tu

n'as

nulle

part

à l'Ordre

123/128
Il

(divi~) : Ou bie~ (le Sei~eur)
(de Sa
les

revie~dra.
ou bien
éte

rigueur)
.

envers
parce

eux

~

'Alanaa. ma e fi ha,yhu~nde, walla. '0 tuuba e mabbe, wall~ '0 hebtabe, kampe kobe toonybe.

tourmentera

qu'ils

on.t

injustes.

Allah ce qui e~t dap,s les cieux et sur l~ terre. Il pardon~e à qui Il veut et Il tourmente qui 1+ veut! Allah est absolu~

124/129

teuret miséricordieux.
croyez! ne vivez pas de l'us~e :Le) douqle deux fois! Soyez pie~ envers Allah! Peut~être sereZ~VOU$ bienheureux.

'Ina wocdani 'Alla e ko wone ~a.samaa~ nuuji e ko wone leydi. 'Omo lepta ~oo haaji, 'Alla ~o'kafroowo, Jurmo.

tooao.

o

vous

qui

125/130

Eehey

mon

gooijqinpe

! woto

nyaame

(produis~t

riba' cowanae cowgol. Kule 'Alla mbele joo 'oaon male.

Preservez-vous du Feu prepare pour les Infidèl.es.

126/131

Kule jeyngol ngool, ngol heblana wonande heeferb~.

Obéissez

à Allah

et à l'Apqtre

! Peut~êtr~

126/132

Dofte

'Alla e Nelaado

! mbele

'odon

vous sera-t~il fait miséricorde.

njurme.

Elancez~vous vers un pardon de votre Seigneur, (vers)'un Jardin, aussi large
que les cieux et la terre, prepare pour

127/133

Ngandondiri e 'aljanna maanuuji

faade ka~ral do Joo~aan, mo njaaieedimum ko 'asae leydi, heblaama wonande

les Pieux. Qui font dépense (en aumône) dans la reli.- 128/134 cité et l'infelicite, (vers un Jarqin dest~né à) ceux qui domptent leur colère et efface les offenses des hommes. Allah aime les Bienrâisants,

hulbe 'Alla.

Been be 'ina nafga nde yaaji e nqe pitti e mottoob~ tikke ~ n.~ffqq~ g~~ yimbe. 'Ali~ "i~a~yidi moyinoob~.'

62

FRANCAIS
(Vers un jardin dévolu à) ceux qui, ayant

NQ VERSET

PIDL E been $0 ngolli ko boni wallatooyi koye mumen cîftora 'Alla, be 'iœsino wonande bakkatuuji ma~be, hafrata bakkaat so wana 'Alla.,Be fapifapinta' e kobe ngolli. KamQe 'ebe ngandi.

129/135

commis une turpitude ou s'étant leses euxmêmes, invoquent (dakara) Allah et demandent pardon pour leurs peches. Or, qui donc pardonne le peche sinon Allah? (vers
un Jardin promis à) ceux qui n'ont point

persiste dans ce qu'ils commirent alors qu'ils ont la Science.

La recompense de ceux-là sera un pardon de leur Seigneur et des Jardins sous lesquels couleront les ruisseaux (Jardins) où ils resteront immortels. Combien elle sera la
retribution de ceux faisant (le bien)
t

130/136

Been njobdim~en ka kafral do jo.om~
'en, e faljanna mo'ina doga les m~ calludi, kobe saasobe taon Taare njobdi gollube !

Le sort traditionnel (imparti aux Impies), avant vous, s'est accompli. Allez sur la terre et considerez quelle fit la fin de ceux qui crièrent au mensonge. Ceci est un exposé pour les Hommes, une Direction et une Exhortation pour les Pieux. ez
. . 1 I

131/137

Ben~i ka wadi 'on laabi.Njehe e
leYQi yeewe hono laatori wattande fennunoobe.

132/138

'Oodo 8ur~ana,
yimbe, ka peewal,

ko penyinoowo
ko waaju

wonande
wonande

hulbe 'Alla.

Ne

vous
.

abandonnez que vous

pas, êtes

ne

vo~s les

attrist plus

133/13

Hoto loche, hoto cunode, 'onan ngoni
dQw, so tawi kon goongâinbe.

point,

alors

hauts,

si vous êtes croyants!
si une p~aie saigne en vous, une plaie

134/14

So

tawi

h~bi

'on

yuwande,

e memina

semblable a saigné en ce peuple (impie). Ces jours (heureux et malheureux), Nous
les faisons alterner parmi les Hommes

heeferbepe yumande yeru mon. D.i ny~lawm~~ji mbuâo wostondire' Qumen hakkund~ yimbe haa fenyina 'Alla
been gooijdinbe, '0 jogitoo e man

pour (re) connaître ceux qui croient et prendre, parmi vous, des Temoins. Allah n'aime pas les Injustes.

sahodinbe. 'Alla yiâa toonyoobe.

Pour

faire brille~

ceux qui croient

et

rejeter dans l'ombre les Infidèles.

I 135/141
I

Haa labbina 'Alla been goo~dinbe, 0
halka yeddube,

I
Comptez-vous (,croyants !) entrer dans le 136/142 Jardin alors qu'Allah n'a pas ~ncore (re) connu, parmi vous, ceux qui ont mene combat, ni ~ncore (re)connu les constants? Certes, vous souhaitez la mort avant de la rencontrer. Vous l'avez vue et vous êtes dans l'expectative. Walla 'on njikki nde natQton 'aljanna fenyina 'Alla been habetee~e e mon,

'0 fenyinamunyoobe?

137/143

'On

laatinooma

'odon

njida

maayde

ka

'api nde kawraton e mum, 'ona~ oaon y~ewa.

Mahomet prest qu'un Apôtre. Avant lui, les 138/144 (a~tres) Apôtres ont passé. Eh quoi! s'il meurt ou s'il est tue, retour~erez-vous sur vos pas? Quiconque retournera sur ses pas ne nuira à Allah en ri~n et Allah recompenser.aceux qui sont reconnaissants.

Wonaani Moh~~u so wona ko Nelaa40, benni ka 'adii ma Nelaabe: Mbele soo ~ayi walla '0 Waraama, ton ndu.ttito dQoQ ~ ç~ppe ~o~ ? Kala ma ru~titii e te~p~ W~, -qum lorl~taa '~lla hay h~~nde~'ina ~aY yob4~ 'A11a rettoobe.

Il ~'e~t à perso~e (~af$) de mo~ir si~o~ 139/145 avec la permissio~ q'Allah ! Ecrit-fixe!

~_~ta~~ki fit.~a~du n4e ~.~Yata ~o wona e so~~itao~e '~~la. ~o talku.rp

~

FRANCAIS Quiconque désire la récompense (tawâb) de la vie Immédiate, Nous lui en donnons une part, et quiconque désire la récompense de
la Vie Dernière, Nous lui part. Nous récompenserons reconnaissants. en donnerons une ceux qui sont

NQ VERSET

PEUL lajanaandu ! mo yidi njobdi 'aduna', Mi 'addana cfum heen, kala mo yicfi njobdi laakara, mi 'addana cfum heen. Emin pay yobde mantoobe.

Combien de Prophètes ont combattu (ayant) avec eux de nombreux disciples! ceux-ci ne fléchirent point sous ce qui les atteignit, dans le chemin d'Allah, ils ne faiblirent et ne cédèrent point. Allah aime les Constants.

140/146

Heewi 'Annebi baraacfo,'ina wonde mum 'alliyankoobe ! heewbe, be too'ani ko hecibe laawol 'Alla, be looani ce miskinaaki. 'Alla 'ina yicfimunyce.

Leur seul propos était:
pardonne-nous dans et notre secours-nous nos conduite! contre péchés le

"Seigneur !
et notre nos excès talons Indes

141/147

Wonaani kongucfi

macce so wona : "Joo-

Affermis peuple

mi 'amen! yaa hafran min bakkatuuji 'amen e jawtugol amen! keeri e fi

justes!

"

'amen. Yaa nyiibnu pele amen, yaa wallu min e yimce heeferoe.

Allah leur a donné la recompense (tawâb)
de la vie Immédiate de la vie Dernière. fai t s . et la Belle Recompense Alla.h aime les Bien"-

141/148

'Addanice 'Alla njobdi 'Aduna e ko curi moyude kade njobdi laakara. 'Alla na yicfimoyinooce.

o vous ceux ront

qui qui sur

croyez! pas et

si vous

vous ils vous

obeissez vous en

à

142/149

sont vos

infidèles,

ramèneretour-

Eehey mon gooijcfince so 'on doftiima ! been yeddube, ndutta 'on e teppe mon nduttoaon kon hasruce.

nerez perdants.

Non!

Allah

est votre

maître

et Il est le

143/150

'Accu!

'Alla woni kaliifa

mon, kanko

meilleur des Auxiliaires.

woni moyo wolloobe.

Nous jetterons l'effroi dans le coeur de ceux qui sont infidèles, en prix d'avoir
associé à

144/151

Allah

ce par quoi

Il ne fait

descendre nulle probation (sultân). Leur refuge sera le Feu. Combien detestable est l'asile des Injustes!

Emin pay werlaade e cerâe been yeddube kulol, sabaabu kobe cirki do 'Alla ko 'Alla jippinani e mumen daliilu. Tapporde mabbe ko jeyngol. Boni njiibirde toonyoobe.

Allah a ete loyal envers vous, en Sa promesse, tant que vous conteniez (les Infi-

145/15

dèles) avec Sa permission. Après vous avoir fait voir le succès desire, Allah (vous a soutenus) jusqu'à ce que vous fléchissiez, (jusqu'à ce que) vous vous disputiez le butin et soyez desobéissants.

Ko goonga, gooijcfani 'on 'Alla, fodoore mum, tuma nde mbarâon de e yamiroore 'Alla. Haa kulcfon, luurudon e fi, ngoopdon. Baawo nden 0 holli 'on ko
'odon nj icfa'
.

Parmi vous, il en est qui desirent (les
biens désirent Allah dèles vous pour de) ce (ceux a vous de la monde de fait tandis la vie) reculer éprouver. Faveur que d'autres les certes les InfiDernière-Ensuite devant Il env~rs a

146/152

'Ina e mon yidce 'aduna, 'ina e mon yidce laakara. Refti 0 firliti 'on gaa macce hawo humpito 'on. Ka goonga
o yaafima 'on. 'Alla ko jom curaI

juulbe

effacé pour vous (cette faute). Allah est
Détenteur

Croyant s .

64

FRANCAIS



VERSET

PEUL

A
(Allah) vous a infligé souci

B
(Allah vous

147/15

eprouve) après souci quand vous (re) mon~ tiez (vers Medine), sans vous retourner vers personne, tandis que l'Apôtre, sur votre arrière, vous appelait, afin que
vous ne vous attristiez qui vous a echappe ni avait ce que atteints. vous Allah pas sur le succès sur ce qui vous est bien informe de

Tuma nde ndikdon 'on gooto, Nelaado noddi hebi cuno sunnu e ko e dow bocciti sunnu 'on

nduttaaki to caggal nga wona woto ko

e hay mon, 'on hebi

'on. 'Alla ko kumpitiido ko ngolloton.

faisiez.

(Allah) vous a inflige souci après souci
ensuite, après qui sur ce Il a fait une parti chose un autre descendre securité, parmi que la sur un vous vous, sommeil tandis souci,

148/15

Refti 0 jippini e mon caggal sunnu hoolaare, ngoijdi 'ina kippa fedde e
mon

-

fedde

'ina

hummi

dumen 'Allaa 'Ebe

koye ko wonaa mbiya Wiyan

couvrait Allah

que, pris par leur propre souci, pensant
verite

mumen, goonga, 'alana be Ebe huunde hay "

ebe nyikka do jikke majjwbe. en e fi sinno hay

savoir) ce que pense la Gentilite (les gens d'), un (autre) parti, cachaient en
leur (et) partie âme ce qu'ils disaient :"Si à l'Ordre, ne te devoilaient point nous avions eu une nous n'aurions pas eu

-

-



huunde. ko 'ina

: "yamiroore mbiya

fof

'Alla

woodani. e fi : mon

woodani

min mbaretoneeke sinno 'on laatiima

do." Wi e cuudi

de tues". Reponds: "Si vous etiez (restes) dans vos demeures, ceux dont le meurtre a ete ecrit,seraient alles leurs couches
(où ils auraient trouve "l'Ordre cela ce mettre a qui eu est en la mort) part entier pour vos poice en lieu) lumière en ! (dià l'Orest saient dre : "Avons-nous qùelque

ma feeny e been be farla e mumen maayde faade e lelande mum. 'Ina humpita 'Alla ko wone becce mabbe hawo falto ko wone berde mon. 'Alla
ko ganndo ko suudi e becce."

1" Reponds: à Allah.") (Tout qu'Allah trines et eprouve (pour)

qui est en vos coeurs. Allah connaît bien les pensees des coeurs.

Ceux les ete

qui deux à

ont

tourne se amenes, d'une

le sont

dos, par le

au

jour

où ont à qu'ils

149/155

Been

rungtiibe

e mon

nyande

kawrugol

troupes cause

rencontrees, Demon, de ce

seulement

pelle <fidi, 'ayno ko taatini be ko Seytaane e yoga kobe paggiti. Ko
goonga ko yaafi 'Alla munydo. gaa mabbe. 'Alla kafroowo,

chuter

partie

ont co~s. (Toutefois) Allah a certes efface pour eux (leur faute). Allah est absoluteur et longanime.

o vous

qui

croyez!

ne

soyez

point

comme

150/156

ceux qui sont infidèles et ont dit de leurs frères partis au loin ou à la guerre: "S'ils etaient demeures chez nous, ils ne seraient pas morts et n'auraient pas ete t.ues."Qu'Allah fasse de cela une affliction en leurs coeurs! Allah fait vivre et fait mourir, Allah est clairvoyant sur ce que vous faites.

Eehey mon goondinbe ! hoto laato<fe hono been yeddube, be mbiyani musidbe mabbe so danniima e leydi walla laati
ko do Haa berde

honoobe
amen wada be mabbe

: "Sinno
maayataa, duum 'Alla ! 'Alla

be laatinooma
be ko 'ina mbaretaake.n kasaara wuurna e 'ina

wara. 'Alla ko ngolloton ko jiyoowo.

En verite, si vous êtes tues dans le chemin d'Allah ou si vous mourez (de mort naturelle), c'est là certes un pardon (venu) d'Allah et une grâce (rahma) prererable à ce qu'ils amassent.

151/157

Wallaahi, 50 'on mbaraama e laawol 'Alla, walla maaydon ko kafral do 'Alla, ko yurmeende buri moyude e ko ndendinton.

En verite, si vous mourez (de mort naturelle) si vous êtes tues, vers Allah, certes, vous serez rassembles.

152/158

Wallaahi, mbarama ka

so

'on

maayi, 'Alla

walla

on

faade

ndendinteedon.

65