Les Alchimistes de Bourges

-

Livres
150 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Comme toutes les grandes cités dont l'histoire est ancienne de plusieurs millénaires, Bourges a fait des adeptes dans les sciences les plus obscures. Du secret des Templiers à l'Alchimie, périodiquement, des révélations sont portées à la connaissance du public. L'alchimie a fait rêver, a fait parler et beaucoup croient, en 2012, en ses vertus. Il faut dire que la recherche de la pierre philosophale permet d'obtenir la fortune, la santé et l'immortalité, et pour certains, en prime, la sagesse, un programme que nul ne peut négliger. En France, l'hôtel Lallemant, situé à Bourges, est pour les spécialistes le haut lieu de l'alchimie. Les Symboles gravés dans la pierre en sont la preuve, il faut maintenant déchiffrer tout cela.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 novembre 2013
Nombre de visites sur la page 69
EAN13 9782365729383
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0064 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Roland Narboux
Les Alchimistes de Bourges
Le Grand Livre de l’alchimie à Bourges,
du palais Jacques-Cœur à l’hôtel Lallemant…
Merci :
REMERCIEMENTS
À Thérèse Legras, Emmanuelle Gau, Nicolas Jean ;
À Alain Ferrandon et au personnel de l’office de to urisme ;
À Francis Marnier, Marcella Michel ;
À Georges Buisson ;
À Philippe Moreux ;
Au personnel de l’hôtel Lallemant, du palais Jacque s-Cœur et de la bibliothèque des 4 piliers ;
Aux Amis de Jacques Cœur.
Merci à Marie-France, mon épouse, pour son aide.
OUVRAGES DU MÊME AUTEUR
De Hanriot à l’Aérospatiale – imp. Tardy-Quercy, 1991
Recto verso, 10 ans de radio FM en Berry – imp. Doucet, 1991
Les Sculptures de Bourges – imp. Blanchard Doucet, 1992
Le Cavalier bleu (roman) – imp. de la Manutention , 1995
Plein ciel sur le Grand Bourges – Color 36 éditio ns, 1998
e siècle 1900-1940 – éd. B. Royer, 1993Histoire de Bourges au XX
e siècle 1940-1970 – éd. B. Royer, 1994Histoire de Bourges au XX
e siècle 1970-2001 – éd. B. Royer, 2001Histoire de Bourges au XX
Bourges mystérieux – éd. B. Royer, 2003
Au fil de l’Yèvre – éd. La Bouinotte, 2004
L’Énigme dévoilée, Agnès Sorel et Jacques Cœur – éd. B. Royer, 2007
Bourges de A à Z – éd. Sutton, 2009
Balades à Bourges – éd. La Bouinotte, 2010
Les Marais de Bourges – éd. CPE, 2010
Histoire des noms de rues de Bourges – éd. CPE, 2 010
Participation à des ouvrages collectifs de l’associ ation PABB :
L’Aventure de l’avion Transall C160 à Bourges, 20 04
L’Album photographique, 2007
Un siècle d’histoire de l’aéronautique à Bourges et dans le Cher, 2008
Marcel Haegelen, héros de l’aviation, pilote de B ourges, 2009
SITES INTERNET RÉALISÉS par Roland Narboux :
Sur Jacques Cœur :http://jacques-coeur-bourges.com/
L’Encyclopédie de Bourges :http://encyclopedie-bourges.com
AVANT-PROPOS
L’alchimie est un mot largement passé dans le langa ge courant. C’est un terme devenu particulièrement populaire et utilisé dans les cas de figure les plus divers. « L’alchimie entre les deux acteurs a bien pris et le film est u ne belle réussite », tel est l’exemple de ce producteur heureux du succès du film en cause. L e sport lui aussi utilise ces mots, « je ne sais pas par quelle alchimie les joueurs de la ligne d’avants ont conçu la mêlée, mais le résultat fut remarquable et nous avons gagn é ».
Alors que le mot « alchimie » a conservé une aura i ndéniable, les alchimistes ont été dévalorisés et sont passés pour des escrocs. Évoque r aujourd’hui les alchimistes et vouloir défendre leur mémoire est un art difficile et périlleux.
L’alchimie est un fait historique indéniable. Le no mbre d’ouvrages écrits sur ce thème depuis la nuit des temps est impressionnant. Quant aux traces laissées sur les monuments sous forme de sculptures et de bas-relief s, elles sont fréquentes pour qui veut se donner la peine de les chercher sans préjug é.
Bourges, depuis une dizaine d’années, est l’objet d ’une lutte acharnée entre les milieux de la « pensée officielle », qui refusent toute inc ursion de l’alchimie dans les monuments de la cité de Jacques Cœur, et quelques chercheurs isolés qui, à la suite de Fulcanelli et de Canseliet, pensent que Bourges est une cité qui fut « le paradis des alchimistes ».
Cet ouvrage a pour but de donner des pistes sur l’a lchimie et les alchimistes à Bourges, aussi bien dans les rues médiévales que dans le pal ais Jacques-Cœur, l’hôtel Lallemant et peut-être la cathédrale Saint-Étienne.
INTRODUCTION
Jamais le mot « alchimie » n’a autant été prononcé au cours de ces dernières années. Ce n’est que rarement pour évoquer la recherche de la pierre philosophale, non, mais cela illustre la subtilité de ce qui est reconnu dé sormais comme un art.
Les sportifs disent, dans une compétition mettant e n œuvre une équipe, qu’« il y a eu une véritable alchimie » dans la cohésion des joueu rs ce jour-là. Dans le domaine de la mode, on a donné à un parfum haut de gamme récemmen t créé le nom d’« Alchimie » ; quant au dernier film en vogue, le critique cinémat ographique termine son propos par « une alchimie nouvelle, qui donne au metteur en sc ène et à ses acteurs une grâce rarement atteinte ».
e e L’alchimie tant décriée au XIX et au XX siècle revient en force sous une forme inaccoutumée. Elle est devenue le synonyme de perfe ction, sans que l’on sache pourquoi, d’une manière irrationnelle et dans des d omaines totalement inattendus.
Et c’est dans ce contexte que Bourges, une « cité p remière » pour quelques-uns, « une ville qui sent le soufre » pour d’autres, une local ité « enfouie dans le mystère » pour les troisièmes, prend conscience de ce que certains écr ivaient depuis des lustres : Bourges est une cité historique pour tous les adeptes du Grand Œuvre.
Décriée, raillée, vilipendée par tout un milieu int ellectuel local, la cité de Bourges reprend ses couleurs, elle étudie la présence des alchimist es dans l’histoire locale, recherche les traces laissées dans les monuments du Moyen Âge, et met en avant ce conseil aux initiés : « Cherche et tu trouveras. »
C’est cette recherche qui vous est présentée. Elle comporte des vérités, des probabilités, des hypothèses et des imperfections, car la vérité dans ce domaine de l’alchimie, c’est que rien n’est simple, rien n’est rationnel, rien n ’est acquis.
Que cette quête en cité berruyère puisse déclencher d’autres études et analyses.