Théologie du développement intégral Tome 3
167 pages
Français

Théologie du développement intégral Tome 3

-

167 pages
Français

Description

Cet ouvrage étudie les champs imaginaires à l'oeuvre dans la société africaine sénégalaise. L'étude des mythes de la paganomodernité sénégalaise permet de comprendre la tension sous-développement/développement telle qu'elle se pose dans la religion populaire africaine. Cet ouvrage montre que la déstructuration des champs imaginaires observables dans l'Afrique contemporaine appelle un autre lieu de reconstruction voire de refondation de l'imaginaire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 novembre 2017
Nombre de lectures 20
EAN13 9782140051937
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

THÉOLOGIE DUDÉVELOPPEMENT INTÉGRAL
Tome 3 Herméneutique des champs imaginaires du sous-développement dans la culture et la religion populaire
Benjamin SOMBELSARR
Théologie du développement intégral Tome 3 Herméneutique des champs imaginaires du sous-développement dans la culture et la religion populaire
Collection « Croire et savoir en Afrique » dirigée par Benjamin SOMBEL SARR et Claver BOUNDJA Cette collection veut être un lieu d’analyse du phénomène religieux en Afrique dans ses articulations avec le social, le politique et l’économique. L’analyse du phénomène religieux, ne saurait occulter les impacts des conflits religieux dans la désarticulation des sociétés africaines, ni ignorer par ailleurs l’implication des religions dans la résolution des conflits sociaux et politiques. L’approche religieuse plurielle de cette collection a comme objectif d’une part, d’étudier les phénomènes religieux à l’œuvre dans les sociétés africaines dans leurs articulations avec les grandes questions de société, et d’autre part de procéder à une étude scientifique et critique de la religion dans le contexte africain. Elle essaiera de déceler dans la religion non ce qui endort le peuple, mais les énergies créatrices et novatrices capables de mettre l’Afrique debout. Ainsi veut-elle montrer que si la religion peut être un frein au développement, elle est aussi acteur de développement. Le relèvement de l’Afrique doit se fonder sur des valeurs, et la religion est créatrice et fondatrice de valeurs. Dernières parutions ANDELY-BEEVE,La gouvernance bantoue traditionnelle : la principauté Amaya, 2016. Claver BOUNDJA,L’hospitalité cosmopolitique à l’épreuve du terrorisme, 2016 Georges MABONA,Ma passion pour Sainte-Anne du Congo, Une basilique du souvenir, 2016. Benjamin SOMBEL SARR,Vie consacrée et prophétisme en Afrique, 2015. Jean-Maurice GOA IBO,Spiritualité incarnée, 2015. Gustave MAKAYA,Les enjeux de la nouvelle évangélisation en République du Congo, 2015. Claver BOUNDJA,Le Pape François et l’année de la vie consacrée en Afrique, 2015.
Benjamin SOMBELSARR Théologie du développement intégral Tome 3 Herméneutique des champs imaginaires du sous-développement dans la culture et la religion populaire
Du même auteur
-
-
-
--
-
-
Sorcellerie et univers religieux chrétien en Afrique, Paris, Éditions L’Harmattan, 2008, 215 pages. La guérison divine en Afrique : Questions théologiques et pastorales, Paris, Éditions L’Harmattan, 2009, 185 pages. Théologie du développement et inculturation, Questions de fondementsL’Harmattan,, Paris, 2011, 102 pages. Paroles de Vie, Abidjan, UCAO, 2011.La théologie des Pères de l’Église et les questions d’inculturation,Paris, L’Harmattan 2013, 135 pages.Théologie de la vie consacrée, questions d’inculturation,Paris, L’Harmattan, ISTAY, 2014, 285 pages.Vie consacrée et prophétisme en Afrique,Paris, L’Harmattan, 2015, 165 pages.
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11023-3 EAN : 9782343110233
Introduction
L’imaginaire de sous-développement : un récit colossal pour le pari du développement On ne peut se développer avec une mentalité et un imaginaire de sous-développé. La question du développement intégral de l’homme doit toucher les ressorts les plus profonds de son être, de son imaginaire. Cet ouvrage est le troisième volume d’un travail qui porte sur la théologie du développement intégral. Dans le précédent ouvrage, nous avons montré que la théologie du développement comme herméneutique pratique peut trouver un cadre théorique non seulement dans une théologie de la création et de la révélation, mais aussi dans une réflexion philosophique sur l’humanisme de communion dont la perspective christologique a été soulignée. La théologie pratique qui résulte de cette dynamique est l’étude de l’agir chrétien en vue d’une charité vivante. Dans le contexte de crise de l’Afrique, elle est aussi bien une théologie de reconstruction, qu’une approche de refondation. Les fondements de l’humain, les ressorts anthropologiques profonds sont alors touchés et les champs imaginaires se révèlent déstructurés. Si tel est le cas, il convient de faire une herméneutique de ces mêmes champs imaginaires et des cadres symboliques qui sont les leurs pour comprendre le sens de l’humain qui y est à l’œuvre et que le Christ transforme. La théologie pratique supposant une intelligence situationnelle, l’étude herméneutique des champs imaginaires fixe et prescrit le cadre propice à une telle entreprise. Le lieu d’ancrage de cette étude herméneutique est la paganomodernité africaine et singulièrement celle de l’espace
7
sénégalais. La paganomodernité dont nous avons déjà parlé dans nos ouvrages précédents est un concept opératoire rendant compte de la complexité et de l’originalité de la situation africaine, des multiples bricolages, ainsi que de la résistance des cultures traditionnelles auxquelles elle fait recours, au cœur même du monde contemporain et de ses problématiques. Ce concept offre un cadre théorique et épistémologique qui nous permet d’avoir un angle de lecture de la situation africaine contemporaine d’une part et d’autre part, une grille de lecture des pratiques caractéristiques de l’agir chrétien dans ce même contexte. La question qui se pose alors est de savoir comment et où situer l’agir chrétien pour en faire l’étude. Ce troisième volume répond à cette question. Nous avons pris l’option de faire du christianisme populaire notre cadre de réflexion, du fait de son poids démographique, de la richesse des champs imaginaires qui y sont à l’œuvre et de sa capacité de transformation, observables dans le christianisme africain. L’agir chrétien en Afrique est lisible dans le christianisme populaire. En parlant de christianisme populaire, nous convoquons d’un ensemble de manières de faire et de dire assez caractéristiques du christianisme africain contemporain, essayant de répondre aux questions existentielles auxquelles sont confrontées les populations en crise. Cette crise, Kä Mana l’a montré, est aussi une crise de l’imaginaire. La mentalité sorcellaire, les différents mythes et rites qui lui sont connexes, son déploiement dans toutes les sphères de la vie dans l’Afrique contemporaine vont au-delà des classes populaires et touchent les élites. Ainsi, l’enjeu théologique de la refondation de l’imaginaire sur des ressorts favorisant la créativité et susceptibles de relever tout homme 8
et tout l’homme fonde l’intérêt de l’étude entreprise. Les religions populaires sont des lieux où la question du salut de l’homme est posée dans son acuité et sa densité. À l’intérieur de cette question, la tension développé/sous-développé est vive. Pour répondre à pareille question, il faut bien répondre à celle sur le sens de l’homme. Cette question, elle-même, suggère une herméneutique des lieux de sens tels qu’ils se présentent dans les mythes qui disent l’homme africain d’aujourd’hui. Si l’enjeu d’une réflexion sur la « théologie populaire » nous convie à faire de la religion populaire un lieu d’interrogation théologique, les mythes de l’Afrique contemporaine nous permettent de saisir comment l’homme africain se comprend, comprend le monde et trouve des stratégies de prises en charge des angoisses existentielles dans le christianisme populaire et dans les discours de ce dernier que nous avons appelé « théologie populaire ». Les mythes sont des lieux de lecture de l’imaginaire comme nous allons le montrer. Après l’analyse de certains mythes du Sénégal contemporain et de la culture populaire qui les porte, nous étudierons la religion populaire chrétienne à travers ses « approches théologiques ». Nous appelons théologie populaire un discours théologique qui a comme lieu d’ancrage la religion populaire catholique. Ce discours théorique dont la finalité est pastorale, est une théologie pratique qui se nourrit des questions pastorales et existentielles posées par le peuple chrétien dans la religion populaire et qui propose des solutions pastorales, pratiques, voire pragmatiques. Une pareille théologie est une herméneutique pratique dans la mesure où elle réinterprète dans un double mouvement la Parole de Dieu et les situations en vue d’une praxis pastorale
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents