Une vision d'espérance

-

Livres
195 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Comment notre monde est-il devenu aussi tristement chaotique ? Pourquoi la souffrance est-elle autant présente ? Quelle est l’origine du mal ? Cette souffrance cessera-t-elle un jour ?


Ces questions peuvent troubler celles et ceux qui se les posent. La science n’apporte aucune solution à ces questions, et la philosophie, quant à elle, propose plusieurs réponses contradictoires. Où se trouve la vérité ?


Le contenu de ce livre est une version abrégée du livre, L’histoire de la rédemption.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 27
EAN13 9782857435013
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0022 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Extrait du livre « L’histoire de la rédemption » paru en 2012.
© 2012 Éditions Vie et Santé.
ISBN : 978-2-85743-266-1
Copyrîght © 2017 Édîtîons Vîe et Santé.
60, avenue Émîe Zoa
77190 Dammarîe-es-Lys, France
www.vîesante.com
Tous droîts de reproductîon totae
ou partîee et de traductîon réservés.
ISBN (Lîvre) : 978-2-85743-500-6
ISBN (eBooks) : 978-2-85743-501-3
Mîse en page : IS Edîtîon, Marseîe
Iustratîons de couverture et întérîeures : © Shutterstock
Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la version NBS (Nouvelle Bible Segond).
Table des matières de la version complète
Introductîon
Chapître 1 : La Rébellîon
Chapître 2 : La Créatîon
Chapître 3 : La Tragédîe
Chapître 4 : La Solutîon
Chapître 5 : La Lîbératîon
Chapître 6 : Le Code
Chapître 7 : Le Lîbérateur
3
5
7
15
19
35
43
57
77
Une vision d’espérance
Chapître 8 : Le Sacrîice
Chapître 9 : La Conquête
Chapître 10 : Le Pouvoîr
Chapître 11 : L’Apostasîe
Chapître 12 : Le Sanctuaîre
Chapître 13 : La Délîvrance
Chapître 14 : La Sentence
Chapître 15 : Le Nouveau Commencement
4
91
117
129
139
157
163
177
191
Introduction
omment notre monde est-î devenu aussî C trîstement chaotîque ? Pourquoî a souffrance est-ee autant présente ? Quee est ’orîgîne du ma ? Cette souffrance cessera-t-ee un jour ? Ces questîons peuvent trouber cees et ceux quî se es posent. La scîence n’apporte aucune soutîon à ces questîons, et a phîosophîe, quant à ee, propose pusîeurs réponses contradîctoîres. Où se trouve a vérîté ? Le contenu de ce îvre est une versîon abrégée du îvre,L’histoire de la rédemption.L’auteure, Een G. Whîte, a été séectîonnée parmî es 100 Amérîcaîns es pus împortants de tous es temps par e magazîne Smithsoniandans un numéro spécîa (Prîntemps 2015). Ses œuvres ont été traduîtes dans pus de 160 angues, pus que cees de toute autre femme dans e monde. Des mîîons de personnes ont bénéicîé de ses îdées, de sa perspîcacîté et son înspîratîon.
5
Chapitre 1 : 1 La Rébellion
u cîe, avant sa rébeîon, Lucîfer étaît un ange de A haut rang, exaté, très proche hîérarchîquement du propre Fîs de Dîeu. Son vîsage, comme ceuî de tous es autres anges, étaît doux et rayonnaît de bonheur. Son front étaît haut et arge, révéant un înteect puîssant. Son apparence physîque étaît parfaîte, son port nobe et majestueux. Une umîère spécîae îrradîant de son vîsage étînceaît et brîaît autour de uî pus întensément qu’autour des autres anges ; cependant Chrîst, e Fîs de Dîeu, étaît au-dessus de toute ’assembée des anges. I étaît Un avec e Père bîen avant a créatîon des anges. Lucîfer envîaît Chrîst, et commença peu à peu à prendre à son compte ’autorîté quî n’appartenaît qu’à Chrîst. Les anges reconnaîssaîent Chrîst comme e souveraîn du cîe, son pouvoîr et son autorîté étaîent es mêmes que ceux de Dîeu uî-même. Lucîfer se voyaît au cîe comme un favorî parmî es anges. Dîeu uî avaît donné
1. Ce chapître est basé sur Esae 14.12-14, Ézéchîe 28.12-17 et Apocaypse 12.7-9.
7
Une vision d’espérance
une posîtîon éevée, maîs cea ne ’amena nuement à a gratîtude et a ouange de son Créateur. I aspîraît à être à a hauteur de Dîeu uî-même. I se gorîiaît de son statut éevé. I se savaît honoré par es autres anges. I avaît une mîssîon spécîae à accompîr. I avaît été près du Créateur Suprême, et es rayons îninîs de umîère gorîeuse quî entouraîent e Dîeu éterne avaîent brîé spécîaement sur uî. I pensaît à comment es anges avaîent obéî rapîdement et gaîement à ses ordres. Ses habîts n’étaîent-îs pas umîneux et magnîiques ? Aors pourquoî Chrîst devraît-î être honoré de cette façon, putôt que uî-même ? I quîtta a présence îmmédîate du Père, însatîsfaît et e cœur rempî d’envîe pour ce que Jésus Chrîst avaît. Dîssîmuant ses vérîtabes objectîfs, î rassemba es anges autour de uî. I întroduîsît e sujet, quî étaît uî-même. Comme une personne quî a été abusée et trompée, î para de comment Dîeu ’avaît négîgé et uî avaît préféré Jésus. I eur dît qu’à partîr de ce moment-à, toute a douce îberté dont es anges avaîent jouî étaît termînée. Car, un souveraîn n’avaît-î pas été désîgné au-dessus d’eux, devant eque îs devaîent s’încîner et uî rendre, comme des escaves, ’honneur dû au maïtre ? I eur dît qu’î es avaît rassembés pour es assurer qu’îs n’auraîent pus jamaîs à subîr et à se soumettre à cette învasîon de ses droîts et des eurs ; que pus jamaîs î ne se prosterneraît devant Chrîst. Au îeu de cea, î prendraît pour uî ’honneur que Dîeu auraît dû uî conférer, et î seraît e chef de tous ceux quî
8
Chapitre 1 : La Rébellion
e suîvraîent, se soumettraîent à uî et obéîraîent à sa voîx. I y avaît un vîf désaccord parmî es anges. Lucîfer et ses sympathîsants étaîent en traîn d’essayer de restructurer e gouvernement de Dîeu. Is s’étaîent rebeés contre ’autorîté du Fîs. Les anges quî étaîent oyaux et sîncères tentèrent de regagner cet ange puîssant et rebee à a voonté de son créateur. Is uî démontrèrent caîrement que Chrîst étaît e is de Dîeu, qu’î avaît exîsté avec Luî bîen avant que es anges aîent été créés. I s’étaît toujours tenu à a droîte de Dîeu. Son autorîté douce et aîmante n’avaît jamaîs été remîse en questîon avant, et I n’avaît jamaîs donné d’ordres que es forces céestes n’aîent exécuté avec joîe. Is însîstèrent sur e faît que ’honneur spécîa dû à Chrîst ne détournaît pas de ’honneur déjà rendu à Lucîfer. Les anges peurèrent. Is essayèrent sîncèrement de e persuader d’abandonner son desseîn maéique et de se soumettre à son Créateur. Is irent remarquer que jusqu’à ce moment, tout n’avaît été que paîx et harmonîe au cîe. Quee raîson pouvaît-î y avoîr à cette voîx dîssîdente et rebee ? Lucîfer refusa d’écouter. Et puîs î se retourna contre es anges oyaux et sîncères, es dénonçant comme étant des escaves. Ces anges, sîncères envers Dîeu, furent frappés de stupeur quand îs vîrent Lucîfer réussîr dans son effort pour souever une rébeîon. I eur promît un nouveau gouvernement, meîeur que ceuî qu’îs avaîent, dans eque î y auraît une
9
Une vision d’espérance
îberté compète. Un grand nombre exprîmèrent eur întentîon de ’accepter comme eader et commandant en chef. Quand î vît que ses efforts étaîent couronnés de succès, î se latta du faît qu’î auraît bîentôt tous es anges à ses côtés et qu’î seraît ’éga de Dîeu uî-même. Is entendraîent aors toussavoîx, ’autorîté quî commanderaît tous es hôtes du cîe. Une foîs encore es anges oyaux ’avertîrent, e prévenant de ce que devaîent être es conséquences s’î persîstaît. Ceuî quî avaît e pouvoîr de créer es anges, pouvaît égaement renverser toute eur autorîté par Son pouvoîr et punîr împacabement eur audace et eur terrîbe rébeîon. Quee îdée de penser qu’un ange pouvaît se rebeer contre a oî de Dîeu, quî étaît aussî sacrée que Dîeu uî-même ! Is prévînrent es anges rebees de fermer eurs oreîes aux arguments mensongers et îusoîres de Lucîfer, et îs e conseîèrent, uî et tous ceux qu’î avaît înluencés, d’aer à Dîeu et de confesser qu’îs ont eu tort d’avoîr ne seraît-ce que pensé à remettre en questîon et déier son autorîté. Pusîeurs des sympathîsants de Lucîfer vouaîent suîvre e conseî des anges oyaux, se repentîr de eur însatîsfactîon et regagner a coniance du Père et de son Fîs. Le puîssant rebee décara aors qu’î étaît habîtué de a Loî de Dîeu, et que s’î acceptaît de se soumettre et d’obéîr comme un escave, son honneur uî seraît retîré. Son haut commandement ne uî seraît pus conié. I eur dît que uî et es autres étaîent maîntenant aés trop oîn pour renoncer, qu’î prenaît e rîsque avec es conséquences que ceuî-cî
10