Zakat, corruption et jihad: Interprétation du verset coranique 9:60 à travers les siècles
125 pages
Français

Zakat, corruption et jihad: Interprétation du verset coranique 9:60 à travers les siècles

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Le verset coranique 9:60 indique huit destinataires de la zakat, à savoir: les pauvres, les indigents, les collecteurs, ceux dont les cœurs sont à rallier, l'affranchisse-ment des esclaves, les surchargés de dettes, la voie de Dieu, et le voyageur. Deux de ces catégories nous intéressent ici: "ceux dont les cœurs sont à rallier" et "la voie de Dieu". La première signifie la corruption de personnes pour protéger l'islam et les convertir, et la deuxième désigne le plus souvent le financement du jihad et des jihadistes.Dans cet ouvrage, nous voyons ce que disent les exégètes musulmans à travers les siècles à propos de ces deux catégories.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 août 2015
Nombre de lectures 0
EAN13 9781517001209
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.


ﻲﻣﻼﺳﻹاو ﻲﺑﺮﻌﻟا نﻮﻧﺎﻘﻟا ﺰﻛﺮﻣ
Centre de droit arabe et musulman
Zentrum für arabisches und islamisches Recht
Centro di diritto arabo e musulmano
Centre of Arab and Islamic Law


دﺎﮫﺠﻟاو ةﻮﺷﺮﻟاو ةﺎﻛﺰﻟا
Zakat, corruption et jihad
Interprétation du verset coranique 9:60 à travers les siècles


Sami A. Aldeeb Abu-Sahlieh
















Ce livre peut être acquis auprès de
www.amazon.com
2015

1
Le Centre de droit arabe et musulman
Fondé en mai 2009, le Centre de droit arabe et musulman offre des consultations
juridiques, des conférences, des traductions, des recherches et des cours concernant
le droit arabe et musulman, et les relations entre les musulmans et l’Occident.
D’autre part, il permet de télécharger gratuitement du site www.sami-aldeeb.com un
bon nombre d’écrits.

L’auteur
Sami A. Aldeeb Abu-Sahlieh. Chrétien d’origine palestinienne. Citoyen suisse.
Docteur en droit. Habilité à diriger des recherches (HDR). Professeur des universités
(CNU-France). Responsable du droit arabe et musulman à l’Institut suisse de droit
comparé (1980-2009). Professeur invité dans différentes universités en France, en
Italie et en Suisse. Directeur du Centre de droit arabe et musulman. Auteur de
nombreux ouvrages dont une traduction française, italienne et anglaise du Coran.

Éditions
Centre de droit arabe et musulman
Ochettaz 17
CH-1025 St-Sulpice
Tél. fixe: 0041 (0)21 6916585
Tél. portable: 0041 (0)78 9246196
Site: www.sami-aldeeb.com
Email: sami.aldeeb@yahoo.fr
© Tous droits réservés

2

Table des matières
Introduction 5
Partie I. Présentation du verset 9:60 7
1. Traduction 7
2. Distinction entre sadaqat, zakat et jizya 11
3. Zakat et butin (ghana'im, anfal) 13
4. Les causes de la révélation du verset H-113/9:60 13
5. Sens du verset H-113/9:60 15
6. La zakat à l’heure actuelle 16
1) De la zakat obligatoire à la zakat volontaire 16
2) Projets de lois sur la zakat 18
3) Les institutions religieuses et la zakat 18
7. Le jihad dans la voie de Dieu 19
8. Aspects juridiques 20
Partie II. Les exégèses par ordre chronologique 23

3
Introduction
Il s’agit ici du quatrième ouvrage d’une série (dont certains sont traduits en anglais
et en allemand) consacrés à l'analyse d'un passage problématique du Coran. Ces
ouvrages rapportent les commentaires des exégèses anciens et contemporains sur le
passage, avec une traduction littérale ou sommaire précédées d'une étude succincte
de leur contenu et des questions qu'il soulève.
Cet ouvrage et les précédents sont disponibles en version papier auprès d'Amazon,
mais les personnes qui n'ont pas les moyens de les acheter peuvent aussi les
télécharger gratuitement. Les précédents ouvrages portent les titres suivants:
- La Fatiha et la culture de la haine (analyse des versets 6 et 7 du premier
chapitre du Coran)
- The Fatiha and the culture of hate (analyse des versets 6 et 7 du premier
chapitre du Coran)
- Die Fatiha und die Kultur des Hasses (analyse des versets 6 et 7 du premier
chapitre du Coran)
- Nulle contrainte dans la religion (analyse du verset 2:256 du Coran)
- No compulsion in the religion (analyse du verset 2:256 du Coran)
1- Alliance, désaveu et dissimulation (analyse du verset 3:28 du Coran)
Dans le présent ouvrage, nous utiliserons la même méthode pour étudier le verset
9:60 du Coran qui dit:
Les aumônes [sadaqat] ne sont que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y
travaillent, ceux dont les cœurs sont à rallier, l'affranchissement des nuques,
les surchargés de dettes, la voie de Dieu, et le voyageur. C'est une imposition
de la part de Dieu. Dieu est connaisseur et sage.
Le terme sadaqat (traduit par aumônes) peut donner l'impression qu'il s'agit d'une
libéralité volontaire. Mais en fait, dans ce verset, il est synonyme du terme zakat (que
nous utiliserons dans cet ouvrage), traduit par la zakat, ou l'impôt, que le musulman
doit payer, où qu'il soit. La zakat constitue en effet un des cinq piliers de l'islam qui
sont: l'attestation de la foi, la prière, la zakat, le jeûne et le pèlerinage. Certains
ajoutent à ces cinq piliers un sixième: le jihad, la guerre, au sens défensif et offensif, pour
défendre la terre de l'islam et l'étendre au reste du monde. L'islam se considère en
effet comme la seule religion agréée par Dieu et nourrit une vocation universelle. La
zakat sert d'ailleurs à financer le jihad comme nous le verrons dans cet ouvrage.
Le verset 9:60 indique les huit destinataires de la zakat, à savoir: les pauvres, les
indigents, les collecteurs, ceux dont les cœurs sont à rallier, l'affranchissement des
esclaves, les surchargés de dettes, la voie de Dieu, et le voyageur. Deux de ces
catégories nous intéressent ici: "ceux dont les cœurs sont à rallier" et "la voie de Dieu",

1 Pour commander ou télécharger les précédents ouvrages et d'autres ouvrages du même auteur, voir:
http://goo.gl/V38SWe
5
cette dernière notion désignant le plus souvent le jihad (voir Partie I, chiffre 7. Le
jihad dans la voie de Dieu), mais pas exclusivement. En d'autres termes, les impôts
doivent servir à:
- payer des gens pour prévenir leur sortie de l'islam, pour convertir les
nonmusulmans, pour obtenir le soutien des "nobles" non musulmans en faveur de
l’islam ou éviter leur hostilité à son égard, et
- mener des guerres défensives ou offensives visant à protéger l'islam ou à le
propager, y compris les activités de groupes dits terroristes et autres
mouvements intégristes qui reçoivent une part de cet impôt pour mener leurs
activités. Accessoirement, selon certains, la zakat peut aussi servir à financer tout
acte de bienfaisance: procurer des linceuls, payer des pèlerins et des étudiants
(en sciences islamiques), construire des mosquées ou imprimer et diffuser des
livres comme le Coran.
Ces deux objectifs sont donc complémentaires. Et comme on le dit souvent, "celui
qui paie commande", et "l'argent est le nerf de la guerre". Ainsi, l’un des moyens de
lutter contre les mouvements terroristes dans le monde consiste à assécher leurs
ressources financières, dont la zakat, qui a notamment pour mission de financer de telles
activités.
On remarquera à cet égard que les organisations musulmanes récoltent la zakat, sous
différentes formes, aussi bien dans les pays musulmans que dans les pays
occiden1taux. À titre d'exemple, Islamic Relief, dont le siège est à Londres et qui dépend du
mouvement des Frères musulmans, est active dans de nombreux pays occidentaux,
2y compris en Suisse où elle envoie des lettres à tous les résidents portant des noms
arabes pour solliciter leur aide. On lit sur son site suisse: "Tout musulman doit verser
2,5 % de ses ressources de l’année, sous certaines conditions. Zakat al Maal est un
outil d’entraide formidable. Depuis sa création, Islamic Relief collecte la zakat pour
3réduire la pauvreté et favoriser le développement." Or le mouvement des Frères
musulmans est la matrice de toutes les organisations terroristes islamiques que
connaît le monde sous différentes appellations, et Islamic Relief est accusée de soutenir
4financièrement des groupes terroristes . Il est donc essentiel que les pays
occidentaux puissent assécher les ressources de ce mouvement pour combattre efficacement
le terrorisme. Signalons ici que des sites musulmans en Occident mettent à
disposi5tion des programmes pour calculer la zakat .
Nous allons voir dans cet ouvrage ce que disent les exégètes musulmans à propos du
verset 9:60 du Coran. Le livret est divisé en deux parties. La première est consacrée
à l’étude de ce verset, et la deuxième présente les exégèses par ordre chronologique,
ceci uniquement en ce qui concerne les deux catégories en question, sauf si les
exégèses sont brèves.

1 Voir son site principal en Grande Bretagne http://www.islamic-relief.org/
2 Voir son site en Suisse http://www.islamic-relief.ch/
3 http://goo.gl/xJQYuA
4 Voir ces articles http://goo.gl/H4c8Lj
5 Voir par exemple http://goo.gl/GrbkYa.

Î
È
u
Î
u
$
ø
t
y
Ì
t
$
h
Ì
s
É
u
Î
Ï
ª
«
¯
3
$
«
i
Ï
š
s
Ì
$
Ÿ
(
$
¡
Î
È
u
$
ø
Z
È
è
æ
ø
y
|
Å
È
Ï
ù
à
$
s
!
Ï
$
¢
y
s
à
Î
t
y
u
å
ö
u
$
ø
ß
x
©
x
َ
Ï
n
ö
p
u
$
ø
y
Ï
t
Î
$

ِ
ِ
َ
ْ
ِ
َ
ِ
َ
ِ
ِ
ُ
َ

َ
َ
ْ
ِ
َ
َ
u
ْ

َ

َ
ِ
ُ
ِ
ِ
َ
َ
ْ
َ
َ
َ
ِ
ِ
َ
ِ
ْ
ُ
َ
َ
ِ

ْ
ٌ
ِ
َ
َ
ِ
ٌ
ُ
ّ
َ
ِ
َ
y
Å
Ò
t
Î
ِ
í
ِ
َ
ً
َ
ْ
ِ
ُ
َ
َ
ِ
ُ

َ

ِ
ِ
ُ
ْ
ُ
ِ
ِ
َ
t
َ
ِ

Partie I.
Présentation du verset 9:60
1. Traduction
Nous en donnons ici la version arabe, en orthographe uthmani et moderne, et cinq
traductions: la nôtre, celle de Hamidullah, celle de Zeinab Abdelaziz, celle de Malek
Chebel et celle de Berque.
Orthographe uthmani
>$%9# †ûρ Νκ5θ=% π9σϑ9#ρ $κ=æ ,#ϑ≈è9#ρ 3≈¡ϑ9#ρ #)=9 M≈%‰Á9# $ϑΡ)
Ο‹6m ΟŠ=æ !#ρ !# ∅Β πÒƒù ≅‹6¡9# ⌠#ρ !# ≅‹6™ †ûρ Β≈ó9#ρ
Orthographe usuelle
ﻞﻴﺒﺳ ﻲﻓ ﻭ ﻦﻴﻣﺭﺎَﻐﻟﺍﻭ ﺏﺎﻗﺮﻟﺍ ﻲﻓﻭ ﻢﻬﺑﻮﻠﻗ ﺔﻔﻟﺆﻤﻟﺍﻭ ﺎﻬﻴﻠﻋ ﻦﻴﻠﻣﺎﻌﻟﺍﻭ ﻦﻴﻛﺎﺴﻤﻟﺍﻭ ءﺍﺮﻘﻔﻠﻟ ﺕﺎﻗﺪﺼﻟﺍ ﺎﻤﻧﺇ
ﻢ ﻴﻜﺣ ﻢﻴﻠﻋ -ﻭ - ﻦﻣ ﺔﻀﻳﺮﻓ ﻞﻴﺒﺴﻟﺍ ﻦﺑﺍﻭ -

Notre traduction:
Les aumônes [sadaqat] ne sont que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y
travaillent, ceux dont les cœurs sont à rallier, l'affranchissement des esclaves,
les surchargés de dettes, la voie de Dieu, et le voyageur. C'est une imposition
de la part de Dieu. Dieu est connaisseur et sage.
La traduction de ce verset et des autres versets cités dans cette étude provient, avec
quelques retouches, de notre ouvrage Le Coran, texte arabe et traduction française
par ordre chronologique selon l'Azhar avec renvoi aux variantes, aux abrogations
1et aux écrits juifs et chrétiens, Éditions de l'Aire, Vevey, 2008 .
Autres traductions:
Hamidullah: Les Sadaqats ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux
qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l’Islam), l’affranchissement
des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d’Allah, et pour le
voya2geur (en détresse). C’est un décret d’Allah! Et Allah est Omniscient et Sage .
Zeinab Abdelaziz: Les Sadaqat ne reviennent qu’aux pauvres, aux miséreux, aux
employés qui en sont chargés, à ceux dont les cœurs ont besoin de réconciliations,
aux rachats des esclaves, aux endettés, à la Cause d’Allah et au passager démuni.
3C’est une obligation de la part d’Allah. Allah est Tout-Scient, Sage .

1 Livre à commander auprès de l'éditeur: http://goo.gl/1GBLKx ou d'Amazon: http://goo.gl/VECezf
2 Traduction disponible ici http://goo.gl/1w9XOd
3 Traduction disponible ici http://goo.gl/iXvpLE

ِ
َ
َ
َ
ْ
َ
ْ
َ
َ
ِ
ِ
ِ
ْ
ُ
َ
َ
ِ

َ
َ
ْ
ِ
ُ

Malek Chebel: Quant à l’aumône, elle est destinée aux pauvres, aux miséreux, aux
agents qui la perçoivent, à ceux dont les cœurs se sont ralliés à la foi, aux esclaves
en vue de leur affranchissement, aux endettés dans la voie du Seigneur et aux
voya1geurs. C’est une obligation divine, Dieu est le mieux informé et le plus sage .
Berque: Les aumônes ne doivent revenir qu'aux besogneux et aux indigents, à la
rétribution des collecteurs, au ralliement des bonnes volontés, à affranchir des
nuques (esclaves), à libérer les insolvables, à aider au chemin de Dieu et à secourir
2le fils du chemin: autant d'obligations de par Dieu .
On constate dans ces traductions des points de convergence et des points de
divergence. Cela est dû aux termes arabes équivoques qui ont donné lieu à diverses
interprétations. Les exégètes commencent ainsi souvent par définir le sens des termes.
Reprenons donc les termes qui posent des problèmes et le sens qui leur est donné
aussi bien par les traducteurs que par les exégètes et les dictionnaires spécialisés:

Termes arabes Sens des termes
ﺕﺎﻗﺪﺼﻟﺍ aumônes
Sadaqat, sadaqats
Zeinab Abdelaziz, qui préfère maintenir la translittération
du terme arabe Sadaqat, précise dans une note: "Le mot
Sadaqat (ﺕﺎﻗﺪﺼﻟﺍ), ici au pluriel, désigne la Zakat
obligatoire, comme dans ce verset, et désigne aussi les aumônes
non obligatoires, comme dans la plupart de ses emplois.
Ce verset démontre la distribution de la Zakat obligatoire,
à la charge des musulmans en ces huit clauses."
Hamidullah maintient aussi la translittération du terme
arabe les sadaqats, mais dans sa traduction initiale de
31959 , il rend ce terme par "les recettes d'État".
ءﺍﺮﻘﻔﻠﻟ pauvres
besogneux
ﻦﻴﻛﺎﺴﻤﻟﺍ indigents
miséreux
La différence entre la première et la deuxième catégorie
est le degré de pauvreté. Les exégètes s'étendent sur le sens
à donner à ces deux catégories.
ﺎﻬﻴﻠﻋ ﻦﻴﻠﻣﺎﻌﻟﺍ ceux qui y travaillent
employés qui en sont chargés
agents qui la perçoivent

1 Traduction disponible ici http://goo.gl/io0orR
2 Traduction disponible ici http://goo.gl/tmWhDR
3 Voir cette traduction dans http://goo.gl/qiKNmG

ِ
َ
ِ
ِ
ّ
ِ
َ
ِ
ْ
ُ
ْ
َ
ُ

ُ
َ
ِ
ِ
ُ
ْ
ِ
َ
ِ

ِ
ْ
ِ
َ
ِ

َ
ِ
ً
َ
ِ
َ
ِ
ِ
ِ


rétribution des collecteurs
ﻢﻬﺑﻮﻠﻗ ﺔﻔﻟﺆﻤﻟﺍ ceux dont les cœurs sont à rallier
ceux dont les cœurs sont à gagner (à l’Islam)
ceux dont les cœurs ont besoin de réconciliations
ceux dont les cœurs se sont ralliés à la foi
ralliement des bonnes volontés
ﺏ ﺎﻗﺮﻟﺍ ﻲﻓ affranchissement des esclaves
affranchissement des jougs
rachats des esclaves
esclaves en vue de leur affranchissement
affranchir des nuques (esclaves)
ﻦﻴﻣﺭﺎَﻐﻟﺍ ceux qui sont surchargés [de dettes]
ceux qui sont lourdement endettés
endettés
insolvables
endettés dans la voie du Seigneur
- ﻞﻴﺒﺳ ﻲﻓ voie de Dieu
sentier d’Allah
cause d’Allah
chemin de Dieu
Chebel omet cette catégorie et la combine avec la
précédente: endettés dans la voie du Seigneur, alors que le texte
arabe et les exégètes indiquent deux catégories distinctes
reliés par la conjonction de coordination "et".
Le terme arabe sabil signifie la voie, le sentier, le chemin,
mais il est aussi utilisé dans le sens de cause. Il désigne
généralement la lutte pour la cause de Dieu. Le Coran
l'utilise souvent dans des expressions comme "combattre dans
la voie de Dieu", "dépenser dans la voie de Dieu", "souffrir
dans la voie de Dieu", "égarer de la voie de Dieu",
"émigrer dans la voie de Dieu".
ﻞﻴﺒﺴﻟﺍ ﻦﺑﺍﻭ voyageur
voyageur en détresse
passager démuni
le fils du chemin
- ﻦﻣ ﺔﻀﻳﺮﻓ C'est une imposition de la part de Dieu
C’est un décret d’Allah
C’est une obligation de la part d’Allah
C’est une obligation divine

o
Ï
÷
ã
y
ª
$
Ï
Ï
Î
ô
$
s
ã
è
ß
u
u
!
¯
Î
n
Î
«
ÿ
ó
y
ُ
ß
¯
r
(
à
u
!
t
Þ
ß
s
u
ª
$
ã
è
ß
u
u
(
ä
s
u
u
ç
$
ó
š
ُ
َ
ِ
ِ
ْ
َ
ْ
ِ
ُ

ِ
ْ
َ
ُ
َ
ُ
ِ
َ
ِ

َ
ِ

ِ
ُ
َ
Î
ُ
Ï
u
ْ
َ
َ
ُ

ُ
ُ
َ
َ
َ
ُ
َ
ْ
ُ

َ
ُ

ُ
ْ
َ
ُ
َ
َ
ç
ُ
u
â
x
ö
s
¨
÷
ã
!
u
ٌ
p
Ï
(
ِ
َ
÷
Ï
ٌ
å
s
ِ
Î
َ
ö
è
÷
s
©
÷
َ
َ
ُ
s
$
(
ä
¢
ô
y
é
s
p
÷
Ï
Ï
(
Î
à
u
Î
t
u
ù
ö
ُ
Ï

َ

َ
ْ
ِ
ْ
َ
ْ
ُ
ْ
َ
ْ
َ
ِ
ُ
َ
َ
ُ
َ
ْ
َ
ْ
ُ
َ
ِ
َ
ö
ِ
َ
ä
y
ó
t
ِ
َ
ُ
ِ
ْ
َ
ْ
َ
ْ
ُ
ْ
ِ
َ
َ
ْ
ِ
ُ
ْ
ُ
ْ
ِ
š
َ

autant d'obligations de par Dieu
ﻢﻴﻜﺣ ﻢﻴﻠﻋ -ﻭ Dieu est connaisseur et sage
Allah est Omniscient et Sage
Allah est Tout-Scient, Sage
Dieu est le mieux informé et le plus sage
Cette locution n'a pas de lien avec le verset, son seul rôle
consiste à maintenir la rime avec le verset suivant. Ce
phénomène se constate dans un très grand nombre de versets.

Ce verset appartient au chapitre 9 selon l'ordre usuel du Coran, appelé chapitre
AleTawba, traduit par revenir, désaveu, repentir ou repentance. Il s’agit du 113 chapitre
dans l'ordre chronologique établi par l'Azhar, donc l'avant dernier chapitre du Coran
qui en compte 114 au total. Il fait partie donc du Coran dit médinois, qui abroge toute
norme contraire "révélée" auparavant; c'est le chapitre le plus violent du Coran.
On remarquera ici que le verset 60 est précédé de deux versets qui parlent aussi de
l'aumône. Nous citons donc les trois versets ensemble:

Versets du Coran Orthographe uthmani Orthographe usuelle
’û 8“ϑ=ƒ Β Νκ]ΒρH-113/9:58. Il en est parmi ﻲﻓ ﻙﺰﻤﻠﻳ ﻦﻣ ﻢﻬﻨﻣﻭ
eux qui te critiquent au sujet $κ]Β #θÜã& β*ù M≈%‰Á9# ﺎﻬﻨﻣ ﺍﻮﻄﻋﺃ ﻥﺈﻓ ﺕﺎﻗﺪﺼﻟﺍ
des aumônes. S'il leur en est ﺎﻬﻨﻣ ﺍﻮﻄﻌﻳ ﻢﻟ ﻥﺇﻭ ﺍﻮﺿﺭ $κ]Β #θÜèƒ Ν9 β)ρ #θÊ‘
donné, ils agréent. Mais s'il ﻥﻮﻄﺨﺴﻳ ﻢﻫ ﺍﺫﺇ χθÜ‚¡ƒ Νδ #Œ)
ne leur en est pas donné, les
voilà courroucés.
Ογ9?# $Β #θÊ‘ ΟγΡ& θ9ρH-113/9:59. Si seulement ils - ﻢﻫﺎﺗﺁ ﺎﻣ ﺍﻮﺿﺭ ﻢﻬﻧﺃ ﻮﻟﻭ
agréaient ce que Dieu et son $Ζ6¡m #θ9$%ρ …&!θ™‘ρ !# - ﺎَﻨﺒﺴﺣ ﺍﻮﻟﺎﻗﻭ ﻪﻟﻮﺳﺭﻭ
envoyé leur avait donné et ﻪﻠﻀﻓ ﻦﻣ - ﺎَﻨﻴﺗﺆﻴﺳ &#Òù Β !# $ΨŠ?σ‹™ !#
avaient dit: "Dieu nous suffit. ﻥﻮﺒﻏﺍﺭ - ﻰﻟﺇ ﺎﻧﺇ ﻪﻟﻮﺳﺭﻭ !# ’<) $Ρ) …&!θ™‘ρ
Dieu nous donnera de sa fa- χθ6î≡‘
veur, de même que son
envoyé! Nous désirons [nous
rapprocher] de Dieu!"
10