Achats et développement durable : le cas du secteur tertiaire

Achats et développement durable : le cas du secteur tertiaire

-

Livres
160 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les entreprises sont incitées à adopter des systèmes de gestion des risques sur les problématiques liées au développement durable. La fonction achats, de par sa dimension Risk Management, s'avère être un levier de changement pour aider les entreprises à répondre à ces exigences. Le secteur tertiaire, malgré un coeur de métier apparemment peu sujet aux risques environnementaux et sociaux, est aujourd'hui le théâtre d'initiatives intéressantes : plateformes d'accès à des entreprises du secteur protégé ou commercialisation de produits financiers dont l'impact carbone est clairement spécifié aux clients.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 mai 2009
Nombre de lectures 348
EAN13 9782296224049
Langue Français
Signaler un abus

REMERCIEMENTS
Tout d’abord, je tiens à remercier mon directeur de thèse, Olivier Menuet, pour la disponibilité dont il a su faire preuve tout au long de l’élaboration de cette thèse professionnelle. Ses conseils et ses encouragements ont été de fabuleux remèdes contre la page blanche ! Dans le cadre de cette thèse, j’ai eu l’opportunité de rencontrer des professionnels des Achats au sein d’un certain nombre d’entreprises. Je tenais à les remercier personnellement pour avoir si gentiment accepté de m’ouvrir leurs portes. Vos témoignages ont été pour moi d’une grande richesse et c’est grâce à ce partage d’expérience que cette thèse professionnelle a pu voir le jour. Je tenais particulièrement à remercier Mme Paula Bernier (BancTec SA), M. Antoine Doussaint (Groupe La Poste), Mme Sophie Furtak (Groupe AXA) et M. Michel Gola (La Maïf), M. Thomas Gravis (Société Générale), Mme Françoise Odolant (CDAF) et Mme Mathilde Fillâtre (Groupe Caisse d’Epargne). Un grand merci à toutes les personnes qui ont contribué à la création du Mastère Management du Développement Durable au sein d’HEC, en particulier ses directeurs, Bénédicte Faivre-Tavignot et Pascal Chaigneau. Vous avez initié une belle dynamique et j’espère que les futures promotions continueront votre œuvre avec autant de conviction et de persévérance. Merci également au corps professoral et aux intervenants extérieurs, pour la richesse de vos cours, et à Christine Delfosse.

11

Une pensée affectueuse à mes parents, qui ont rendu possible cette dernière année d’études, pour leurs relectures et leurs encouragements. Enfin, je remercie Thibaut pour son soutien et la patience dont il a su faire preuve au cours de cette dernière année d’études, et plus particulièrement au cours du dernier mois de rédaction de ma thèse professionnelle.

12

AVANT-PROPOS
Ce travail de synthèse a été réalisé dans le cadre du Mastère Spécialisé HEC Management du Développement Durable. La problématique développée dans cette thèse a été élaborée sur la base d’une série de documents issus du domaine public et d’entretiens menés auprès des entreprises qui sont présentées dans le corps de texte. Les sociétés concernées n'ayant pas pu à ce jour me donner leur autorisation formelle de citer leurs noms ces dernières ont été remplacées par des lettres indicées afin de respecter ce processus, toutefois cela ne change rien à l'analyse, à la démonstration et aux conclusions de ce rapport de thèse professionnelle ; en effet l'objet n'était pas de citer telle ou telle entreprise mais de faire un travail d'analyse transversale, ce qui a été fait en toute impartialité. Les cinq entreprises suivantes n'ont pas montré de désaccord à être citées dans la version publique de ma thèse professionnelle, à savoir La Poste, La Maïf, le Groupe AXA, le Groupe Caisse d’Epargne et BancTec SA ; toutefois dans un souci d'impartialité je ne les citerai pas non plus nommément, autrement que par un code de lettres indicées du type Assurance Zx. Même si cette thèse n’a pas de caractère confidentiel, je tiens toutefois à souligner que ce travail ne se veut pas exhaustif et que les exemples tirés des entreprises citées ne portent pas de jugement de valeur, ni en bien ni en mal, mais ont uniquement servi de support à ma réflexion académique. Il ne serait donc pas envisageable que tout ou partie des réflexions élaborées au cours de cette thèse puissent être utilisés dans un autre cadre que la problématique qui sera développée ci-après.

13

ACHATS ET DÉVELOPPEMENT DURABLE : LE CAS DU SECTEUR TERTIAIRE Sommaire

REMERCIEMENTS .....................................................................11 AVANT-PROPOS ........................................................................13 INTRODUCTION .........................................................................17 PARTIE 1 : LE SECTEUR TERTIAIRE ET LES ACHATS : 1000 ET UNE « BONNES » RAISONS DE FAIRE DE LA RESPONSABILITE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE.........21
CHAPITRE 1 : LE SECTEUR TERTIAIRE ET LA FONCTION ACHATS ................21 CHAPITRE 2 : LES ENJEUX RSE ASSOCIES AUX ACHATS HORS PRODUCTION .........................................................................................................................................28 CHAPITRE 3 : LE DEVELOPPEMENT DURABLE ET LES ACHATS DANS LE SECTEUR TERTIAIRE : POURQUOI MISER SUR LA RESPONSABILITE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE ? ....................................................................32

PARTIE 2 : LA RSE ET LES ACHATS DANS LE SECTEUR TERTIAIRE EN FRANCE ............................................................43
CHAPITRE 1 : METHODOLOGIE................................................................................43 CHAPITRE 2 : ETAT DES LIEUX................................................................................50 CHAPITRE 3 : SYNTHESE ET GRANDES TENDANCES.........................................87

15

PARTIE 3 : QUELLES AMBITIONS EN TERMES D’ACHATS RESPONSABLES A HORIZON 2017 ? .......................................93
CHAPITRE 1 : COMMENT SE POSITIONNE LE SECTEUR INDUSTRIEL EN TERMES DE POLITIQUES D’ACHATS RESPONSABLES ? ....................................93 CHAPITRE 2 : COMMENT LE SECTEUR TERTIAIRE PEUT-IL ALLER PLUS LOIN ? ..........................................................................................................................106 CHAPITRE 3 : EVOLUTIONS ENVISAGEABLES AU SEIN DU SECTEUR TERTIAIRE ..................................................................................................................120 CHAPITRE 4 : VERS UNE HARMONISATION INTERSECTORIELLE EN TERMES D’ACHATS HORS PRODUCTION ? .........................................................134

SYNTHESE ...............................................................................135 CONCLUSION...........................................................................137 BIBLIOGRAPHIE .......................................................................139 1 ANNEXE N° : ....................................... ....................................141 ANNEXE N° : ....................................... ....................................142 2 TABLE DES ILLUSTRATIONS ..................................................153 TABLE DES MATIÈRES............................................................155

16