Forêts, savoirs et motivations
362 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Forêts, savoirs et motivations

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
362 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

La forêt et les humains... Une très longue histoire d'occupation, de gestion, de ressources, d'émerveillement et de ressourcement, un nombre infini de représentations, des savoirs développés au fil du temps sur des écosystèmes indispensables à la vie. Dix-sept communications issues de disciplines diverses permettent de comprendre les transformations de la relation des humains d'aujourd'hui à la nature d'aujourd'hui.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2016
Nombre de lectures 19
EAN13 9782140019012
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

et de ressources, d’émerveillement et de ressourcement, un nombre inIni de représentations à l’aulne des motivations et des savoirs développés au Il
(ASRDLF). Les liens à la forêt dépassent les disciplines scientiIques, ils
Christine Farcy Nicole Huybens (éd.)
Forêts, savoirs et motivations
FORÊTS,SAVOIRSETMOTIVATIONS
Christine FARCYNicole HUYBENS(éd.)
FORÊTS,SAVOIRSETMOTIVATIONS
Ouvrages des mêmes auteurs Dereix, C., Farcy, C., Lormant, F. (eds), Forêt et Communication. Héritage, représentations et défis, Paris, L’Harmattan, 2016. Farcy, C., Peyron, JL., Poss, Y. (eds), Forêts et foresterie : mutations et décloisonnements, Paris, L’Harmattan, 2013. Huybens, N., La forêt boréale, l’éco-conseil et la pensée complexe. Comprendre les humains et leurs natures pour agir dans la complexité,Ed. universitaires européennes, 2010. Photo de couverture : Racine tellurique 65x50 cm, technique mixte sur papier Djahida HOUADEF, 2007
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09986-6 EAN : 9782343099866
Remerciements
Les éditeurs scientifiques de cet ouvrage tiennent à remercier chaleureusement tous ceux qui ont contribué à sa réalisation.
Ils remercient bien entendu les auteurs pour la qualité de leur investissement dans ce travail collectif ainsi que le comité scientifique qui a suscité et sélectionné les communications qui ont constitué la matière première de cet ouvrage.
Ils remercient l’Association de Science Régionale De Langue Française (ASRDLF) et l’UCL Mons (implantation montoise de l’Université de ème Louvain) organisatrice de cette 50 conférence de l’ASRDLF qui s’est tenue du 8 au 10 juillet 2013 autour du thème du rôle de la culture, du patrimoine et des savoirs dans le développement des territoires et qui a accueilli une session spéciale«: savoirs etForêts et foresterie motivations».
Ils remercient leur collègue et ami Yves Poss pour sa re-lecture attentive.
Les plus sincères remerciements sont également adressés aux partenaires institutionnels qui ont soutenu ce travail : le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF), sa Direction Générale de la Performance Economique et Environnementale des Entreprises et sa sous-direction filières forêt-bois, cheval et bioéconomie ; le ministre wallon ayant les forêts dans ses attributions, le Service Public de Wallonie (SPW) et en particulier, sa Direction Générale Opérationnelle Agriculture, Ressources naturelles et Environnement et son Département de la Nature et des Forêts (DNF).
Table des matières
INTRODUCTION..............................................................................................9 PARTIE1.SAVOIRS PROFANES ET REPRÉSENTATIONS..............................11 Chapitre 1.Une analyse genrée des savoirs locaux concernant les ressources forestières au Moyen Atlas (Maroc) ZAHID Fatima................................................................................................13 Chapitre 2.Des savoirs locaux et une gestion communautaire à valoriser : le cas de la forêt d’arganier d’Essaouira au Maroc AZIZLarbi......................................................................................................31 Chapitre 3.Les propriétaires forestiers non sylviculteurs CORVOL Andrée.............................................................................................49 Chapitre 4.Les ruraux sont-ils des urbains comme les autres ? Analyse des pratiques et représentations de la forêt dans les territoires ruraux AMAND Rudy & GRANET Anne-Marie.............................................................67 Chapitre 5.L'adaptation de la gestion forestière privée aux changements climatiques : une perspective des sciences sociales VAN GAMEREN Valentine...............................................................................85 Chapitre 6.«La forêt devient folle». Perception du changement climatique par les Pygmées et Bantous dans le Sud-Ouest du Cameroun WILMART Méline, NKE NDIH Jean & FARCY Christine.................................105 PARTIE2.ANIMATION ET TERRITOIRE....................................................125 Chapitre 7.Les motivations des habitants à participer à la foresterie locale. Réflexions à partir d’une étude de cas sur des communes forestières des Alpes suisses et françaises FINGER-STICH Andréa & SHANNON Margaret.............................................127 Chapitre 8.Participation des populations locales à la protection et à la gestion durable de la biodiversité forestière. Approche ethnographique de la mise en place de Natura 2000 en forêt BLONDET Marieke.......................................................................................159 Chapitre 9.Qualité de la biodiversité et motivation des acteurs : une médiation prometteuse entre logique de filière et dynamique territoriale.
8|FORÊTETFORESTERIE :SAVOIRSETMOTIVATIONS
Premiers résultats d’une démarche de recherche-action conduite sur le plateau de Millevaches VALENZISI Marc, BRÉDIF Hervé, VIGAN Martin...........................................185 Chapitre 10.L’animation forestière : une approche par les bouquets de compétences de l’ingénierie territoriale TROGNON Laurent & BOUCHAUD Monique.................................................205 Chapitre 11.Approche multicritère pour le choix entre scénarios d’aménagement forestier. Application à la cédraie marocaine LAHSSINI Saïd, PONETTE Quentin, HLAL El Aid, DEVILLEZ Freddy, MORMONT Marc..........................................................................................227 Chapitre 12.Combiner modélisation des chercheurs et participation des acteurs pour une gouvernance intégrée de la forêt dans le territoire. Le « jeu de territoire Vercors » LARDON Sylvie, BOUCHAUD Monique, CORDONNIER Thomas....................247 PARTIE3.POLITIQUE ET GOUVERNANCE................................................265 Chapitre 13.Deux décennies de foresterie urbaine et sociale : les Community Forestsanglaises à la croisée des chemins entre enjeux forestiers et attentes sociales NAIL Sylvie...................................................................................................267 Chapitre 14.Entre standardisation de la gouvernance régionale et différenciation territoriale dans la gestion des forêts au Québec LECLERC Édith............................................................................................281 Chapitre 15.Mécanisme de compensation pour mise en défens : analyse, durabilité et impacts. Cas de la Maâmora (Maroc) LAHSSINI Saïd, EL AIDOUNI Mohammed, MOUKRIM Saïd, NAGGAR Mustapha, SBAY Hassan, SABIR Mohammed, AL KARKOURI Jamal................303 Chapitre 16.Il n’y a pas que l’argent dans la vie … des propriétaires forestiers privés de MOROGUES Francis................................................................................321 Chapitre 17.La « forêt souhaitée » pour penser dans la complexité la protection du caribou forestier au Québec HUYBENS Nicole, LORD Daniel....................................................................329 CONCLUSION..............................................................................................347 Table des auteurs ........................................................................................351
Introduction
Les savoirs relatifs aux forêts et à la foresterie sont à la fois nombreux et encore à développer. Depuis les observations, descriptions et ème expérimentations des grands naturalistes du 18 siècle et le développement ème d’une recherche forestière au 19 siècle, les progrès scientifiques ont été considérables. Mais la complexité inhérente aux systèmes biologiques, aux systèmes sociaux et,a fortiori, à leur interface, renforcée par les changements globaux et l’incertitude qui les accompagne, fait que des efforts immenses restent à accomplir. Mais où et comment progresser pour contribuer au mieux à l’innovation ? Comment développer l’interdisciplinarité ? Quelle part lui donner par rapport aux approches disciplinaires ? Quelle place offrir aux sciences humaines et sociales par rapport aux sciences de la nature?
Les décisions forestières sont prises par les acteurs socio-professionnels dont le savoir technique est fondamental pour l’avenir des forêts et de la foresterie. Celui-ci résulte en partie des observations propres à ces acteurs, en partie des enseignements tirés des progrès de la science. Comment valoriser les innovations techniques imputables aux acteurs eux-mêmes ? Comment accélérer le transfert des connaissances de la science vers la pratique ? Comment co-construire les pistes de recherches futures de manière à mieux satisfaire les besoins des utilisateurs ? Quels verrous lever et quels leviers actionner pour cela ?
Les savoirs profanes sont de plus en plus considérés à leur juste valeur. L’accès aux ressources alimentaires, médicinales, cosmétiques et le partage des avantages qui en résultent en est une condition qui se met en place dans le cadre du protocole de Nagoya. Dans un autre domaine, la science participative permet également de démultiplier le suivi à long terme des écosystèmes en s’appuyant sur des connaissances répandues dans la société. Comment mieux reconnaître, préserver et stimuler les savoirs profanes ? Comment les intégrer avec les connaissances scientifiques et techniques ?
Les acteurs forestiers ont différents statuts et sont mus par des motivations diverses qui vont des grands enjeux politiques et économiques jusqu’aux perceptions, représentations et attentes de la société. Ils portent des regards différenciés sur les espaces boisés qu’ils voient tantôt comme un patrimoine, tantôt comme un outil de production de biens, tantôt comme un support de services écologiques, sociaux et culturels. Comment promouvoir dans ces conditions des approches au service d’une véritable gestion durable ? Et comment, pour ce faire, réconcilier intérêt public et intérêts privés des personnes physiques et morales ? Comment mobiliser les acteurs au travers
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents