100 exercices corrigés et commentés de physique pour la PASS
152 pages
Français

100 exercices corrigés et commentés de physique pour la PASS

-

Description

Cet ouvrage présente :

  • 100 problèmes de physique générale et leurs corrigés ;
  • Plusieurs exercices proposés pour chaque domaine de la physique étudié en PASS ;
  • Exercices typiques du concours médecine ;
  • Exercices couvrant les principaux domaines abordés en cours de médecine générale.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 octobre 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782340044982
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

LA PASS en exercices
PHYSIQUE
PASS LAS
100 Exercices corrigés et commentésde PHYSIQUE Christian Jonin
LA PASS
LA PASS en exercices
100 Exercices corrigés et commentésde PHYSIQUE
Christian Jonin Chargé de recherches au CNRS Institut Lumière Matière - Université Lyon 1
ISBN 9782340-042575 ©Eipses Édition Marketing S.A., 2020  32, rue Bargue 75740 Paris cedex 15
Cet ouvrage regroupe des séries d’exercices relatifs à l’UE3 Bis de la PACES. Les thèmes abordés nécessitent bien évidemment la connaissance du cours même si parfois des rappels au cours sont intégrés à la correction car je rappelle qu’un travail personnel reste au demeurant indispensable et irremplaçable.
Plusieurs exercices corrigés et commentés en détail sur chaque thème de l’UE 3 Bis abordant la physique ainsi que la physiologie pour préparer la PACES sont proposés. Chaque solution d’exercice est commentée à la fois sur le fond mais aussi au niveau des calculs qui peuvent être effectués dans la plupart des cas sans calculatrice. Les formules mathématiques utiles pour la correction d’un exercice sont rappelées. Les énoncés de chaque exercice sont des annales de PACES et donc par conséquent parfaitement adaptées à la préparation du concours. Les exercices sont de degré de difficulté différent. En effet certains sont très simples et permettent de pouvoir contrôler les connaissances de bases associées directement au cours et fixer le savoir et d’autres sont plus difficiles et visent à acquérir un savoir-faire et mobiliser l’ensemble des connaissances d’un chapitre pour les appliquer à des problèmes pratiques. Les corrigés sont détaillés que ce soit l’obtention des formules littérales mais aussi dans l’application numérique le plus souvent sans calculatrice avec donc des simplifications explicites. Bien évidemment ne vous précipitez pas sur la correction sans avoir eu un temps raisonnable de réflexion et après avoir cherché de l’aide dans le cours par exemple ou autres sources de documentation dont vous disposez.
Rappelez-vous que cet ouvrage n’est qu’une aide à votre travail personnel.
Cet ouvrage regroupe des séries d’exercices relatifs à l’UE3 Bis de la PACES. Les thèmes abordés nécessitent bien évidemment la connaissance du cours même si parfois des rappels au cours sont intégrés à la correction car je rappelle qu’un travail personnel reste au demeurant indispensable et irremplaçable.
Plusieurs exercices corrigés et commentés en détail sur chaque thème de l’UE 3 Bis abordant la physique ainsi que la physiologie pour préparer la PACES sont proposés. Chaque solution d’exercice est commentée à la fois sur le fond mais aussi au niveau des calculs qui peuvent être effectués dans la plupart des cas sans calculatrice. Les formules mathématiques utiles pour la correction d’un exercice sont rappelées. Les énoncés de chaque exercice sont des annales de PACES et donc par conséquent parfaitement adaptées à la préparation du concours. Les exercices sont de degré de difficulté différent. En effet certains sont très simples et permettent de pouvoir contrôler les connaissances de bases associées directement au cours et fixer le savoir et d’autres sont plus difficiles et visent à acquérir un savoir-faire et mobiliser l’ensemble des connaissances d’un chapitre pour les appliquer à des problèmes pratiques. Les corrigés sont détaillés que ce soit l’obtention des formules littérales mais aussi dans l’application numérique le plus souvent sans calculatrice avec donc des simplifications explicites. Bien évidemment ne vous précipitez pas sur la correction sans avoir eu un temps raisonnable de réflexion et après avoir cherché de l’aide dans le cours par exemple ou autres sources de documentation dont vous disposez.
Rappelez-vous que cet ouvrage n’est qu’une aide à votre travail personnel.
Table des matières
1. Biophysique de a circuation - Mécanique des luides - 1 ............................ 7 2. Biophysique de a circuation - Mécanique des luides - 2 .......................... 26 3. Transferts membranaires - 1 ....................................................................... 55
4. Transferts membranaires - 2 ....................................................................... 86 5. Les potenties éectriques transmembranaires .......................................... 114 6. Compartiments Liquidiens de ’Organisme .............................................. 127 7. Équiibre Acido-Basique........................................................................... 130
1.Biophysique de la circulation - Mécanique des fluides - 1
Exercice 1 On remplit un long tube en verre avec un liquidelde densité 13,6. Une fois rempli, on le retourne dans une cuve remplie du même liquide, mais en quantité très largement supérieure à celle du tube, les deux liquides devenant alors continus. Le liquide descend et s stabilise dans le tube renversé à une hauteur h. -2 (Patm)= 750 mmHg ; g = 10 m.s A La hauteur h est égale à 0,25 m B La hauteur h est égale à 0,5 m C La hauteur h est égale à 0,75 m D La hauteur h est égale à 1 m E Durant une chute libre, un liquide de densité 10, contenu dans un récipient percé en son fond, s’échappe du récipient par son fond avec une vitesse diminuée de moitié.
Considérons le schéma suivant
Appliquons lala loi de l’hydrostatique à une altitude z donnée
1.Biophysique de la circulation - Mécanique des fluides - 1
Exercice 1 On remplit un long tube en verre avec un liquidelde densité 13,6. Une fois rempli, on le retourne dans une cuve remplie du même liquide, mais en quantité très largement supérieure à celle du tube, les deux liquides devenant alors continus. Le liquide descend et s stabilise dans le tube renversé à une hauteur h. -2 (Patm= 750 mmHg ; g = 10 m.s ) A La hauteur h est égale à 0,25 m B La hauteur h est égale à 0,5 m C La hauteur h est égale à 0,75 m D La hauteur h est égale à 1 m E Durant une chute libre, un liquide de densité 10, contenu dans un récipient percé en son fond, s’échappe du récipient par son fond avec une vitesse diminuée de moitié.
Considérons le schéma suivant
Appliquons lala loi de l’hydrostatique à une altitude z donnée
7
En A, on obtient
+=
+=+=      
 =0  =ℎ  = Or,et 
Ainsi on a
==  
La densité du liquide l est définie par  = 
  =×=13.6×1000.=13600. 
Ainsi, on obtient
Réponse C
Exercice 2
=750=750×133.3
 750 × 133.3  ==~0.75=75 ×  10 × 13600
Un tube horizontal de diamètre 8 mm est rempli avec une huile de densité 0,9 et comporte deux tubes verticaux distants l’un de l’autre de 600 mm. Pour un -6 3 -1 débit de 4.10 m .s , la différence de hauteur entre les deux tubes est de 300 mm, On suppose que l’écoulement est laminaire. Quelle est la viscosité de cette huile ? -2 (π=3 et g=10 m.s )
8
A La pression hydrostatique, en 1 point d’un fluide parfait en écoulement laminaire, dépend de la vitesse d’écoulement de ce fluide, à altitude identique -3 B (La viscosité de cette huile est de 8,4. 10 Pa.s -3 C (La viscosité de cette huile est de 10,3.10 Pa.s) -3 D (La viscosité de cette huile est de 52.10 Poiseuille) -3 E (La viscosité de cette huile est de 108.10 Poiseuille)
Soit le dispositif ci-dessous :
D’après la loi de Poiseuille le débit volumique d’un fluide réel dans un tu be rigide on a :
Π 1  = × × × Δ 8  
 Δ Avec le facteur de viscosité et la perte de charge égale dans le cas présent à
 Δ==0.9×=900.avec 
En A, on obtient
+=
+==+     
 =0  =ℎ  = Or,et 
Ainsi on a
==  
La densité du liquide l est définie par  = 
  =×=13.6×1000.=13600. 
Ainsi, on obtient
Réponse C
Exercice 2
=750=750×133.3
 750 × 133.3  ==~0.75=75 ×  10 × 13600
Un tube horizontal de diamètre 8 mm est rempli avec une huile de densité 0,9 et comporte deux tubes verticaux distants l’un de l’autre de 600 mm. Pour un -6 3 -1 débit de 4.10 m .s , la différence de hauteur entre les deux tubes est de 300 mm, On suppose que l’écoulement est laminaire. Quelle est la viscosité de cette huile ? -2 (π=3 et g=10 m.s )
A La pression hydrostatique, en 1 point d’un fluide parfait en écoulement laminaire, dépend de la vitesse d’écoulement de ce fluide, à altitude identique -3 B (La viscosité de cette huile est de 8,4. 10 Pa.s -3 C (La viscosité de cette huile est de 10,3.10 Pa.s) -3 D (La viscosité de cette huile est de 52.10 Poiseuille) -3 E (La viscosité de cette huile est de 108.10 Poiseuille)
Soit le dispositif ci-dessous :
D’après la loi de Poiseuille le débit volumique d’un fluide réel dans un tu be rigide on a :
Π 1  = × × × Δ 8  
 Δ Avec le facteur de viscosité et la perte de charge égale dans le cas présent à
 Δ==0.9×=900.avec 
9