Humanisation

-

Livres
314 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

D’où viens-je? Qui suis-je? Où vais-je? Ces trois interrogations fondamentales ont connu, avec l’essor de la science, des réponses renversantes, étonnantes, désarmantes, parfois iconoclastes. Ainsi, nous voilà constitués de poussières d’étoiles, descendants de primates, fruits d’un long processus qui a débuté il y a quelque quatorze milliards d’années. Or, ce mouvement qui conduit jusqu’à nous est-il résultat d’un formidable hasard ou relève-t-il d’un programme inscrit en nous? Sommes-nous les rejetons d’une chance pour le moins insolente ou bien, en tant qu’êtres doués d'une conscience réfléchie, réalisons-nous une volonté qui nous échappe encore? Tel est le cœur de l’essai de Guy Lehning qui nous entraîne dans une réflexion où il s’agit tout autant de s’émerveiller sur l’univers que de bousculer ce que nous croyons savoir sur notre condition. Ce n’est pas une mince affaire par nos temps de scepticisme que de penser, ensemble, de manière inséparable, physique et métaphysique, science et foi. Cette tâche, Guy Lehning la relève pourtant d’une façon originale et, suivant les principes de l’orthologique, extrait, à partir de nos connaissances modernes et scientifiques, des conclusions où le terme espérance n’est peut-être jamais écrit, mais toujours sensible. De la formation de l’univers à Homo sapiens sapiens, une œuvre où la vulgarisation scientifique fait plus qu’enseigner: réfléchir.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 29
EAN13 9782748371635
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0098 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Humanisation
Guy Lehning Humanisation Depuis les étoiles jusqu’à nous la prodigieuse aventure de l’Homme et sa destinée
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0116141.000.R.P.2011.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2011
À la femme inconnue qui, jeune élève au nom maintenant oublié, écrivit un jour dans un devoir la phrase inspirée rapportée dans le prologue.
Cet ouvrage n’est pas un exposé d’idées ou d’opinions personnelles. Il est le résultat naturel d’une très longue enquête et de l’assemblage logique de ses éléments. Il doit presque tout aux chercheurs, aux scientifiques de nombreuses disciplines, aux philosophes, aux logiciens, aux penseurs, religieux ou non, qui ont découvert chacun une pièce de la mosaïque des connaissances que nous avons acquises sur l’univers et sur la vie dont nous sommes la manifestation actuelle. Ma reconnaissance va d’abord à Jacques Dartan, fondateur de l’Institut français d’orthologique, à qui je dois la méthodologie ; à Robert et Brigitte Schreiner qui me l’ont fait découvrir ; à madame Huck, directrice de l’IFSI (École d’infirmières) de Mulhouse, qui, en me confiant la charge du cours d’anthropologie, m’a mis dans l’obligation de poursuivre mes recherches et de les actualiser année après année. Je remercie mon épouse Annette qui a, de tout son cœur, participé à l’élaboration de cet ouvrage, ainsi que mes enfants Pascal, Isabelle et Hervé qui, avec mes amis Louis Risacher et Nadia Claudel, furent mes précieux critiques et correcteurs. Enfin, je dois une gratitude indéniable aux élèves infirmières et infirmiers qui m’ont enrichi par leurs échanges et poussé à écrire un livre à partir de mes cours. J’ai une grande estime pour ces filles et ces garçons qui se destinent au beau métier, difficile et pourtant chichement rémunéré, qui consiste à soigner les humains. Et je garde une tendresse particulière pour la promotion 1991-1994 qui m’a choisi comme parrain, et restera pour moi la « promotion des Étoiles ».« On ne naît pas humain, on le devient. »
9
Rapporté par Patrice Van Eersel (La Source blanche, Grasset, 1996)