//img.uscri.be/pth/a82f9e6b6079634f1b6bf899599df07a35199a10
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les réseaux de neurones de la conscience

De
242 pages
Cet ouvrage vise à la compréhension de la conscience. Il apparaît que les neurosciences computationnelles apportent incontestablement des éléments décisifs. Un réseau de neurones original est conçu pour coder une conscience stricto sensu, capable de raisonnement et de prise de décision. Celle-ci peut être orientée par les émotions. La capacité d'agir, la composition du Soi et la verbalisation de la pensée peuvent alors être envisagées.
Voir plus Voir moins
 tuoeCvie agvra  l àseehérpmoced noisnicneec .l  aocsneuses apDe nombr tnoàjédcorp sehtuecs éeté éff e eedacrdl  eadsn disntesfére difolihp : senilpiciglltein, iephsosp ,ohcyigoln ,eceenrt aciileelspcyahanyles .lIeurosciences et t rerépsu revuort aier se dinvaets ninexemana solutne spertion  tnsiren eessat ppa hcorrenisec es difféort de cedl appc motp eot Nt.rispe lde secneics setnerors ès lst dil earavret erimerp lembseaséls ler p stnemétnenitreudiedéts ter cevisetntaedr e  tneliIls.pp aaîaruq tel een ssorus existant au senid  eec sidcspilbatsetnocni tneenéméls det enemtutaocpmec sicneports apelleionn lan tseo seigir curerodnçcopou fi.sU  nstd césie neuronréseau dtne enemp ir tedle dapabisone ra otcirtsc ,usneson cne ue nciescel smétooisn .aLre orientée par lleCic-euep tê t dsedée sici. onde lion isatrbal aevtel oS id  uontisipoom cla, rigad éticapac ngénieurET est iuG yORLLaségse .e trvienlo a êrsuep tnevep aeésnux déseaux rsé a àalse ,runo eenà , ieogolchsy p esylanahcysp ale  Lill Centralamiticne.eI fnrosies, one  dofprtni serés litseiholalp ei .oshpis 2Depu il 002,lliavartal rus eisélod mden ioattea xun ueorcseinces ainsi quà nillletnegia ecirtelci eleà t tnemulosér tse evue  dntoi pon Srfnoel sna tfesuen rtif égra intcneine ec alcsnoett e  de lrispepdnna.tue rniéde cherch tant qu59006-33 re3L7-NBSI5-2-879:e le e ox éero ees leabéteslint erèita seitrleices disciplines.2erl sed fiéfertn17 12//1inE.  dd
oloe Éoloe arooe
34
Approche multidisciplinaire du phénomène
Le réex e eroe e l oee
Gy ROLLET
  21:51 SEAUX-NEOLLET_RENOCSEICNRUNOSEC-GILOCO-EIEOGOLBIR_FG_EIMONORGA-Ee
          LES RÉSEAUX DE NEURONES DE LA CONSCIENCE                         
                  
 
                   © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lÉcole-polytechnique ; 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-00597-3 EAN : 9782336005973
Guy R OLLET    
      LES RÉSEAUX DE NEURONES DE LA CONSCIENCE  Approche multidisciplinaire du phénomène               
 
 
Biologie, Écologie, Agronomie Collection dirigée par Richard Moreau professeur honoraire à lUniversité de Paris XII, et Claude Brezinski, professeur émérite à lUniversité de Lille  Cette collection rassemble des synthèses, qui font le point des connaissances sur des situations ou des problèmes précis, des études approfondies exposant des hypothèses ou des enjeux autour de questions nouvelles ou cruciales pour lavenir des milieux naturels et de lhomme, et des monographies. Elle est ouverte à tous les domaines des Sciences naturelles et de la Vie.  Déjà parus  Patrick MATAGNE , Éduquer à la biodiversité pour un développement durable. Réflexions et expérimentations , 2012. Elisabeth MATTHYS-ROCHON et Pierre SAVATIER, Biotechno-logies : quelles conséquences sur lHomme à venir ? , 2012. Marcel B. BOUCHÉ, Pour un renouveau dans l'environnement, 2012. Michel GODRON, Écologie et évolution du monde vivant, vol.3. Les problèmes écologiques réels, 2012.  Michel GODRON, Écologie et évolution du monde vivant, vol.2. Léchelle crée le phénomène , 2012.  Michel GODRON, Écologie et évolution du monde vivant, vol.1. La vie est une transmission dinformation , 2012. Dominique MARIAU, Lunivers fascinant des insectes. Nos amis, nos ennemis , 2012. Gérard BERTOLINI, Montre-moi tes déchets 2011. Alain GIRET, Histoire de la biodiversité , 2011. Michel STEVENS, Revenons sur Terre, Comment échapper à lenlisement des négociations sur le changement climatique , 2011. Bernard BOURGET, Les Défis de lEurope verte , 2011.  André MARCHAND, De lagriculture d antan à celle daujourdhui. Les changements engendrés par les lois Pisani , 2011. André MARCHAND, Filière viande. Propositions pour conjuguer une agriculture rentable et une nourriture saine , 2011. Guy JACQUES, Virer de bord. Plaidoyer pour l'homme et la planète , 2011. Maurice BONNEAU, La forêt de Guyane française , 2010. Michel GAUDICHON, L'homme au miroir de la science , 2010. Jacques RISSE, Lélevage français. Évolutions et perspectives , 2010.
R ÉSUMÉ  
Chercher à comprendre la conscience est un exercice aussi ancien que chercher à comprendre le monde. De nombreuses conceptions ont ainsi vu le jour et il serait illusoire de traiter de ce phénomène en les ignorant, car les concepts qui les composent et les points de vue qui les sous-tendent peuvent être encore pertinents. La première partie de notre travail a donc consisté à en faire une présentation. Nous avons ainsi abordé les conceptions classiques ème des XVII et XVIII ème  siècles, puis les conceptions phénoménologiques, cognitivistes et fonctionnalistes. Nous avons évoqué la négation comportementaliste. Nous avons ensuite abordé les conceptions neurobiologiques et leurs tentatives de localisation de la conscience ; nous avons ainsi examiné les positions émergentistes, celles de Damasio, de Dehaene , puis celles da utres auteurs la centrant dans le thalamus, comme Crick et Koch, Llinas, Baars et Newman. Ces études nous ont permis de comprendre les enjeux présents dans le problème de la conscience. Nous avons ainsi pu élaborer un cahier des charges spécifiant cette entité, puis définir nos orientations quant à sa localisation et son mode de prise en compte.  Nous avons pris ensuite une orientation neuro-computationnelle. Nous avons rappelé les différents modèles de neurone comme les modèles « Intègre-et-tire » et le modèle de McCulloch et Pitts, puis les modèles de Hopfield et le modèle de lattention de Taylor et Alavi. Nous avons rappelé les grandes lignes dun moteur dinférence. Nous avons alors conçu un moteur dinférence de nature neuro -computationnelle dont nous avons précisé la structure, le fonctionnement et les paramètres. Nous avons confronté ce modèle au cahier des charges élaboré précédemment : il est apparu quil répondait à plusieurs points, mais quil existait des manques dont la gestion des besoins et des pulsions. Nous avons alors entrepris la modélisation dun réseau pulsionnel.  Nous avons fait un historique des différentes conceptions des pulsions et nous avons précisé notre position, ce qui nous a permis de définir un modèle neuro-computationnel des pulsions. Nous avons vu comment il pouvait sincarner et nous lavons confronté à différentes théories et à notre cahier des charges. Nous avons ainsi compris ce quétait la conscience -noyau (dite encore conscience primaire) et comment elle fonctionnait.  
 
7
Si le problème des besoins et des pulsions était résolu dans ses grandes lignes, il restait à examiner certains problèmes comme la planification et les fonctions exécutives, la réflexivité, la mémoire explicite, la construction du soi et le problème de la verbalisation. Dans ce but, nous avons abordé l interface de la conscience-noyau avec différents systèmes de lesprit dont le cortex préfrontal. Nous avons traité individuellement chacun de ces problèmes en tentant dapporter un point de vue neuro -computationnel. Nous avons compris que le langage avait un rôle fondamental et donnait à lhomme une conscience dordre supérieur.   En annexe, nous avons rendu compte de la construction dun prototype de notre moteur dinférences floues. Celui -ci nous a permis de réaliser un raisonnement simple et de nous confronter à une tâche de Stroop. Cette simulation a permis de valider notre moteur dinférence neuro -computationnel, modèle dune conscience stricto sensu . Nous avons ensuite déterminé son pseudo-code. Nous lavon s fait évoluer pour intégrer une condition darrêt et pour quil optimise les démonstrations.  
Mots-clés Neurone, réseau de neurones, Hopfield, moteur dinférence, conscience, conscience-noyau, conscience étendue, émotion, fonctions exécutives, Soi, langage.
 
8
A BSTRACT  
Understanding consciousness is as old as understanding the world. Many designs have thus emerged and it is pointless to address this problem by ignoring them, because the concepts they contain and the views that underlie them are still relevant. Therefore, the first part of our work was to make a presentation of them. We have discussed the classic designs of the seventeenth and eighteenth centuries, then the phenomenological, cognitive and functionalist approaches. We talked about the behaviorist denial. Then, we addressed the neurobiological concepts and their attempt to locate the consciousness ; we have analyzed the emergentist positions, those of Damasio and Dehaene, then those of other authors who locate it in the thalamus, as Crick and Koch, Llinas, Baars and Newman. These studies helped us understand the issues present in the problem of consciousness, which enabled us to develop specifications for consciousness and a guidance for its location and its mode of account.  Then, we take a neuro-computational orientation. We recalled the various neuron models such as the models « integrate-and-fire » and the model of McCulloch and Pitts, then the Hopfield models and the model of attention from Taylor and Alavi. We recalled the outline of an inference engine. Then, we designed an inference engine of neuro-computational nature of which we have clarified the structure, functioning and settings. We compared this model to the specifications developed earlier : we saw it answered to several points, but gaps, such as needs and impulses management, appeared. We have undertaken the modeling of an impulse network. We did an history of the different conceptions of the impulses and we have clarified our position, which allowed us to define a neuro-computational model of impulses and emotions. We saw how it could be incarnated and we confronted it to different theories and to our specifications. We understood what is core consciousness (yet known as primary consciousness) and how it works.  If the problem of needs and impulses was solved in broad outline, other issues such as planning and executive functions, reflectivity, explicit memory, self and verbalization must be examined. To this end, we discussed the interface of the core consciousness with different systems of the brain such as the prefrontal cortex. We individually treated each of these problems
 
9