Actualité d'Erving Goffman, de l'interaction à l'institution

Livres
252 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Trente ans après sa disparition, Erving Goffman reste un auteur très commenté. Ce maître de la microsociologie a livré des clefs inestimables pour saisir "l'ordre de l'interaction" mais aussi les cadres (rituels, mentaux, institutionnels) à travers lesquels la société se (re)produit. Ses analyses des problématiques interculturelles ou de genre, la montée des "incivilités", "l'institutionnalisation généralisée" de la société sont d'une incomparable actualité.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2015
Nombre de visites sur la page 127
EAN13 9782336382210
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Actualité d’Erving Goffman, de l’interacIon à l’insItuIon r incroya-ptuelle » léguée par ce sociologue se révèle d’une formidable efficacité, pour analyser rgement, action », quels la )produit.
andicap.
e imposé. ’on peut près leur rtinente vilités », nements
s et des auteurs confirmés. Sociologues, anthropologues, spécialistes des sciences de gard sur es textes , encore s qui sont ualité et son efficacité ; au terme de la lecture de ces pages, une certitude s’impose : emain…
Au sommaire de cet ouvrage figurent
ISBN : 978-2-343-06307-2 26
e Vienneet
Amato, tellani, n Guillo, -Piron, Winkin.
dellier
Sous la direcIon de Pascal Lardellier
Sous la direcIon de Actualité d’Erving Goffman, de l’interacIon à l’insItuIon
Actual té d’Erving Goffman, de l’interacIon à l’insItuIon
ACTUALITÉ DERVING GOFFMAN,DE LINTERACTION À LINSTITUTION
CollectionDes Hauts et Débatsdirigée par Pascal LARDELLIER Professeur à l’Université de Bourgogne pascal.lardellier@u-bourgogne.fr Titres parus ou à paraître Alexandre Eyriès,Lectures critiques en communication(2015) Alexandre Eyriès,La communication politweet(2015). Jean-Christophe Parisot de Bayard,Plus que la fraternité. Plaidoyer pour une re-croissance sociale et morale(2014). Daniel Moatti,Le Débat confisqué : l'école entre Pédagogues et Républicains(2014) Anne Parizot,Le Bibendum Michelin et ses Bibs. Mystère et ministère d’un totem…sans tabous(2014) Christophe Dargère, Stéphane Héas (co-dir.),Les porteurs de stigmates. Entre expériences intimes, contraintes institutionnelles et expressions collectives(2014) Richard Delaye, Pascal Lardellier (co-dir),L’Engagement, de la société aux organisations(2013)Alexandre Eyriès, La communication politique, ou le mentir-vrai(2013) Loïc Drouallière,Orthographe en chute, orthographe en chiffres(2013) Jacques Perriault,Dialogue autour d’une lanterne. Une brève histoire de la projection animée(2013) Elise Müller,Une anthropologie du tatouagecontemporain. Parcours de porteurs d’encre(2013) Anne Van Haecht,Crise de l’école, école de la crise(2012) Christophe Dargère,Inconcevable critique du travail(2012)Claude Javeau,Trois éloges à contre-courant(2011)
Sous la directionde Pascal Lardellier Actualité d’Erving Goffman, de l’interaction à l’institution * L’HARMATTAN
© L’HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Pariswww.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06307-2 EAN : 9782343063072
Remerciements
Cet ouvrage rassemble les textes d’un séminaire tenu à Dijon les 13 et 14 novembre 2013, dans le cadre du Master 2 Recherche « Communication et médiations », sous la direction scientifique de Pascal Lardellier.
Que les institutions qui ont pris part à l’organisation ou au financement de cet événement trouvent ici l’expression de la gratitude des participants, des auteurs et des publics :
-
-
-
-
-
l’équipe 3S (« Sensoriel Sensible Symbolique »), laboratoire CIMEOS, EA 4177, Université de Bourgogne ;
PROPEDIA, laboratoire de recherche du Groupe IGS (Institut de Gestion Sociale, Paris), qui soutient nombre des actions de Pascal Lardellier avec confiance, bienveillance et générosité.
L’UFR « Langues et Communication », Bourgogne, qui héberge le Master « Communication et médiations » ;
Université de 2 Recherche
L’IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) de Dijon, et plus particulièrement Laurence Lagarde-Piron et Jocelyn Guillo, chevilles ouvrières de l’organisation du séminaire dont ce livre est issu.
Yves Winkin qui mit pendant les deux journées du séminaire « Goffman, de l’interaction à l’institution » sa science goffmanienne au service des collègues et des étudiants avec simplicité et générosité. Toutes et tous lui en savent gré.
5
Sommaire
INTRODUCTION Penser (avec) GoffmanPascal LARDELLIER........................................................................ 9
Goffman, marcheur urbainYves WINKIN................................................................................... 21
INTERACTIONS Dramaturgie et mise en scène dans le soin d’urgence Analyse interactionnelle d’une intervention du SAMUJocelyn GUILLO .............................................................................. 31
Théâtralisation de l’interaction soignante en contexte hospitalierLaurence LAGARDE-PIRON......................................................... 43
Goffman-Sartre : variations de la place d’autruiGoffman, éthologue de l’animal bavardJacques COSNIER ........................................................................... 73
Étranges interactions : Cadrer la communication interculturelle à l’aide de Goffman ?Alex FRAME..................................................................................... 79
La mise en scène de soifJean-Jacques BOUTAUD ................................................................ 97
INSTITUTIONS De l’institution totale aux rites d’institution. Les théories de la conversionPhilippe VIENNE ........................................................................... 109
7
Fugue goffmanienne autour des Conservatoires d’enseignement artistique spécialisé, de l’interaction à l'institutionSylvie THOMAS ............................................................................. 121
Chroniques d’une réclusion librement consentie : observation d’interactions de table en tableStéphane AMATO .......................................................................... 135
MÉDIAS ET MÉDIATION
La sérieColumboIllustration concrète de la sociologie goffmanienneChristophe DARGÈRE .................................................................. 147
Perspectives goffmaniennes sur les « pseudo-sciences du décodage du langage non-verbal »Pascal LARDELLIER.................................................................... 163
Une lecture goffmanienne d’Astérix en CorseFrançoise ALBERTINI et Jean Pasquin CASTELLANI ........... 175
Des TIC et des couples : une approche goffmanienne de l’introduction des TIC dans les couplesSophie DEMONCEAUX ................................................................ 185
La subordination des femmes dans l’analyse des publicités sportives : apports de GoffmanStéphane HEAS .............................................................................. 199
EN CONCLUSION…
Du micro- au macro-stigmate, de la situation à l’institutionClaude JAVEAU............................................................................. 211
8
Introduction : Penser (avec) Goffman
Penser Goffman
Pascal LARDELLIER
Commenter les auteurs classiques (et Goffman en est un) relève toujours d’un exercice (de style) intimidant. Que dire, et qu’ajouter, quand tout a semble-t-il été dit par les disciples et les héritiers, les glossateurs savants et les spécialistes patentés, représentant plusieurs générations de chercheurs ? On ne trouvera point ici de commentaires 1 comparés des travaux les plus récents de l’auteur éponyme , mais « simplement » une présentation de ce qui fait « l’actualité d’Erving Goffman », considérée « de l’interaction à l’institution ». Lesdits spécialistes ont produit des analyses de l’œuvre de Goffman dans ses dimensions historiques, biographiques, théoriques, sous des aspects généraux et spécifiques : l’on peut alors se demander ce qu’on l’on va apporter d’original. La légitimité qui consiste à « s’attaquer à Goffman » sans être sociologue de stricte obédience peut même être invoquée. Désamorçons cet aspect-là du projet dès maintenant, en rappelant combien l’approche de Goffman est interdisciplinaire ; et combien son héritage théorique outrepasse le champ sociologique, même s’il est enregistré à ce cadastre-ci, en première lecture. Ce qui nous autorise à conduire ce nouveau projet éditorial, c’est d’abord le vrai renouveau des études goffmaniennes, qui par leur régularité, tendraient à prouver que justement, tout n’a pas été dit. Et puis il y a aussi l’orientation disciplinaire et la perspective problématique de ces pages, les sciences de l’information et de la communication, qui fertilisent thématiquement les lectures de Goffman d’un jour nouveau ; ceci permet un retour à la question de l’interdisciplinarité. On verra de même que les études de cas présentées ici, originales et parfois même inattendues, confirment que le propre d’un auteur classique, c’est de laisser une « œuvre ouverte » et dotée d’une plasticité heuristique. En clair, il y a des auteurs
1  Goffman, son œuvre et ses concepts faisant l’objet d’un nombre important de travaux, publications, séminaires à l’échelle internationale.
9