Chronique du 19 novembre
26 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Chronique du 19 novembre

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
26 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 janvier 2014
Nombre de lectures 10
EAN13 9782366024296
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

PETITECHRONIQUEDU19NOVEMBRE
Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.
Éditions Chronique
© Éditions Chronique, Paris 2013, pour la présente édition.
L'œuvre présente sur le fichier que vous venez d'acquérir est protégée par le droit d'auteur.
Toute copie ou utilisation autre que personnelle constituera une contrefaçon et sera susceptible d'entraîner des poursuites civiles et pénales.
EAN : 9782366024296
Éditions Chronique Mediatoon Licensing 15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris E-mail :contact@editions-chronique.com Site Internet :http://www.editions-chronique.com
1919 - L S S E ÉNAT AMÉRICAIN REFUSE LA OCIÉTÉ DES N ATIONS
Washington, États-Unis
C'est un camouflet pour le président : les sénateurs ont refusé le texte qui devait sanctionner la création d'une Société des Nations. L'existence de cet organisme international constituant l'une des clauses du traité de Versailles, les parlementaires ont également remis en cause ce traité. Une première fois, le traité dans son ensemble et incluant les réserves exprimées par Henry Cabot Lodge a été rejeté par 55 voix contre 39 ; la deuxième fois, le document incluant seulement quelques idées de Lodge a été rejeté par 51 voix contre 41 ; enfin, la troisième fois, le texte a été repoussé par 53 voix contre 38. Ce démenti des républicains entame le crédit de Wilson et relance aussi le combat entre les deux tendances politiques qui se partagent le Sénat : si les républicains suivis par une majorité de l'opinion veulent un traité qui ne soit rien d'autre qu'une fin légale à la guerre, les démocrates rassemblés autour du président Wilson croient en la nécessité d'une Société des Nations. Il est vrai qu'aujourd'hui, et c'est sans doute ce qui a renforcé ses adversaires dans leur détermination, le président s'est montré moins ardent que par le passé dans la défense de son idéal pour un monde d'après-guerre pacifique et prospère, même si la réalité politique n'est pas toujours conciliable avec des rêves humanistes. Il est vrai aussi que sa santé est alarmante : le 25 septembre dernier à Denver, il a ressenti les premiers signes d'une dépression nerveuse. Souffrant en même temps d'une grippe, son état s'est brusquement aggravé une semaine plus...