//img.uscri.be/pth/af6b8e223e1e1a7936350fd94dce48a03ea48d74
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Cultures populaires en Sénégambie

De
402 pages
L'auteur analyse ici les configurations et les significations des cultures dites du "bas" travaillées par les ordres Ceddo, islamique, colonial et postcolonial. Il en dévoile les chorégraphies, les chansons et poèmes articulés à la guerre, aux armes, au sang, à la mort. Il contribue à l'enrichissement des connaissances sur des aspets aussi négligés voire ignorés que les ingénieuses inventions culturelles, festives, folkloriques, "carnavalesques" des sociétés sénégambiennes en général et des entités fulbe en particulier.
Voir plus Voir moins
DahaChérifBAnalaesdnasectvrouesaloncuroitaesneltisscatiniesconssetturu«aseuavtr»sraesaéserrose,eums,otsocnocoonteeescor.enévoacsnosnearée,saescurtetsèmoaxurr,eaeusélan,auses,armcevA.tromalàusno,ilvaratceseutucsereruoedrouéconvruesmoettnnetséuseèrerenntcamàteruoeranàrsoueconatanmxetsessse,neetourerésanosesetiedtrensoe-doléleriaflecolèresexrimerudlati,élniidivreomcusNo.mnnnntesecnarése,sdnsdeencenuseiislasuonsnmhiotrsecesresedsfitmalsilesdamiuanemechroétnetrelseansiurtaioatdnonuerdrtsoolocr,duroetcolonailrfnaaçsietnouriotuobedesêtfeslbisuttcisno.eCinlacousdetantiaufsnaémroiamrrtsolévioutarsalofkloleretelsrs,désosuerriesec.eLersluutaleloniçaisfranrtnelrocesirelmsumunaeteanaxunuoevllsecefêtescorrélés,seseldneadsa»«nnnrmmxllifaitDends.rchasamahenscétedeesltcoéesdmsetudseiharotraentmseséreusemorsaotarlolkroeéitfleraraetrueniabl,caseDhhrliriue.slamlnnfimrArnfiBncsaasnnconimristcesaserussearmoernéreuveenesmtnéottuvofablratrontanutluieràecal,ofviseireuklolcars,«lesunavased»seétéicosamnéséss,neenbiasusénsévroenorésueesnénesesuevnoitncsntuulllre,esstfeamtroanueuttsonctéuaeanrèsolurusectuesesancnnasàcoeuruFs,eblnesétitealdetneérénliderteCtaravculier.enartienssOur.DaeFoutuadem».rserle2né-1960-10hCréhaaetsiaBouiéntlténoieriaudsnéSlaébetdétudescomdvaioraftiloaîMetrrapoe,incner,secedéfnostoirematenHitoctnmedoreeneou-LntaiSdeniotÉdruetcoD.sirtemDépaMér6à,éRdoroedPnetHseiamu,seninUrsveéiteiChAkh,eFcaluétdseLettresetSciencruehcrerapéDuadntmeteirtoisHtsaliellmetceuenseentt-chinanIESÉNÉGAMBSERINEOPSALUPULCRETUsoItsto:oeurevertcouonetartsu.laénéS,rkaDaedopDiant-189)0
L’EXEMPLE DES FULBE (1512 - 1980)
Daha Chérif BA
Préface du Pr. Ousseynou Faye
DEEFUSE(LB1215AGÉNEIBMXELLPMELAIRPOPUNSÉESECERSLUUT
 
 
 
Cultures populaires en Sénégambie
Lexemple des Fulbe (1512 - 1980)                      
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa  Dernières parutions
 Emmanuel NKUNZUMWAMI, Le partenariat Europe-Afrique dans la mondialisation , 2013. Lang Fafa DAMPHA, Nationalism and reparation , 2013. Jean-François BARLUET, Un drame colonial : laffaire Quiquerez Segonzac (1891-1893), 2013. Gervais MUBERANKIKO, La protection du locataire-gérant en droit OHADA , 2013. Gervais MUBERANKIKO, La contribution de la décentralisation au développement local , 2013. Alain COURNANEL, Economie politique de la Guinée (1958-2010). Des dictatures contre le développement , 2012. Amadou OUMAR DIA, Peuls et paysans. Les Halay ɓ e de Mauritanie, 2012.  Sous la direction de Bruno DUJARDIN, Renforcement des systèmes de santé. Capitalisation des interventions de la Coopération Belge au Burundi, en République Démocratique du Congo et au Rwanda, 2012.  Hygin Didace AMBOULOU , Les personnes, les incapacités et la filiation en droit congolais , 2012. Brice POREAU, Rwanda, une ère nouvelle , 2012. Calvin Thomas DJOMBE, Cultures viriles et identité féminine, Essai sur le genre en Afrique subsaharienne , 2012. Losseni CISSE, La problématique de lEtat de droit en Afrique de lOuest , 2012. Jessica HAMADZIRIPI, Poverty eradication in Zimbabwe, Meeting the millennium development goals (MDGs) through home-grown business approaches , 2013. Romaric Franck QUENTIN DE MONGARYAS, Lécole gabonaise en questions , 2012. Djibril DEBOUROU, La société baatonnu du Nord-Bénin , 2012. Félix NTEP et Lambert LIPOUBOU (dir.), Repenser le marché de lAfrique à partir du culturel , 2012.  Dianguina TOUNKARA, Lémancipation de la femme malienne. La famille, les normes, lÉtat , 2012 Philippe MEGUELLE, Chefferie coloniale et égalitarisme diola, Les difficultés de la politique indigène de la France en Basse-Casamance (Sénégal), 1828-1923 , 2012. Hassane GANDAH NABI, Commerçants et entrepreneurs du Niger (1922-2006) , 2012  
Daha Chérif BA       Cultures populaires en Sénégambie
  
Lexemple des Fulbe (1512 - 1980)                 
                         © LHARMATTAN, 2013 5-7, rue de lÉcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99840-7 EAN : 9782296998407  
7
   
8
 
  R EMERCIEMENTS  
Je tiens particulièrement à adresser mes vifs et sincères remerciements à tous les enseignants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines qui ont bien voulu, de près ou de loin, me soutenir et maccompagner dans mon trav ail. Parmi eux, je retiens en premier lieu : Monsieur Ousseynou FAYE, mon Maître depuis toujours. En effet, nous avons cheminé ensemble depuis mes premiers pas dans la recherche universitaire. Jai réalisé mes mémoires de Maîtrise (1994), de DEA (1995), mes thèses de Doctorat 3e Cycle (2002) et dEtat (2011) sous sa bienveillante et vigilante supervision. Durant toutes ces années, il sest attaché à me faire comprendre la noblesse et les atouts de la discipline Histoire. Il ma infusé lamour de la recherche, la passion de lécriture, lobsession pour la compréhension des mutations sociales, livresse de la réalisation de tout chantier entamé. Il est à la fois Maître, Mentor et Sponsor pour moi. Je lui marque toute ma reconnaissance et toute ma gratitude inextinguibles. En second lieu, je mentionne : Messieurs Abdoulaye BATHILY (Professeur Titulaire, Département dHistoire), Oumar SANKHARÉ (Professeur Titulaire, Agrégé de Grammaire et de Lettres classiques), Alioune DIANE (Professeur Titulaire, Département de Lettres Modernes), Dr. Amade FAYE (Maître-assistant, Chef du Labo de Littérature et Civilisations africaines, IFAN), Modou NDIAYE (Professeur Titulaire, Département de Lettres Modernes), Pape Alioune NDAO (Professeur Titulaire, Département de Lettres Modernes), Mamadou NDIAYE, (Maître de Conférences, CLAD), ALLOU Kouamé René, (Maître de Conférences, Université de Cocody-Abidjan), Boubacar LY (Maître de Conférences, Département de Sociologie, UCAD), Babacar Mbaye DIOP (Maître-assistant au Département de Philosophie). Tous, malgré les contraintes de temps, ont bien voulu, à travers leurs lectures des chapitres que je leur avais remis, apporter leurs corrections, leurs conseils, leurs suggestions à ce travail. Leurs contributions aussi riches que variées ont été décisives pour la poursuite de mes travaux. Je précise, tout de suite que, les faiblesses, les manquements et les carences de ce travail, en aucun cas, ne peuvent leur être imputés. Bassirou COLY (Adjoint Administrateur Général de LHarmattan -Sénégal), assidu et déterminé dans la relecture et dans la mise en page de cet ouvrage, trouve ici toute ma gratitude et mon estime. Cest grâce à leur disponibilité ainsi quà leur collaboration active et constamment renouvelée que nous avons pu faire aboutir nos recherches archivistiques. Ils mont facilité laccès à linformation, donc à la connaissance dune partie de lhistoire coloniale sénégalaise, en particulier et africaine, en général. Je leur marque toute ma sincère reconnaissance.
9