De la diversité fantasmée aux effets de réalités

De la diversité fantasmée aux effets de réalités

-

Français
212 pages

Description

Les recherches sur les questions de la diversité, ou plutôt des diversités et de leur « gestion », ont connu des évolutions contrastées et controversées selon les disciplines, les époques et les contextes. Or la diversité relève d'abord d'un constat qui devrait créer le consensus car elle est la condition même de l'existence de tout être vivant et de la dynamique de nos sociétés. L'objectif de cette publication, qui a fait l'objet d'un premier volume, Diversité(s) au coeur des politiques et des pratiques : entre l'Europe et l'Afrique, paru en 2017/18 dans la revue Alterstice, n'est donc pas de remettre en question cette diversité en recomposition constante mais plutôt d'en investiguer les conceptions, les représentations, les catégorisations et les usages. Diversité que nous avons postulée fantasmée, (ré)inventée, imaginée mais pas imaginaire, qui a de ce fait des effets de réalités sur les discours, les politiques, les dispositifs et les pratiques au niveau des Etats, des institutions, des collectivités et des individus.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 février 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140115202
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Le concept de diversité, à l’instar de tout concept à la mode, n’a jamais été sufIsamment
cohabitation et de collaboration en réponse à des tensions et des conits nés de cette diversité
interactionnelle. Ses principaux intérêts scientiIques portent sur les modes et modèles de gestion des
Kalidou Sy, Pia Stalder, Josianne Veillette et Aline Gohard-Radenkovic
DE LA DIVERSITÉ FANTASMÉE AUX EFFETS DE RÉALITÉS
Discours et pratiques
De la diversité fantasmée aux effets de réalités Discours et pratiques
Espaces interculturels Collection dirigée par Emmanuel Jovelin et Claudio Bolzman La conjoncture mondiale dans laquelle nous vivons rend la question des contacts et des relations entre les cultures plus actuelle que jamais. « Espaces interculturels », collection de l’Association pour la Recherche Interculturelle (ARIC), créée depuis 1995, vise à prendre place dans la confrontation d’idées et des débats actuels, en privilégiant les perspectives pluridisciplinaires. Elle publie des travaux de qualité présentant des descriptions et analyses de recherches interculturelles, des articulations entre recherche et pratique, des réflexions théoriques, des synthèses, des monographies et des actes des congrès et colloques de l’ARIC. La collection publie des travaux traitant des thèmes suivants : Les phénomènes liés aux contacts entre les groupes socio-culturels ; les conditions d’existence des sociétés multiculturelles ; l’articulation entre les différents niveaux d’approche, et également de la confrontation internationale des points de vue, des théories et des pratiques ; les contacts entre personnes ou entre groupes sociaux se réclamant de cultures différentes et processus de changements individuels et collectifs résultant de ces contacts au sein d’une société ou d’un Etat, ou entre sociétés et Etats etc. Comité de lecture Michèle VATZ LAROUSSI (Université de Sherbrooke, Canada) Tania OGAY (Université de Fribourg, Suisse) Aline GOHARD (Université de Fribourg Suisse) Claudio BOLZMAN (Haute école de Genève-Université de Genève, Suisse) René MOUKONKOLO (Université de Tours, - France) Mohammed LAHLOU (Université de Lyon France) Anne Françoise DEQUIRE (Université catholique de Lille/Institut social Lille Vauban) Hédi SAIDI (Université catholique de Lille/Institut social Lille Vauban) Gina THESEE (Université du Québéc, Canada) Emmanuel JOVELIN (université catholique de Lille/Institut social de Lille France) Mourad KAHLOULA (Université d’Oran, Algérie) Fabienne RIO (Université Paris 8, IME, France) Aissa KADRI (Université de Tours) Anna ELIA (Université de Calabria, Italie) Jean FOUCART (Haute Ecole Européenne Charleroi, Belgique) Reinaldo FLEURI (Université Fédéral de Santa Catarina, Florianoplois, Brésil) Marie Antoinette HILLY (université de Poitiers, France) Geneviève VERMES (Paris 8, France) Nicole CARIGNAN (Université du Québec, Montréal)
Kalidou Sy, Pia Stalder, Josianne Veillette et Aline Gohard-Radenkovic De la diversité fantasmée aux effets de réalités Discours et pratiques
Ouvrage des mêmes auteurs SY, K., STALDER, P. VEILLETTE, J. et GOHARD-RADENKOVIC, A. (2018). « Diversité(s) au coeur des politiques et des pratiques : entre l’Europe et l’Afrique »,Alterstice/ 2017, ARIC / Métropolis, 2 Université Laval Québec : https://www.journal.psy.ulaval.ca/ojs/index.php/ARIRI, © L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-16451-9 EAN : 9782343164519
La diversité des cultures humaines ne doitpas nous inviter à une observation morcelante ou morcelée. Elle est moins fonction de l'isolement des groupes que des relations qui les unissent. Race et histoirede Claude Lévi-Strauss (1952)
SommaireIntroduction. La diversité fantasmée et ses effets de réalités. Discours et pratiques Pia Stalder et Josianne Veillette En collaboration avec Kalidou Sy et Aline Gohard-Radenkovic………………13Diversité, complexité, sémiotique : repenser le paradoxe Kalidou Sy............................................................................................. 29 Première partie. De l’analyse des rhétoriques à l’examen des politiquesLe discours de l’Unesco sur la diversité culturelle : une tentative rhétorique de réfutation du binarismeunité-diversité Irit Sholomon-Kornblit............................................................................. 55 La logomachie sur la notion de « diversité » : quelques éléments d’analyse Hervé Adami.......................................................................................... 73 De l’unité imaginaire à la diversité fantasmée – Le cas de la France, de la Suisse et du Canada Sabine Choquet................................8.9...................................................... Deuxième partie. De l’examen des politiques à l’interrogation des pratiques« Créolité » à l'île Maurice. Les catégorisations censitaires d’une « diversité » issue de la domination britannique : les dits et les non-dits de l’histoire Suzanne Chazan-Gillig........................................................................... 115 Questionner la gestion politique des différences culturelles – le cas de Penang en Malaisie : la consociation est-elle un modèle adéquat ? Christian Giordano................................................................................ 133
9