Humanités Gabonaises Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociale - numéro 3 - décembre 2012

-

Livres
308 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Organe de publication scientifique des Editions Ntsame, Humanités gabonaises est une revue pluridisciplinaire qui s'adresse aux universitaires gabonais, d'Afrique et du monde. Cet outil de travail, conçu spécialement spécialement pour leur permettre de dialoguer, et de faire état de leurs connaissances scientifiques et partager avec le reste du monde, le fruit de leurs recherches.C'est une revue délibérément pluridisciplinaire afin qu'elle soit la somme des connaissances du monde actuel dans le domaine des Lettres, des Sciences Humaines et sociales.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 16 janvier 2019
Nombre de lectures 11
Langue Français
Signaler un problème
Humanités Gabonaises| Numéro 032012ISSN : 2223-8433
Humanités Gabonaises
Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociale
1
Sommaire
2
Humanités Gabonaises| Numéro 032012ISSN : 2223-8433
Humanités Gabonaises
Numéro 03Année 2012 ISSN : 2223 -8433
Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociales Publiée par Les Éditions Ntsame
3
Sommaire
© 2012Les Éditions Ntsame B.P. 16 032Libreville leseditionsntsame10@gmail.com Tél. 01 71 37 84 / 06 84 13 41 ISBN : 978-36213-053-3 EAN : 978362130533
4
Humanités Gabonaises| Numéro 032012ISSN : 2223-8433
Humanités Gabonaises
Revue Internationale de Lettres, Sciences Humaines & Sociales Publiée par les Éditions Ntsame Numéro 03Année 2012 ISSN : 2223-8433
Comité Scientifique
Directeur de la publication: Hugues MOUCKAGA, Professeur Titulaire d’Histoire (Université Omar BongoGabon) Coordonnateur Scientifique: Hounkpati B.C. CAPO, Professeur Titulaire de Linguistique (Université d’Abomey Calavi- Benin) Coordonnateur adjoint :Pierre ONDO-MEBIAME, Maître de Conférences de Linguistique (Université Omar Bongo - Gabon)
Membres : André Patien BOKIBA, Professeur Titulaire de Littérature africaine -(Université Marien Ngouabi - Congo) Abraham NDINGA MBO, Professeur Titulaire d’Histoire (Université -Marien Ngouabi - Congo) Issa DJARANGAR DJITA, Professeur Titulaire de Science du Langage -(Université de N’Djamena- Tchad) Abou NAPON, Professeur Titulaire Sociolinguistique (Université de -Ouagadougou - Burkina Faso) Pape Alionne NDAO, Professeur Titulaire de Sociolinguistique (Université -Cheickh Anta Diop - Sénégal) Augustin AINAMON, Professeur Titulaire de Littérature anglaise -(Université d’Abomey Calavi- Benin) Nicolas NGOU MVE, Maître de Conférences de Civilisation Latino--américaine (Université Omar Bongo - Gabon) Gabriel ZOMO YEBE, Maître de Conférences d’Économie (Université -Omar Bongo (Gabon))
5
Sommaire
Comité de lecture : Daniel AKENDENGUE, Maître de Conférences de Littérature anglaise -(Université Omar Bongo - Gabon) Frédéric MAMBENGA YLAGOU, Maître de Conférences de Littérature -africaine (Université Omar Bongo - Gabon)
Alexis ESSONO, Maître de Conférences de Droit (Université Omar Bongo -- Gabon) Pamphile MEBIAME AKONO, Maître de Conférences de pragmatique -(Université Omar Bongo - Gabon) Sylvère MBONDOBARI, Maître de Conférences de Lettres Modernes -(Université Omar Bongo - Gabon)
Wilson NDOMBET, Maître de Conférences d’Histoire (Université Omar -Bongo - Gabon) Bernardin MINKO-MVE, Maître de conférences d’Anthropologie -(Université Omar Bongo - Gabon) Guy-Serge BIGNOUMBA, Maître de Conférences de Géographie -(Université Omar Bongo - Gabon)
Collaborateurs de rédaction :
Nicolas MBA-ZUE, Maître Assistant de Lettres Modernes (Université -Omar Bongo (Gabon)) Thierry AFANE OTSAGA, Maître Assistant de Lexicographie (Université -Omar Bongo (Gabon)) Clément MOUPOUMBOU, Maître Assistant de Littérature africaine -(Université Omar Bongo (Gabon))
http://www.leseditionsntsame.com
6
Humanités Gabonaises| Numéro 032012ISSN : 2223-8433
SOMMAIREÉditorial Page 9
1.AUGUSTINAINAMON Forces Armées et Démocratie : Où en Sommes-Nous en Afrique ?Page 11
2. THEOPHILEMAGANGAGestion de performance et évaluation de la réforme LMD au Gabon et en zone CEMAC : perspectives pour les universités africaines francophones. Page 29
3. BABAKANED. COULIBALEYL’administration publique à l’épreuve de la modernisation de l’état en Afrique francophonePage 47
4.GBOTTATAYOROLes sens croisés de la prière dans la philosophie de Ludwig Feuerbach Page 79
5. CHARLESTCHOBA La gestion durable de la forêt gabonaise : éléments de réflexion pour une contribution des géographesPage 97
6. BASGAEMILEDIALLALe processusd’élaboration de la stratégie de lutte contre la pauvreté: le cas du Burkina Faso. Page 113
7. EDGARDMAILLARDELLAVers un modèle de modernisation de l’écriture des langues locales du Gabon. Page 135
8. VIVIANEANNICKBOULE Nomination et quête de reconnaissance dans Fam ! et Sidonie de Chantal Magalie MBAZOO. Page 155
9. Eustache Roger Koffi ADANHOUNME Les ressorts démocratiques de l’Afrique des proto-démocraties consensuelles. Une approche archéologique de la question de la modernité politique en Afrique. Page 167
7
Sommaire
10. ANACLETNDONG NGOUALa dépénalisation des délits de presse dans les pays d’Afrique noire d’expression française: une exigence républicaine et démocratique. Page 195
11 . YVON-PIERRENDONGO IBARALa négation en embPage 219
12.KPAYAORAOULKOUASSI L’autre rapport entre l’être et le néantPage 239
13. GUY-ROGERCYRIACGOMBE-APONDZA La phrase en mboxo (langue bantu de la zone C de la République du Congo) Page 255
14. MARCELSILVEREBLE KOUAHO De l’exemplaire primauté de la raison sur la foi chez Descartes Page 275
15. NICOLASMBA-ZUE La critique linguistique dans le paysage de la critique contemporaine Page 291
8
Humanités Gabonaises| Numéro 032012ISSN : 2223-8433
ÉDITORIAL
Encore un peu plus d’efforts
«L’aventure continue», avais-je donné comme titre à l’éditorial du numéro 2. Elle se poursuit donc avec ce troisième numéro où se confirme la dimension panafricaine et interdisciplinaire de nosHumanités. Un troisième numéro dans lequel manquent encore à l’appel, à une exception près, certaines disciplines visées explicitement par nos appels à contribution, notamment le droit, l’économie, la gestion. Simple retard à l’allumage, sans aucun doute. Je profite à nouveau de cette tribune pour réitérer mon appel aux universitaires de ces disciplines et les invite à faire un effort particulier pour investir massivement la revue afin que leurs contributions enrichissent le débat dont se nourrit nécessairement la communauté scientifique.
Cet effort demandé aux enseignants, aux chercheurs et aux laboratoires dont ils sont affiliés, nous promettons de le récompenser en maintenant le rythme de production annoncé lors du lancement de la revue. Notre crédibilité en dépend comme la vôtre, chers universitaires et chercheurs, de la rigueur que nous mettons dans l’appréciation et le suivi de votre production intellectuelle. L’effort auquel je vous invite sera donc partagé. Il est la condition de la réalisation de notre projet commun de faire de la recherche africaine le ferment d’un savoir authentiquement endogène et universel. Au seuil de cetteannée nouvelle, qu’il me soit permis d’adresser mes vœux de santé et de bonheur aux membres de la revue, aux différents contributeurs et au public lecteur. Que 2013 soit pour vous une année de paix, de grâce, de prospérité et d’espérance.Bonne année à tous, et à très bientôt ! Sylvie Ntsame
9
Éditorial
10