//img.uscri.be/pth/a0fa39bd6ee14ffd6bc722955f89233956800c22
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'art-thérapie pour (re)construire la vie

De
106 pages
L'auteur, spécialisé en anesthésie, art-thérapie et psychologie, veut mettre en évidence les bénéfices de la créativité primaire dont nous devons en toutes occasions faire preuve. L'art-thérapie pour (re)construire la vie suppose de (re)trouver cette force au sortir d'épreuves. La vie, par ses cycles de mort et de germination, se reconstruit en permanence sur des sols éprouvés que l'art-thérapie propose d'amender.
Voir plus Voir moins
pour
Lart-thérapie
(re)construirelavie
Marie-France ROTHÉLart-thérapie pour (re)construire la vie
Préface de Courtney Holton
Du même auteur
Vivre avec le mal de mère ou Quest-ce qui fait courir Julie ? Préface du Dr Régis Grosdidier, collection Histoire de Vie et Formation, Editions LHarmattan, mai 2010
© LHarmattan, 2011 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-55440-5 EAN : 9782296554405
Artthérapie.i
A mes petites « Merveilles » qui construisent leur vie :
Martin, Naïs, Paul, Simon, Eliot, Lukas et Léna…
dn5d18/07/20111:315:54
Artthérapie.indd6810//702111:351:54
Artthérapie.i
SOMMAIRE
PRÉFACE .............................................................................................. 9
AVANT-PROPOS ............................................................................... 13
Chapitre I -Vivre, un art consensuel............................................ 17 Relation d’aide .................................................................................... 18 Conditions requises à la pratique de la relation d’aide..................... 19 Ecoute active, empathie, fraternité ................................................... 21 Définition et chemin de traverse de l’art-thérapie ........................... 22 L’art pour intégrer de nouvelles modalités de vie ............................ 27 Qu’est-ce qu’un art-thérapeute ?. ..................................................... 31 Lacte créateur .....................................................................................32 Conditions d’applications de l’art-thérapie ...................................... 36
Chapitre II -Applications du processus de l’art-thérapie........ 45 - Histoires d’hommes ......................................................................... 45 - Sébastien ...........................................................................................48 o Prise en charge de Sébastien............................................................. 48 - Anne-Gaëlle ...................................................................................... 52 o Prise en charge d’Anne Gaëlle.......................................................... 52 - Chronique d’un échec annoncé en hémodialyse ............................ 56 o Fonction rénale normale et fonction pathologique............................... 57 o Modélisation de mon projet.............................................................. 58
Chapitre III-L’art.............................................................................. 65 - La notion d’art dans ma vie ............................................................ .65 - L’art dans la vie de Gabrielle ........................................................... .66 - L’art et le divin .................................................................................. 71 o Déméter................................72...... ..................................................... o Urizen........47..................................................................... ................. o Association de ces deux œuvres......................................................... 78 - Lart de croire ....................................................................................79 - L’art d’aimer ...................................................................................... 85
Chapitre IV-Du baume dans la vie.............................................. 91
NOTES ............................................................................................... 97
dnd718/07/
7
021113:51:54
rAtthérapie.indd881/07/201113:51:54
rAtthérapie.i
PRÉFACE
Chacun, à sa mesure, peut créer, recréer et récréer sa vie, c’est ce que m’inspire la proposition d’art-thérapie de cet ouvrage.
L’art-thérapie pour (re)construire la viesous-tend une épreuve physique ou émotionnelle qui l’a ébranlée et à partir de laquelle il faut apprendre à se relever dans les meilleures conditions possibles, sous peine de mourir à soi-même.
Toutefois, avant d’emprunter ce chemin, un temps nécessaire à la confrontation au désespoir me semble incontournable. C’est ce que l’auteur appellepremière étape du deuil, période de petite mort à soi-même où la créativité est inhibée et où le seul dialogue possible s’ébauche avec soi-même, à partir d’interrogations. Une fois ce passage franchi, le désir de vivre peut renaître, un dialogue avec l’autre se rétablir. Cet autre dont le regard confiant est déterminant. En effet, quoi de plus porteur qu’une image de soi en miroir où les potentiels qu’on ne voyait plus réapparaissent, et où ceux qu’on sous-estimait se font jour ? A ce stade, une porte s’ouvre sur la créativité qui, à son tour, va mettre à l’épreuve la motivation, par une série de tests de confiance en soi qui vont susciter le découragement et le doute, vraisemblablement par crainte de faire fausse route. C’est alors que le projet se désengage, que l’envie d’abandonner émerge, que la créativité teste l’efficience du créateur. Une fois ces étapes dépassées, arrive le moment de libération du mouvement créateur vers le but qu’on s’est promis d’atteindre.
Je suis peintre ; combien de fois ai-je été pris dans ces tentations d’abandonner, ces virages périlleux, ces hésitations en confrontation avec ma motivation ?
ndd981/07/
9
20111:351:54
Artthérapie.
Pourtant, quelles que soient les circonstances, l’important est de se mettre en route, de commencer le voyage que la vie impose - ou propose d’entreprendre - et que l’art-thérapie suggère d’accompagner.
D’où vient la créativité et à quoi sert-elle ? Personnellement, lorsque je suis en contact avec elle, une partie de mon cerveau - autrement inaccessible - s’ouvre, libère une énergie, m’éclaire d’une lumière éblouissante - profondément enfouies -, enrichit mon esprit et alimente ma vie qui devient alors précieuse comme de l’or puisé en moi. Mon regard change, je me métamorphose. Une idée me vient : la vie, la mienne, celle de chacun, ne pourrait-elle pas être regardée comme une mine d’or à exploiter, par un art de vivre à exercer dans l’infiniment petit du quotidien, en lien avec la dimension universelle du vivant ?
L’art-thérapie pour (re)construire la vie; la création comme moyen, une qualité de vie personnelle et relationnelle comme fin, m’apparaissent comme la plus évidente des attitudes à engager sur les routes incertaines, et parfois accidentées, de la vie.
En tant que peintre, ma mise en route artistique commence par une tentative de dialogue à établir avec la toile vide, vécue comme une personne, et moi-même. Pendant des heures, voire des jours, je peux rester devant elle, jusqu’à ce qu’elle me parle. A ce moment-là nous communiquons et, doucement, cet échange mène à la création d’un œuvre signifiante. Cependant, une toile vide - qui refuse de parler - a beaucoup de choses à dire ; son silence est « peut-être » lié à sa  difficulté de canaliser le flux de son discours et à réceptionner celui de mes attentes. C’est là qu’entrent en lice le temps, la patience, l’écoute, le regard, l’intérêt porté sur elle, qui finissent toujours par installer une relation entre nous. Dans l’art, comme dans la vie, l’essentiel n’est-il pas de communiquer et/ou de transmettre ?
10
indd10810//7021113:51:54