L'intemporelle fragilité de l'inconscient

-

Livres
257 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Venant d'un sémioticien sans pareil, R. Barthes, auteur, entre autres, d'un Empire des signes, ce signe dut représenter un geste mythique. Ce récit commence tel un conte, "Un jour..." et s'achève par la dispersion romantique des cendres du héros. Entre ces deux extrémités, on entend la métaphore d'une existence vécue sous le capitonnage du verbe oser. Oser appelle le dépassement d'un tabou. Il est l'anagramme d'Eros. Que reste-t-il au sujet lorsqu'il jette son petit bout d'éros ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 juin 2012
Nombre de lectures 43
EAN13 9782296496170
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
L’intemporelle fragilité de l’inconscient Clinique de l’être et de la lettre
DU MÊME AUTEUR
Figures de Double L’inconscient entre Corps et Théâtre Denoël, coll. L’Espace Analytique, 1986 Devenir psychanalyste (collectif) Denoël, coll. L’Espace Analytique, 1996 Poétique et Interprétation L’Harmattan/Penta Editions, 2003 L’Or du diable Baudelaire et Caroline Dufays Fiction analytique L’Harmattan/Penta Editions, 2003 Décenseurs Freud, Baudelaire, Flaubert (sous la direction) L’Harmattan/Penta Editions, 2006 Il n’y a plus de honte dans la culture Enjeux pour Psychanalyse, Philosophie, Littérature, Société, Art (sous la direction de Cosimo Trono et Eric Bidaud) Penta Editions, 2010 Jacques Schotte Un Questionnement Psychanalytique (sous la direction de Christian Fierens et Cosimo Trono) Penta Editions, 2011 Non c’è più vergogna nella cultura Psicanalisi, Filosofia, Letteratura, Società, Arte (sotto la direzione di Cosimo Trono e Eric Bidaud. Edizione italiana a cura di Andrea Baldassarro, Roma, Alpes Editore) (A paraître)
Cosimo TRONO
L’intemporelle fragilité de l’inconscient Clinique de l’être et de la lettre
Penta Editions
© Penta Éditions - 59 rue Saint André des Arts - 75006 Paris penta.editions@orange.fr ISBN : 978-2-917714-05-8 EAN : 9782917714058
Rêver, sa fragilité d’enfance, est devenu son ancrage” Marion van Reuterghem Le Mondedu 28/02/2012 (à propos de l’Oscar à Jean Dujardin)
Publier un livre de recueil de textes peut avoir plusieurs sens. Mettre de l’ordre dans le désordre des publications et des inédits ; ou sélectionner les textes qui méritent - mais selon quels critères ? - d’être arrachés à l’oubli, à l’effacement du temps ; ou encore, chercher une cohérence à une trajectoire d’écriture qui n’apparaissait pas d’emblée ; aussi chercher un nouveau titre qui fasse métaphore ; ou, plus prosaïquement, répondre à la « demande » de ses lecteurs, via l’éditeur souvent, qui attendent votre nouvelle « sortie » (ce qui, parmi toutes, est la raison la moins applicable à ma position d’indépendance éthique, et à ma liberté de penser). D’autres raisons subsistent, plus inconscientes et personnelles celles-là. Première d’entre toutes : réaliser le rêve de tout lecteur, « se lire », en me relisant ! Mais toutes ces raisons, pour respectables et envisageables qu’elles soient, restent secondaires par rapport à une exigence identitaire de célébrer un anniversaire, une auto célébration assurément, celui des 25 ans écoulés depuis la parution en 1987 de mon premier article de psychanalyste. 2012 est e ainsi la date du 25 anniversaire d’une démarche écrivante qui a entrecroisé ma pratique analytique dans mes différents lieux de travail et d’interventions publiques ; que ce soit en Belgique, en Suisse, au Maroc, en Italie ou en France. Et comme dans tout anniversaire, une façon d’inviter mes proches, mes collègues, les lecteurs intéressés qui me liront, à une rencontre qui tienne lieu d’événement de mémoire.
9
Celle qui transparaît de ces cas et séquences cliniques qui jalonnent l’ouvrage, de ces élaborations théoriques dont le fil rouge s’appelle littérature, écriture, transfert à l’œuvre, transmission, enseignement. Ce livre se veut un outil subjectif parmi tant d’autres pour souligner - c’est peut-être ceci la raison de toute lecture - qu’une lettre, un son, un mot, une parole sont les atouts majeurs, car les plus fragiles, de l’être humain. Que le sens d’une vie, comme celui d’une pratique et d’un processus analytique, ne prennent toute leur ampleur consciente que dans l’après-coup de leur surgissement. C’est probablement le vrai pari de cet ouvrage.  Paris, mai 2012
10