238 pages
Français

La culture c'est la règle l'art c'est l'exception

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Une idée reçue en vogue aujourd'hui : l'art et la culture seraient des choses bonnes en soi. L'ouvrage attaque ces deux valeurs et propose l'hypothèse qu'elles relèveraient d'une idéologie au sens marxiste du terme. L'objectif est de réenvisager les deux notions comme deux objets historiques et idéologiques que traversent parfois des intérêts communs, parfois antagonistes.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2012
Nombre de lectures 18
EAN13 9782296506060
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

titre, ils devraient croître à l’infini. Voire… Loin d’être des valeurs universelles et inattaquables, flottant au-dessus de l’histoire et de ses conflits, cet art et cette culture ne relèvent-ils pas plutôt de représentations et de croyances qui sont déterminées par l’histoire mais qui l’ignorent, se croyant autonomes vis-à-vis d’elle ? En ce sens, art et culture (c’est-à-dire, pêle-mêle, la créativité, les pratiques innovantes et les nouvelles technologies, la fonction pédagogique et citoyenne de l’art, etc.) ne relèvent-ils pas, tout simplement, de l’idéologie au sens marxiste du terme ? C’est l’hypothèse, du moins, qui anime ce livre. Son objectif est de réenvisager, par l’examen précis des
des intérêts parfois communs, parfois antagonistes.
La Revue des deux mondes
Général du Var et de la DRAC Provence Alpes Côte d’Azur
Les Cahiers de la recherche à l’École supérieure d’art Toulon Provence Méditerranée
« La culture c’est la règle, l’art c’est l’exception » Polit iques de l’art et de la cult ure e e en France au xXIXetXXsiècles
Sous la direction de François Coadou, Stéphanie Loncle et Olivier Maillart
« La culture c’est la règle, l’art c’est l’exception »
Les Cahiers de la recherche à l’École supérieure d’art Toulon Provence Méditerranée Collection dirigée par Jean-Marc Réol Au croisement de ce qu’il est désormais convenu d’appeler la recherche sur l’art et la recherche par l’art, dans un souci constant du dialogue entre les arts plastiques et les autres arts, entre l’art et les sciences sociales, les Cahiers de la recherche à l’École supérieure d’art Toulon Provence Méditerranée entendent faire le point sur ce qui se joue aujourd’hui dans la création, ne se contentant pas, pour ce faire, de l’immédiat, mais privilégiant une approche historique longue des phénomènes. Cet ouvrage a été édité avec le soutien de la Communauté d'Agglomération Toulon Provence Méditerranée, du Conseil Général du Var et de la DRAC Provence Alpes Côte d'Azur (Ministère de la Culture et de la Communication).
Sous la direction de François Coadou, Stéphanie Loncle et Olivier Maillart « La culture c’est la règle, l’art c’est l’exception » Politiques de l’art et de la culture en France e e auxXIXetXXsiècles L’HARMATTAN
© L'HARMATTAN, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-96290-3 EAN : 9782296962903
Sommaire
Avant-propos........................................................... Jean-Marc Réol
Introduction........................................................... François Coadou, Stéphanie Loncle et Olivier Maillart
Culture et Histoire................................................. Pierre Macherey
La thèse d’Adorno sur le naufrage de l’art............ Gérard Briche
Les politiques culturelles et la création en France depuis Malraux...................................................... Antoine De Baecque
Le théâtre contemporain a-t-il encore une histoire ?................................................................. Jean Jourdheuil
Action esthétique, action politique, action critique................................................................... Entretien avec Christian Biet
7
9
11
17
33
47
71
99
Autour du concert de piano dans le Parisde Liszt et de Chopin : entre démocratisationdes pratiques, marché musical et salon d’artiste.................................................................. Constance Himelfarb
Le ping-pong de la musique savante et de la musique populaire : retour sur une impasse théorique.......................................................... Esteban Buch
Danse, histoire et politique................................. Entretien avec Hélène Marquié
Des exceptions non identiIées............................. Lakis Proguidis
Plaisirs littéraires et jardinage : aborder les arts et la culture au ras du sol......................................Entretien avec Alain Viala
« Je me suis intéressé à des gens qui étaientdes interprètes » : la critique littéraire entre art et culture.............................................................. Entretien avec Michel Crépu
115
145
159
183
191
207
Jean-Marc Réol ESA Toulon Provence Méditerranée
A V A N T - P R O P O S
 La réforme actuelle de l’enseignement artistique qui confère au diplôme nal des écoles supérieures d’art françaises le grade de Master, en l’inscrivant dans la perspective élargie de l’enseignement supérieur européen a, dans le même mouvement, dynamisé le dialogue entre les écoles d’art et le monde universitaire.
 Un des thèmes majeurs de ce dialogue, mis en évidence par les systèmes d’évaluation propres à l’enseignement supérieur, a fait de la question de la recherche son objet principal, ouvrant un large champ de réexion sur la nature et les formes comparées de cette pratique et de son enseignement dans les formations artistiques et universitaires.
 Le colloque dont vous pouvez lire les actes dans ce volume, le premier des « Cahiers de la recherche » que l’ESATPM– École supérieure d’art Toulon Provence Méditerranée – consacre à cette question nodale, s’inscrit pleinement dans ce contexte. Il l’aborde d’une manière fondamentale par une interrogation pluridisciplinaire des conditions idéologiques qui déterminent la notion de culture dans ses rapports avec la création artistique. Il me semble particulièrement heureux à cet égard, que soit évoquée, en exergue de ce colloque inaugural, par l’intermédiaire de son titre, la gure de
9