La recherche en contexte de vulnérabilité

-

Livres
280 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre est fondé sur une expérience concrète de terrain en Afrique de l'Ouest, qui a fait ressortir les décalages entre les intérêts des acteurs impliqués dans la recherche et ceux des populations pour qui la signification de ces travaux semble inaccessible. Où se situe l'éthique de la recherche dans les contextes où le chercheur risque de rester détaché des préoccupations quotidiennes de ceux à qui il est censé s'adresser ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2012
Nombre de visites sur la page 20
EAN13 9782296508118
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Cet ouvrage novateur est issu de plusieurs années de réexion. Il est fondé sur une expérience concrète de terrain en Afrique de l’Ouest, qui a fait ressortir les décalages entre les intérêts des acteurs impliqués dans la recherche et ceux des populations pour qui la signiîcation de ces travaux semble inaccessible. D’où ce questionnement : où se situe l’éthique de la recherche dans des contextes où le chercheur risque de rester détaché des préoccupa-tions quotidiennes de ceux et celles à qui il est censé s’adresser, au-delà du respect des normes prescriptives posées par les comi-tés d’éthique ? Les contributions présentes dans cet ouvrage – qui attestent de la vitalité d’un champ de recherche – développent une réexion sur les enjeux éthiques, allant de la notion de consen-tement aux différentes dimensions de la restitution des résultats. Elles s’adressent à un public de chercheurs, d’universitaires et d’étudiants trop souvent démunis face à ces problématiques.
Nathalie Mondainest démographe-sociologue et professeur-chercheur au département de sociologie et d’anthropologie à l’Université d’Ottawa au Canada. Elle s’intéresse aux dynamiques familiales, à la santé des populations et à la migration internationale en Afrique de l’Ouest. Les études de terrain qu’elle a menées dans cette région l’ont amenée, ces dernières années, à porter une attention particulière aux enjeux éthiques que les pratiques de recherche développées dans les contextes de vulnérabilité engendrent.
Arzouma Éric Bologoest sociologue-démographe. Ses travaux de recherche portent sur l’accès au foncier en Afrique de l’Ouest et du centre, les enjeux sociaux liés aux transferts fonciers intergénérationnels dans des contextes de pressions démographique, économique et sociale. Ces dernières années, ses investigations traitent des méthodes de recherche en sciences sociales avec une forte dimension épistémologique et éthique. Il a été enseignant-chercheur à l’AFPE de Bruz (France). Il est actuellement chargé de mission à Inter-réseaux Développement Rural-Afrique de l’Ouest.
Collection « Logiques Sociales » dirigée par Bruno Péquignot
28,50ISBN: 978-2-296-99641-0
Sous la direction de Nathalie Mondain et Arzouma Éric Bologo
LARECHERCHEENCONTEXTEDEVULNÉRABILITÉDUCHEURETENJEUXÉTHIQUES ENGAGEMENT CHER
Préface de Jean-Bernard Ouédraogo
L O G I Q U E S S O C I A L E S
LA RECHERCHE EN CONTEXTE DE VULNÉRABILITÉ
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection « Logiques Sociales » entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques. Dernières parutions Christophe PERREY, Un ethnologue chez les chasseurs de virus. Enquête en Guyane française, 2012. Thomas SEGUIN,La politique postmoderne. Généalogie du contemporain, 2012. Emilie HENNEQUIN (dir.),:La Recherche à l’épreuve des terrains sensibles approches en Sciences Sociales, 2012. Michel LIU,La dynamique des organisations : l’émergence des formes démocratiques, 2012. Joseph AOUN,Les identités multiples, 2012. Henry TORGUE,Le sonore, l’imaginaire et la ville. De la fabrique artistique aux ambiances urbaines, 2012. Marie-Christine ZELEM,Mondes paysans. Innovations, progrès technique et développement. Témoignage de Pierre Brugel, 2012. Hugues CUNEGATTI,Passer son permis. Sociologie d’une formation déniée, 2012. Gilles VIEILLE MARCHISET et Anne TATU-COLASSEAU,Sociologie(s) du sport, 2012. Olivier SERVAIS,L’Épistémologie pratique de Pierre Bourdieu, 2012.Rahma BOURQIA (dir.), Territoires, localité et globalité. Faits et effets de la mondialisation, volume 2. 2012. Rahma BOURQIA (dir.), La sociologie et ses frontières. Faits et effets de la mondialisation, volume 1. 2012. Hugues CUNEGATTI, Charles SUAUD (dir.),La sécurité routière : enjeux publics et société civile, 2012. Catherine ESPINASSE, Eloi LE MOUEL (dir.),Des liens qui créent des lieux,Tome 2, 2012. Catherine ESPINASSE, Eloi LE MOUEL (dir.),Des lieux qui créent des liens,Tome 1, 2012. Sabrina DAHACHE,Féminisation de l’enseignement agricole, 2012.
Sous la direction de Nathalie Mondain et Arzouma Éric Bologo LA RECHERCHE EN CONTEXTE DE VULNÉRABILITÉ Engagement du chercheur et enjeux éthiques
Préface de Jean-Bernard Ouédraogo
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99641-0 EAN : 9782296996410
Ce livre est dédié à tous les « agents de terrain », enquêteurs, intermédiaires et courtiers locaux, chauffeurs, hommes ou femmes, sans vous tant de chercheurs ne pourraient accomplir leur travail…
er Ce livre est également dédié à Pascal Arduin, tristement disparu le 1 janvier 2012, en hommage à son immense soutien au projet à l’origine de cet ouvrage, à sa grande honnêteté intellectuelle et à ses convictions éthiques en matière de recherche.
REMERCIEMENTSNous tenons à adresser notre vive reconnaissance tout d’abord aux institutions suivantes : l’AUF (Agence universitaire pour la francophonie), le RRSPQ (Réseau de recherche en santé des populations du Québec) et l’Université d’Ottawa dans la mesure où elles ont facilité l’organisation d’une conférence en mai 2009 dans le cadre du congrès annuel de l’ACFAS (Association francophone pour le savoir). Cette rencontre a réuni la plupart des contributeurs de cet ouvrage et a permis un échange fructueux autour des questions essentielles qui y sont abordées. Les conseils et suggestions de plusieurs de nos collègues, en particulier ceux de Paul Sabourin du département de sociologie de l’Université de Montréal, doivent être soulignés. Nous remercions également chaleureusement les institutions engagées dans le projet de recherche qui a constitué le point de départ de leur réflexion, soit le réseau INDEPTH-network, organisme bailleur, l’ISSP (Institut supérieur des sciences de la population, Université de Ouagadougou, Burkina Faso), le CRSN (Centre de recherche en santé de Nouna, Burkina Faso), l’IRD-Dakar (Institut de recherche pour le développement basé au Sénégal) et l’Ined (Institut national d’études démographiques, France). Parmi les collègues, un remerciement particulier s’adresse à Valérie Delaunay (IRD) et †Pascal Arduin (Ined) qui ont fortement soutenu le projet dès son initiation. Nous adressons aussi notre reconnaissance à Florence Waïtzenegger pour son travail d’édition remarquable et qui a ainsi largement contribué à la qualité d’ensemble de cet ouvrage. Enfin, nous souhaitons témoigner notre vive gratitude à Idrissa Faye, enquêteur et fidèle assistant local tout au long de notre réflexion. Nous adressons également notre reconnaissance à Jean-Claude Mboka, étudiant au doctorat à l’Université d’Ottawa pour sa relecture attentive du manuscrit.
9