La ville et ses mythes

Livres
172 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La ville et ses mythes rassemble des textes qui considèrent Libreville - et Port-Gentil - comme lieu central où se nouent et se jouent de nombreux enjeux sociaux et politiques, un lieu où logiques politiques et logiques sociales du territoire se rencontrent inévitablement en termes de jeu d'acteurs. En mettant au jour les évolutions parallèles de la ville et ses non-lieux, les articles de ce numéro soulignent finalement que celle-ci est le lieu de production des mythes.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mai 2014
Nombre de visites sur la page 14
EAN13 9782336346137
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
7
RevuGabonaise de Sociologie 7 Numéro
La ville et ses mythes
La ville et ses mythes
REVUE GABONAISE DE SOCIOLOGIE N° 7 La ville et ses mythes CRES
© L'HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02306-9 EAN : 9782343023069
Revue Gabonaise de Sociologie
Une publication du Centre de Recherches et d’Études sociologiques (Université de Libreville – Gabon) Comité de Direction Jean Ferdinand MBAH Achille DEJEAN Claudine-Augée ANGOUE Rédacteur en Chef Jean Ferdinand MBAH Rédaction Achille DEJEAN Maixant MEBIAME ZOMO Placide ONDO Maturin OVONO EBE Comité scientifique Claudine-Augée ANGOUE (Université de Libreville) Jean COPANS (Paris V) Achille DEJEAN (Université de Libreville) Caroline JUILLARD (Paris V) Abel KOUVOUAMA (Pau) Jean Ferdinand MBAH (Université de Libreville) André MARY (EHESS Marseille) Nicolas METEGUE N’NAH (Université de Libreville) Francis NYAMNJOH (CODESRIA) Jean Bernard OUEDRAOGO (CODESRIA) Rédaction CRES, Université de Libreville BP.17055 Libreville Gabon Tel. (00 241) 06 70 40 83 E-mail :regasocres@yahoo.fr
Sommaire Présentation : La ville et ses mythes Claudine-Augée ANGOUE .........................................................9 Les ordures ménagères : gestion municipale et clivages socio-spaciaux à Libreville Jean Ferdinand MBAH.............................................................13Le territoire d’Akanda : entre conservation et développement urbainBrice Didier KOUMBA MABERT ............................................49La ville de Port-Gentil et la gestion des risques de submersion marine François Edgard FAURE & Nicaise RABENKOGO ...............77Mutations des pratiques sexuelles en milieu urbain gabonais : le cas des femmes multiprises Steeve-Thierry BALONDJI .....................................................111La tontine en milieu professionnel urbain et au sein des églises de réveil à Libreville : une stratégie de mobilité sociale Claudine-Augée ANGOUE & Maixant MEBIAME ZOMO....................................................129Résumés .................................................................................153
7
Présentation : la ville et ses mythes Claudine-Augée ANGOUE (CRES/Université de Libreville) «Autrefois, petite ville coloniale désuète, [Libreville] est devenue l’une des plus dynamiques capitales de l’Afrique d’aujourd’hui (…). Belle, captivante (…). Vue d’avion, quatre images-chocs peuvent symboliser Libreville : - l’urbanisation conquérante, éclatant dans l’espace géographique ; -la puissante forêt équatoriale qui entoure la ville, foisonnement végétal impressionnant, mais reculant devant la technique moderne ; -de grands lambeaux de terres dénudées, symboles de nouvelles conquêtes urbaines en cours ; - les eaux : marines ourlant les belles plages ombrées de cocotiers et bananiers ; ou douces, rivières sinueuses, se dissimulant à l’embouchure derrière un 1 rideau de mystérieuses mangroves » . De ces quatre images, l’urbanisation, toujours galopante, a transformé la ville en un vaste chantier : l’architecture « moderne » côtoie non seulement les bidonvilles, mais aussi les immondices qui jonchent de plus en plus les rues de la capitale politique du Gabon ; d’où le constat que, « dans un nombre croissant de pays du sud, on assiste simultanément à l’émergence d’une ville duale : d’un côté, ces pays connaissent un boom remarquable dans la construction d’hôtels de luxe, d’infrastructures telles qu’autoroutes et équipements touristiques (…). De l’autre côté, des millions de personnes entassés dans les bidonvilles vivent dans des conditions 2 indécentes » . L’espace urbain de Libreville est ainsi constitué, en son centre, par la « ville utile » qui demeure le lieu où s’élabore l’essentiel des relations économiques, politiques et culturelles,
1 Libreville, capitale rénovée, Libreville, Editions S.I.E.R.A., Société internationale d’études et de réalisations africaines, 1979, pp. 9-10. 2  E. Morin,La voie. Pour l’avenir de l’humanité, Paris, Arthème Fayard/Pluriel, 2012, p. 32.
9