//img.uscri.be/pth/522a9b204bf1a20de4ce6c1251958e0f9018df6f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le "refus de relation", un problème pour notre société

De
182 pages
Après avoir étudié dans deux ouvrages précédents la population des harkis et des jeunes des cités, puis la prévention spécialisée, l'auteur s'intéresse aux modes de régulation sociale conduisant des dispositifs comme l'école, la politique de la ville et le travail social à fabriquer des "tu peux pas", c'est à dire une population en situation de dépendance sociale. Or, ces dispositifs pourraient promouvoir des "tu peux", autrement dit de l'autonomie et de la force sociale.
Voir plus Voir moins
Tahar BOUHOUIA
LE « REFUS DE RELATION », UN PROBLÈME POUR NOTRE SOCIÉTÉ
Les contradictions des organisations à visée émancipatrice
Préface de Michel Roux
Éducateurs et Préventions
Le « refus de relation », un problème pour notre société
Éducateurs et Préventions Collection dirigée par Pascal LE REST Les éducateurs travaillent dans l'ombre et contribuent dans le quotidien à la résolution de situations complexes, souvent dramatiques et douloureuses. Ils interviennent dans des internats pour enfants, pour adolescents et pour adultes, dans des institutions pour déficients visuels ou auditifs, en direction des personnes handicapées physiquement ou mentalement. Dans la rue, ils travaillent, sans mandat et dans le respect de l'anonymat, à restaurer des liens affectifs, sociaux, psychologiques. Ils sont missionnés par la justice pour accompagner des enfants en difficultés ou sont présents en milieu carcéral pour aider les détenus à la réinsertion sociale et professionnelle. Tous, avec courage et détermination, luttent à l'aide d'outils spécifiques, de méthodes et de pratiques de terrain élaborées pour améliorer les conditions de vie des usagers et de leurs familles et prévenir des risques de récidive, d'inadaptation, de désaffiliation, de rupture scolaire ou familiale. La collection veut donner la parole aux éducateurs pour mettre en lumière leur finesse d'intervention, les lignes de force qui sous-tendent l'étayage des préventions et transmettre la mémoire des pratiques. Dernières parutions Christine MAUREY,Chroniques d’une assistante sociale en milieu médico-social. « Cette nuit que je n’dormais pas »,2016. Tahar BOUHOUIA,La contre-productivité des institutions socio-éducatives. De l’émancipation à l’assignation,2015. Edwing DE BOEVÉ, Philippon TOUSSAINT,La place de l'action collective dans le travail social de rue,2013.Tahar BOUHOUIA,Assignation collective et socialisation d'attente. Le cas des harkis et des jeunes de cités, 2013.Bernard SOLET,De la philosophie en éducation spécialisée. Propos philosophique sur le Sujet, 2012. Odile BOUDJELLOUL,Quand soudain votre enfant se fait énigme, 2010. Patrick MACQUAIRE,Le Quartier Picassiette. Un essai de transformation sociale à Chartres, 2009. Pascal LE REST,L'Errance des jeunes adultes. Causes, effets, perspectives, 2006. Christine DORME,Questions de distance dans la relation éducative, 2005.
Tahar Bouhouia Le « refus de relation », un problème pour notre société
Les contradictions des organisations à visée émancipatrice
Préface de Michel Roux
Du même auteur, aux éditions L’Harmattan Préface du livre de Roberta Rubino,Outils de recherche, Etude du projet Coton bio-équitable du Mali, L’Harmattan, coll. « Ethnographiques », Paris, 2016. La contre-productivité des institutions socio-éducatives, L’Harmattan, coll. « Educateurs et préventions », Paris, 2015. Recension des ouvrages de Pascal Le Rest, La trilogie du jeu de vivre, coll. « Ethnographiques », Paris, L’Harmattan, 2014, cedrea.net. Assignation collective et socialisation d’attente, L’Harmattan, coll. « Educateurs et préventions », Paris, 2013.Co-écrit avec Hugues Bazin, « Écriture de soi et Travail social », inLes cahiers pédagogiques, n°518, janvier 2015. « Perméabilité sociale et mutualisation des possibles, dans le domaine de l’action sociale, entre réseau endogène et réseau exogène », inRevue Spécificités, La revue des terrains Sensibles, n°3, février 2011. « De la transformation du sujet aux démarches interdisciplinaires », inville école intégrationDiversité : , n° 158, septembre 2009. « La cité facteur de relégation ou de recomposition sociale ? » inEsprit d’Avant, avril 2008 (http://www.espritdavant.com). « Quand l’école organise un ordre des choses », inRevue Empann°63, septembre 2006, p. 142-152. © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-11480-4 EAN : 9782343114804
Mes remerciements vont à tous ces passeurs qui ont accompagné mon parcours d’écriture et de recherche, notamment, mon épouse Ghislaine, ma sœur Amida, Ghislaine de Sury, Olivier Thouvenot, Michel Liu, Michel Roux, Josée Sert, Gilles Guitton, Françoise Crézé, Michel Séguier, Marc Riedel, Norbert Alter, Philippe Missotte, Martine Fourcaut, Anouk Martaud-Robert. Ils ont participé à ce livre.
Je pense aussi à mes frères de cœur et à tous ceux qui, comme eux, n’ont pas trouvé la porte de l’émancipation. Mon objectif est de contribuer par ce travail de recherche à rendre les portes plus visibles et leur accès plus évident.
« … Il ne peut y avoir de conscientisation en dehors de la relation dialectique homme/monde et nous ne pouvons ni la réaliser, ni la comprendre, si nous nous laissons aller à des illusions idéalistes. Ainsi lorsque nous mettons l’accent sur la nécessité d’une conscientisation, nous ne considérons pas celle-ci comme une solution magique, miraculeuse, qui serait capable d’humaniser les hommes tout en laissant intacte le monde où on leur interdit d’exister (…). L’humanisation des hommes qui est aussi leur libération permanente, ne s’opère pas exclusivement à l’intérieur de leur conscience, mais dans l’histoire, qu’ils doivent constamment faire et refaire. » Paulo Freire (Conférence de Genève, mars 1971)