//img.uscri.be/pth/bda23d40c9cd86197eef29237a30da61d0f2c89d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,13 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le vol des martinets

De
120 pages
Gilles Sala connaît « l'enfermement », conséquence d'une hémorragie cérébrale à la naissance, il veut faire comprendre que malgré un lourd handicap, il est possible d'avoir une vie très enrichissante. Dans ce volume, Gilles raconte son quotidien, ses rêves, ses joies, ses peines. Il nous fait part de son vécu, avec ses difficultés de communication sans la parole, de ses expériences, de ses engagements. Il nous parle d'espérance et de sa volonté toujours intacte de ne jamais se laisser abattre.
Voir plus Voir moins

Gilles Sala
Le vol des martinets
Ma vie, mes envies d’infrme moteur cérébral de 50 ans
eEn ce début de xxi siècle, nul ne peut plus ignorer le handicap. Le vol des martinets
Ce n’est rien de ne pas pouvoir marcher, de ne pouvoir pratiquement
rien faire de ses membres, de son corps… Ma vie, mes envies
Mais ne pas pouvoir parler…
Je ne peux ni marcher, ni faire les gestes les plus simples, ni parler ! d’infrme moteur cérébral de 50 ansMais comment faire comprendre à tous ceux qui vous entourent que
vous êtes un des leurs avec les mêmes besoins et les mêmes sentiments ?
Alors sur mon ordinateur adapté, lettre après lettre,
mot après mot, phrase après phrase, avec patience,
j’ai écrit ce livre afn de communiquer et tenter de faire percevoir
d’une autre façon la vie trop méconnue des handicapés.
G. S.
Le témoignage de Gilles Sala est essentiel car, s’il connaît
« l’enfermement », conséquence d’une hémorragie cérébrale à la naissance,
il veut faire comprendre que malgré un lourd handicap, il est possible
d’avoir une vie très enrichissante.
Dans son premier livre, Ma main a la parole, il racontait son parcours
jusqu’à sa majorité et la prise de conscience « qu’il ne serait jamais comme
les autres » mais bien « quelqu’un ».
Dans ce second volume, Gilles raconte son quotidien, ses rêves, ses
joies, ses peines. Il nous fait part de son vécu, avec ses diffcultés de
communication sans la parole, de ses expériences, de ses engagements.
Il nous parle d’espérance et de sa volonté toujours intacte de ne jamais se
laisser abattre.
Il nous donne là une très belle leçon de vie, d’espoir et d’amitié.
Né le 18 juillet 1962, Gilles Sala vit toujours en institution spécialisée pour
personnes handicapées physiques. Il est l’auteur de Ma main à la parole
(L’Harmattan, 1992).
ISBN : 978-2-336-00622-2
13,50 e
Gilles Sala
Le vol des martinets






































Le vol des martinets






















































Gilles SALA



Le vol des martinets

Ma vie, mes envies d’infirme moteur cérébral de 50 ans
















Du même auteur

Ma main a la parole, L’Harmattan 1992




















© L'Harmattan, 2012
5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-336-00622-2
EAN : 9782336006222


Remerciements

Merci à Béatrice pour son accompagnement et son aide précieuse
apportée à la correction et à la mise en forme de ce livre.



























L'homme bon ne regarde pas les particularités physiques
mais sait discerner ces qualités profondes
qui rendent les gens humains, et donc frères.

Martin Luther King



























Préface

† Jean-Pierre cardinal RICARD
Archevêque de Bordeaux




C’est dans le cadre d’un pèlerinage à Lourdes que j’ai
fait la connaissance de Gilles. Je le pensais muré dans son
handicap, ne pouvant communiquer que par l’éclat de ses
yeux. Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir qu’il
pouvait s’exprimer par ordinateur interposé. Et voici qu’il
fait paraître son deuxième livre !
En lisant Gilles, nous découvrons son monde intérieur,
ce qui fait sa vie quotidienne, ses amis, sa famille, mais
aussi ses séjours de vacances, ses sorties (au théâtre, au
cinéma) si importantes pour lui.
Ce qui frappe, c’est son extraordinaire amour de la vie.
On le sent avide de goûter la nature, de découvrir des
villes comme Paris ou Rome, mais surtout d’entrer en
relation avec les autres. Il a la passion de la rencontre. Les
marques de sympathie, les moments d’amitié, les temps de
partage avec des personnes proches illuminent sa vie. S’il

11