Les bars populaires de Libreville

-

Livres
164 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dans des métropoles africaines contemporaines où les espaces de liberté sont confisqués ou inexistants, quoi de mieux que de se réfugier dans les derniers lieux de sociabilité que les villes offrent à leurs populations ? Par ses nouvelles fonctions, le bar devient l'enjeu de nouvelles identités urbaines. Ils offrent aux citadins le seul endroit où ils peuvent se rencontrer, échanger et même évacuer leurs frustrations. Par ce facteur de rassemblement, ils deviennent le centre névralgique de la vie de la ville populaire et son baromètre.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2017
Nombre de visites sur la page 15
EAN13 9782140042454
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
sont confisqués ou inexistants, quoi de mieux que de se réfugier dans les derniers lieux de sociabilité que les villes offrent à leurs populations ? Par ses nouvelles fonctions, le bar devient l’enjeu de nouvelles identités urbaines. Il vient aussi combler le déficit relationnel qui caractérise les sociétés africaines contemporaines de plus en plus individualisantes. Pour les classes populaires, le bar est une deuxième maison. Contrairement à la première maison dominée par les obligations conjugales, le bar « offre de la liberté… au bout du goulot ». Aussi critiquables qu’ils soient, cela du fait de leur capacité à inciter à l’alcoolisation, les bars offrent aux citadins le seul endroit où ils peuvent se rencontrer, échanger et même évacuer leurs frustrations et exprimer leur citoyenneté. Par ce facteur de rassemblement, ils deviennent le centre névralgique de la vie de la ville populaire et son baromètre. Ils permettent aux jeunes, chômeurs, employés et travailleurs de se rencontrer et de créer des « fraternités dynamiques » mélangeant les « imaginaires villageois » et le « concret de la situation urbaine ».
Centre national de la recherche scientifique et technologique
contributions scientifiques sur la sociologie des sociétés africaines
En couverture : infographie et crayons, © Jean Prosper Ekore, 2015.
Etudes africaines
Série Sociologie
Jean-Émery É-É
Les bars populaires de Libreville
Des construits de sociabilités
Les bars populaires de Libreville
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc. Dernières parutions Guy MVELLE et Laurent ZANG (Dir.),L’Union africaine quinze ans après, Tome 2, 2017. Guy MVELLE et Laurent ZANG (Dir.),L’Union africaine quinze ans après, Tome 1, 2017. Joachim Emmanuel GOMA-THETHET, Marcel IPARI, Raymond Timothée MACKITHA,Introduction à l’histoire et aux civilisations des peuples de la Lékoumou (Congo), 2017. Alhousseini MOULOUL,L’intégration économique et juridique en Afrique, 2017. Martial JEUGUE DOUNGUE,La garantie des droits fondamentaux au Cameroun, 2017. Mamadou Billo BARRY,Gouvernance et coopération internationale en éducation, Le cas de la Guinée, 2017. Christine THÉODORE,Objets d’initiation.Rencontre avec un chasseur dozo. Échanges d’objets d’initiation et modifications des interactions, 2017. Pierre GIGUÈRE,L’accès à l’habitat dans l’Afrique des villes. Un toit pour l’Afrique, 2017. Daniel MULENDA LOMENA EMAMBA,La gestion de l’intégration des entreprises par la préservation des écosystèmes naturels, 2017. Christelle BELPORO,responsabilité des entreprises La multina-tionales pour les violations des droits de l’homme en Afrique, 2017. Jean-François NGANDU KAMUNGA,Les baluba d’hier et d’aujourd’hui, permanences, ruptures, transformations et extinctions des traditions africaines, 2017.
Jean-Émery ÉTOUGHÉ-ÉFÉ
Les bars populaires de Libreville
Des construits de sociabilités
Du même auteur
La restauration informelle en Afrique subsaharienne. Sociologie d'une dépendance,L’Harmattan, 2010. Acteurs et espaces de travail en Afrique contemporaine.De la rue... au bureau, L’Harmattan, 2011. Pasteur Félix Efé. Socio-histoire d’un pionnier de l’Eglise protestante du Gabon, Les Impliqués, 2017.
© L’Harmattan, 2017
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12257-1 EAN : 9782343122571
Boire, c’est parler la même langue. Jean-Pierre Castelain
À mon épouse, À ma fille, À ma famille, À mes parentés, réelles et électives, À mes collègues.