Les Fées dans les contes populaires

-

Livres
186 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les Fées dans les contes populaires - Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C'est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu'aux années 1950. Il a aujourd'hui presque disparu. Fort heureusement, depuis le XIXe siècle, quelques érudits passionnés de notre folklore ont pris soin de transcrire ces contes à l'écrit, ce qui leur a permis de venir jusqu'à nous malgré le profond bouleversement de nos sociétés rurales, qui a rompu la transmission séculaire de ces contes par le bouche-à-oreille. Quelques familles ont su faire subsister cette tradition jusqu'à la fin du XXe siècle malgré la disparition des veillées. D'infatigables collecteurs ont poursuivi jusqu'à nos jours l'œuvre de leurs prédécesseurs du XIXe siècle.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 26 juin 2014
Nombre de visites sur la page 89
EAN13 9782365729505
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0060 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les Fées dans les contes populaires Roger Maudhuy
À Krystal Camprubi, qui sans aucun doute est fée. Mais il ne faut pas le répéter...
Tant qu’il y aura des bois, des prés, des montagnes, des lacs et des rivières, tant que les blanches vapeurs s’élèveront au-dessus des ruisseaux, il y aura des nymphes, des dryades, il y aura des fées. Elles sont la beauté du monde : c’est pourquoi elles ne périront jamais. Anatole France
Préface
Je ne suis pas folkloriste. Je ne crois pas aux fées. Mais le Lorrain que je suis devenu est originaire du pays yvoisien, dans les Ardennes. Et l’historien que je suis n’est pas sans savoir que nos ancêtres croyaient en l’existence des fées. À Carignan, on parle encore aujourd’hui de « la Bonne Dame », qui protège la ville des malheurs, et qui par bien des aspects ressemble à une fée. Quant à l’Histoire de France, on ne peut l’étudier sans rencontrer des fées. Roger Maudhuy nous livre ainsi des extraits du procès de Jeanne d’Arc : il ne fait guère de doutes que les juges qui envoyèrent la Pucelle au bûcher croyaient aux fées. Et s’ils faisaient semblant d’y croire, disons que c’était une opinion bien pratique pour faire de Jeanne une sorcière. Les pièces du procès en réhabilitation montrent en tout cas que le petit peuple du pays de Jeanne croyait aux fées. Roger Maudhuy a rassemblé ici une quarantaine de contes et de légendes de fées. Ils nous emmènent partout en France, car s’il y eut des fées sur les landes brumeuses de la Bretagne ou dans les sombres forêts des Ardennes, il y en eut aussi sous le soleil du Languedoc ou de la Corse. Aux collectes de ses prédécesseurs il joint le résultat de ses propres enquêtes. Roger Maudhuy a le talent rare de faire parler les gens, puis de coucher sur le papier des récits qui sans lui seraient irrémédiablement perdus. Voilà donc un livre précieux, mariage de textes dénichés avec un flair qui fait de Maudhuy le Maigret du folklore et de récits cueillis auprès des derniers témoins d’une tradition orale qui s’étiole. J’ai pris bien du plaisir à lire le tapuscrit. J’ai appris bien des choses. Il me resteà souhaiter aux lecteurs une bonne et passionnante lecture. Ils ne seront pas déçus. Pr Stéphane Gaber Membre titulaire et ancien président de l’Académie de Stanislas
Avertissement
Dans le folklore des terres de France, ils sont trois à tenir solidement le podium, trois que l’on retrouve partout : le Diable, solide premier ; le loup, pauvre victime de la crédulité et aujourd’hui des lobbys ; et la fée, esprit des bois, des champs et des eaux. Je gage qu’il n’y a pas un canton rural, en France, qui n’ait un lieudit lié aux fées ; partout elles ont laissé grottes, cavernes, caves, cabanes, maisons, châteaux, bois, jardins, courtils, rochers, pierres, tables, fours… On vous dira qu’elles n’existent pas ? Qu’elles n’ont jamais existé ? Voyons, voyons… Voici un livre qui vous dira leurs aventures, quels humains furent leurs époux, où elles vécurent, ce qu’elles bâtirent, et qui même vous dévoilera le nom de quelques-unes de ces fées qui partagèrent le quotidien de nos ancêtres. Si, après cela, vous ne croyez toujours pas aux fées, j’ouvrirai pour vous les pièces d’un des plus grands procès de l’Histoire de France : celui de Jeanne d’Arc. Et vous verrez que l’enfance de la patronne de la France fut bercée par les fées…