Lettre de politique nationale, de décentralisation et de développement local 15 juin 2011

Livres
188 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La LPN-DDL représente le cadre conceptuel, juridique et institutionnel de la politique de l'Etat dans les domaines précis de la décentralisation et de la déconcentration. Elle se place au coeur de la réforme de l'Etat. Sa mise en oeuvre permettra de créer, autour des collectivités locales, des pôles de développement économique dynamiques et structurés, et de diffuser plus efficacement le développement local à l'intérieur du pays.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 décembre 2014
Nombre de lectures 98
EAN13 9782336363653
Langue Français
Signaler un problème
,
Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation
Lettre de politique nationale, de décentralisation et de développement local 15 juin 2011 suivie de Plan d’action pour la mise en œuvre de la lettre de politique nationale, de décentralisation et de développement local 15 juin 2010
Préface d’Alhassane Condé
Lettre de politique nationale, de décentralisation et de développement local 15 juin 2011 suivie de Plan d’action pour la mise en œuvre de la lettre de politique nationale, de décentralisation et de développement local 15 juin 2010
MINISTÈRE DE L’ADMINISTRATION DUTERRITOIREET DE LADÉCENTRALISATIONLettre de politique nationale, de décentralisation et de développement local 15 juin 2011 suivie de Plan d’action pour la mise en œuvre de la lettre de politique nationale, de décentralisation et de développement local 15 juin 2010
Préface d’Alhassane Condé
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03366-2EAN : 9782343033662
Préface
La décentralisation est avant tout un moyen, une voie incontournable, pour atteindre des objectifs de développement dont la finalité reste l’amélioration du niveau de services de proximité aux populations. Ainsi, en consacrant la décentralisation dans la Constitution, la Guinée a privilégié l’option d’un contrat social qui vise à établir un meilleur équilibre des responsabilités entre les acteurs de divers domaines de la vie politique et socio-économique pour créer de nouvelles dynamiques assurant la participation et la valorisation des populations à la base. Il faut rappeler que la communalisation intégrale de la Guinée depuis le début des années 1990, traduit l’engagement du Gouvernement d’édifier un Etat stratège, organisateur du dialogue social et porteur d’une culture responsable de construction de la nation, conformément aux nouvelles exigences de la citoyenneté participative. Fort de cette perspective, le Gouvernement envisage mettre en œuvre des politiques et programmes adaptés pour faire des Collectivités locales à la fois des espaces d’expression de la démocratie locale et de la promo-tion d’économies porteuses de richesses et d’emplois. L’approbation par Décret N°042/PRG/SGG du 28 Mars 2012 de la LPN-DDL s’inscrit dans cette vision qui promeut un système de gou-vernance efficace et partagé, caractérisé par la responsabilisation citoyenne, la transparence et la participation des populations à la gestion des affaires publiques locales. Sa structure de veille, dénommée Commission Intertrimestrielle de Pilotage (CIP), a été créée par Arrêté N°784/PM/CAB du 09 avril 2013. La LPN-DDL est le résultat d’un long travail participatif sur l’ensemble du pays, associant tous les acteurs de la décentralisation pour définir une orientation politique forte dans ce domaine en s’appuyant sur les acquis et les contraintes à lever. Aujourd’hui, elle fait l’objet d’un consensus fort et soude les acteurs de la décentralisation, les partenaires techniques et financiers du gouvernement guinéen pour la mise en œuvre de son plan d’action qui est dynamique et glissant dans son opérationnali-
sation et sa période d’exécution. C’est un véritable instrument stratégique fondamental d’orientation et de cadrage. Ce document représente le cadre conceptuel, juridique et institutionnel de la politique de l’Etat dans les domaines précis de la décentralisation et de la déconcentration. Elle se place au cœur de la réforme de l’Etat. Elle est aussi un instrument de gouvernance qui répond au besoin d’harmonisation, d’articulation et de clarification des stratégies et de l’enjeu de la démocratisation, surtout, de la démocratie locale à travers les élections, la responsabilisation des populations et la bonne gou-vernance locale. La mise en œuvre de la LPN-DDL, on l’a dit, nouvelle vision de poli-tique en matière de décentralisation et de développement local, permettra de créer, autour des collectivités locales, des pôles de développement économique dynamiques et structurés, et de diffuser plus efficacement le développement local à l’intérieur du pays. La réalisation d’une telle œuvre m’autorise à remercier Son Excel-lence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat et le Prem-ier Ministre, Chef du Gouvernement, qui ont compris l’enjeu de cette réforme fondamentale que constitue la décentralisation, mais aussi tous les partenaires qui ne ménagent aucun effort pour appuyer le Gouverne-ment dans la lutte contre la pauvreté. Je tiens aussi à remercier les représentants des élus qui se sont engagés avec détermination auprès du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, pour la bonne conduite de ce processus. Décentraliser les politiques publiques, c’est donner plus de responsabilités à la base, c’est donner aux popula-tions et aux acteurs locaux des instruments et des ressources pour mener au quotidien cette lutte contre la pauvreté et pour améliorer le niveau de services publics délivrés aux populations. C’est vers cet objectif global que l’Etat, les collectivités et la société civile doivent converger. Alhassane CONDÉ Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation
8
I. Lettre de politique nationale,de décentralisation et de développement local 15 juin 2011