Propositions pour la Côte d
89 pages
Français

Propositions pour la Côte d'Ivoire sociale

-

89 pages
Français

Description

L'année 2020 est probablement une année de renouvellement d'une importante partie de la classe politique en Côte d'Ivoire. Le mouvement citoyen « La Côte d'Ivoire sociale » a été créé pour contribuer à la dynamisation et à l'enrichissement du débat politique, à favoriser la mise en place de projets structurés et à contribuer à hisser les idées à la première place dans les critères de choix des Ivoiriens pour la désignation démocratique de leurs dirigeants politiques. L'auteur milite pour une Côte d'Ivoire résolument engagée sur la voie de recherche des solutions adaptées aux difficultés sociales des populations.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 avril 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140147982
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Donatien Robé
Propositions pour la Côte d’Ivoire sociale
Les impliqués É d i t e u r
Propositions pour la Côte d’Ivoire sociale
Les Impliqués Éditeur Structure éditoriale récente fondée par L’Harmattan, Les Impliqués Éditeur a pour ambition de proposer au public des ouvrages de tous horizons, essentiellement dans les domaines des sciences humaines et de la création littéraire.
Déjà parus
Maire (Évelyne),Vous avez dit « Méthodes Naturelles ? »,2020. Biehler (Jean-Philippe),Du football, en diverses foothèses...,2020. Mutshipay (François),Parcours d’une vie,2020 Gallot (Didier),Les grands assassinats judiciaires. De Fouquet à Fillon, 2020. Loko (Raymond),L’héritage de Meya, roman, 2020. Lacy (Bertrand),L’obsolescence des sentiments, théâtre,2020. Bonnier (Jean),À la rencontre des forêts méditerranéennes, Quarante années de témoignage, 2020. Loko (Raymond),Une folle dans la cour du roi, roman, 2020. Cuguen (Fabrice),Petits pas entre ciel et terre, 2019. Piot (Alain),Je vous ai écrit, essai, 2019.
Ces dix derniers titres de ce secteur sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site : www.lesimpliques.fr
Donatien Robé Propositions pour la Côte d’Ivoire sociale
DU MÊME AUTEUR : – Financement de la santé en Afrique : le choix de l’assurance maladie obligatoire,Éditions du Panthéon, Paris.– Le forfait sanitaire unique au secours de la couverture maladie universelle en Côte d’Ivoire, Éditions L'Harmattan, Paris. © Les impliqués Éditeur, 202021 bis, rue des écoles 75005 Pariswww.lesimpliques.fr contact@lesimpliques.fr ISBN : 978-2-343-19669-5 EAN : 9782343196695
INTRODUCTION
La Côte d’Ivoire sociale, nous la voulons. Nous l’appelons de nos vœux, nous y travaillons. Car nous avons l’intime conviction qu’un pays qui ne dispose pas d’une politique sociale de base ne peut être durablement prospère. De plus, nous avons la nette conviction qu’un pays où la politique sociale de base est associée à une politique économique libérale raisonnable connaît la réussite. Notre mouvement citoyenLa Côte d’Ivoire socialefait la promotion d’une Côte d’Ivoire plus qui sociale revendique sa place dans la grande famille de gauche. Une gauche ouverte au libéralisme économique. De prime abord, la politique sociale que nous prônons en Côte d’Ivoire se veut institutionnelle, c’est-à-dire reconnue dans la loi fondamentale comme droit pour les populations, ayant une place essentielle dans le fonctionnement de nos institutions, de sorte qu’elle soit solidement ancrée dans la gouvernance de la Côte d’Ivoire. Ensuite, la politique sociale que nous souhaitons de nos vœux se veut contributive, c’est-à-dire que chaque Ivoirien ou résident, de par son travail, ses activités économiques et sa consommation, doit directement contribuer à son financement. Elle pourrait être non contributive pour les indigents, c’est-à-dire les Ivoiriens connaissant une précarité économique avérée, mais aura pour objectif de
les accompagner en vue de favoriser leur insertion sociale et économique. Enfin, la politique sociale institutionnelle que nous prônons pour la Côte d’Ivoire, qu’elle soit contributive ou non, peut être de courte ou longue durée. Globalement, notre vision est que les grandes politiques publiques, portant sur la santé, l’emploi, l’école, le logement et la fiscalité, bénéficient d’un traitement social. Pour nous, tout gouvernement, par le biais de la politique budgétaire, doit scrupuleusement y veiller d’autant plus que la politique sociale est un puissant et efficace instrument de création de richesse, mais également, un remarquable levier de redistribution de cette richesse nationale. Au demeurant, il faut savoir que notre combat pour La Côte d’Ivoire sociale est motivé par notre absolue conviction qu’aucun pays ne peut être prospère s’il ne bâtit pas une politique sociale de base pour soutenir sa politique économique. Les exemples sont légion : e L’Allemagne : au XIX siècle, en pleine industrialisation, ce pays a inventé, plus précisément en 1883 sous le chancelier Otto von Bismarck, ce qu’il est désormais convenu d’appeler le système bismarckien. Ce système social dans la santé, les retraites et allocations familiales, conçu pour les travailleurs et financé essentiellement par des cotisations sociales, a permis à l’Allemagne de soutenir sa politique d’industrialisation. Les États-Unis : après le krach boursier de 1929, le président Franklin Delano Roosevelt a institué une vaste politique interventionniste appelée « new deal » ou nouvelle donne, en vue d’aider les populations et même des entreprises à sortir de la dépression. Ainsi, la sécurité sociale américaine a été instaurée avec la retraite publique par répartition. Le « new deal » s’est poursuivi avec l’institution en 1965 du MEDICARE (assurance santé pour les plus de 65 ans) et du MEDICAID (assurance
8