Québec insolite - Sorcières et wiccans
192 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Québec insolite - Sorcières et wiccans

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
192 pages
Français

Description

On les disait laides et dangereuses, complices du diable et des forces obscures, jetant à tout venant des sortilèges maléfiques. Pourtant, les sorcières d'aujourd'hui semblent bien avoir troqué la bave de crapaud pour les pétales de rose, les pattes de poulet pour les cristaux. Elles parlent d'énergie cosmique et de wicca, cette spiritualité positive contemporaine qui invoque dieux et déesses et prône le culte de la nature.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 novembre 2014
Nombre de lectures 11
EAN13 9782894359525
Langue Français
Poids de l'ouvrage 15 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0025€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

s oRciÈRes
et Wiccans
DanielleGoyette
soRciÈRes etWiccans
DanielleGoyette
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Gouvernement du Québec – Programme de crédit Goyette, Danielle, 1957 d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC  Sorc ères et wic ans La publicationdecet ouvrage a été réalisée grâce au soutien financier  (Québec insolite) du Conseil des Arts du Canada et de la SODEC. De plus, les Éditions Michel Quintin reconnaissent l’aide financière du gouvernement du  Compre d des réf. bibliogr. Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour leurs ISBN 9782894354285 activités d’édition.  1. Sorcières  Québec (Province). 2. Wiccans  Québec (Province) Tous droits de traduction et d'adaptation réservés pour tous les pays.I. Ti re. Toute reproduction d'un extrait quelconque de ce livre, par procédé mécanique ou électronique, y compris la microreproduction, est stric BF1584.C3G69 2009 133.4'309714 C20099414694 tement interdite sans l'autorisation écrite de l'éditeur. Édition :Johanne Ménard ISBN 9782894354285 (Version imprimée) Révision linguistique :Paul Lafrance ISBN 9782894359525 (PDF) Conception graphique :Céline orget Mise en page :Sandy Lampron Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Québec, 2009  Bibliothèque nationale du Canada, 2009 ©GoCuovpeyrrnieghmte2nt00d9uQuébec – Programme de crédit Éd’diimtipoôntspMoiucrhlelédQituiiontidne livres – Gestion SODEC 4Le7s70É,driutieoFnosstMerichel Quintin bénéficient du soutien financier de la SWOatDerEloCoe(tQduuébegco)uvernement du Canada par l’entremise du Pro gCranmadmaeJd0Eai2deNa0u développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) Tpoélu.r:l4e5u0rs5a3c9ti3vi7t7és4d’édition. Téléc.: 4505394905 ous droits de traduction et d'adaptation réservés pour tous les pays. editionsmichelquintin.ca Toute reproductio d'un extrait quelconque de ce livre, par procédé mécanique ou électronique, y compris la microreproduction, est stric tement interdite sans l'autorisation écrite de l'éditeur.
ISBN 9782894354285 Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Québec, 2009  Bibliothèque nationale du Canada, 2009 © Copyright 2009 Éditions Michel Quintin C.P. 340 Waterloo (Québec) Canada J0E 2N0 Tél.: 450 5393774 Téléc.: 450 5394905 www.editionsmichelquintin.ca 09GA1 Imprimé au Canada
À Diane et Micheline, mes deux sorcières à la magie douce
« Les influences qu’on n’arrive pas à discerner sont les plus puissantes. » Gustav Meyrink
« L’âme humaine renferme la capacité de transformer les choses et les êtres, d’agir à distance, tout lui obéit dès lors qu’elle possède l’énergie nécessaire. » Cornelius Agrippa
« L’univers est plein de choses magiques qui attendent patiemment que nous soyons assez intelligents pour les percevoir. » Eden Philpotts
Avertissement
Tout rituel ou exercice proposé dans ce livre doit être pratiqué avec discernement et prudence. L’auteure se dégage de tout pro blème encouru à la suite de ces pratiques par le lecteur et n’offre ces suggestions qu’à titre de complément d’information.
Seuls les noms de sorcières, de wiccans et les prénoms des témoins figurent dans ce livre afin de protéger l’anonymat.
La définition des mots accompagnés d’un astérisque (*) à leur pre mière occurrence se trouve dans le lexique à la fin de l’ouvrage.
TABLE DES MATIÈRES
Introduction –98
Phérénikka – 276
Amadriel – 389
Faëria – 554
Gaïo – 698
Isis – 823
Freya – 954
Surya Rigpa – 1076
Merlin – 1276
Sarrasvattii11410
Allysson11501
François – 1623
Conclusion – 1776
Annexe : Esbats et sabbats – 180
Lexique – 183
Remerciements – 185
Crédits photo – 186
Bibliographie – 187
Notes – 190
INTRODUCTION
La lune lui avait donné rendezvous en cette nuit de Beltane. Elle brillait, tout làhaut, pleine et claire, dans le ciel. Une grande dame blanche. Elle lui caressait le visage d’un doux voile lumineux. Les flammes des chandelles rouges vacillaient au souffle léger de la brise nocturne. Myrrha était fébrile et heureuse, enveloppée de sa longue cape de velours noir. C’était le soir de son initiation. La haute prêtresse s’avança. Elle tenait un bâton de sauge allumé dans une main et, dans l’autre, une sombre plume de corbeau. La dame s’approcha des participants au rituel et les enveloppa tous un à un de fumée pour les purifier. L’officiante traça ensuite le cercle magique dans le sens des aiguilles d’une montre en le découpant dans l’air, du bout de son athamé. Elle appela les gardiens. Elle convia les quatre éléments. Puis invoqua finalement la Grande Déesse. La haute prêtresse invita ensuite la jeune femme émue à entrer enfin dans le cercle pour la première fois. Elle créa doucement autour d’elle ce filtre de sauge qui la purifia d’hier et lui ouvrit les portes de demain. Myrrha ferma les yeux et sentit soudain la grâce jaillir en elle.
Le silence se para de mélodieux chants de pouvoir. Une larme coula sur sa joue, rosie par le bonheur. La lune s’y réfléchit. Perséphone, sa déesse patronne, monta en elle, comme une fontaine de lumière. Myrrha leva les yeux au ciel. Il y avait autant d’étoiles en elle que làhaut. Elle vibrait, elle ressentait, elle était la vie. Le temps glissa entre ses doigts comme une étoile filante, pourtant elle savait qu’elle se souviendrait de chaque seconde de cet instant magique, et cela, à jamais. Quand l’aube se pointa, Myrrha sut qu’elle ne serait plus jamais la même. Elle était désormais une sorcière.
Sorcières d’hier à aujourd’hui On les disait vieilles, laides, puissantes et dangereuses. On les disait complices du diable et des forces obscures, copu lant avec des bêtes, manigançant avec des dieux vicieux, jetant à tout venant des sortilèges maléfiques. L’image archétypale de la sorcière qui a traversé les siècles souf fre encore des vestiges de ce passé trouble. Même qu’on y croit toujours aujourd’hui. Dans l’imaginaire collectif, la vilaine sorcière semble avoir en core un long nez plein de verrues, et s’activer les soirs de pleine lune à concocter des mauvais sorts à base de bave de crapaud et de pattes de poulet. De telles sorcières ontelles existé? D’où nous vient ce concept plutôt déformé? L’Église
10