Réclamations de Femmes
236 pages
Français

Réclamations de Femmes

-

236 pages
Français

Description

On ne peut rester indifférente à la lecture de ces écrits de femmes qui ne semblent pas avoir deux cents ans d'âge.
Dans un de ses discours, Etta Palm dira : Ne soyez pas justes à moitié, Messieurs : vous avez voulu, et bientôt les murs de ces orgueilleuses forteresses, qui faisoient l'humiliation et l'opprobre des François, se sont écroulés avec fracas : détruisez de même ces remparts des préjugés, plus dangereux peut-être, parce qu'ils sont plus nuisibles au bonheur général.[…] et cependant partout, les loix sont en faveur des hommes, aux dépens des femmes, parce que partout le pouvoir est en vos mains.
Actrices de la Révolution française, mais simple figurantes dans la société.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 juillet 2019
Nombre de lectures 1
EAN13 9782140126949
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Des femmes
dans l’histoireRÉCLAMATIONS DE FEMMES
n ne peut rester indiférente à la lecture de ces écrits
de femmes. Leurs paroles ne semblent pas avoir deux Ocents ans d’âge.
Dans un de ses discours sur l’injustice des lois en faveur des
hommes, Etta Palm dira : Ne soyez pas justes à moitié, Messieurs : RÉCLAMATIONS vous avez voulu, et bientôt les murs de ces orgueilleuses
forteresses, qui faisoient l’humiliation et l’opprobre des François, DE FEMMESse sont écroulés avec fracas : détruisez de même ces remparts
des préjugés, plus dangereux peut-être, parce qu’ils sont plus
nuisibles au bonheur général. La justice doit être la première 1789
Nouvelle éditionvertu des hommes libres, et la justice demande que les loix soient
communes à tous les êtres, comme l’air et le soleil ; et cependant
partout, les loix sont en faveur des hommes, aux dépens des
femmes, parce que partout le pouvoir est en vos mains. Quoi !
des hommes libres, un peuple éclairé consacreroient-ils, dans
un siècle de lumière et de philosophie, ce qui a été l’abus de la
force dans un siècle d’ignorance ?
Actrices essentielles de la Révolution française, elles restent
cantonnées à un rôle de fgurantes dans la société.
INDIGO
ISBN : 978-2-35260-148-7 &INDIGO
23,50 € Côté Femmes
RÉCLAMATIONS DE FEMMESRÉCLAMATIONS DE FEMMES
1789 Des femmes dans l'Histoire
Collection dirigée par Milagros Palma
Créée en 1990, la collection « Des femmes dans l’Histoire » a
pour objectif de mettre en circulation des textes des femmes du
passé, dont la plupart n'ont jamais été réédités et sont conservés
dans des bibliothèques depuis des siècles. Elle permettra aussi de
connaître les auteures du passé et la spécificité de leur
thématique traitée autour du genre à leur époque.
© INDIGO & Côté-femmes éditions
21 bis, rue des Écoles
75005 Paris
Dépôt légal 4e trimestre 1989
ISBN 2-907883-07-0
Deuxième édition, 2019
ISBN : 978-2-35260-148-7
EAN : 9782352601487RÉCLAMATIONS DE FEMMES
1789
Nouvelle édition
INDIGO & Côté-femmes éditions RECLAMATONS DE FlMMES
L'adultère de la femme, c'est-à-dire une foiblesse suvent
unique, emporte encore aujourd'hui la mort civile. La coupable
est rasée, condamnée à la réclusion dans une prison perpétuelle
son douaire est perdu, s dot est acquise au mari.
Celui-ci, au contraire, put impunément s livrer au libr­
tinage, à la crapule, aux yeux même de s femme, dans sa maison;
s'il le veut, il y tient s concubine, il y vit dans un adultère publk
et scandaleux, la femme n'a pas même le droit de s plaindre, la
loi ne lui défère pas l'action d'adultère. Elle ne put être jamais
qu'accusée: et jamais accustrice. Le désordre du mari est sans
consquence ; cepndant ce mri adultère qui ne veut pas qu'on
introduise des héritiers étrangers dans s maison, va en intro­
duire dans celle de sn voisin et de son ami, et si quelqu'un s'en
plaint, on en rit.
Un joueur arrache avec effort à s femme l'écrin de dia­
mans qu'elle tient de ses parens, pour acquitter, dit-il, une dette
d'honneur; et la femme n'en purroit vendre la moindre partie
pur sulager son père dans le bsoin.
Quoi ! le mariage est une soiété légitime, et dans cette
soiété l'un est tout, et l'autre rien!
Ils ne font qu'un, et une moitié de cette unité commande,
l'autre sert! L'une opprime, l'autre est opprimé, et ne put cesser
de l'être! ce contrat est scré ! il est irréfragable, impresriptib le!
La fin du mariage est la proréation des enfans, et il n'y aura pas
d'enfans, ou ils sront adultérins ! Ce mal affreux sra sans
remède! et c' est dans les seuls pays soumis au catholicisme, c'est
en France que subsiste encore cette loi injuste ! Qu'a donc de plus
ridicule la coutume de ces Sauvages barbares qui se mettent au lit
quand leurs femmes accouchent et se font servir par elles ?
Et ces maris durs et féroces veulent encore être aimés pour
eux-mêmes. L'amour, selon eux, est une obligation impsée à la
femme par dessus tant d'autres; il est bien malheureux pour elle
que cet amour sit impossible, car lui seul pourrait lui rendre
supportable une loi si barbare.
On dit encore que Paris est le paradis des femmes : oui,
20

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents