Santé et travail

-

Livres
257 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

En quoi l'économie médicale et la surconsommation, notamment en France, de services médicaux, participent-elles à la gestion du mal-être au travail ? En quoi cette surconsommation participe-t-elle à une régulation des tensions sociales et des rapports salariaux dans l'entreprise moderne ? L'hypothèse ici faite est que ce phénomène est en relation directe avec la montée en puissance des risques psychosociaux et notamment des différentes situations de stress au travail.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2013
Nombre de visites sur la page 20
EAN13 9782336329390
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Quels déIs pour le management ?
dont les objets peuvent être qualiIés de symboliques, de prise en charge,
en puissance de l’économie Inancière et des exigences actionnariales. é
graphie
DuPuIch
rançoise F
SoUs la direCtion de Françoise DuPuIch
Santé et travail
Quels déIs pour le management ?
Quels déIs pour le management ?
Santé et travail Quels défis pour le management ?
Collection Entreprises et Management dirigée par Ludovic François
Déjà paru dans la série « Développement durable » de la même collection : BANQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE De la communication à l'action Marlène Morin – Préface d'Élisabeth Laville COMMENT AMORCER LE MARCHÉ MONDIAL DE L'ÉNERGIE PROPRE ? Nouvelles énergies et climat : un destin lié Mustapha Mokass – Préface de Monique Barbut ENTREPRISES FACE À LA GOUVERNANCE MONDIALE DE LA BIODIVERSITÉ (LES)Élise Rebut INTÉGRATION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE AU MANAGEMENT QUOTIDIEN D'UNE ENTREPRISE (L') Lise Moutamalle INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (L') Une nouvelle gouvernance d'entreprise ? Jérémy Morvan – Préface de Christian Cadiou ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES DANS LA RÉGULATION DE L'ÉCONOMIE MONDIALE (LES) Lys Vitral
REGARDS CROISÉS SUR LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L'ENTREPRISE(RSE) Françoise Dupuich (dir.)
Sous la direction de Françoise Dupuich
Santé et travail Quels défis pour le management ?
AVERTISSEMENT Les opinions exprimées et exposées dans cet ouvrage n’engagent que leur auteur. Elles ne sauraient refléter une prise de position officielle ou officieuse de la collection.
© L'Harmattan, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01690-0 EAN : 9782343016900
SOMMAIRE
Introductionpar Françoise DUPUICH ………………...……...… 7
Chapitre 1 Une nouvelle donnepour le management de la santé
1 –L’économie médicale et la gestion postfordienne du stress et du mal-être au travail.par Marc MORIN …………………….…………..……………… 13 2 –Pénibilité au travail. Commentfaire d’une obligation réglementaire une opportunité deprévention de la santé et un levier de management ? par Julie VIDAL ….………………………………………………. 55 3 –Le rôle du management des ressources humaines dans l’amélioration de laqualité des soins et services. Le cas des hôpitaux marocains. par Ouddasser ABDERRAHMANE ….………………….………. 69 Chapitre 2 Les causes du stress en entreprise 4 – Les places, rôles et compétences des cadres de santé, des médecins chefs de pôles, dans le management de la santé. Et si on gérait d’abord la santé du management ? par Évelyne GUFFENS et Magali NORRITO ……….……….… 95 5– Rythme en douze heures et santé du personnel soignant. par Robert COULON, Sandrine SCHOENENBERGER, Anne BUTTARD, Daniel GILIBERT et Ingrid Banovic …………..… 111 6– Réformes hospitalières et conciliation vie privée-vie professionnelle chez les cadres féminins. Une ébauche de réflexion sur l’impact de la tarification à l’activité (T2A). par Samba DEME ………………………………………...………..… 129
Chapitre 3 Mesure et analyse du stress7– Les facteurs de stress en EHPAD. par Alan VINOT ……………………………………….………. 147 8– Logiquegestionnaireversus logique humaine. L’impact des réformes hospitalières sur la santé des soignants. par Fatéma SAFY-GODINEAU …….……………………..…... 175 Chapitre 4 Les solutions aux maux en entreprise 9– Clarification conceptuelle du bien-être au travail par Jordane CREUSIER ………………………………...……… 203
10 – Transport et travail. Sources interactives d’angoisse et de stress par Naïade ANIDO FREIRE et Sabine BACOUEL-JENTJENS ………………………………………………...…… 225 11Un projet pour bien vieillir et mieux guérir les – maladies chroniques. Les Villages de Santé. par Naïade ANIDO FREIRE ……………………………...…… 237
INTRODUCTION
Françoise DUPUICH ISC Paris School of Management
Les établissements de santé en France connaissent depuis plusieurs décennies des transformations importantes. Plusieurs réformes se sont succédé portant sur les mécanismes d’allocation des ressources (la mise en place de la tarification à l’activité ou T2A), la structure des établissements (l’introduction de la structure par pôles), l’organisation du travail ou encore la gouvernance. Ces réformes ont conduit les établissements de santé à se transformer, en grande partie pour satisfaire des exigences liées au contingentement des ressources publiques consacrées aux dépenses de santé. Les transformations ont concerné les conditions de financement de l’activité mais également l’activité en elle-même (les pratiques de soins et la prise en charge médicale), les outils de gestion, les modalités d’organisation du travail, les conditions de travail et les pratiques de management. Les recherches foisonnent, montrant les multiples dimensions des effets des réformes que le secteur de la santé a connues depuis au moins deux décennies en France sur les organisations sanitaires et médico-sociales. Les transformations des organisations du travail liées notamment aux contraintes budgétaires nouvelles ont changé les conditions d’exercice des métiers des soignants et des cadres de santé en particulier. Les conditions ont été posées pour qu’une gestion des ressources humaines plus quantitative se substitue à toute autre forme de gestion. Il découle de cela des enjeux de santé au travail importants : les temps de coordination des équipes se sont trouvés réduits bien que préservés en grande partie ; les pratiques professionnelles se sont tacitement transformées sans que des concertations entre soignants (entre soignants et médecins également) aient pu réellement se mettre en place ; les temps consacrés strictement à la prise en charge des patients ont été rationalisés. Au final, quel constat formuler ? L’absentéisme important des établissements de santé, bien supérieur à celui
7
de la fonction publique en général et en croissance, doit interpeller la recherche en management. Cette observation laisse ainsi place à un ensemble de questions sur lesquelles cet ouvrage se propose de porter une attention particulière. Les enjeux de santé au travail dans les établissements de santé sont des enjeux de santé publique mais ont été finalement peu explorés sous l’angle managérial. Par exemple, peu de travaux ont, semble-t-il, à l’heure actuelle, établi les liens entre la santé au travail et la qualité des soins. C’est pourtant une question importante et probablement taboue dans un univers où la dimension vocationnelle des métiers est très forte. En amont de cela, la question du management de la santé au travail pose celles des outils et des compétences managériales en la matière dans les établissements de santé à différents niveaux : direction des établissements, direction des pôles ou des services, cadres de santé, etc. Elle pose également la question des organisations du travail qui préservent les personnels, diminuent les facteurs de risques psychosociaux et garantissent des niveaux de qualité des soins acceptables. Au final, la préservation de la santé au travail dans un contexte de profonde mutation du management des établissements de santé conduit à concilier des logiques souvent différentes. L’intégration de ces logiques est l’enjeu majeur des établissements de santé en France sur la décennie à venir. L’hôpital public a connu de nombreuses réformes ces dernières années. L’une des principales réformes est la tarification à l’activité (T2A) qui organise le financement des établissements de santé publics et privés. Les exigences de rentabilité sont désormais inscrites sur le tableau de bord des hôpitaux. Le personnel hospitalier doit désormais travailler dans un nouvel environnement proche de celui de l’entreprise. Les années 60 ont été le théâtre de nombreux travaux surtout attachés à l’étude du stress ou de l’épuisement professionnel au travail. Depuis, un consensus semble régner entre les chercheurs pour reconnaître que le bien-être dans la vie ou au travail ne se réduit pas à l’absence de trouble psychologique comme le stress. Cette distinction est révélée par le concept de santé psychologique qui englobe à la fois l’absence de détresse et la présence de bien-être (Achille, 2003). En dépit des apports théoriques et managériaux de ces recherches dédiées au stress, l’éclairage du bien-être au travail aura dû attendre l’émergence de la psychologie positive (Seligman et Csikszentmihalyi, 2000). Le savoir généré à ce sujet demeure encore instable, en effet. Il est d’ailleurs possible de constater que la fréquence d’apparition du mot bien-être dans les rapports annuels sur la responsabilité sociale des entreprises du CAC 40 est très faible, voir nulle (Perreti, 2009). Cette observation empirique suggère que les entreprises ont encore du mal à développer un discours autour de ce thème, faute d’ancrage théorique
8
notamment. Cette carence est dommageable, car promouvoir le bien-être au travail pourrait s’avérer plus rentable à long terme pour les entreprises que la lutte contre le stress. Les entreprises risquent en effet de faire face à de nombreux défis démographiques dans un avenir proche. Une pénurie de compétences liée au départ massif à la retraite des baby-boomers devrait les obliger à être de plus en plus attractives pour pouvoir se prévaloir de l’avantage concurrentiel que constitue un portefeuille de compétences adapté. Réunissant les contributions de plusieurs chercheurs et praticiens reconnus, cet ouvrage composé de onze articles se décompose en quatre chapitres comme suit : 1. Une nouvelle donne pour le management de la santé 2. Les causes du stress en entreprise 3. Mesure et analyse du stress 4. Les solutions aux maux en entreprise Ces chercheurs d’institutions différentes dressent un panorama actuel du management des établissements de santé et abordent la question nodale de la santé au travail. Ils vous livrent leurs travaux récents sur ces problématiques.
Public : étudiants des universités en gestion et sciences sociales, des écoles de commerce, d’ingénieurs, professionnels de l’entreprise.
9