Mes bonnes mixtures : produits miracles

-

Livres
121 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Bicarbonate de soude, citron, vinaigre et chlorure de magnésium… Ces produits naturels, bon marché et faciles à trouver peuvent vous rendre de sacrés services et vous changer la vie ! Ils présentent de nombreuses propriétés intéressantes en matière d’entretien de la maison et du jardin, de santé, de beauté, d’hygiène… Canalisations bouchées, mauvaises odeurs, taches… ? Gorge irritée, insomnies, fatigue… ? Cheveux gras, chute de cheveux, problèmes de peau… ?

Ce livre vous propose des solutions miracles pour résoudre simplement tous ces petits problèmes et bien d’autres.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 26 juin 2013
Nombre de visites sur la page 350
EAN13 9782815304542
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Mes bonnes mixtures : produits miracles

 

Nathalie Cousin

Nathalie Semenuik

Produits miracles

Le bicarbonate de soude

Présentation du produit

Polyvalent, sain, écologique, pratique, efficace et en prime particulièrement bon marché, le bicarbonate est vraiment un produit d’avenir ! Il trouve sa place dans tous les domaines de la vie : beauté, hygiène, cuisine, ménage, bricolage et même dans l’univers ludique ou pour les animaux !

Bicarbonate de sodium, bicarbonate de soude ou bicarbonate alimentaire ? Ne cherchez pas, ces trois appellations désignent le même produit ! Le terme le plus juste reste cependant bicarbonate de sodium, dont la formule est NaHCO3, tandis que l’appellation bicarbonate de soude prête souvent à confusion, en particulier avec les cristaux de soude qui sont quant à eux corrosifs et agressifs. Le bicarbonate que vous allez utiliser comprend donc du carbone (CO), de l’hydrogène (H), du sodium (Na) et une majorité d’oxygène (O2).

Ce produit aux multiples vertus se présente sous la forme d’une poudre blanche, qui agit comme une substance « tampon », c’est-à-dire qu’elle vient équilibrer les milieux trop acides ou trop alcalins en ramenant leur pH (potentiel hydrogène) à un niveau d’équilibre. Capable de se comporter comme un acide et une base, cette substance que les chimistes ont de ce fait qualifiée d’amphotère possède un large rayon d’action.

Le bicarbonate est un ingrédient présent dans nombre de produits que nous utilisons quotidiennement sans y prêter attention : certains médicaments de type cachets d’aspirine ou de paracétamol effervescents, des préparations alimentaires comme des potages, des gâteaux, ainsi que des produits d’entretien (la poudre à récurer ou les litières pour chat contiennent en effet cette fameuse poudre blanche).

Où trouver le bicarbonate ?

On peut le trouver en pharmacie ou dans les grandes surfaces, au rayon sel le plus souvent. Il est généralement proposé sous forme de paquets en carton de 500 g, parfois de 1 kg. On peut cependant l’acheter en plus grosses quantités (25 kg) dans les réseaux professionnels. Son prix défie alors toute concurrence !

Le destin du bicarbonate

Jusqu’à la Révolution française, on produit de la soude bicarbonate en faisant brûler des végétaux de type algues, dont on récupère la cendre. L’industrie utilise ensuite cette cendre pour fabriquer du verre, du savon, du textile et du papier. En 1789, ce produit polyvalent prend un nouveau départ grâce à un chimiste français : Nicolas Leblanc. Ce dernier met en effet au point un procédé plus simple pour obtenir de la soude bicarbonate ou carbonate de sodium à partir d’eau de mer. Au XIXe siècle, ce serait à des boulangers américains que l’on devrait l’idée d’améliorer la levée du pain en ajoutant de la poudre de bicarbonate ! En 1863, un nouveau procédé de fabrication fait son apparition. Baptisé Solvay, du nom de ses inventeurs, et toujours utilisé de nos jours, il permet de produire du bicarbonate à partie de sel ou de craie (donc des produits naturels extraits des cours d’eau, des océans ou du sol) et d’ammoniac.

Pour une conservation optimale

Pour conserver votre bicarbonate le plus longtemps possible, veillez à bien refermer la boîte après chaque utilisation. Vous pouvez aussi le mettre à l’abri de l’air, de l’humidité et de la lumière en le plaçant dans une boîte opaque et munie d’un couvercle hermétique. Comment être sûr que le produit est encore actif ? Tant que la poudre est effervescente au contact de l’eau, c’est qu’elle est encore efficace !

Caractéristiques de la poudre de bicarbonate

– Couleur blanche.

– Inodore.

– Soluble dans l’eau.

– Ininflammable.

– Biodégradable.

– Non toxique (pour la santé et pour l’environnement), mais légèrement irritante pour les yeux et la peau chez certaines personnes sensibles.

– Substance « tampon » : stabilise le pH à environ 8,1.

– Produit du CO2 si elle est chauffée ou mise en contact avec des acides.

– Abrasif doux.

Où ranger son bicarbonate ?

Idéalement, il faudrait avoir une boîte de bicarbonate de soude dans la salle de bains, aussi bien pour nettoyer les sanitaires que pour l’hygiène personnelle, une dans la cuisine pour les préparations culinaires, le décapage, l’entretien… et une boîte « baladeuse » pour aller partout où l’on a besoin d’elle ! Sans compter une ou deux boîtes d’avance pour les réserves. Car vous verrez, une fois qu’on connaît le bicarbonate, on ne peut plus s’en passer ! Ne vous limitez pas aux conseils donnés dans ce livre : vous trouverez peut-être de nouvelles applications à la fabuleuse poudre blanche… Suivez votre inspiration et testez !

Cuisine

Le bicarbonate est un fidèle allié de la cuisinière ! Il est à la fois utile en remplacement de la levure dans les préparations culinaires mais aussi pour favoriser la cuisson, pour nettoyer les fruits et légumes, pour préserver leurs couleurs, pour attendrir la viande, pour éliminer les odeurs de cuisson…

À la place de la levure

Le bicarbonate peut avantageusement remplacer la levure dans les préparations culinaires de toutes sortes. Comme elle, il favorise la levée d’une pâte. Il produit une texture plus légère, plus aérienne, mais présente des qualités supplémentaires : en particulier, il contribue à lutter contre l’excès d’acidité dans l’estomac et permet une digestion plus harmonieuse.

Cette vertu est d’autant plus appréciable que la levure peut quant à elle faire le lit du Candida albicans, bien plus répandu qu’on ne le croit car on ne le reconnaît généralement que lorsqu’il s’exprime au niveau génital, alors qu’il s’enracine en réalité dans la muqueuse intestinale, d’où il peut migrer un peu partout dans le corps, provoquant des candidoses cutanées, digestives, viscérales… ou encore des allergies, une fatigue générale, une baisse des défenses immunitaires…

Pour obtenir des gâteaux à la pâte bien levée et légère, plus besoin d’acheter de la levure ! Il suffit d’ajouter 1 cuillerée à café de bicarbonate pour 500 g de farine. La chaleur de la cuisson ou le simple contact avec un liquide entraîne une réaction chimique par production de gaz carbonique, qui va faire gonfler la pâte.

Pain d’épice au bicarbonate

Pour 4 personnes

- 250 g de farine

- 2 œufs entiers battus

- 200 g de miel (liquéfié)

- 1 cuil. à café de poudre d’anis vert

- 1 cuil. à café de bicarbonate de soude mélangé à 1 verre de lait bouillant + 2 cuil. à soupe de sucre

Mélangez dans l’ordre ces ingrédients, de façon à obtenir la consistance d’une pâte à crêpes.

Transférez cette préparation dans un moule à cake beurré. Enfournez à four chaud (180 °C, th. 6) pendant 45 minutes.

Cookies au miel d’Amy

Pour 4 douzaines de cookies

- 450 g de farine

- 450 g de beurre mou

- 225 g de sucre

- 225 g de vergeoise brune

- 5 cuil. à soupe de miel

- 2 œufs

- 680 g de flocons d’avoine

- 225 g de raisins secs

- 225 g de dattes dénoyautées

- 225 g de noix concassées

- 1 cuil. à café de cannelle moulue

- 1 cuil. à café de bicarbonate de soude

- 1 cuil. à soupe de vanille liquide

Mélangez la farine, la cannelle et le bicarbonate dans un saladier.

Utilisez un batteur électrique pour bien mélanger le beurre, le sucre et la vergeoise, jusqu’à obtenir une consistance légère. Ajoutez le miel, les œufs et la vanille.

Peu à peu, incorporez la farine dans cette préparation.

Avec une cuillère en bois, ajoutez les flocons d’avoine, les raisins secs, les dattes et les noix.

•Tapissez de papier sulfurisé une plaque à pâtisserie.

Formez des petites boules et disposez-les sur la plaque, sans trop les serrer pour laisser à chaque gâteau un peu de place pour gonfler.

Selon la taille de votre four, prévoyez 2, 3 ou 4 fournées.

Faites cuire au four préchauffé à 175 °C (th. 5-6), environ 10 minutes, jusqu’à ce que les cookies soient dorés.

Laissez refroidir un peu avant de retirer les gâteaux… à moins que vous ne les préfériez tout chauds !

Un glaçage tout en souplesse

Un glaçage n’est vraiment réussi que s’il est bien étalé ! Or, pour le disposer sans qu’il ne se brise, il faut qu’il soit bien souple. Pour cela, il suffit d’ajouter 1 cuillerée à café de poudre de bicarbonate à votre préparation !

Une purée légère, si légère…

Vous connaissez cette sensation de lourdeur qui vous envahit le ventre et tout le corps après avoir mangé une purée de pommes de terre ? Si tel est le cas, ajoutez une pincée de bicarbonate au moment de la préparation.

Monter les œufs en neige

Les blancs monteront mieux, votre mousse sera à la fois plus ferme et plus légère si vous ajoutez une pincée de bicarbonate par œuf avant de battre.

Des légumes hauts en couleur

La cuisson à l’eau peut altérer la couleur des légumes, par exemple le vert profond des haricots. Pour la préserver, ajouter 1 cuillerée à café de bicarbonate dans l’eau de cuisson. N’oubliez pas cependant que la cuisson qui préserve le mieux les nutriments contenus dans les légumes est la cuisson à la vapeur, douce et courte ; la cuisson dans l’eau dissout une partie des nutriments et est donc à réserver de préférence à la préparation des soupes et potages puisqu’on consomme l’eau de cuisson.

L’allié des légumes secs

Faites tremper comme habituellement vos légumes secs la veille, mais ajoutez 1 cuillerée à soupe de bicarbonate pour 1 litre d’eau : ils seront attendris par ce bain et cuiront plus vite. Passez les légumes sous l’eau pour les rincer avant de les mettre à cuire.

Vous pouvez aussi ajouter pendant la cuisson une demi-cuillerée à café de bicarbonate, ce qui devrait faciliter leur digestion.

Atténuer les odeurs

Les effluves de chou, de fenouil ou de tout autre légume odorant peuvent incommoder certains nez sensibles ou du moins se répandre dans des pièces comme les chambres : pour éviter ce désagrément, ajoutez simplement 1 cuillerée à café de bicarbonate dans l’eau de cuisson.

Des fruits et légumes propres

Sus aux produits de traitement !

Pour éliminer les produits de traitement sur les fruits et les légumes, on peut les nettoyer en les plongeant dans une eau additionnée de bicarbonate, à raison d’une cuillerée à café par litre d’eau. N’en abusez pas cependant ! Les trempages trop longs sont en effet déconseillés, car certains nutriments vont migrer dans le liquide et seront donc perdus pour vous !

Pour éviter cet inconvénient, vous pouvez aussi humidifier vos mains, les saupoudrer de poudre de bicarbonate et frotter directement les fruits et légumes dont vous allez ainsi éliminer une partie des résidus chimiques présents au niveau de la peau. Ne dosez pas trop en bicarbonate pour des fruits et légumes à la peau fragile. Rincez bien ensuite.

Des crucifères plus digestes

Si vous cuisez vos choux et choux-fleurs à l’eau, ajoutez dans votre casserole 1 cuillerée à soupe de bicarbonate. Vos légumes resteront fermes tout en étant tendres et seront plus digestes.

Soupe de tomates

Pour 4 personnes

- 1 boîte de tomates en dés ou 800 g de tomates coupées en petits morceaux

- 75 cl de lait

- 2 cuil. à soupe d’huile d’olive

- 1/4 de cuil. à thé de bicarbonate de soude

- paprika, sel, poivre

Faites chauffer l’huile dans un faitout, puis versez les tomates en morceaux, le lait, du sel, du poivre, puis le bicarbonate et une pincée de paprika.

Laissez cuire à feu doux 15 à 20 minutes en veillant à bien remuer pour éviter que la préparation n’attache.

Contre l’acidité des tomates

Les tomates peuvent être mal supportées par les estomacs fragiles. Avant de les éliminer de votre menu, essayez de les saupoudrer d’un peu de bicarbonate pendant ou après la cuisson pour les rendre plus faciles à digérer en réduisant leur acidité.

Sachez d’une manière générale que la prise simultanée de féculents (ou amidons) et de produits acides (typiquement, des pâtes à la sauce tomate ou les pommes de terre à la vinaigrette) est peu digeste : pensez donc à ne pas associer ces aliments si vos intestins sont délicats !

Attendrir la viande

Une viande fondante

Pour rendre une viande plus tendre, en particulier la viande bouillie, versez une demi-cuillerée à café de bicarbonate dans l’eau de cuisson.

Vous pouvez aussi directement frotter votre viande ou votre volaille avec la poudre puis laisser agir 2 heures avant de les faire cuire.

Des omelettes onctueuses

Vous aimez les omelettes mousseuses et moelleuses dans l’esprit de la mère Poulard mais ne maîtrisez pas le fameux rituel du battage ? Qu’à cela ne tienne ! Ajoutez de la poudre de bicarbonate (une pincée pour 2 œufs) et battez énergiquement avant de mettre à cuire. On se croirait au Mont-Saint-Michel !

Une boisson désaltérante et saine

Un jus pétillant !

Une recette pour une boisson désaltérante, pétillante, saine, pas acidifiante et naturelle : mélangez une demi-cuillerée à café de bicarbonate à un grand verre de jus d’orange, de pamplemousse, de citron… ou de ce que vous voulez.

Les jus pressés maison sont les meilleurs et doivent être consommés aussitôt faits, de façon à profiter au maximum de leurs nutriments.

Dosez bien le bicarbonate pour que son goût salé n’altère pas le parfum des fruits !

Maison

Son pouvoir assainissant et abrasif sans rayer fait du bicarbonate un allié très précieux pour nettoyer et décaper sans développer une tendinite ni se casser les ongles !

Un germoir impeccable

Ceux et celles qui font germer des graines dans de petits germoirs domestiques savent qu’il est important de bien nettoyer à fond les bacs. Ceux-ci sont garnis d’une multitude de petits trous destinés à évacuer l’eau, car l’humidité propice aux moisissures est particulièrement pernicieuse pour la qualité des graines. Il est préférable de ne pas employer de produits industriels afin de rester dans l’esprit qui guide les amateurs de graines germées. Alors, pas d’hésitation : utilisez la fameuse poudre blanche pour nettoyer votre germoir. Saupoudrez du bicarbonate de soude sur les bacs, dessus et dessous, frottez bien avec une brosse humidifiée réservée à ce type d’usage. Rincez ensuite à l’eau claire, puis essuyez soigneusement.

Vous pouvez aussi ajouter 2 cuillerées à soupe de bicarbonate à l’eau de source dans laquelle vous faites tremper les graines pour lancer le processus de germination : cela freine le développement des moisissures.

Cafetière et théière propres

Pas sur l’aluminium !

Au contact du bicarbonate, l’aluminium risque de noircir.
À éviter !

Les puristes amateurs de thé ou de café le crient bien fort : il ne faut pas nettoyer les cafetières et théières comme de vulgaires casseroles, à grand renfort de produits nettoyants qui vont altérer le goût du café ou du thé… et nécessiter de s’accrocher violemment à son éponge. Qu’à cela ne tienne : le bicarbonate offre une bonne alternative, sans laisser ni arrière-goût, ni odeur ! Utilisez un chiffon que vous aurez saupoudré de la poudre blanche pour nettoyer votre théière ou cafetière, puis rincez bien. Dans les cas difficiles, il peut être utile de laisser tremper 1 heure ou davantage l’ustensile rempli d’eau bicarbonatée – obtenue avec 1 à 2 cuillerées à soupe de bicarbonate .

Dans le réfrigérateur

Le bicarbonate est efficace contre les odeurs dans le réfrigérateur ou même le congélateur. Veillez simplement à placer le produit dans un récipient ouvert mais bien stable de façon à ne pas risquer de le renverser.

Décaper les poêles et les plats

marmite.tif

Pour éliminer les dépôts incrustés dans les plats, poêles, casseroles, inutile de s’escrimer avec un tampon gratteur jusqu’à y laisser ses ongles ! Il suffit de saupoudrer directement le bicarbonate sur les zones à décaper, d’ajouter un peu d’eau chaude… et de laisser agir pendant au moins 15 minutes, voire toute une nuit. Frottez ensuite les zones qui ont attaché et vous verrez que les résidus partiront très facilement.

Si les dépôts sont particulièrement récalcitrants, vous pouvez, après avoir laissé tremper votre ustensile une nuit dans de l’eau bicarbonatée, le remplir d’eau additionnée de 2 à 3 cuillerées à soupe de bicarbonate et porter à ébullition. Laissez ainsi bouillir plusieurs minutes. Videz ensuite l’eau, frottez, éventuellement en ajoutant de la poudre sur votre tampon à récurer. Rincez bien, puis lavez normalement.

Une argenterie super brillante

Le bicarbonate peut aussi vous aider à rendre votre argenterie resplendissante ! Frottez-la avec un chiffon que vous aurez saupoudré de bicarbonate, puis brossez avec soin.

Dans le lave-vaisselle

Adieu, mauvaises odeurs !

Vous venez de manger du poisson (ou tout autre aliment particulièrement odorant…), mais votre lave-vaisselle n’est pas assez plein pour tourner ? Vous avez plusieurs options : passer les assiettes sous l’eau, ce qui est un peu fastidieux et surtout peu économe en eau… ou tout simplement saupoudrer sur la vaisselle du bicarbonate. Ainsi, votre appareil ne vous enverra pas d’effluves désagréables au nez chaque fois que vous l’ouvrirez !

Contre les odeurs de plastique

Vos boîtes en plastique servent à tout – pour les fromages, les restes de viande ou de salade, pour le pique-nique… Pour bien les nettoyer et éliminer les odeurs, utilisez une éponge humide sur laquelle vous aurez saupoudré du bicarbonate. Ajoutez de l’eau pour laisser tremper si nécessaire, surtout si vos boîtes sont tachées, jaunies. Vous pouvez ajouter du vinaigre d’alcool au bicarbonate (à raison de 3 cuillerées à soupe de vinaigre pour 2 de bicarbonate), le tout allongé d’eau chaude, et laisser tremper toute une nuit. Rincez bien ensuite et essuyez.

Un nettoyant multi-usages

Pour dire adieu aux produits chimiques super spécialisés, préparez vous-même un produit multi-usages sain, efficace et agréable pour tout nettoyer dans la maison. Mélangez 2 cuillerées à soupe de vinaigre d’alcool, 2 cuillerées à soupe de bicarbonate de sodium, 3 cuillerées à soupe d’huile essentielle de citron, de thym ou de lavande (idéalement, une essence aux vertus antiseptiques et dont l’odeur vous plaît !). Diluez le mélange obtenu dans 3 litres d’eau pour nettoyer vos surfaces. Vous pouvez l’utiliser pur dans les WC.

Nettoyer les pierres

Les pierres naturelles, de type pierre de taille, utilisées dans la maison, par exemple en entourage d’un plan de travail, peuvent être nettoyées et blanchies en un clin d’œil : saupoudrez-les de bicarbonate, arrosez d’un peu d’eau afin de diluer la poudre. Laissez agir quelques minutes, frottez en douceur, puis rincez.

Entretenir son évier

Qu’il soit en Inox ou en émail, ou encore en pierre dure, votre évier peut être nettoyé en profondeur grâce au bicarbonate… sans risque de rayures. Préparez une pâte sur la base de 3 mesures de bicarbonate pour 1 mesure d’eau, puis appliquez-la sur une éponge. Frottez doucement, puis rincez et essuyez. Votre évier devrait avoir retrouvé sa netteté d’origine !

Si des taches importantes, anciennes, persistent, versez carrément dessus 1 cuillerée à soupe de bicarbonate, laissez agir, toute la nuit par exemple, puis frottez vigoureusement avec une éponge humidifiée. À renouveler si nécessaire et à utiliser en entretien quotidien.

Un Inox rutilant

Les crédences, les réfrigérateurs ou portes d’appareils ménagers en Inox sont facilement ternis par des traces en tout genre. Pour obtenir un bel Inox propre sans risquer de le rayer, mouillez une éponge, essorez-la et saupoudrez-la de bicarbonate. Nettoyez la surface, puis rincez votre éponge sous l’eau courante avant d’essuyer la surface en procédant de manière à ne pas laisser de traces en tous sens. Utilisez pour cela un chiffon propre et non pelucheux.

Nettoyer les carrelages, creux et joints

Si vous avez dans la cuisine ou la salle de bains un plan de travail recouvert de tomettes ou de carrelage à l’aspect ancien, c’est-à-dire creusé, rainuré, essayez le bicarbonate pour nettoyer tous les creux et joints. Mouillez toute la surface à nettoyer et saupoudrez de bicarbonate. Laissez agir quelques minutes, puis frottez avec une éponge, côté grattant, et rincez bien.

Une eau de rinçage plus efficace

Nettoyer les traces de nicotine sur les dalles de plafond

Rien de plus efficace que les cristaux de soude (lessive Saint-Marc) pour décaper des dalles en polystyrène jaunies en profondeur par la nicotine. C’est surtout dans l’eau de rinçage que l’ajout de bicarbonate s’avère le plus appréciable. Les dalles apparaissent plus claires rincées avec cette solution que rincées simplement avec de l’eau pure.

À bas les produits toxiques !

Un décapant à four sain

On trouve dans les produits destinés à décaper les fours des substances comme la soude caustique ou l’hydroxyde de potassium, qui sont susceptibles de provoquer des brûlures des yeux et des muqueuses. Alors n’allongez pas encore la liste des produits toxiques – pour vous et l’environnement – qui sont utilisés dans votre maison… votez bicarbonate !

Si vous le pouvez, prévoyez de nettoyer votre four lorsqu’il est encore tiède. Saupoudrez 1 cuillerée à soupe de bicarbonate sur les zones à nettoyer, en particulier la porte, souvent lieu de projections variées et de coulures inopportunes qui en plus ont eu l’outrecuidance de cuire et de sécher sur place ! Frottez simplement avec une éponge humidifiée.

Nettoyer le four à micro-ondes

Pour assainir et nettoyer votre four à micro-ondes, placez-y une coupelle avec du bicarbonate dilué dans un peu d’eau. Faites chauffer en douceur de façon que le mélange soit transformé en vapeur d’eau. Arrêtez le four, sortez la coupelle et essuyez tout simplement les parois avec un chiffon sec.

Des plaques vitrocéramiques comme neuves

Les plaques de ce type doivent être entretenues avec soin : on ne les gratte pas avec un tampon à récurer et n’importe quel produit d’entretien ! Voici une alternative aux produits dédiés à cet usage : le bicarbonate dont les vertus nettoyantes conviennent aux plaques vitrocéramiques car il ne raye pas !

Le bicarbonate ne raye pas !

Utilisez pour cela un chiffon humidifié, saupoudré de bicarbonate. Nettoyez, puis rincez bien et essuyez avec un chiffon sec. En cas de salissures importantes et épaisses, diluez la poudre de bicarbonate avec très peu d’eau de façon à obtenir une pâte à étaler sur les zones concernées ; laissez agir toute une nuit.

Contre le tartre du lave-linge

Pour éviter que le tartre n’encrasse votre machine à laver le linge, vous pouvez faire de la prévention au bicarbonate. Au moins une fois par mois, prévoyez un lavage machine vide en cycle court et demi-charge, en ajoutant simplement une tasse de bicarbonate dans le tambour.

Désodoriser les textiles