Maison basse consommation (BBC)

-

Livres
92 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Parler d'économie d'énergie aujourd'hui sans vous parler de la labellisation serait totalement obsolète. C'est pourquoi vous trouverez dans cet ouvrage des conseils indispensables : pour implanter, concevoir et réaliser votre maison ; choisir vos matériaux ; isoler et améliorer votre performance thermique ; choisir votre chauffage et vos équipements ; demander et obtenir la labellisation. Ainsi, l'auteur vous aidera à construire votre maison à énergie 0 ou basse consommation en respectant toutes les exigences et en obtenant le label BBC. "Un guide pratique et sur-mesure pour l'obtention de votre label"
La labellisation Construire avec la labellisation Le énergies préconisées Comment obtenir la labellisation ? Aller plus loin

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 11 mars 2010
Nombre de lectures 89
EAN13 9782212411515
Langue Français
Signaler un problème
MAISON BASSE CONSOMMATION Brigitte Vu
ÉDITIONS EYROLLES 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com
Conception de la maquette intérieure : Dazibao Mise en pages : FG Compo
er Le code de la propriété intellectuelle du 1 juillet 1992 interdit en effet expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notamment dans les établissements d’enseignement, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée. En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans l’autorisation de l’Éditeur ou du Centre Français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands Augustins, 75006 Paris. © Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12557-3
DU MÊME AUTEUR
Récupérer les eaux de pluie, G11984, 2006. Choisir une énergie renouvelable adaptée à sa maison, G12142, 2008. Le guide de l’habitat passif, G12365, 2008. Le guide de l’eau domestique, G12372, 2008
DANS LA COLLECTION « EYROLLES ENVIRONNEMENT »
Bruno Herzog. –Le puits canadien, G12141, 2008. Bruno Béranger. –Les pompes à chaleur, G12254, 2008. Frédéric Séné. –Les pollutions électromagnétiques, G12638, 2009 Emmanuel Riolet. –L’énergie solaire et photovoltaïque, G12678, 2009. Emmanuel Riolet. –Le mini-éolien, G12143, 2007.
DANS LA COLLECTION « LES GUIDES DE L’HABITAT DURABLE »
Paul de Haut. –Vivre sain au quotidien, G12475, 2009. Philippe Guillet. –Le guide des piscines naturelles et écologiques, G12348, 2008. Jean-Marc Percebois. –Le guide du chauffage géothermique, G12435, 2009.
Sommaire
Avant-propos
Matériaux et cycles de vie…
BBC et économie d’énergie
Construction BBC et économie…
Un coût global partagé…
Pourquoi cet ouvrage ?
Partie 1 – La labellisation
Chapitre 1 – Qu’est-ce que la labellisation ?
Un label encouragé
La labellisation et l’environnement
Concevoir avec la labellisation
Les professionnels et la labellisation
Les types de constructions
Chapitre 2 – Les objectifs à atteindre
Les valeurs thermiques
Les valeurs par postes
Les priorités à ne pas négliger
Partie 2 – Construire avec la labellisation
Chapitre 3 – Les solutions architecturales
Un climat, une maison…
La conception et l’orientation
L’aménagement intérieur
Chapitre 4 – Optimisez l’isolation et évitez les ponts thermiques
Quelques notions d’isolation
Isolation intérieure ou extérieure ?
Isoler le toit et les combles
Isoler avec quel isolant ?
L’isolation phonique
Chapitre 5 – Le vitrage et la perméabilité à l’air Optimiser l’utilisation du vitrage
Double ou triple vitrage ?
Les menuiseries
Chapitre 6 – La ventilation
Ventilation mécanique contrôlée
Les principes de base
Chapitre 7 – Le gros œuvre et les matériaux L’enveloppe La brique Le béton cellulaire ou Thermopierre
Structure béton isolé néopor-béton-néopor
La structure bois
Comparaison des matériaux
Quelle exigence pour quelle zone ?
Partie 3 – Les énergies préconisées
Chapitre 8 – Le chauffage
Le coefficient de conductivité thermique
Comment diminuer les besoins en chauffage et climatisation ? Le solaire Le bois-énergie
La géothermie
Production électrique
Chapitre 9 – Les postes non négligeables : l’eau et l’éclairage
L’eau L’éclairage
Partie 4 – Comment obtenir la labellisation ?
Chapitre 10 – Les démarches
À qui s’adresser ? Le planning La certification
Les aides financières liées à la construction d’une maison BBC-Effinergie Conclusion
Chapitre 11 – Cas pratiques
Partie 5 – Aller plus loin
Si je construis en Monomur…
Si je construis en néopor-béton-néopor
Si je construis en ossature bois
Chapitre 12 – Postface…
Chapitre 13 – Les bonnes adresses
Les institutions et associations
Les matériaux
Les autres bonnes adresses
Chapitre 14 – Index
Avant-propos
Le message lancé par Nicolas Hulot lors de la campagne des élections présidentielles de 2007 a été entendu. Le Grenelle de l’Environnement est une réalité pour l’ensemble du secteur de l’habitat et de la construction, il dépasse les prévisions les plus optimistes. Plus 20 000 demandes de certifications « BBC », soit dix fois plus que prévu. Les demandes de certifications BBC-Effinergie déposées auprès des organismes certificateurs conventionnés par le Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer (Qualitel, Cerqual, Cequami, Promotelec et Certivéa) connaissent une croissance exponentielle : 853 en 2007, 2 582 en 2008, et plus de 15 500 en 2009…
Cette explosion de demandes dépasse de loin les prévisions réalisées lors des travaux préparatoires du Grenelle de l’Environnement : les estimations étaient alors de quelques centaines de logements BBC en 2008 comme en 2007, 2 000 en 2009 puis 15 000 en 2010. Le Grenelle de l’Environnement a ainsi pris plus d’un an d’avance dans le domaine de la construction neuve.
Inégalités géographiques…
Il y a de très fortes inégalités en termes de répartition régionale puisque les régions Île-de-France, Rhône-Alpes et Aquitaine représentent 60 % des demandes de labels BBC…
La réussite en matière d’efficacité énergétique des bâtiments et plus exactement de construction de bâtiments labellisées BBC-Effinergie puis énergie zéro et enfin énergie positive est essentiellement basée sur une grande volonté politique. Certaines résolutions prises sont tout à fait excellentes mais s’orientent dans le neuf en direction des primo-accédants presque exclusivement, il faut l’étendre aux autres. Les mesures prises pour l’ancien sont tout à fait intéressantes et vont dans le bon sens.
MATÉRIAUX ET CYCLES DE VIE…
Dans le cadre de la construction BBC, le choix des matériaux est primordial et basé sur un ensemble de critères d’usage tant techniques, qu’économiques et esthétiques auxquels il faut ajouter des critères environnementaux. La majorité de ceux-ci ont trait à l’économie des ressources naturelles et à la maîtrise des risques environnementaux et de santé et cela tant lors de la fabrication que de leur mise en œuvre, pendant la vie de votre maison et le cas échéant de sa démolition future.
C’est l’ensemble de ces éléments que l’on appelle « cycle de vie » du produit. Les informations fiables, rigoureuses, complètes et intéressantes des cycles de vie sont en devenir. À ce jour, elles laissent d’importantes zones d’incertitudes, limitent la rationalité des choix et justifient des méthodes de précaution.
Le raisonnement menant à ces choix s’effectuera à partir d’une notion de « cycle de vie » mais aussi et surtout de la zone géographique dans laquelle vous construisez (voir p. 67 et 70). Choisir les procédés de fabrication et les matériaux respectueux de l’environnement, c’est :
Faire en sorte de choisir des matériaux de construc tion pour le gros œuvre comme pour le reste de la construction, y compris l es finitions, la maintenance, l’entretien, le fonctionnement ainsi q u’ensuite la démolition qui utiliseront le minimum de ressources les plus r ares telles que les matières premières, les énergies d’origine fossile, l’eau. L’économie de ceux-ci est aussi liée à leur possible réutilisatio n, à la possibilité de les recycler et de les valoriser en fin de vie. La duré e de vie des matériaux doit également être prise en compte. On privilégiera les matériaux les plus naturels possibles à forte inertie thermique, donc procurant un meilleur confort tout en limitant l’utilisation de chauffage en hiver ou de climatisation en été. Prévoir les risques de pollution des sols, de l’eau et de l’air pendant la fabrication, mais aussi ceux induits par le transpo rt et la mise en œuvre, pendant la durée d’usage du bâtiment ainsi qu’en fi n de vie. Évaluer la quantité d’énergie et d’eau nécessaire p our fabriquer, transporter, mettre en œuvre, entretenir, recycler, voire détruire un matériau car une consommation excessive d’énergie a ugmente les émissions de gaz à effet de serre. L’eau devient un e ressource à préserver. Prendre en compte la facilité d’approvisionnement, fabrication des matériaux au plus près de la zone de construction e t de mise en œuvre, mais également les niveaux de qualification profess ionnelle de la main-d’œuvre locale.
POINT SANTÉ ! > En matière de santé, les principaux risques proviennent d’émanations de produits toxiques lors de la construction, en début d’utilisation, apparaissant accidentellement ou après étude plus approfondies des matériaux (par exemple l’amiante).
L’approche environnementale ne doit pas se limiter à l’usage de matériaux renouvelés et de produits ne présentant pas de dangers pour la santé potentiels ou connus. La construction BBC s’inscrit davantage dans l’optimisation des qualités de chaque matériau et dans un pragmatisme réduisant au strict nécessaire la quantité de matière mise en œuvre, selon une pertinence à la fois technique, économique et environnementale.
Les industriels sont incités à développer l’information sur les produits et les procédés de fabrication ayant un impact sur l’environnement via les fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES). Il est aussi conseillé de se rendre sur le site du CSTB www.cstb.fr où vous pourrez trouver toutes les informations techniques et autres sur les matériaux que vous souhaitez utiliser :
Vous choisirez de préférence des matériaux certifiés « NF » ou « NF environnements », « écolabel européen » et pour les bois privilégier l’achat de bois écocertifiés. Vous êtes ainsi assuré que lorsque des arbres sont prélevés, ils sont immédiatement replantés avec des essences identiques et à l’endroit du prélèvement.
Cette démarche encourage aussi l’utilisation de produits incorporant des matériaux recyclés.
Il est aussi très important de choisir des produits de traitement des bois à faible impact sur l’environnement et la santé.