Partition Act III, Olimpie / Olympie / Olimpia, Tragédie lyrique en trois actes

-

Partitions
138 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Travaillez la partition de Olimpie / Olympie / Olimpia Act III, lyrique tragédies, de Spontini, Gaspare. La partition romantique célèbre écrite pour les instruments comme:
  • solistes vocaux
  • chœur
  • orchestre

La partition comprend une sélection de mouvements: 3 Acts et l'on retrouve ce genre de musique classifiée dans les genres pour voix, chœur mixte, orchestre, Stage travaux, lyrique tragédies, partitions chœur mixte, langue française, opéras, pour voix et chœur avec orchestre, lyrique opéras, partitions pour orchestre, partitions pour voix
Travaillez en même temps une sélection de musique pour solistes vocaux, chœur, orchestre sur YouScribe, dans la rubrique Partitions de musique romantique.
Edition: Paris: G. Brandus & S. Dufour, n. d. [1861]. Plate B. et D. 10274.
Libbretiste: Michel Dieulafoi (1762-1823)Charles Brifaut (1781-1857)

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 27
Langue Français
Signaler un problème

« r
2W7
ACTE III
AIR..N?19SCENE et
Haufb.
(m. 120=©AU'.' agitato assai. )
r i a ko
E^g^U^fe^^
* //* ^// 10
^g=^^-^^ SE^^75-^ =o i S ^p
V p/</• //
%&- ftS- 19-
«9ST[^^^^ Sg ^^ ^P 75" ¥TT5 il
HHP-
g - g~ *^ prjg : -^. p?=
kjWî ien w
//•
*&- &
. Q2pe£m*<00 #5 srê^&^^^^s » ï
£:-* t»—£ kê
(tl.V.VIPIE . à l'HiêMphtnte.)(
^*R^S£g?# fe^^^
-•Où «ie conduisez vous et or diequel _ tar . La re Me
É ^—I»
(
/
i fl
*—^E ^Ms -»»~
»*.—
29K
HJEROPHAWTE
A- #—«--hi- N \-i 3C2
z£=ziS^^&EEÊ
7^ —
'f
loigne mère et sitôtnous se _ pa _d'une re?Cestlordredela reine! hé.
-r—tr-sz^rr*
&'>
tf=~p
-0-0-m
-9 p • rt ? -*-Ttr
] t ev i ^^ ^3^m a^'v t-^—=^
las!... ignorez-vousLes maux prêts a fondre sur nous. ? Cassandr*» est
H--+—
-$-*=8=
XL -8- ** irTT trpiuolo /
-É é—-T--V-a
"T S
r<
01m H1ERO^^^^^^^^Z^ ^-^p^
bre!.. Dieux;... Sos (lie ne A su rassembler ses sol-Lefilde. le
î=#3* îH»--» ^«^
trémolo.p
*-y=m3=#S*^
(m,138—» )
-*—* i*-—^^^^i^m
saint n'est qu'une horrible aBientot letenaple
E. etr . —
'299
ikieelerajido poco ;i î>cco il tempo.
SSF^
H.SË —
v ~r
neMais la rei1er!,.
•M»
mg» m . m : ti
:Sb^^ m4--fe
EspérantqUf sonfurieuxprecipi-te s^s pas,Verdiesrangs
< ' y>i
s
iegg r
5ÊËg^^T|g * i .r=m?$*;+?f=?f
fiarrêteront les bra«! - frayezpitié de sa filleeplo.an dre
-*^—*^r
fc^c=E=dE=fc E^Sr—
*r
1 ces -crets^ré cours lasecon-dei; vous/-» lieux se Du ciel <*vecrcs-_ el.J-
_ . c s^_ i :
a»;SI
t«fTT
SO-4V.
) il;è.
300
, (ïi(1/ sori)s< Andante.
I OLTV!
. XŒ.,..
, f*
gjfEE^ËÉE^g
1"f-
lespect attendez décrets Cassaiidree.st
Ï*ÏS f
*
$•-
» KO
E «tt ^fo
3: S'
1j,- rfa»^»^!J iJQJii^y^j
lf^F^Pf
}.re!..H - Ah. faut il qu Oljrmpi - e De cecoupimprévu qui l'arrache à la
Presto. trémolo.,*
^OZl i»- -8- *
suivez.pp^*=*ÊÊÀ
-^p-
**»!*.
un poco presto.
0. :tz MÈ^•i mm
Que - je.,mort, Ac.cuse ou bé _ nis _ se le sort?.. dis mal-lieu
J
±=$. MT
—m--»-
*=*m^r ^i^fff
Presto.
—4-
££#»=£
se!., quelespoir imet
j>: . .. t
(ai-er nilpii<iri*spmtnl\
A
7
o. "^B^fTTf fe^=Ë|gfc?rP TV .,
e, Pfereri".. Quand la terre et 1- ciel veulentqueje lou.bli . sa«
S5U
3 Si a—é^^ m m
:ifcâg-^qSê^
- m—m-
Ff ff
R.e1—
501
Ail"" eepressivo.i H . ÎOH= * )Lento
1
' Fi. <1olce
^^Ej^^p^^^
y^**
animez insensiblement
=2*BËgsasg ^JÉÉ^#fPpg^
.meut.-! Oui jee les à»an - re,j« -_
^ £L
:S*** f* £^—- .i PP\ ^
,JiJJ UiiJ
5-^-fSE mm «^ ï^m
sfcfe==^
t P
saintes de inlois. la na »•<, Ouijb.bé-
Sds:JMi »*.=*• ^ÉiÉsW#
,lm~j> j:
:
r Se 3EEE3.S F*£
il ^$74—
302
Agitato assai sansa g-
-f js-nr-m^ a
j'o _1j^ is, lf-s -- je at> jii., rej
Mm
£*ÎTf~^TIlj^s :
i=
i!FfgiT^ gÉËpÊg mm
la dou_]eii.'!Vous qui changez ma d<^Ji
.*><$rm
s i^m^EsëîP^
PP
-4—
ro
- '.SÇIfsP 5
cmTS+ri& rI.r ,
sm
»» =# tfhU*Ud
o. +~P- rir^,ay^Ei1 ÉËiii^i
-i— W
ut'.H, Grands Dienx, chan _gez mis . si ans . si «ion
simili .
rtr±
.cr~"^Ô- ÉÉÉÉUM 1Pprr TTr
oon forïaeda^itaaon?
É^^s H^gg^p^
la doncoin _ bafs,- bats, les_ez les com
hr-. r
i
B.et.
305
*=>:fc^
5#F ^FffÉ iP^t+
leur Vtn ez les com - bats dou
•>^jEj *--£ gga»^hV a*'ft^F 3
M» pte É
v._ I#P p
con somma agitazione.
Animez peu a peupeu .le mouvement
- )-.* — zc£
ffT=?P^^ê
au3_si mon- si mon cœur! Oui. chan _ geï
*«^g±jB
±-3sÉ 3 P^N^
animando.
V
1«,Î7<.
30tf
tt ^ SE j^gi
-*h
au* si mon coeur! Chan.gez,ge2 grands
irnili.
* T^^^fli^kz^^^H
?
£^
=4^ iT 1 J^FïiiS ^p^
xc
• .»
»_.^•ur _ m.. 3
i ^i ±*^w
Dienv, ans-si mon cofiir;grands Dieux, chan . gez ;han_
^-jrtt*'l
Eï £ £ * *
mb r>