Partition complète, Isoline, Conte des fées en trois actes et dix tableaux par André Messager

-

Partitions
232 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Retrouvez la partition de musique Isoline partition complète, Fairy opéras, composition de Messager, André. Cette partition de musique romantique dédiée aux instruments tels que:
  • solistes vocaux
  • chœur
  • orchestre

Cette partition offre différents mouvements: 3 Acts et est classée dans les genres partitions pour piano, langue française, Stage travaux, partitions pour voix, pour voix et chœur avec orchestre, partitions pour orchestre, pour 1 musicien, pour voix, chœur mixte, orchestre, Fairy opéras, pour piano (arr), opéras, partitions chœur mixte
Visionnez de la même façon tout un choix de musique pour solistes vocaux, chœur, orchestre sur YouScribe, dans la catégorie Partitions de musique romantique.
Date composition: 1888
Edition: Paris: Enoch Frères et Costallat, n. d. (ca. 1890). Plate E. F. & C. 1545.
Libbretiste: Catulle Mendès (1841-1909)

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 94
Langue Français
Signaler un problème

ANDRE MESSAGER
15^ParLitio 11Piano et. Chant, réduitepar 1 Auteur , Pr.- net,
•PARIS- LÛNDON
ENOCH &C'P Editeurs ENOCH&SONS
27,Boul'' des ItahKnê. H4H=,SreaLiVIarlboroughStreet,W
if'éditOf!,lûus ^fû'ts d's^ecuùmpuù/tgue, île rsproiluctior]i iJ'arrangemeiJts rése^mpour ujjsfii/s
compris laSuéde, f/orwèget leJlê/)em3rfiy /a
Hàiaitjirt! errkvf! mur lihiir r.ARIRP.H jt .ItNir.HFN MilcnTHEATRE DE LA RENAISSANCE
Direction de Mf VICTOR SILVESTRE
j^.^t.3RARy g ISOLINE
CONTE DES FEES- J'V
^ ACTES TABLEAUXEN 3 ET 10^'y
Poëme de
CATULLE MEIVDÈS
"^ Musique de
'5^^^
AIVDRÉ MESSAGER
leReprésente pour la première foh 26 De'ceinbre 1888
DISTRIBUTIOIS DES ROLES
^^^} Ml MORLET\
OBERON)
ISOLIN M'-"" IXN AU
ISOLINE AUSSOUHD
TITANIA Berthe THIBAULT
LA REINE AMALASONTHE FRANCE
ROSELIO THEVEN
LA BELLE FILLE) _ ^^..^.g
VIOLANTE
S
LA PENSIONNAIRE! _ ^^^.^^^^
NICETTE
S
DAPHNIS Ml WOLFF
CHLOË MT" PRECOURT
r^'DÉSOLÉE BURTY
r DÉSOLÉE TIPHAINE
Danse r£olbe par M! GREDKLUE
do MM. AMABI.EDÉCORS et I.EMEI'ISIER
COSTDMES dessine» par Mf LUCIEN MÉTIVET
EteVutcK par LANDOLFF
Cher d'Orchenlrv: Mf GABRIELMARIE
r,.K.F.i «*&. r.^i;.uH«i)TABLE DES MORCEAUX
TableauV:'
LE RÊVE D'ISOLINE(l'ROLOGUH)
,.^^^
I INVITATION AU VOYAGE n Allou», lesjeimes gen»SC.KMÎ heureux » 1
SCÈNE DAPHNIS CHLOËScbE H_ DE ET » Hier, sur mon chemin » 14
LAsr.F.NEIII SCÈNE DE BELLE FILLE <^ Avez-rou» de lu place encore » 16
scf.m:iv_ scène DE LA PENSIONNAIRE 20
SCÈNE D'ÉROS,SCÈNE V_ D'ISOLIN ET D'ISOLINE «Soudain, c'e^l un >ion.je » ... 26
i: Tableau SUR LA TOUR
*
\ ^^
!N'.' SCENE ET CHGEUR DES DUEGNES «//a m«n/i1. /«^o^'mc» (isolikk.violantk, Nrcinn:) 48
^'.' QUATUOR u Pur mu royutr javeline j> (OBRRON,2. TfTANU. t.A kk.ink. kOSF.i.lo) 58
3*: Tableau LA VERITE SUR LE MARIAGE
^'.' ROMAiICE V. Hélus! mon cœur »era, de su1. veuf rêverie n OsoLl^^:) 70
DUO « Quand vous tournez ver* moi2. le» geiu: » Osoi.iNK, isolin) 76M'
4r Tableau LA CHIMERE D'OR ET DE NEIGE
SCENE ET FINAL « Fuyons par la nuit claire el brune » 86
5' Tableau LE PAYS SANS MIROIRS
' CHŒUR DES DÉSOLÉES ^oul^ sommes hxy: i. « malhenrenses » 105
?sV 2. COUPLETS k Parmi des blancheurs de neige» (isolinb) 109
>? 3. DUO « Au bruit de l'eau qui coule » (isoi.ixk, isoi.in) 113
6! Tableau LE JOYEUX PAYS
ENSEMBLE FINAL «Que de miroirs « 129
BORD DE7. Tableau AU L'ETANG
ROMANCE ET DUO «. Charme, rêve', image » (TiTANrA, oiikkov) 148
8'. Tableau LA FORET DE BROCELIANDE
BALLET 169
9« Tableau DESLE SOIR NOCES
y: CHOEUR NUPTIAL « II» sont uui» le» amoureux y,i. , 202
« sommes seul» » (isoLtNR, isolin)N?2. DUO Nous enfin 208
10!Tableau L'EMBARQUEMENT POUR CYTHÈRE 226
de represenlatiun,d»rran^n>rntPropriété pour tous pnys, tous droits d'audition, et de liaductiuti
réservés. (Dépose' selon les traités internationaui).
K.F. Sr C. tS<S.{^^ TABLEAU. 17 TABLEAU.
PROLOGUE.
LE REVE D* ISOLINE
Moderato.
PIANO.
J^ â.i^.l!.ll.^
'i 7^- ^
r^S \f a ^~^mw j:r.
^ ^
\t »- «-= 6 7^6
-&•^- fr -i9-'b^-
J^ >^
'' •"
. n-4^ '^. .^'-m
\ f^
?^ ^^^r— mVP T^ 1
.k-
3
E=^
b-»-'
Ped.
b#: t-
TEL^^^m
pp—jy
â; ^i^^^
IS45.K.F-fi- 0,LES 4 EBOS.
V.
(Supi'HIll)
JL
1=^ •?• ^
g g •- 1 i i t ^tf2 ^^^^^^^
AL Ions!. AL Ions! Al.
i i f -^:±±: ^ rh^l^^^^JS
^W
AllonsAllons! !_
a--
U^m^
VP

fJ P
V6^^ y ^ È~«7 ^P=g? ^-f^=t^
2X7'r.
Z3=pz:^ '
[' X û"?7 y g t r^ ^ï ^
Ions! Allons!.Ions!. ALIons! Al.
4!
J' 7- iy g g' M, ^' ' I '''Pr ~f'^f'''
Allons! Al.Allons!
•h9-
:2-
42^
fe^^
5=P^ f^r-m
^^^m t^r-u
.^•^A_l^ ^^^^3 ^
Allons! Al .Ions!
t;-«-^
âJ rni
y —^j[ P ff^
-Ions! Allons! Al .Ions!.
XL-
ûi- il^l5
ê i f#fWm
\ jf
-• •= rjzJ7.> f^ f ^1S ^^ ï
KM- «;.h. IS-IS.Uni
do/ce.
'H -'n ii g g s ^r
I r r j m
Al . Ions! les jcniit's gens heu.reux,_ Les
-^^^5
19-^
'
^ J JW r 1 F^=iF
13 ^
hel.les et les a . niou.reux. Pour lii Cy.tlière
—*-m m * an a
*-—i^rt^ r—é
ï/'
3E ^^
L7 O--- E
3==3^^^^^^ ay3=*
?^
bai(|uez-vous . rè nie.aux bois ombreux, Eni . sur la tri
r-^M
1/^ ^^i i i i i i iUii ^^
-»!i. ^-fJ» »
' iqt=t: û:^ gF =^ ——g:mŒ Tf f fF^^r
zr
' ^
':' ,1
.
Dans le par - furn
1F.'4SK. K. a- <:.^g j j r^^^rrr ij f
lois De l:i brise ei' .
^^ :Uijr[inir
X g"\^1^^' Ir r"i'
. fc Ion ;ii(|(U'
mhm^
K. P.ftr. lrS45.^ r -
libi-alo.EKOS.
jf-^fX^ fr ir r tj^p^ir^
Que t'ai -les-vous d;ins les mai.sons De vos fi . (es saii>
^. r f ^r T-ê iÉâffi N^
ho . ri./oiis? Lais, se/ les maussa.des pri . sons Foui- l'air
3=t
t'-*^^^-*^ w'i'ii'^
-«-=-
-^ê^Eéé^ ^
li . bie (les beaux ri . va «es, Sous les grands iiivr-lhes
^vte=ï=f J-Jj -J
-•
? r "rfr r=FFfEr:p ii'j-^cmig T w1». ~^
j ^ i .r^- n-^&
f"f=
# ,-û-
* *p— » (9
E.^^
branche en fleur lau.riers. Làma . ri . es A la des
;.2LES 4 e'bOS.
X y Vàip
»•
Al.
i^:^^^. i^ é *# r«-—^
.^ s
r- f -f—r
E. P. ft C. 1545.S3.
•?^ y ggs
2± ±
Uni
~' ~ i^^Q»
t =?=aïfi 5^ ^
Allons!, I);ins le par.lnni tU's.Ions! Allons! Al.lons!
(bouilli' fiTmi'i")Soj^.el Alt.
^i£f-tf£tEf
K. tt- «:. i54rK..
^j^ f' # =ig
I^ F^^F?? ^^
t' .CiOS,INS Dans— les liai-iiio.ni . eux s;ui
?^
-o-
T==f~f- P^
^r=P
19- jCC
I
zz:3CS=32^ît ^==^
ViMii^^ ^
^ IS rr I f ri ^
-glots De la brise er ran le et (les (lois. C'est à C\
_J?ii
*H b .
iP==^^I :i-^^^Mf=f
J
• » à^^^im^^^ f^
K. K H- C. 1545.