Partition complète, Le pont des soupirs, Opéra bouffon en deux actes / Opéra bouffe en quatre actes par Jacques Offenbach

-

Partitions
213 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Travaillez les partitions de Le pont des soupirs partition complète, opéras bouffons, de Offenbach, Jacques. Cette partition de musique romantique écrite pour les instruments tels que:
  • solistes vocaux
  • chœur
  • orchestre

La partition offre différents mouvements: 2 Acts ; rev. 4 Acts et l'on retrouve ce genre de musique répertoriée dans les genres opéras bouffons, pour voix et chœur avec orchestre, pour voix, chœur mixte, orchestre, Stage travaux, opéra buffa, Comic opéras, langue française, partitions pour voix, opéras bouffes, partitions chœur mixte, partitions pour orchestre, opéras
Retrouvez en même temps tout un choix de musique pour solistes vocaux, orchestre, chœur sur YouScribe, dans la catégorie Partitions de musique romantique.
Edition: Paris: C. Meissonier, n. d. [1861]. Plate C. M. 9482.
Libbretiste: Hector-Jonathan Crémieux (1828-1892)Ludovic Halévy (1834-1908)

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 132
Langue Français
Signaler un problème

:
MUSIQUE î)K,/
J.OFFENBACH
PARTITION h 8cPIANO
Prix F. net
ne on
Paris,(MC M MEISSONNIER) rue Dauphine, 48
_
FE. GERARD a- C'.
Editeurs pour la France l'Etrangeret
e et Bock.
ZM^
slsi^-'FONT DES SOUPIRSLE
BOUFFON EN DEUX ACTES ET QUATRE TABLEAUX.OBÉRA
Paroles MMde
LUDOVICHECTOR CRÉMIEUX et HÂLÉVY.
Musique de
J. OFFENBACH.
Samedi 23 Mars sur le ThéâtreReprésenté pour la première fois, à Paris, le 1861,
des
BOUFFES PARISIENS.
PERSONNAGES.
'
e1 ' l l"\CI, leuse?"CORNARINO CORNARINI I comique...MM. DESIRE. CATARINA CORNARIN0 M" LISE TAl'TLN.1
légère.(
BAPTISTE, uomicjueson écujer, Trial, ténor BACHE.
son pageAMOROSO, V Dugazoo . . TOSTEE.
"""
1'*"FABIANO FABIANI MALATROMBA i „ POTEE. FIAMMETTA jeune Chailteus PFOTZER.
(Couuerc
'""'*'mar uêLE CHEF DIX (">™>V" î LDU CONSEIL DES TACOVA. laodice, nourrice de Catarina .. LECHIS.
(l)ugazonLaruetle»I
astolfo Espion, Basse GUYOT. Fiorina TAFKANEL.
LEANDREFRANRDSTO R«s*e DUVERNOY. NATTIER.
cascadetto T' COLOMB1NE JC.ASTY.comique ....DESMONTS.,
PAILLUMIDO, menbre du Conseil des dix CAILLAT. PIERROT FOIRMEU.
ISABELLERIGOLO id ...JEAN PAUL. CORTEX
GIEETTO id TATJTIN. ARLEQUIN MAY.
4 autres menbres du Conseil Gondolieres
Un Batelier VALTER. Suivantes de Catarina
L'huissier du Conseil FOVRNIER. Peuple, masques, Bravi, Gardes, ete:
La Scène se passe à-Venise en 1521.
Catalogue des Morceaux.
ACTE I. (Premier tableau) ACTE II. (Troisième tableau)
Pages. Page
INTRODUCTION 1 IN'.'10. CHŒUR des GONDOLIERES. Vole, vole, vote,
IN° 1. CHŒUR A BAKCAKOLLE. Ah! que Venise e.<t ma gondole 131
belie 7 W\\. LA GONDOLIÈRE, Barcàrollê. Je suisIaGondolière. 139
1 ENSEMBLEN?2. SÉRÉNADE Catarina je ohante 16 IN :12. Reconduisez ces demoiselles. . 144
IV.' 13.IN? 3. COMPLAINTE île CORNARINO. L'amiral Cor- COUPLETS des ÉPERONS. Ces éperons.ces com-
narini avec nos vaisseaux 35 pagnons de gloire 147
IV.' 14.N?.4. CHCKl'R L amiral eu vérité mérite 42 DUETTO....Nous sommes deux aventuriers.. 149
2'.' Tableau.) IN'.'15. ENSEMBLE....Courons en diligence 160(
IN? 5. CHŒUR .le FEMMES. Hélas! noble maîtresse. 44 (V". Tableau.)
N?16. LE CARNAVAL.TS'.'6. QUATUOR desPOIGNARDS. Hélas! mon Dieu! En avant pierrots et pierrettes. 163
'.'17.IN MÉLODRAMEque vont i's faire? 48 177
N:i8.IN? 7. LE RÊVE Ah! qu'il était doux mon beau 178
IN'! 19. ENSEMBLE Cousinrêve 69 parjure et traître..... 179
IN'.' IN'.'20. LE PONT DES8.- BOLERO Un jour la ville de Venise 74 SOCPIRS,Varialious..Sous lepont
c'est à des soupirspi 18.SN?9. F-INA1 Doù sortent ces cris,
ne 83 IN721. LES FANTOCCINI, Ballet 202pas croire finaly
pour le i d'orchestre auxS'adresser: parties Editeur».
à la du Théâtre des BouffesPour .a mise en scène Régie*- parisien.
LE PONT DES SOUPIRS
en 2 actesOpéra bouffon
Paroles de Musiqueet 4 Tableaux.
Hector CREMIEUX de
INTRODUCTION
et Ludovic HALÉVY. J.OFFE1NBACH
Allegro-
X
SOPRANOS.
TENORS. Es
HASSES. 3±
:_ :rrf.fi *1* i_J£
1EEc^ip
=t±- É
PIANO. /Tutti N h
^"a 22^=^H-^
a—Ta
«l*« J- I »
Gla
.. £ F 1 J- ,ffl?£=* 5 ^FfS
Quat
1S3 va=3±Im 3=a=«S^ *
'5 'J- pr»I
j- M3ie j. h
J±L g 1*- »> ifr ^l im
*~5S* *pmi-î^é t
2T BΠ=F=|S>-^9 p
Sfelj 55 oc2^ *
^r^# ^
f- *^~*~j~^l-p—ffi ^^ =fc
'VirV^ IHautb.
Clar-I*
Onat.
^E ^§£3
£T* *i
I1 — ^f f
^rii
"=- * • »p— «F*
^
?=¥-* v
ê
«F# blP?
Onnt
9- &È
'.7 :.::# ma 1 sa 1 ctM
I^ ty 1? t
c"
. MJ
mod'"Andanle
SOPRANOS.
*
• •'^^H- Ir u 1 p iTr tPf
Ah! - estque Ve _ ni se liel
XENORS.
22ê
ËE ^^PPÊ
Vc _ _ estA-li! que ni se bel
BASSES.
''H H
•'t'l a
5wm r~*r^r fFfj PE.
I EPE^ *-* p^wmw W
.
, -J—^^j=^^ J J j , ^j
' *=ti^ -
r ' ' r f=rr g , rg. t^
Le soir le soir elle etin-cel le souLe jr el _ le
^rrr-u ?m tm
soir •1 -Le le soir elle étm_eel _ - le Le jour le soi
it. w^f=r ^^ SI#
soir -Le le soir elle étin-eel le Le jour ?1 le sou
i
ï* WfTf ft y
^h Pi §^^w^
189fci i ^
r^
nuit -l_Jer Kl le clian-te la
=#t

el_lerit El _ le clian-tetan-te lal,i nuitnuit
—-
xx~? -pz m ÈÉÉ
Kl la nuit eLle_ rit le chan-te
ClarJ
I ¥ ^rT fY~y ri
ga
^^f- s*$=*=* i^^^P^ # ^t7±
t
ff=r
•chan te l<i nuit
^êz ft±T. I
chan - te la nuit.
X3^
C - Mé *3rcimir r g ?&± «a±-aÎ5Sm
s&^3 ^ p
ilj' ?r r #
Moderato.
*4t
")-P iI EÈEE**Ï F»f ^r^
SE,;c£r^e^ Kl 3^P^F^fe *feHE±E5S
fcgg-
ïS * D*PIflf
^• # =#•——=^
^«^ ;s111111 is
Pistons
s-
il fi-ff 3Cm œii§^P P Tutti.
t=t
•>g iE £^ vi ih hi y^^
Piston
-.4-.H ^ ITif f^ IfKif
1 Mgp ?
82s
**z±*» t:Zt*t~
j-ffi^f^fcrfr?^ ,-g-g^jj
'•-» *•: *s*-*- , » if*»
F gP^wt
pp
±- ÉLZZ
z*z~e: -* £_^
H5-^^^^ i
i-T
; J
#-'# ;*-*- =±£ -2. r £.S-- £-
*y~gi -©-# "g»-! --#-0— ** : » 1-H =-5i9- -19-*—
0- M. M.
• —-* -#— ^H#-
COI ^ - t^V^Ï^= E^ï *E^
ftt-
Lever du Rideau
Qnat.
gi
-?©-3
dim.
f
1
- - f * H^^ ^ r - # F »- a— -? :a a-^ » »»» g gg g
*
r eT Fferf
iif"L-É fLa'
Enrhaîneï avec Je N. 1.—
r TABLEAU.
CHOEUR ET BA.RCAROLLE
COIVYUil.O
1
lx
BAPTISTE i
I
u "\
And,mit' tnocl-
Clar.Quat
« #PiH g¥TTÎ'IANO.
jg-r_jt=c
>
#-#
SOPRANOS.
MJ3j *
P «r r '['"T?
que estAli Ve - ni se bel
TENORS. Pu
<'=£rf
I . Ii mm
qi\e - ni _ se es! belAli Ve
BASSES P
~0 W^X^U3B
3
ib nue Ve - ni _ eslse be
-^m
#€> ^~ rrm
1!.Ohm
4=15SE M
I 1
^ IP P
il2# . . r
0* o igjMi ^tHM= f-* •f—m
Le soir le soir elle -etin cel jour
—0--0 &*' » -&*£ a m? f
T. =£=< 1 =g *p-r-L^ 1i
Le soir le soir elle etin _ cet jour,e
0Z. j;j:^P =Z2=gui £S ^
Le soir le soir elle étin_eel le Le jour
~WT m wm f W:
a \
I #— i=«c^^ ?=3=mm w w w
I
!
#=â* ^
f f s-U^=m4 ff=
el - le sou _ rit El - le chan_te nuitla
-0 0- =Q==^^7
»I h
'r r r^W ?:
-el le sou _ rit El _ le ehan-te la nuit
u m ZÇH
P 3tm P^Éi*V
el _ îe sou _ rit El - le clian-te la nuit
~3PT W-w O cres
J
a
1 JIjN J g J =J=?=W f^ f
i=˱ H*—?!-P ^=^f
.el-le chan _ tè i nuit
r>r>
a jcf » ^a^»*^F^?
- nuitel-ie chan te la-
Ov -O
2T
s f-
ff J -f—, 1 ^^£f
- te la nuit.el-!e chan
^O
-f—
*6-
«Cl *
âii
r, i i rP^^ r
( ^
* 5
n . m