Partition complète, Le vénitien, Opéra en 3 actes et 4 tableaux

-

Partitions
369 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Visualisez la partition de la musique Le vénitien partition complète, opéras, par Cahen, Albert. Cette partition romantique dédiée aux instruments comme: chœur, solistes vocaux, orchestre
La partition se constitue de plusieurs mouvements: 3 Acts et l'on retrouve ce genre de musique classée dans les genres
  • opéras
  • Stage travaux
  • pour voix, chœur mixte, orchestre
  • partitions pour voix
  • partitions chœur mixte
  • partitions pour orchestre
  • pour voix et chœur avec orchestre
  • langue française

Visualisez de la même façon tout un choix de musique pour chœur, solistes vocaux, orchestre sur YouScribe, dans la rubrique Partitions de musique romantique.
Edition: Paris: Veuve E. Girod, n. d. (1890). Plate E. G. 6225.
Libbretiste: Louis Gallet (1835-1898)
Dédicace: César Franck

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 17
Langue Français
Signaler un problème

Ma^eLeVéRlIieR
lableaiixel 4en 3 actesOpéra
"Po ëme de
Louis G[ALLET
Aliisiciue de
CâHENMM
TnxâO^net
R D tMeup.Paris ,V^-^ E -G i ,
15 .Boulevard Monima7b=e.l6.
i'Arranqement naenvés pouf tous paysTttis aroits a'nit'ition .ci-JÛitton ,ae Tneiluction.dExécuNon et
» ?. ^ ~-^ i»|—— LYKIQIËNOrVEAU THEATRE FRANÇAIS
LE VÉNITIEN
EN 3 ACTES ET 4 TAIil.EAlXOPÉRA
18ît0.Re|)iOSPiitp' pour la picmièie fins ic 14 Avril
Direction de JUrHENRY VKRDHCRT.
Vnix: Artisips;Persiiiin;igps:
MARCO TKxoR MM. LAFÀliCE.
HOISUAID.BAKYTONMINOTTI
DOLLÉoy.TAlMtEO TÉNOH
VÉims.Le DOGE BASSK
Le PATRIARCHE bassk ... SCHVIhT.
FERRAy.MOURAD BASSE
M"i- jEAy.\K FOVQLHT.RÉGINA S..PHANM
MKzzo-sopKA.xd HOSSY.STELLA
DUPONT.DRACOS, Jciinc pAlre sopkaxo
Le MESSAGER i/i; C0\SEIL_ (« LliXSKILLER^Vn CHEF TURC.
CAPITAINES YÉSiriESS TRiilS .lECXES GRECQUES._
CHOEURS
.ll;ilNH>. •^KKlM'likS .1 FIMMKS Hr VKNISK MIMr.KKS ilii CO.NSKIi. rf.s yUAKANTK.
SI)l.[iAT~ TlliCS _ FKM.'Mr erKNKAXTS i'.- f.OlilNTHK.
PEUPLES: ..VENITIENS. TURCS. GRECS.
BALI.ET réglé par M'. T II EOI' Il ! LE.
I.M PKISONXIKHK: M'I'" l'IltON.
PKISdNMKCMS V|;N1TIFNM-:S _ 1.09 KKMMKS t).- MKr.AKK _ SYRlKNs ri SYlllENNKS,
.>1lsp (|p Ml A.PII -..'iK lîOLVAl'.l). rp'-issPur-KPi.pVal.
(lui <l"<l,,|i,-s(rp: ML (;A|:I!IEI.-MAI!IK.
Uppors dp .Mi; I.M 15EUT.
Cosdinips Hissiiip, |wu- .M' HEMtlOT p( exe'putps par MÎ?Jll,IEN pf I.ANDOLE..
TABLE
'OVVERTVRE
ACTE I
LE PALAIS MINOTTI.T;ibli-au VENISE _ DEVANTl'rfiiiier
SCÈNE I
Le CHCËllK, puU RÊGINA.
ha! ha! ha! ha! n 20.„ Ha! ha!r.llOEI'H
m'exaucera-t-il? » 28.KÉCl.NA « Dieu
SCÈNE II
hKIONKllKS ft KKMMhS. puis MAKCO.STKI.I.A, TADDKO, JKl'NliS
reste une >. 37.< 'fani qu'il nous femmeTADOEO
Séparons-nous, Messieurs » 44..... <<STELLA :
a sonne' deux fois » 50..MAUCO On
< Saluf! ,. , 51.CHOEI B
ramourlasse
<. L'amour passe, „ 61.STELLA. TADDEO
SCÈNE III
MAKCO, |>iiU KliulNA.
<• Allez, pauvres fous „ 71..MAliCO
HKCINA Marco! Marco! » 72.
lasi j'ai peur 76.« Hé^
HEGINA. MAUCO
J
^_ ^..^„^_ „^^^;„„^ ,^ „,„„^„ „ 77^„„^
SCÈNE IV
l;i;i.lNA. .MAHCO. MINOTTI.
RÉlilNA •. Mon père! „ 84.
.. vous implore „KÉCl.NA, MAUCO, .MLM)TI I M',n coeur 90.
SCÈNE V
KKI.INA. MINOTTI,MAKCO, l)n CAPITAINK,
.MKSSAOKH <lij CONSKIL. flO.MMES et KKMMI.S du PKUPLK.
L;i KOI I.K « La guerre! la guerre! >> 96.
.'\r MKSSACEli a La guerre est déclarée >, 98.
!.. C'est la guerre! vital! 99CMOKLlt ..
CONSEIL DES QUARANTE.Oi'iixiènnïiihleai: _ LE
S«;ÈNE VI
l.« FOUI.K.I..- Ml .Ml'.HKS dii CONSI-I!.. Le DOGK, puis
CHOfilR 107.Les Turcs ont armé cent galères »
Li' DOGE 111.« Coritilhe est libre encore
I.a KOLLE La guerre! est-ce guerre ?.. 114.H la
Lh DOf.E « L'eve-toi donc, Vetiise ,. 120.
SCÈNE VII
l.c, CONSKII.I.KHS, \.- PKIIPLK.
I'' IlOfiE 129.
<. Quand voire renommée »
MAUCO ma » 139.„ ,V«;- vie. Seigneurs
>n>OTTI ,. .le ne veux .le lui 147.pas
ENSEXItl.E ,. Qu'il soit chassé d'ici .. 150.
MAUCO père
,. sons pitié ., 165.
ENSEMUI.E HN\I 169.« Qu'a-l-il dit? >/ii'on l'arrête .>
ACTE II
DEVANT CORINTHE _ LE CAMP DES T0RC8.
SCÈNE I
MAIK II MOI IIAIl, I)I1A(.0>. .IKUNKS OlIIXyl'IlS, SOLDATS I IHCS, GUIXS.
.T
"•MOU U „ Gloire à Marco! 175.
.•5liHACOS ,•! .lEI NES <;HK(;yi ES A vous ces roses ., 179.
MOI n\U 192.ir /.raves des braves ,.
V..C,.b'i'lh.1_LES OTAGES 201.
2_LES FEMMES DE MÉGARE 203.BALLET—^
3_DANSE SYRIAQUE 205.
SCÈNE II
MAKCU, Lr PATKIARCHE. Un SOLDAT, DKACOS.
Lm 3 JEUNES GRKCgUKS. FEMMES ri ENFANTS de CORINTHE.
Le SOLllAT «le Palriarvlie. évèque de Corinihe » 7 215.
« Moi. je svis le pasteur, le père .. 217.Le PATRIARCHE
ENSEMBLE « Vois, ces enfants .. 221.
MARCO < Prêtre, je ne combats » 225.
SCÈNE III
DRACOS, SIlLDATS TURCS.
fOrrhesIre) 229.RONDE DE KCIT
DRACOS Myrto, la belle 231.
SCÈNE IV
MARCO.
MARCO » Je suis venge „ 235.
SCÈNE V
MARCO, puis Kf'gINA.
243.Marco « Çtiels suares accords »
. n Écoute-moi, Marco » 246.
_ (
« Vois ce nuage noir » 248.(
MAHCO o A/i! combien douce était la rie! » 252.
RÉGIRA, MARCO « Aimons encore, aimons toujours » 255.
prêtre!... qu'ai-je dit? 261.MARCO Le .,
SCÈNE VI
MARCO, SOLDATS TLKCS.
«MARCO ., C'est le jour du combat 268.
CHOEIR « Marchons! marchons! .. 271.
ACTE III
DANS CORINTHE.SALLE DU PALAIS DE MINOTTI
SCÈNK I
REOINA. Lf PATRIARCHE, VÉ.MTIEXS fl CORINTHIENS.
DOIRLE CHOELR «Par ici! fuyons! » 283.
Le PATRIARCHE « Seigneur, puisque lu permets » 289.
ENSEMBLE Dieu bon! 304.
SCÈNE II
CAPITAINES VÉNITIENS, pui, MINOTTI.
Les CAPITAINES « Minotti! quoi!personne! .. 31t.
MINOTTI < Les soldats de .Marco ., 313.
SCÈNE III
MINOTTI.
MINOTTI ,. que m-importeraitAh! 316.
IVSCÈNE
RKnlXA, MINOTTI.
MINOTTI „„ Ma fille' 325.
BEGINA <. Ah! d'un amour inexorable » 326.
SCÈNE V
RÉGINA, MARCO. MINOTTI, CHcHJ.Ii INVISIRI.K.
C -est lui! .. 337.
REGINA K.r: Marco! la mort me délivre .. 340.
'
.. Je la bénis, l'heure tant attendue 343.
RÉGINA. Le CIIOKIR Voyez! là-haul le.s rieur sont ouverts 348.
RÉGINA, M\B(.0, MINOTTI,)
Dieu reroil mon humbli- prière 357.
Le CIlOHIi INVISIBLE. \VENITIENLE
TAHLEAIS3 ACTES ET 4ÛPtKA E>
Musique .le
ALBEKT CAIIEN
GALLETLOUIS
OUVERTURE
Moderato.
P/,4N'"
!.E. H2'^\)tag ^ ^
dolci' mnito cx/JCc.></(".
-*--*--ft--^-*--*--*--*:
ifffffff^^B ^
Ped. iva.<t
^=ÊT^r^rFg^
^"^^"*^
I'fhéi2jTn F
ii/iiuissiiiiiiili,j>
I. ^ r=-fmg=Fm
i i
.=i=^ 3^gg=q;i^ s ^
J:
-•? y •? ^
ip
f~*"
;é -j^-^F^^=F
i
K. <;. (.iii!r>.tV'i'oee. (184(184 : J)J)Alk'iii'o :
ES
^ittt iérfrt iiii ij^m £ftyt:/^
r
-#-» m p 0-0- -• f I^Tf f^Y T T f Tli i i I i Li J I LLi E
I B :£^
p- 0P
f ^ r^S
' -*^
i"" .d ^=i^^^
U ^*
iS ;£*: ^Èm
«.fi^iir).K.' n^r^fj:
'\P#- ti« ^^é. jé . •
//" ' iiiiirfdiissimo.
.y , 4l ,^ jf3 7r^-^r^^55
:p3=fc ^3E ï^cv^'r6 ^^
.V^ Ê
'i J^J J^M:?-Kir
ic=
fT^" iCji; 1 ri-^^i *=? ^^^ ^ijr:^f
?//•^
g i5S -t^7' ^^^^
P 'P
J J J J'^
—Irs^ i i'\ ' '. :
*
• é.i
if
< «yj-j-i *tff- g:

i t— g—sk—
fT=R^ ;w~rz?tïf
-j.-#--# ^ é * ^-^^nt^^ T^ f •'
f r r r
^? T^r Tn^w
^0-^ê • ^=â^m ë Ê:S¥î
^