143 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Partition complète, Mam'zelle Nitouche, Comédie-Opérette en trois actes et quatre tableaux

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
143 pages
Français

Description

Pratiquez les partitions de Mam'zelle Nitouche partition complète, opérettes, composition de Hervé. La partition romantique dédiée aux instruments suivants:
  • solistes vocaux
  • chœur
  • orchestre

Cette partition compte une sélection de mouvements: 3 Acts et est classée dans les genres
  • opérettes
  • Stage travaux
  • opéras
  • pour voix, chœur mixte, orchestre
  • partitions pour voix
  • partitions chœur mixte
  • partitions pour orchestre
  • pour voix et chœur avec orchestre
  • langue française
  • pour piano (arr)
  • pour 1 musicien
  • partitions pour piano

Retrouvez en même temps d'autres musique pour solistes vocaux, chœur, orchestre sur YouScribe, dans la catégorie Partitions de musique romantique.
Date composition: 1882
Edition: Paris: Heugel et Fils, n. d. (ca. 1883).
Libbretiste: Henri Meilhac (1831-1897)Albert Millaud (1844-1892)

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 339
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo

Exrait

THÉÂTRE DES YAîTÎtTÉS£_
- ^«1V" r^.'f-'.'r^n/i
iiiiiiiii lillilllmillililllliiillll lIlMlliilliilIlIllilllIilIlllIllJHm I 11 A
ivh %mi\hWp^n «4I^—«H
m
^e|»a>^ ^'S^ja ^ ^ ^^^ ^ ^^^ ^ ^^*^
\^
MAM'ZELLE
NITOUCHE
v5^Â
3 actes et 4 tableauxComédie-Opérette en
MM.DE
II& ALBERT MILLAUDHENRI MEILHAC
Tl^XJSIQXJE
^x^
?
Piano & ChantPartition
:^rix net 'francsS
.o.PARIS
bis^2 rue Viviennc, HEUGEL & FILS(i4U qMÉNESTREL,
PAYSÉDITECES-PROPIUETAIRES POUR TOUS
traduction, de reproduction et de représentation rései-vés eu tous paysTous droits de
C4f^*H<:4f^-«l^^^«o4l^*HœH^^^^^
^DITBUR DE J4usia^arfi\^&%\HuM
« » 40, ftmli HaussiiKinu, \'38iW^ •^^^'^'V\^r^ 1^iTHE3ATRE DES VARIÉTÉS
MAM'ZELLE NITOUCHE
COMÉDIE-OPÉRETTE EN 3 ACTES ET i TABLEAUX
DE MM.
HENRI MEILHAC & ALBERT MILLAUD
MUSIQUE DE
Représentée pour la première fois au Théâtre des Variétés, le 26 Janvier 1883
Sous LA DIRECTION DE M. BERTRAND
r>ISTRIBUTIO>f
M— MM.
DENISE, pensionnaire. JUDIC. LE MAJOR CHRISTUN.
actrice. . . BEAUiUINE. brigadierCORINNE, LORIOT, LÉONCE.
LA SUPÉRIEURE R. MAUREL. CÉLESTIN, organiste BARON.
MÉRLAJNT.LA TOURIÈRE . CHAiPLATREUX, lieutenant. . COOPER.
STLVIA, aelrice MARGUERITE. LE DIRECTEUR E. GEORGES.
actrice . CARO. UNLYDIE, BRIGADIER ANGELY.
GIMBLETTE, actrice DUTAILLIS. DEUX OFFICIERS. GUSTAVE, ROBERT.
Pensionnaires, Officiers, Dragons, Acteurs, etc., etc.
TABLE DE LA PARTITION
ACTE I Pages
OUVERTURE
1
1. CÉLESTIN ET Floridor, couplets chantés par M. Baron : Pour le théâtre Floridor 12
( A Chcecr DE JEUNES PENSIONNAIRES : En Sortant de Matines 14
Couplets mystiques, chantés par
( B M"* Judic : Sous les vieux arceaux gothiques 16
3. Prélude d'orgue 21
Soldat de plosib, chanson voix, chantée4. Le à 2 par M™' Judic et M. Baron : Le Grenadier était
ffel homme 22
chantés par5. Couplets de l'Inspecteur, M. Cooper : Pardonnez-moi, Mademoiselle 34
( A Talents d'agrément, rondeau chanté par M"' Judic : n'estCe pas une sinécure 38
harpe\b Alléluia, avec accompagaemant de : Mon cœur s'ouvre à l'aube 44
(.4 Chœur : Eh! quoi Denise, notre orgueil 4B
N. E
^ Couplets du départ, chantés par M"» Judic : AhJ mesI sœurs, que cela m'aflUge.. . . 50
ACTE II
Entr'acte-Alleluia 60
8. Chœur a la Cantonade : Buvons, rions, chantons 63
9. Un mariage de raison, couplets chantés par M. Cooper : Mon Dieu, je stis qu'auv yeux du monde. 65
10. Escapade, rondeau chanté par M""" Judic : La voiture attendait en bas 69
11. Babet et Cadet, chanson chantée par M""" Judic : .4 minuit, après la Fêle 74
12 et 13. Musique de Scène, servant de flnale 81
ACTE III
rremier Talbleau
Entr'acte-Polka 85
Couplets du Brigadier, chantés par M.14. Léonce : Jji suis de Saint-Étienne 89
15. Floridor, vous avez raison, couplets et ensemble par M"» Judic, M. Baron et Les Officiers . 93
16. Chant des Fanfares, par M""= Judic et Les Officiers : Au gai soleil, allons, belle endormie . . 98
17. Légende de la Grosse Caisse, chantée par M"" Judic . Le long de la rue Lafayette 104
18. Finale 109
i>eu3cièixLe Tatoleau
Marche-Entr'acte 110
19. Musique de Scène 120
20. Couplets, chantés par M"» Judic : Est-il possible ? 121
21. Invocation a Sainte-Nitouche : Je te plains, ma pauvre Denise 124
22. Duettino par M""" Judic et M. Cooper : Quand vous -êtes venu 128
23. Couplet final, chanté par M""* Judic 136
IMl'KliUERIB CESTRW.E DES CUEBLNS DE FKK. — — —IMPrUMERIE CHAIX. RUE BERGERS, 20, PARIS. 2956-3.
A^ZELLEMAM NITOUCHE
€lonie<!ie-operc'((t' fi» 5 -î\f<es c*f Titbleaux
(If M. M.
etHENRI MEILHAC ALBERT MILLAUD
«1»'Mll-KJIIf
HERVÉ
OUVERTURE
Allegretto.
mm4 ^^m
-</
PIANO.
^^>^ ^i pr F##^ m #f
r>
rs
t mmimam^ m ^r-rrr
/o
jt JL M M.
i-f
m
;£ Mfc ÉiÉl*=P^É= ^ ^f
F#-"f-Mir-fM#-4Fff=^^
?^^w^^M^^^M
r r r
t« «LJt tf ,...fm fe f »f v-r# r-r ^âr= ;Èr:^E=
"pn E
•'/cresctndo.
îîa
:^?^^E^^^^ i^^ r
I*!uis, HEIT.KL e( riLS, E.liÎKiiisAU MENESTREL, 2 his, r. Vnitiiiie.Jt
r—^ê^mUÎ.&MM
'
t5
9--0 ^ t=^.^=^1
• tf^
^I rf=^É* m ^=^
"-—
1/ ^aAJiiuy^=^
iE^:ê E^^
/Y///.''/
^
9 'W -W -W
An*l'.'° religioso
^^^^^^ ^
l-t
^1^
EEP^^urt ?^^
(////<
ijt
=r^^ tz:± §^F
p Ktt lAg C
f f
^s 1^^^m«^ ^^
/^.
«#: -.-^ 4t ## # # # ^i=*
=ti: ^=^
/TN
M «_-#
-£—-£-w—,^^ t=t=e fF ^
1 F fr r^r
A iûïMr^±i=:± i^M^m
"f
EifcrEtt=4 4i «SS M ;É m i
JLn
fff-«IeMeeI iQiî^^^
5^r
35ft ^^ m^
iff:
. m ^-r#'m # * r gA
I
i^ ^-ILL^
Jl4^ M:#^ J.^ff J. ff^^P^^ rt atff^F¥^
# ^ f m _ rrf i^y^ fe
4t g
r— ***5dM^I8j^_z^
i
/^-1^#ii^ * b^t^^:^f f.^^
r^f. ,^g
^¥«^
:t»"^I
^»»» f^-^ « ^7 f ^ÈSEE ^ ^EÏEEf^S I^ mif- #
^^t nê f ^i
9-^
9?
c. .M M^ ^i P^cJ'fa^^^S
ftjV-» h^^ Q^m^p ^ ^ m^m
I <L . M^ ^mMW^'m ^m-^
ë ^ a^^^ I ^
g <*îJi
t^:»»^ .«g*gi'g*?.i' l^Hf-^i3 ^
i«^:
1»-*•f-
-fth.
fet^fei^fjf^^-^ P
liJii^a :sm:\^ ^m
Ail? marziiile
?#7^\Mkà^ ^^f:^SESSE
5 »^^^S-^:^ f
y
kuikm ^^^^^^^:L 4 UU.^
f ^
Tempo.a
«>^#
-s .aU^^ f-r
4J. é^=*^'^^ ipinjf
i
^^^^^^^=-v^f-"^f-44f^^^--^/^t^^ rgifa^ ^
5±*ri JÊ.•. JLJE. °:*: -#.-0- JLJE.^M
tt-0- 5
f
-le-^ ^
é^î.s i^ ^
^in.- . * ?
m
c ^
*•):%
f ^:m
^ ^
^^^• » r #— È £^W9I t^
cresc.
1 ')* «•! ^; 4 < gf f » g
*
/O
^tt 'tf«t ^==^Êii ?:
/
/^
##—— 1^=1^It feÉ^ tt^jg
—0-I âêUr4d" i=ti^
#* *—-A^^^1^5 ^
1^-0—9-^ »—>=¥ w^ X^^10
îiii^tmi^
:5=Ê::5^f=z5 i^^
,^^^^. -gb^^tl^l «^ < f9—» #P r *gg g g
e»8f ^
0-1»f «f^
Ail" vivo
^^^^^
f 4^Tf-^^^
wBi^ *Pp£
^-0-# Ê ±=£fc^^.f??TF ^9=v=* ^
-^? t^—
f
t^-^?—^[=5=E -M-ji^
^9^ itzè
^:
"#
'• 77 /S»
~5"