Partition Preliminaries, Act I, Act II, Pétrarque, Opéra en cinq actes

-

Partitions
214 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Obtenez la partition de musique Pétrarque Preliminaries, Act I, Act II, opéras, composition de Duprat, Hippolyte. La partition de musique romantique écrite pour les instruments suivants: orchestre, solistes vocaux, chœur
Cette partition enchaine une sélection de mouvements: 5 Acts et est classifiée dans les genres
  • opéras
  • Stage travaux
  • pour voix, chœur mixte, orchestre
  • partitions pour voix
  • partitions chœur mixte
  • partitions pour orchestre
  • pour voix et chœur avec orchestre
  • langue française

Découvrez dans le même temps d'autres musique pour orchestre, solistes vocaux, chœur sur YouScribe, dans la catégorie Partitions de musique romantique.
Edition: Paris: Brandus, n. d. (ca. 1880).
Libbretiste: Hippolyte Duprat (1824–1889)Frédéric Dharmenon

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 64
Langue Français
Signaler un problème

'2(^1 VC~r7i'p.v^
f.Dharmenon
jf f 'lïTusiqae ie^^^^
m
vy ^ X
Taplition Piano et Chant
PRIX NET; 20^
Pam.BRANDllS i C' EdUcurs,rue Riclielieu.lOSPETRARQIE
Opéra en 5 AfIt'S4>i><in<l
fois, It"\>'i'i<- la |)i<'i!iièr-e 19 Avi'il 187.SKcpri'Sfiilé
THEATRE DE MARSEILLEAU GRAND
-«-
PEPSONKACKS:
«:"•li'iKir. WW. lih:i.AHHi.\<:Hi:. 1 LAURE Siiprniin. /».PETRARQUE ,i/<\W
. ItlHMoMl. Snpratin.priiii iniiKiin Hassr. L;t piitKcrise ALBANI vC' I.EHh'.l..COLONNA
|
!• Suprulio.Biiri/f"ii. IKihh.li. ISOARDE cunliM' id.' L;iiii. ,. . m'J' SMHi:.RAYMOND IJvi-.di'LMiir-
j
iin'ss;ij;<-r.~i'ii:i(cni- ri)iii:iiii. . . Hiissc. IJI'EYREL. \ lu pwge— l'iil'ii
rfanies rnmnines,(lnmes protcnrnlcu^piitimns,paysannes,Scigiieufs ilnlinni,si'i<iiiim:', provençaux,
piiipli\ Dioiiiis^ siilditts.
Avignon an X/V'.' sicclc.I.n sfhiif .se passe à et à Runiu
P»f?s:DES MORCEAUXTABLE
1Ouverture
ACTE I.
'( rhonc jjidikIc1 air RE basse Près du «lui (iN'.' . Chœur DEXILÉS
TÉNiiR I-a foloiiilic piniiitivr2. STRIITHES de «9
l>)'.'
Roim' i-l.Tnclli- .Iii h:irit il.-s <i.Mi\ 3.S3. rH(EUR de jeunes filles, ri/."iN l.i ,li,ii„ll,)N'.'
Siiijtiinii il Ti'nnr Au nom de iicitri' ,nni..ui- 41NV 4. Duo, fuiiir
.(11 1- /•.'i,.M.((A/r WifjuL- barque l^niVi- «15. SCÈNE, /(NUI- ri'm.i- f/ W.is.sf r/i.cKi,N?
ACTE II
6. Chœur de jeunes filles Aulour drs rameaux RBNV
". valliiii, charriir H.' nature !17fiRAND AIR DE SOI'RANO Di-lirieiix laN'.'
SOl'HAM). Trnnlilc de mon eieur, reponds,dis-moi 1148. AlK DEN'.'
tint ordre j'arrive!). Duo, /miu- Biiiiilnii ,1 .S,.;.((iii(. \ 119N?
/ii'iic S,,/Il uni, il Ti'iim' Vers cette fontaine embaumée 137N? 1(V DUETTINO,
Salut à la plus belle 145II. CHiEUR du salutN?
Farandole, (Ch-ur i/.mvi'J Plaee Ji la laraiid..|e 15»NV 12.
ijedcSe/iC.dii.T'.'iinc, 1/ ff.ivM-l OUINTETTE, «Kis/iiii . . ,,„ \ , ,,„
^" ^"1^ "!> glare et sa menaie 1(0<3-<N" , . .1 f
ACTE III.
CH(EUR et RÉCIT DE BASSE Gloire et ^'énie SI3NV 1t.
Xo^ei ees bannières 233N'.' 15. CHO-UIR
étemelleN'.' 16. Marche triomphale et CH(1.;UR GInire.fjloire S-ll
Grand air ténor Salut, vénérables portiques. SftON? 17. de
S65/ IN'.' I . SaLTARELLE
AIRS HE HAI.I.KTl IN'.' 2. Pas DE TROIS Ï74
V 3. (iAL01> a8fiN?
protecteur ïittiN'.' 18. Hymne au CAPITOLE Dieu
frissonne 3»M49. /mm- Ti'iiiir il W/ivve D^jii mon c.i'urN'.' Trio, S„imiiin
ACTE IV.
ealnii' succède 3îl320. Duo, /leiii s,.111,111,, il Tniw I,e enfinN'.'
5-18Ti',t„i- il Hux^i- Ami, je le cherchaisIN'.' 21. Trio, i„m, S„i„„m,
ACTE V.
pas?. 3f»»22. Scène, /"hk ,1 B.ivvc Pourquoi pn^sser leN'.' T.h.o
Kequiem etern.in! 3«>7N'.' 23. Marche funèbre et CHIK.UR du requiem
me ramenait vers toi 378N'.' 2t. HoMANCE de ténor L'amour
ii'on Sannum Ti'iim- il Riissi- i_Grand trio final,... or i ;. kl. 387miserahle.?-Tu mourrasN" 25-!
(uni- riiini,- i/ii DE l'ROFUNDIS) J
'I. = —
PÉTRARQUE
Opéra Actes.en 5
Paroles de iMIM. 31iisi(|iio (le
rt DHARMENON.HIPP*' DUPRAT F. HIPPOLYTE DUPRAT.
des P;i|)es,représeiile les hords du lîliôiie et le CliâfeHii au fond. IJes r-Dchei-s à di-oileLf Ihé/td-e
iiiarclies au dessus .sol. estet Une eliapeile à droile, l'Icvée de quek|iies du Il nuit. Le cidà f;:iuche.
est d'épais nuages. iliapeilc est fermée, mais quelques lumières bi'illeiit îi traderscou\erl La le.s vl_
traux.
INTRODUCTION.
{0-f<S )Andantino.
^^S: J
/
f w
p
PIANO. VP
• Timl)
I É^arih-^^v ^^
W^W' f*^# 3
PP
:tJ -•?^i ïf^ é^^ — -m^mm
^« (':[' &P F^y^
ww^
fcr*
-^n^^ ^=F?=F T^ll!fm f f
~i r^^^ ±^ Ef mt25W
17^'^^ ^^ s^*esa^Srtrtfff"^
FI
I^ ^î^^-
I q
I I
feè^ At^^Wté-f 7VT 'w ir
pp
:fc—.9 * =^
^3t
[^ïfaB mfflffl
i'v^J3 •iJ J ^i'Jl_^Ûi_ 1 LiiL-LSSSÊ
^|>i.ifTi It. p*'( < H
* * ^jV%%*#^> # # g1S^-^.V'r^^V.'^^f*'*'*'r'r«#'#'#^
1^^p^^^^^y rTFl^
ar:*iS m i=«iSm ^ ^^^•^^- ^S?i3•-*-^ >?m Pi* J3 ti^
-^-p^ -à -ri S
II- rido.m se lî'\f
'
F=^eâP^H^^1? I
i. i.^9S ^^S
"
* **^*^«.
' ACTE I
SCENE 1.
it'riii;it's :i A\i''i]<)ii m- i<'(iiil>sen( iii_vs(érieusciiieii( surtl:ilii'ii«; les bords du KliïiiieLes Seii,'"*"""'^
jipit's |j(jiiri|iM ;uii\e 1111 |)eu it-iir donner des nouvellesii;ii- t;01 ()>N \ de hi jKilrie.(•(>ii\iés
1%" I
,
AIR(IKKIU D'ÉXILÉS e-f DE BASSE
1MIogro J-126 ,
COI ONN.V. ^M
TKNOItS.
3S^
BASSKS. ^^-^^
MléiiTo (J=12 126)
^
P
E-IANO .
ticin
b^ti:;.S ii^
4F^T
^S^^m
^
^g-$-b< a j i— g f ^ l^^'MT^ff-gyi^îi
i» *^
/T>
»F3 m-.^ —,...- .— >* -r—"r
I TZJ^ Ï-* fe—rw
-:;r
dim.\ \ pp
7^i>
4:
-
I rWt ti==tI
<r
'*' J=fi-^)And so'itenuto/iQ g^
r ^
^4<:N^>ftS-I
niisteriobo
iiii'zza voceBASSES
»--# -•?-^ —P^
F
> ;mT"^
Près hhOne qui grondtdu
I
niezzii vuCf .>
Sur I;i oro_\van_rons-noussans bruit, ye
mt=^-
•^
sans bruit. iSlir la\van_cons-nous gre_e-re_ve ve
^=^#
ri-.m £^
• iI y^53 :S:^
-^^ r m
^? ^ '^J-é'-
«:"=r^^^^^
it*^
pro_ fou _c<(.' ],('_xil_^ aime la nuit
s'
pro_fon_<lt' I'e_xil nuitaime la
-f— fïrtn^ _i =t smm ?^a: ti^ f^^
-Ti^Eï ^d
S jS V'-^^ ^^*m
Loxil
m'^2Sz w
Sur la pru_i(jn_de Lcxilf^reve
i-—=5=È ^-i) mB m
5L^' f^^r
p
a^ Wi$ ^§pf^W^'