147 pages
Français

Partition Preliminaries, Act I, Cendrillon, Conte de fées en quatre actes et six tableaux

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Obtenez les partitions de morceau Cendrillon Preliminaries, Act I, Fairy opéras, fruit du travail de Massenet, Jules. La partition romantique dédiée aux instruments suivants:
  • solistes vocaux
  • chœur
  • orchestre

La partition est constituée d'une sélection de mouvements: 4 Acts et est classée dans les genres
  • Fairy opéras
  • Stage travaux
  • opéras
  • pour voix, chœur mixte, orchestre
  • partitions pour voix
  • partitions chœur mixte
  • partitions pour orchestre
  • pour voix et chœur avec orchestre
  • langue française

Consultez encore tout une collection de musique pour solistes vocaux, orchestre, chœur sur YouScribe, dans la rubrique Partitions de musique romantique.
Rédacteur: First edition
Edition: Paris: Heugel, 1899, Plate H. et Cie. 18, 421.
Libbretiste: Henri Cain (1857-1937)

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 210
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo


-=
,
t
NATIONAL DE L'OPÉRA-COMIQUETHÉÂTRE
ALBERT CARRE o o o o o oo o o o o o Directeur:
eENDRILUDN
ACTES ET 6 TABLEAUXCONTE DE FEES EN 4
o o PERRAULT) o o o o o o o(D'après
0000000 o oPar HENRI CAIN
000000000
-^
MVSIQUC DE mm jj
Chant et Piano, prix net : 20 fr. o o o o00000000 Partition o o o
PARIS
ie2*",MÉNESTREL, rue Vivienne, HEUGEL & CAU
Éditeurs-Propriétaires pour tous Pays
RÉSERVÉS EN TOUS PAYS,TOUS DROITS DE REPRODUCTION, DE TRADUCTION ET DE REPRÉSENTATION
COMPRIS t-A SUÈDE, IJ» NORVÈGE ET LE DANEMARKY
Copyright by Heugcl etO 1809nstrç
lCONTE DE 1 ES Par Henri CAIN
IN \( TICS eENDRILLON
| iprèi Perrault)
Musique de J. MASSENET
Représenté pour la première fois sur le Théâtre National de l'Opéra-Comiquc le Mai 1899
sous la direction de M. Albert
CARRE
I )ll(i c I I ( n V 1 (IREC uni >DE L Ml SIQUE Chef du Ch \n i Chef des Ch
M. A. MESSAGER. M. A. VIZENTINI M.A.LUIGINI M. L LANDRY M. H CARRÉ
o oo o
PERSONNAGES
-Cendrillon Soprano M" GUIRAUDON o o o
Madame de la Haltière Mezzo Soprano ou Contralto. M- DESCHAMPS-JEHIN o o o
CharmantLe Prince Falcon ou Soprano de sentiment. M"' EMELENo o o o o o :
(ayant le physique du costun
La Fée Soprano léger M- BRÉJEAN-GRAVIÈRÊ o o o
1Noémie Soprano "M TIPHAINE o -o o a o o o
-Dorothée Mezzo-Soprano. M" MARIÉ DE LISLE . o o o
Pandolfe Basse chantante ou Baryton MM.FUGÈRE o oooooooo
Le Roi Baryton Dl BOSCooooooooo
Le Doyen de la Faculté Ténor (trial) GOURDON : o o o
Le .Surintendant des plaisirs Baryton TROY oooooooooo
Le Premier Ministre Basse chantante ou Bari roN HUBERDEAU o o o o o o
Soprani et i ContraltiSix Exprits 4 DELORN, OSWALD, VILMA,
de CRAPONNE, STÉPH \M:
et FOUQUIE o o o o o o o
o o o o
-SERVITEURS. COUR flSANS. DOCTEURS. MIN IS TRICHCEURS ooooooooo
o o o o o oDAMES & SEIGNEURS
FOLLETS. — TAILLEURS. - COIFFEURS. — -BALLET MODISTES.OOOOOOOOOO
FIANCÉ & FIANCÉE LES FILLES DE NOBLEÏ
—PRINCESSES. GOUTTES DE ROSI E
FIGURATION o o o o o o DAMES & SEIGNEURS. PAGES. MUSICIENS.- PRINCES
o o SERVITEURS, etc., etc. o o o o o o o
LA VOIX DU HÉRAUT PERSONNAGE PARLANT DANS LES COULISSES
oo
mepai M Mariquita.Danses réglées
Décors MM. Moisson, Carpezat et Jambon. Costumes de M. Ch. Bianchinide Rubé,.
INTRODUCTION
ACTE I
CHEZ MADAME DE LA HALTIERE
—Servantes et Serviteurs On appelle ! On sonne !.I 4SCENE
—Pandolfe Continuez... ce n'est que moi
— toutePandolfe Du cote de la barbe est la puissanceSCÈNE II
me — Faites-vous très belles, ce s<>ir.M de la Haltière et ses fillesIIISCÈNE
me (Temps de menuet . un main'M de la Haltière Prenez
deux
— les tailleur* 41Les Domestiques Ce sont les modistes ! ce sontSCÈNE IV
Mme - sa robe, il que les plisde la Haltière De faut
— Félicitez-moi doue de mon exactitude..Pandolfe
me Pandolfe De lade la Haltière, Noémie, Dorothée,M
la prestance, de l'audace!.
— heureusiCendrillon Ah ! que mes sœurs sontSCENE V
— petit grillon Reste au foyer,
est claireCendrillon Comme la nuit
Le sommeil de Cendrillon
— ta plainte IciLa Fée Douce enfant ,SCENE VI
lutinsSylphes et
cette charmante.Fée Je veux que enfantLa
soyeux.faire un tissu magiquementFée Pour enLa
h:- - oiseaux nous prêteront 5 <les petitsLes Esprits rot/5
.'.— Ah ! suis-je folleQue vois-je?Cendrillon
sonnera minuit— quandLa Fée Écoute-bien...
— Darte^. Madame la Princesiet les EspritsLa FéeACTE II
o o o
CHEZ LE ROI
PAGES
(ConcertLuth, viole d'amour et flûte de cristal mystérieux) 143SCENE I
des plaisirs, Doyens, Ministres, Courtisans et DocteursSurintendant
— Que les doux pensers 14?
— amour, printempsLe Prince Charmant Cœur sans sans roses 1 56SCÈNE II
•Entrée du Roi — Mon fils, il vousfaut m'obéir 160SCÈNE III
—noblesse 1 Première entrée du ballet 1 104Les Filles de
—Les Fiancés 1 Deuxième entrée ) 169
— (Troisième entrée)Les Mandores 172
—La Florentine (Quatrième 176
.'— (Cinquième Ah nous sommes en saLe Rigodon du Roy entrée)
! 180présence
— !Arrivée de Cendrillon Voj-ej ! l'adorable beauté i8g
— apparueLe Prince Charmant Toi qui m'es 199SCENE IV
— serai l'inconnue 201Cendrillon Pour vous, je
—Le Prince Charmant Je te perdrais ! 2o3
— Prince Charmant 2o5Cendrillon Vous êtes mon
—Prince Charmant Eh ! bien... laisse ta main dans la mienne. . . . 207Le
— Qu'est-elle devenue? 212Le Suis-je fou ?
00c
ACTE III
000
PREMIER TABLEAU
LE RETOUR DU BAL
Cendrillon— suis ici 2 1SCENE I Enfin, je 3
—Cendrillon A l'heure dite, je 1 16fuyais.
1 —M'"'- de la Haltière, Noémie, Dorothée C'est vrai! Vous êtes, jeSCÈNE II
vous le déclare
mc de la — Lorsqu'on a plus de quartiers 233M Haltière vingt
I\\mc —de la Haltière, Noémie, Dorothée l'ne intrigante, une
inconnue
—Cendrillon Racontez-moi... qu'a dit alors le fils du Roi?. 524
Pandolfe — ma !Mais fille pâlit 246
"—Pandolfe Ma pauvre chérie! Ah! tu donc bien'.'.SCENE III enfant souffres 1 Viens! nous quitterons cette ville
—Cendrillon Maintenant, mieuxje suis
- -Cendrillon Seule, partirai, mon pèreIV je 200SCÈNE Adieu, mes souvenirs de joie et de souffrance.rABlDEUXIEME
AU CHÊNE DES Fl
Voix des Esprits in>Chœur
ISCÈNE
La Fée Fugitives chimères, 6 lue
Gouttes de roséeLes
la landeLes Esprits Mais, là-bas, au defond
'le Prince Charmant r, bonne marraCendrillon,IISCÈNE
Le Prince Charmant Vous qui pouvej tout
— .mie grand émoiCendrillon Une pauvre en
Le Prince Charmant lu me l'as dit, ce nom
l'heure est brèveLa Fée Aimef-vous,
IVACTE
PREMIER TABLEAT
TERRASSE DE CENDRILLONLA
Matinée de Printemps
ISCÈNE
— rendormie . . .Cendrillon Je m'étais .
— sans trèvtTu riais... tu pleurais... sans motif etPandolfe
donc rêve !Cendrillon Hélas, j'ai
— Ouvre ta porte et ta fenêtreVoix de Jeunes fillesIISCÈNE
revientPandolfe PrintempsCendrillon,
Recule-!de M<^ de la Haltière AvancejlEntréeSCKNK III
dem« — qu'aujourd'hui l'ordrede la Haltière ApprenezM
avertisHéraut Bonnes gens, vous êtesLa voix du
Mon était donc vrai!Cendrillon rêve
I UU.1UDEUXIÈME
LA COUR D'HONNEURCHEZ LE ROI.
PrincessesMarche des
'
flut aux AltessesFoule Salut aux PrimLa
son écrin sur un coussin aCharmant Pose\ dansLe Prince
\-Charmant, rouvre^ les rFée PrinceLa
— êtes mon Prince Charmant.,Cendrillon Vous
tout la pièce est IPandolfe et les Chœurs Ici finit,
r * r}CENDRILLON
CONTE DE FEES
-1rs et ')en « Ai Tableau;
PERRAULT)(d'après
HENRI CAIN. J. MASSE \J I
INTKOIUCTIOM.
—Lar^e. IV* J
A A A A A
g g&zgff O ttf gj f tM* f-f #
PIA\0 .//
A AA A A A
9*^ S=n: É
«^4 4
HitCopyright hy CI I. m l l« |Si»!».
•'..ris. \( MKNFSTKEL. 2 bi», ru Vivi,.m„., II. el I8,*2I. i.H .im:C".** IIK* — —
Mou y!f'_'
t imrr^r*flrv^^M
w
m S
'à 3
in^jiff^
4L£
55!=§ — 'P~^ï"
AA A A HA A
A, s
EE *=*
;b
3z;ci Sm
.//
AA A A
—-as; r
~* :r S
II. i i
( T IH.4UI-•
h- h
A A A A A A
.gtefff fff} ifp ff rn__u^ ^à
A A AA
1M
ftv/ttintr.
Très large. rail<mi cédant.
A AH -, A A^^Z:^ A^
*- . ' «— rri E^^I t=z9=i

f Ljr f
.///
— art~t ff p * ^ -a- #
v»»
i
Knt'liI.ACTE
UALTIERE.LADEMADAMECHEZ
son Atre.aveccheminéegarniedroite,achambre;Vaste
ic>4=#I.SCENE
animation.grandeuneavecSubitement,
-"VU.\MDEUX
SERVANTES
t't
SERVITEURS.r
rr^A- {pj '
*
* î
On M>n . ne
4.M r» P
* *J
9 9
"\ -y
^t>nOn _ ne!
:,;± r r ^ f —
/k k i#
c.i.iil. Ion xOn . ne! O/l
<*r
:
ik V 1i V
illilV
On ra.ril- Ion . ne! vOn
/, Il^
mm$ m s*
I
».'/'ff
?$=^ y—?-ES
P P
£~f:
•r r -r ï £J
ET
ir^4 Œ
*j'i r^ ^?
on > ! on > \;iva
fcfc
i^
on on n va\ \a!
-t-£^§»M' I r?i
mm.on \ \a! Voi.là!
m m m m mâ i "S V V V
T
on n \a! \oi_ là! voi.va!
f'J!
£ ii 1 Jflf f^*fc
J=4=fczï É=* M*^E^
f
»- * s a1 F— * -P "£j
"•
Il ..| i »:: ^91à liM*-tête).(cri.int
va.On.lui .ris!a jsommesnousAh»
ff
s/'A ^^^^^^^^^w
vaOn_ ris!\|,i ynoussommesa.hu
^A -UA ——— m —*=-.jÊ__s^zzm—w\j im p
•J •
i i A.. » ...1vaOu \lui _ ris!sommes a _nous
gEÉEEEÉÊÉÉÉÉl^ï
On) >;>.ris!sommesa.hu.nous\h'
A*
Âtl .//.
# # ^
'-' 'Itf- i"( ^^r\i
\;i !un > un \ \;i !
m m r. ^
^SF*i »
Iaon v v;i un \ \;i
//,
m m

t=¥ F ? f" 1¥
on \ va! mii \ \;i
JT/"A //' A
:5 a=r*ÉÊÊ ^i— sa i
on y \\\ on \ va!
A A
-» L
In-tr-N
t.^P E&^ utj
jr
is# £=*g m^^ m
*5 /
(un va!
*=^* ?-e#g ^
:s3=^câri/c/cr f#(i#P*
A
*v— ^-/ i^71§ 3ai 'pp JJjyiiUu J^ jl
Ui,4fc|.ILUC'.'"J -
(entre elles)
V,
nui cliè _ re! Ce*t ne nie(cotre eux) u _
ilim.
:zr=r
\P^ï
mon cher!.
(entre
elles)
pp
P^Lù(entre eux) O ma clic - re! C'est u_ ne m<
limi.
JL 4*fp f. £m
mon eher
£ iB I F F^ rfè
pp/* rfim.
2i§= pf F=* i

1 —^— J'J-J-MnJ'J'J'.^fe~¥
_ge . re, Ce>l n _ ne me' - - re Que eet.te femmegè
pp
=y f>iS i
<r »m p£
C'esl u _ ne me. . regè
b€
--—-3
t'J>}.lnJ'J'J-iJ^
ge . re, .ne me. -CW u reQueceUe
femmegèpp
r- ipM ^ry
(Vol u _ ne me_ tçè . re,

nry s ^—J'^ X-A .h • iJëiS i^
;^à fe^m 3=1*:
16
H.el C. I8,*2t.