Fraternité Matin n°16380 - Mercredi 24 Juillet 2019

-

Presse
40 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16380 - Mercredi 24 Juillet 2019

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 juillet 2019
Langue Français
Signaler un problème

Finances publiques
Le budget citoyen
expliqué
à Odienné, Korhogo
Mercredi 24 juillet 2019 / N° 16 380 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (Orange CI) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € et Bondoukou P. 13
PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Sortie de crise en Guinée-Bissau
Aristide Gomes :
“ Nous comptons
sur le Président
P. 4Ouattara ”
• Le Premier ministre bissau-guinéen a été reçu hier,
au Palais présidentiel, par le Chef de l’État
Enquête
Forum national de nutrition et de lutte
Faculté
contre la faim au Mali de médecine, pharmacie
et odontostomatologieLa Côte d’Ivoire
Un “ tronc ”
félicitée pour qui pose
son engagement des problèmes
PP. 2 - 3communsP. 10politique
À l’intérieur, notre page Spécial Burkina Faso
PHOTO : JOSÉPHINE KOUADIO
PHOTO : PORO DAGNOGOnquête2 Mercredi 24 juillet 2019E
Médecine, Pharmacie et Odontostomatologie
Un « tronc » qui crée des problèmes communs
Dure, dure la vie pour les étudiants obligés de dormir dans les amphis et restaurants de l’Université Nangui Abrogoua.
e chemin qui mène aux
sciences de la santé
n’est pas rectiligne. plus
de quinze matières à
bosser, dormir dans lesL
amphis ou sur les bancs du
restaurant, escalader les
clôtures pour se regrouper dans
les salles de classe, dormir à
la belle étoile, étudier ses
leçons à la lumière des
lampadaires, se laver dans des
conditions irrégulières, etc.
parcours épique pour plus de
3000 « appelés » sur lesquels
ne seront retenus, au terme du
concours, que 300 « élus »,
equi seront affectés en 2 année
de Médecine, pharmacie et
odontostomatologie.
à l’université nangui abrogoua
(una) d’abobo-adjamé
baptisé par les étudiants « le
Kosovo », le spectacle est plus
qu’éloquent.
il est 21h30 quand notre
équipe de reportage arrive sur
les lieux ce vendredi 10 Mai.
La lumière qui irradie l’espace
Pour les étudiants, toutes les couchettes sont bonnes, même au restaurant. (photo : Joséphine kouadio)à partir des lampadaires
donne la sensation d’être en tenir de répondre. Le médecin guerre du 6 mars 1998 au 10 mille où il n’y en a pas », goua, où elle a trouvé une vendeur dans un kiosque àplein jour. Le site est plutôt ne doit pas douter devant un juin 1999, sur le territoire de la confie-t-elle. c o u c h e t t e a u s e i n d ’ u n r e s - c a f é ) p e r m e t a u x é t u d i a n t s d ebeau avec ses belles artères patient. On nous apprend à république fédérale de You- autre exemple. venue de taurant. se procurer du café ou dufleuries de part et d’autre, et sa avoir confiance en nous », dit- goslavie, opposant l’armée duekoué où elle a obtenu le chocolat chaud, le temps
yougoslave à l’armée de libé- Bac, Boguina anne Marielle La grande débrouille d’une pause. Les étals sont
ration du kosovo et l’organi- veut être médecin « pour se un petit marché existe dans tenus par des étudiants. un
sation du traité de l’atlantique faire respecter ». elle a donc cette université. des frian- petit monde gravite autour de“ L’étape du tronc commun nord (otan). Les populations convaincu sa tante, habi- dises (gâteaux, pains sucrés), ce marché. de là, l’on aperçoit
serbes et albanaises étaient tante de Yopougon, de l’au- des mouchoirs papiers, etc. y dans l’amphi d à côté, des
ballotées entre la Yougoslavie toriser à se déplacer à sont vendus. de même qu’un étudiants torses nus, en trainest plus difficile à franchir
et leur autonomie… l’université nangui-abro- «  Diallo  » à l’ivoirienne (un d’apprendre leurs leçons,
La plupart des étudiants queque celle du BAC. Il faut être
nous avons rencontrés,
rattachent plutôt cette appella-courageux pour réussir  ”
tion aux conditions de vie
difficile des étudiants dans
cette université où ils viventpelouse bien tondue. des si- il, comme pour justifier la mé- comme des réfugiés dans unlhouettes se dessinent dans le thodologie du QcM (question camp. car ils reçoivent leslointain. il s’agit de «  koso- à choix multiple) ou Qcd cours dans les amphis et yvars » que nous distinguons (question à choix double) utili- dorment. de même, ils dor-au fur et à mesure que nous sée dans le cadre de ce ment dans les restaurants ounous rapprochons. ils sont concours. Le jeune homme dans les toilettes, le balu-assis sous les lampadaires ou met toutes les chances de son chon rangé dans un coin.couchés sur de petites nattes. côté pour réussir. c’est pour- Filles et garçons sont logés àc’est à croire que, pour entrer quoi, d’anyama où il est hé- la même enseigne. dans cette université, l’une des bergé chez un tuteur, il s’est toujours est-il que « le Ko-conditions demeure la déten- déplacé à abobo-adjamé où il sovo » n’est pas un lieu pourtion d’une natte. ils en sont dort dans l’amphi ou à la belle des âmes en quête de cajo-presque tous munis, « et font étoile, en fonction des intem- leries. Mireille en estdu Boileau ». péries. consciente. debout devant« L’étape du tronc commun est l’amphi, elle fait des allées etplus difficile à franchir que Comme au Kosovo venues. Le stress se sentcelle du BAC. Il faut être cou- La « légende » raconte que chez cette jeune fille qui af-rageux pour réussir », affirme les étudiants de l’université firme mieux bosser debouttouré. c’est dans la ville de nangui abrogoua se sont qu’assise. « Le Tronc com-katiola que ce jeune homme a identifiés très tôt à des koso- mun n’est pas du tout facile.obtenu le Bac d. il espère ainsi vars, en raison du statut hy- Il faut se donner à fond. Jeréaliser son rêve de devenir bride de cette université qui, vis à l’Arras à Treichville avecmédecin, «  pour sauver des bien que proclamée entité en ma famille. Cependant, jevies ». 1992 dès sa mise en place me suis déplacée ici, poursur sa couchette, un fascicule. n’avait pas d’autonomie mieux me concentrer. Je« On te pose une question et réelle. une situation sembla- veux être médecin pour Le nombre de professionnels de la santé doit être en adéquation avec les infrastructures sanitaires.tu réponds par vrai ou faux. ble au kosovo du temps de la combler ce vide dans ma fa- (photo d’archives)Quand tu doutes, il faut t’abs-nquêteE 3Mercredi 24 juillet 2019
pendant que d’autres
s’abandonnent à des sommes.
Jean Didier et son ami Serges, Le quota « tranche » les têtes
dans l’amphi, croient en leurs
chances, même s’ils affirment numerus clausus est en d’un projet de coaching
« avoir déjà été mordus par le passe d’être supprimé en « ECURIE SANtE ».
serpent ». France, au regard des cri- L’homme plaide pour la
réEn effet, pour avoir échoué tiques. Parce qu’en plus de vision du quota à la
l’année précédente, ces jeunes laisser des milliers d’étu- hausse, afin de permettre
gens ont concocté un plan de diants sur le carreau, il ac- la formation du plus grand
travail rigide : Lundi de 05h du centue la désertification nombre. Ceci pourrait avoir
matin à 08h : Biophysique et médicale en limitant le un impact, aussi bien sur le
chimie générale. De 08h à nombre de praticiens sur le plan local qu’international,
14h  : Chimie organique. De territoire. où les diplômés de la Côte
14h à 18h : Mathématiques et En Côte d’Ivoire, il n’est d’Ivoire pourraient
s’expabotanique. Mardi le programme pas exempt de critiques. trier. « On parle de
touchange, ainsi de suite. Parce que pour certains, il risme médical de plus en
Si ces étudiants ont déjà pris n’est pas adapté à la réalité plus. Ce qui montre que la
leurs quartiers, ce n’est pas le ivoirienne, dont les besoins santé se développe. Le
becas de Caroline que nous en personnel de santé soin en médecins est très
rencontrons de l’autre côté de n’est pas à démontrer. ressenti. C’est un
indicala rue, marchant seule. La C’est ce que pense le Dr teur important ». .
jeune fille va rejoindre un ami Kouamé Kouakou,
médeAprès le «boileau», place au sommeil sur les bancs des amphis. (PhOtO : véRONIQUE DADIé)avec qui elle doit bosser dans cin anesthésiste-réanima- MARCeLLiNe GNepRoust
l’école primaire adjacente. teur de formation, initiateurepuis 27 ans, il chargé de la Pédagogie, la des admis, des rescapés à
L’entrée de cette école se «  tranche » les vie universitaire, la re- la suite d’un effort
hercutrouve du côté de la voie ex- têtes. Le système cherche et l’innovation, pr léen.
press, en face d’une entre- de quota ou nume- Bohoua.
prise de fabrique de sacs. La D rus clausus (nom- Pour l’organisation du en passe d’être supprimé jeune fille est d’autant inquiète bre fermé en latin) concours, l’autorité de tu- en France
qu’elle doit passer par une pé- communément appelé telle, à savoir le ministre de Le système du numerus
nombre, entre de gros ca- tronc commun, voit défiler l’Enseignement supérieur clausus est calqué sur le
mions stationnés. Nous chaque année 3000 candi- et de la Recherche scienti- modèle français mis en
l’accompagnons. Le vigile qui dats, au nombre desquels fique prend une décision, place en 1971 par Simone
nous parle depuis l’intérieur sont retenus moins de 400 chaque année pour fixer ce veil, alors ministre de la
refuse d’ouvrir le portail. Sé- èmeadmis en 2 année de quota, qui varie en fonction Santé, sous valery
Giscurité oblige, car il est minuit. Médecine, Pharmacie et des UFR, particulière- card. L’objectif initial était
Nous rebroussons donc che- d’établir un nombre de
min pour aller vers les grilles. places en adéquation avec
Grande est notre surprise les capacités d’accueil des
d’entendre l’ami de la jeune “ Du portail de la voie express établissements hospitaliers
fille lui demander d’escalader universitaires dispensant
la clôture de grillage pour des- jusqu’à l’entrée vers Williamsville, les les formations. Par voie
cendre dans la cour de l’éta- d’arrêté, le gouvernement
blissement. Elle est hésitante étudiants, en quête de concentra- fixe ainsi pour chaque
réde peur de se faire mal. Mais, gion le nombre de places
il n’y a pas d’autres solutions. tion sont couchés sur la route, assis disponibles en seconde
Peiné, l’ami la supplie. En- année, pour la médecine,
semble, nous décidons de la pharmacie, odontologiesous les lampadaires, rues barrées
l’encourager à se lancer. et de maïeutique (discipline
Nous la soulevons, l’une te- des sages-femmes).avec des matériels de fortune. ”nant ses pieds et l’autre ses S’il a pu porter ses fruits, le Escalader les grilles... pour accéder à l’école primaire. (PhOtO : véRONIQUE DADIé)documents. Une épreuve pas
du tout facile parce qu’elle
tremble. En fin de compte, Odonto stomatologie. ment des places
disponielle réussit l’épreuve, à la « Jusqu’à présent, il bles et de la moyenne. Le
grande joie de « l’équipe ». n’existe pas d’arrêté du nu- système de quota est lié à Révision à la hausse ?
Les parents de la jeune fille vi- merus clausus », explique l’école préparatoire aux
vent aux Deux-Plateaux ; ce- le vice-président de l’uni- sciences de la santé
pendant ils lui louent un r Kouamé Kouakou ini- plus radicale. Percevant le difficile pour les rejetés de ten-versité Nangui Abrogoua, (EPSS), mise en place en
logement qu’elle partage avec tiateur d’un coaching tronc commun comme un ter leurs chances à l’extérieur,1992 à l’université Nangui
deux colocataires à deux pas propose par ailleurs abattoir pour les étudiants, elle d’autant qu’à cette date, la plu-Abrogoua (anciennement
de l’université. que les recalés du tronc en appelle à sa suppression part des universités ont déjàAbobo-Adjamé) en 1992.
Ce qui la rapproche de ses Dcommun puissent ser- pure et simple, au regard du effectué leurs rentrées acadé-C’était à l’occasion de la
amis pour travailler. Bien qu’à vir de vivier pour les concours nombre important des rejetés miques. déconcentration des
censa première tentative, Caro- dans les autres corps de la (plus de 2000), et surtout des Perspectives encourageantestres universitaires devenus
line se dit sereine. « Ce n’est santé. Ainsi, les infirmiers, conséquences. Car ceux-ci qui Si l’on s’en tient au Plan natio-par la suite des universités,
pas parce que de nombreux sages-femmes, techniciens de se rabattent sur les autres nal de développement sani-pour pallier le manque
d’inétudiants sont recalés que je laboratoire, biologistes, etc, UFR, ne sont pas toujours ac- taire 2016-2020, lesfrastructures, face au
nomvais échouer aussi. Je m’im- pourraient être sélectionnés cueillis, du fait des contraintes indicateurs en matière de res-bre croissant d’étudiants.
prègne des anciens sujets, après un concours. de places de ces structures. sources humaines dans le do-Par ailleurs, l’Epss a été
des documents et j’écoute les Mme Affoua Kra dont le fils a En conséquence, ils se retrou- maine de la santé sontcréée dans un souci
expériences des uns et des bien réussi son concours lance vent à embrasser des car- encourageants en Côte« d’avoir une formation
autres ». également un cri du cœur, en rières ou des disciplines par d’Ivoire. Soit 1 médecin pourcommune et surtout
muLe spectacle est ainsi dans faveur de la révision de la sé- dépit. 7 235 habitants,1 infirmier pourtualiser les ressources ».
presque toute l’université dont lection. Elle pense notamment Ensuite, la méthodologie des 2 910 habitants. Des donnéesLes enseignants viennent
nous décidons de faire un tour à la grande vague d’enfants QCM ou QCD à laquelle ils nationales qui répondent auxdes trois universités, à
saen voiture compte tenu de son qui échouent après avoir tra- n’ont pas été habitués au recommandations internatio-voir, Félix
houphouët-Boiétendue. Du portail de la voie versé une situation des plus lycée. nales (1médecin/10000 habi-gny, Université Alassane
express jusqu’à l’entrée vers difficiles. Pour elle, il s’agit sim- L’intervenante n’omet pas la tants,1infirmier pour 5000Ouattara et Nangui
AbroWilliamsville, les étudiants, en plement d’une injustice. période du concours situé gé- habitants selon l’OMS). .goua.
quête de concentration sont Enseignante du supérieur, néralement en novembre-jan-En raison de son caractère
couchés sur la route, assis Mme Coulibaly Wahon est vier ou même en février. Il est M. GNepRoustultra sélectif, ce système a
sous les lampadaires, rues été qualifié à ses débuts de
barrées avec des matériels de « trou commun », par les
fortune. Il est presque une étudiants. Expression
imaheure du matin quand nous Demain, la réaction des universités Nangui Abrogoua, gée pour montrer la
diffiquittons le site, les laissant à Les conditions de vie difficiles culté et surtout l’angoisse
leurs réalités. . sont pour eux un motif d’encou- qui l’entoure. Ce qui fait Félix Houphouët-Boigny et le Crou A2
ragement.MARCELLINE GNEPROUSTMercredi 24 juillet 20194 olitiqueP
Sortie de crise en Guinée-Bissau
Le Président Ouattara renouvelle son engagement
Le Chef de l’État a reçu, hier, au Palais présidentiel, le Premier ministre bissau guinéen
portant dans la vie de la Gui- nement devrait avoir la main qu’il continue son mandat,
née-Bissau. « Lors des élec- dans la conduite des affaires mais en laissant toute latitude
tions législatives passées qui en Guinée-Bissau. au gouvernement de conduire
ont marqué un pas très impor- Le mandat du Président Jose les affaires de l’État.
tant dans le règlement de la Mario Vaz est arrivé à expira- FRANCIS KOUAMÉ
crise en Guinée-Bissau, il y tion depuis le 23 juin. Un
avait joué un rôle très important consensus a été trouvé pour
et cette fois-ci, nous allons au
mois de novembre à une
élection présidentielle qui devrait en • Des régimes disciplinaires spécifiques
principe nous permettre de
refermer le cycle de la crise poli- pour les forces paramilitaires
tique. Encore une fois, le
Président Ouattara est là pour
être cette personnalité au sein
de l’Uemoa, de la Cedeao et
de la communauté
internationale plus généralement pour
nous aider à stabiliser le pays.
Nous comptons sur le
Président », a conclu Aristide
Gomes.
Le chef du gouvernement bis-Le processus de sortie de crise en Guinée-Bissau au menu du tête-à-tête entre le Président Alassane
sau-guinéen doit conduire leOuattara et le Premier ministre Aristide Gomes. (PH : PORO DAGNOGO)
processus électoral,
conforméement aux décisions du 55e suis venu demander au néen Aristide Gomes, à sa sor- sane Ouattara une
personnasommet ordinaire de la Com-Président Alassane tie d’audience, hier. Alors que lité qui, selon ses propres mots,
munauté économique desOuattara de poursuivre son pays s’apprête à aller à pourrait influencer positivement
États de l’Afrique de l’Ouest duce qu’il fait pour aider la une élection présidentielle en le cours des choses dans son
Le ministre de la Fonction publique Issa Coulibaly était hier àsamedi 29 juin. A Abuja, au Ni-J Guinée-Bissau à se sta- novembre, le Premier ministre pays. Et ce, dans la mesure l’Assemblée nationale (PH : DR)geria, les leaders de la régionbiliser ». Ce sont les mots du bissau-guinéen voit en la per- où, reconnaît-il, le Président
avaient indiqué que le gouver-Premier ministre bissau-gui- sonne du Chef de l’État Alas- ivoirien a déjà joué un rôle
ime ministre de la Fonction sanctions disciplinaires du
sepublique, le général des cond degré prévues par la loi
douanes Issa Coulibaly, n°92-570 du 11 septembre 1992Assemblée nationale était, hier, à l’Assemblée portant statut général de laL nationale, où il a présenté Fonction publique. Et ce, dans
le projet de loi sur la ratification un objectif de maintien de la dis-Une loi adoptée en commission sur le service civique de l’ordonnance n° 2018-517 du cipline, qu’indura une plus
30 mai 2018. Une ordonnance grande célérité dans la mise enrésidée par le député
relative au pouvoir disciplinaire œuvre de ses sanctions. CetteYéo Fozié, la
commisdes ministres chargé des Eaux ordonnance institue auprès desion de la Sécurité et de
et Forêts et de tutelle de la chaque ministère techniquela défense de
l’Assemdouane, des affaires maritimes concerné, un conseil de disci-P blée nationale a exa- et portuaires et des services pé- pline dont les attributions, l’orga-miné et adopté, hier, à la
nitentiaires. Ce projet de loi, voté nisation, le fonctionnement et lesmajorité, un projet de loi qui
orà l’unanimité par les députés de modalités des membres sontganise le service civique. Le
la Commission Sécurité et dé- fixés par décret. »texte présenté à l’hémicycle fense de l’Assemblée nationale, Ce projet de loi vise à renforcerpar le secrétaire d'État chargé fait état de ce que la corporation l’ordre et la discipline dans le
du Service civique, Siaka susmentionnée sera désormais corps paramilitaire, à accroître le
Ouattara, a été approuvé par soumise à des sanctions discipli- pouvoir de décision dans la prise
23 voix, une abstention et zéro naires, en cas de manquements de sanctions disciplinaires des
contre. Vox populi, Pdci-Rda et graves, par leurs ministères de ministres en charge de ces
foncRhdp, les trois groupes parle- tutelle respectifs. Les 21 dépu- tionnaires particuliers, de sorte à
mentaires présents, ont dit oui tés de cette commission pré- leur donner les moyens
juriau projet du gouvernement. sents sur les 39 ont jugé de diques pour faire régner l’ordre
« L’incivisme en Côte d’Ivoire l’opportunité et de la justesse de et la discipline de manière
effiest l’affaire de tout le monde. la ratification de l’ordonnance cace et efficiente. Il s’agit donc
Nous devons donc conjuguer n°92-570 du 11 septembre 1992 d’alléger le processus de prise et
nos intelligences pour pouvoir qui conférait au ministre de la d’application de sanctions disci-Le sécretaire d’État chargé du service civique, Siaka Ouattara (au micro), a eu une séance fructueuseapporter un plus au service ci- Fonction publique les pouvoirs plinaires de ce projet de loi.avec les députés de la Commission sécurité et défense. (PH : VÉRONIQUE DADIÉ)vique », avait, d’entrée, plaidé de sanctions disciplinaires de Les sanctions disciplinaires,
Siaka Ouattara, demandant second degré à l’encontre de dans l’administration publique,
mis en place, des organismes larisés, aux métiers du froid, de ponse appropriée du gouver-aux députés de prolonger sa ses agents. L’émissaire du gou- sont du ressort du ministre en
tels que le Service civique d’ac- la maçonnerie, de la menuise- nement. Le service civique estvoix auprès de leurs popula- vernement a affirmé, dans l’ex- charge de la Fonction publique.
tion pour l’emploi et le dévelop- rie, du maraîcher, de l’éle- un ensemble d’actions tendanttions dans leurs circonscrip- posé des motifs : « Au regard de Des dispositions juridiques sont
pement (Scaed) et l’Office du vage... Transversal, le à l’épanouissement de la per-tions respectives. la spécificité des fonctions des contenues dans la loi n° 92-570
service civique national (Oscn). secrétariat d'État chargé du sonnalité et à la socialisationUne phase d’éducation civique agents de la Douane, des Eaux du 11 septembre 1992 portant
Le gouvernement a expéri- Service civique dispose de de l’individu pour en faire un ci-entamée en 1961 avait connu et Forêts, des Affaires maritimes statut général de la Fonction
pumenté aussi le bénévolat lors points focaux dans chaque mi- toyen conscient de ses devoirsdes disfonctionnements d’or- et portuaires et des Services pé- blique : le pouvoir disciplinaire
des 8es Jeux de la Francopho- nistère sectoriel. Avec les mi- envers l’État et de ses respon-dre institutionnel. Cette poli- nitentiaires, l’ordonnance appartient au ministre chargé de
nie, en juillet 2018. Trois cen- nistères de l’Emploi des jeunes sabilités envers la commu-tique avait surtout manqué n°2018-517 du 30 mai 2018 re- la Fonction publique, qui l’exerce
tres de service civique ont été et de la Formation profession- nauté sociale. Il se définitd’argent. Face au retour au latif au pouvoir disciplinaire des sur saisine du ministre technique
créés à Abidjan, Sassandra et nelle, il entend aider à trouver comme un dispositif d’encoura- ministres chargés de la douane,galop de l’incivisme, accentué ou du directeur de
l’établisseM’Bahiakro. des points de chute à ces gement de la population, dans des Eaux et Forêts , des affaires ment, après communication aupar les différentes crises
sucIls seront démultipliés, c’est jeunes en fin de stage. Avec toute sa diversité, à l’engage- maritimes et portuaires ainsi que fonctionnaire incriminé de soncessives que le pays a
une promesse du gouverne- son collègue du transport, ment citoyen, avec pour objec- des services pénitentiaires est dossier individuel et consultationconnues durant les deux
derment. Ces établissements for- Ouattara Siaka compte voir tif de renforcer la cohésion .intervenue pour habiliter ces mi- du conseil de disciplinenières décennies, le
gouvernement les jeunes vulnérables, comment freiner l’incivisme sur sociale. nistres techniques à prononcer,ment a remis l’ouvrage sur le C. DALLET
notamment les jeunes désco- les routes, à travers une ré- à l’encontre de ces agents, lesmétier depuis 2013. Ont été BENOIT HILI