Fraternité Matin n°16393 - Vendredi 09 Août 2019

-

Presse
36 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16393 - Vendredii 09 Août 2019

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 août 2019
Langue Français
Signaler un problème

Fièvre jaune
Aka Aouélé :
“ La lutte porte
Vendredi 9 août 2019 / N° 16 393 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (Orange CI) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 €
P. 10
PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES ses fruits ”
An 59/ Cérémonie de décoration à la Grande Chancellerie
Dagri Diabaté : “  Il est impérieux
P. 4de changer nos comportements ”
•La nation
a rendu
hommage
à plus
d’une
centaine de
personnalités
Fluidité routière
Actions de développement
Comment
Didiévi veut prendre la Côte d’Ivoire
est devenue
PP. 18 - 19son envol le bon
• Le maire Brice Kouassi a dressé, hier, son bilan, P. 3exemple
à l’ouverture des états généraux de sa commune
PHOTO : JOSÉPHINE KOUADIO2
Vendredi 9 août 2019Nation
Filière cacao
Michel Arrion : “ La coopération entre la Côte d’Ivoire
et le Ghana va dans le sens de nos ambitions ”
Le directeur exécutif de l’Icco a été reçu hier, en audience, par le Président de la République au Palais présidentiel.
e directeur exécutif de pération entre la Côte d’Ivoire d’une audience avec le
Prél’organisation interna- et le Ghana dans le sens de sident de la République,
tionale du cacao (Icco), l’amélioration du cours de la Alassane ouattara au Palais
Michel Arrion, a dit hier matière première dont les présidentiel au Plateau.L le satisfecit de l’organi- deux pays produisent les « Nous ne pouvons que nous
sation relativement à la coo- deux tiers. C’était au sortir réjouir de voir nos membres
Coopération
La Fondation Freidrich Naumann
veut former les cadres du Rhdp
e Président de la
République, Alassane
ouattara a accordé, hier, une
audience auLdirecteur  Afrique de
l’ouest  de la Fondation
Friedrich naumann, le Dr Joachim
holden.Ce dernier a fait savoir
que les discussions avec le
Michel Arrion est allé informer le Chef de l’État de la tenue prochaine d’une réunion des membres Chef de l’état ont porté sur la
producteurs et consommateurs de l’Icco. (Photos : honoRé Bosson).possibilité d’organisation
d’activités relatives aux idées
libécoopérer et dialoguer entre nisation : les revenus des visite de courtoisie » renduerales se rapportant aux libertés
eux, parce que l’Icco a été producteurs. À ce sujet, le di- au Chef de l’état, en préludeindividuelles et au libéralisme,
créé principalement pour or- recteur exécutif de l’Icco a in- à la rencontre des 22 mem-notamment à Abidjan et à
l’inganiser cette coopération. diqué : « Cette coopération bres producteurs et 30térieur du pays. « Nous avons
Surtout que ce sont les deux va dans le bon sens, parce consommateurs en septem-eu l’opportunité d’échanger
pays qui représentent les qu’il y a quelques mois, au bre prochain. Et à en croireavec le Président de la
Répudeux tiers de la production cours de notre Conseil précé- M. Arrion, la question deLe Dr Joachim Holden a exprimé au Président de la République blique sur des possibilités de
mondiale qui parlent, c’est dant, nous avons discuté de l’augmentation des prix serala volonté de son organisation de contribuer au renforcement coopération futures dans le
des capacités des cadres du Rhdp. toute l’organisation qui la stratégie pour les cinq pro- au centre des échanges,cadre des relations que nous
parle », a-t-il déclaré. Michel chaines années et nous pour faire en sorte que soitentretenons avec la Côte phouétistes pour la démocratie mettre à l’ensemble des res- Arrion a souligné l’opportu- avons décidé que la priorité pris en compte le différentield’Ivoire », a-t-il déclaré. Et le Dr et la paix (Rhdp) aux valeurs li- ponsables du parti de disposer nité de cette coopération première doit être l’augmen- de revenus pour assurer desJoachim holden de préciser bérales. Le directeur Afrique de des outils de la gouvernance d’autant plus que la question tation des revenus des pro- conditions de vie décentesque cette coopération va se l’ouest de la Fondation Frie- fondée sur les idées libérales. principale, objet de l’entente ducteurs ». Aux dires de aux producteurs.faire dans le sens du renforce- drich naumann a souligné que entre les deux pays, est au Michel Arrion, ces questionsment des capacités des cadres cette formation s’étendra à tout ABOUBAKAR BAMBA cœur des priorités de l’orga- ont été abordées à la cour «la ABOUBAKAR BAMBAdu Rassemblement des hou- le territoire ivoirien, pour
perEmploi jeunes
La région du Bélier a désormais son guichet
aymonde Goudou Cof- technologique de l’Agence Fcfa. Elle a ajouté que les
guifie, ministre de la mo- Emploi jeunes. Et d’orienter chets travailleront en synergie
dernisation de ceux-ci vers les offres de avec les mairies qui les
héberl’Administration et de stage, d’apprentissage, de for- gent. Rl’innovation du service mation qualifiante et de finan- Après avoir salué les efforts du
public, a procédé le 5 août, cement mis à leur disposition. Premier ministre en faveur de
dans les locaux de la mairie de Raymonde Goudou Coffie a l’autonomisation des jeunes,
toumodi, à l’ouverture officielle longuement rendu hommage à elle s’est dite solidaire de ce
du guichet Emploi jeunes en la politique sociale du Prési- vaste chantier, à travers le
porprésence de milliers de jeunes dent Alassane ouattara, qui tail citoyen dénommé «Milliê»,
venus de toute la région. permet d’amplifier les effets so- qui va contribuer à la
moderniLa ministre a expliqué que les ciaux de la croissance en amé- sation de l’administration au
guichets visent à permettre aux liorant le bien-être des profit des usagers. « Le
goujeunes de bénéficier des op- populations. Elle a également vernement vous donne la
posportunités contenues dans le expliqué que dans le cadre de sibilité et l’opportunité de vous
programme social du gouver- l’axe 4 du programme social du construire une vie décente, de
nement. Le guichet est donc la gouvernement (Psgouv), ce faire valoir votre esprit de
resreprésentation communale de sont près de 500.000 jeunes ponsabilité et de vous
implil’Agence Emploi jeunes. Il a en qui bénéficieront d’opportunités quer réellement dans le
charge, selon elle, de fournir de stage, d’emploi, de finance- développement et la
croisdans les régions et villes les ment de projets et de formation sance économique de notre
premières prestations en ma- qualifiante, sur l’ensemble du pays », a indiqué la ministre.
tière d’accueil, d’information, territoire national, pour un
monN’DRI CÉLESTIN Près de 500.000 jeunes bénéficieront d’opportunités de stage. (Photo : DR).d’inscription sur la plateforme tant de plus de 141 milliardsnterview 3Vendredi 9 août 2019 I
Fluidité routière / Touré Abdoulaye, Dg de l’Observatoire de la fluidité du transport
Comment la Côte d’Ivoire est devenue un exemple
Les experts ivoiriens de la fluidité du transport étaient à l’honneur à Ouagadougou lors du dernier Tac. La Côte d’Ivoire, pays
décrié pour ses nombreux barrages et le racket sur les routes, a inversé la tendance, grâce aux efforts des autorités depuis 2011.
tion congrue, c’est le panierRéalisée à ouagaDougou paR BLEDSON MATHIEU
de la ménagère qui prend
un coup.Monsieur le directeur gé- sorte que la traversée du
ème parallèlement, nous me-néral, la 8 conférence territoire ivoirien ne soit pas
nons chaque année, en liai-au Sommet des Chefs la croix et la bannière pour
son avec le comité nationald’Etat a noté une nette les opérateurs des pays de
de lutte contre la vie chèreamélioration de la fluidité l’hinterland.
au sein duquel nous jouonsdu corridor
Abidjan-Ouaun rôle assez important engadougou. Quelle est la L’Uemoa est fière de
ce qui concerne l’approvi-situation exacte en ce l’exemple ivoirien…
sionnement du marché ivoi-moment ? Récemment, nous sommes
rien en bétail. pour lesle corridor abidjan-ouaga- allés plus loin. Dans le
périodes de tabaski commedougou, au sens de la flui- cadre de l’uemoa, il a été
c’est le cas actuellement,dité du transport, se porte décidé que les pays
memnous avons à faire un corri-mieux, comme cela a été bres aient des postes de
dor depuis la frontièresouligné lors du traité d’ami- contrôle juxtaposés. la
jusqu’au lieu de commercia-tié et de coopération qui unit Côte d’ivoire a eu l’honneur
lisation du bétail. Cesla Côte d’ivoire et le Burkina d’accueillir le poste de
études s’étendent mêmeFaso. Ce corridor, il faut le contrôle juxtaposé qui sera
au-delà de nos frontières àsouligner, est extrêmement entre le Burkina Faso et la
travers les enquêtes queimportant pour l’économie Côte d’ivoire. il s’agit du
nous menons auprès desivoirienne. poste de contrôle juxtaposé
usagers que sont les bou-il est le cordon ombilical du de laléraba. les deux
viers, les importateurs, lesport autonome d’abidjan. Chefs d’état en ont parlé
conducteurs…C’est conscient de ce fait lors du tac. à ce niveau,
que les autorités ivoiriennes, l’état de Côte d’ivoire a pu
Quelle est la situation dès 2011, ont pris une circu- exécuter l’ensemble des
dide la Côte d’Ivoire enlaire interministérielle pour ligences qui incombaient en
termes de racket danslutter contre les barrages il- vue de la mise à disposition
la sous-région ?légaux et aussi limiter le de l’opérateur. les travaux
la Côte d’ivoire n’est pasnombre de barrages recon- de clôture ont commencé
championne dans le racketnus. D’un nombre plétho- au niveau de ce poste de
dans la sous-région. Bien aurique par le passé, on est contrôle.
contraire. en ce quipassé à 33 localités abritant
concerne le respect desdes barrages. Justement, où en est
normes communautaires,aujourd’hui, avec la sup- l’exécution des travaux contrôle juxtaposé ? de nouveaux indicateurs en arrive à un barrage avec les
elle est parmi les meilleurspression des barrages de la du poste de contrôle jux- sur l’ensemble du territoire œuvre, notamment le pour- cinq commandements. on
élèves.   Dans le derniersortie nord d’abidjan taposé de Laléraba dont national, l’étude de la centage des éléments des remplace tout le personnel
classement, ce pays, en(gesco), d’aboisso et de le lancement a été fait il y Banque mondiale sur le forces de l’ordre, le nombre qui est là pendant quelque
termes de barrage aux 100bien d’autres, nous sommes a quelques années ? racket en 2008 révèle que de barrage. Comme je le di- temps. Cela peut durer une
kilomètres, a moins de deuxà 29 localités qui abritent il faut dire qu’au moment où les pertes sèches tournaient sais, nous avons impliqué heure voire deux heures de
barrages. Contrairement àdes barrages routiers.  on a lancé les travaux, il y a autour de 100 et 150 mil- les préfets. Nous avons temps. on voit ce que ça
la norme qui recommandeeu de petites difficultés liées liards de FCfa. si on ajoute donc un certain nombre d’in- donne. toute chose qui
trois barrages aux 100 kilo-On constate effective- à la disponibilité des ayants les effets induits, on se re- dicateurs qui nous permet nous permet de sensibiliser
mètres. à côté de cela, nousment que le nombre de droit en ce qui concerne la trouve à 350 milliards de de mettre la pression sur les les gens dans les deux
avons un autre indicateurbarrages a beaucoup di- purge des droits coutu- FCfa de perte sèche sur nos différents corps. camps. les missions
comqui est le temps de traver-minué. miers. le chef de famille qui routes. C’est pour cette rai- le ratio au nombre de bar- mencent par une
sensibilisée de la frontière, le tempsC’est le premier effort qu’a avait ces terres est décédé. son que très tôt le gouverne- rage aux 100 Km, la fré- sation et se terminent par
de séjour des marchandisesfait le gouvernement. outre il y avait tout une procédure ment ivoirien, avec la vision quence de présence des une sensibilisation des
acau port. à ce niveau, à tra-cela, il y a une conjugaison judiciaire qu’il fallait engager du Chef de l’état alassane différents corps sont pris en teurs. sensibilisation des
des apports de plusieurs afin que nous payions la ouattara, a pris le taureau
structures que nous impli- purge des droits coutumiers par les cornes. en faisant en
quons en tant que Comité à la personne indiquée. sorte qu’une lutte hardie soit
national de facilitation de C’est ce qui a été fait. au- engagée. “ Avant 2011, selon une étude de la Banque
transit routier du transport jourd’hui, cette purge a été C’est pour cette raison que
inter-état, notamment les payée à 100%. vous verrez que tous les dé- mondiale, les pertes du fait des barrages étaient cinq grands commande- membrements de l’état qui
ments qui nous soutiennent Vous voulez dire que le ont pour mission de lutter estimées à quelque 350 milliards de F Cfa. dans des opérations pério- projet a été retardé parce contre les faux frais sur nos
diques le long du corridor. qu’on ne savait pas à qui routes sont à pied d’œuvre.
Nous associons aussi les payer la purge… Que ce soit au niveau de Aujourd'hui, le chiffre a été réduit de plus 80% ”
transporteurs, les conduc- Juridiquement, il faut des l’unité de lutte contre le
teurs à nos opérations de papiers. et nous ne pou- racket, au niveau de
l’obsersensibilisation et à nos mis- vions pas donner de l’ar- vatoire de la fluidité des
vers les données que noussions de collectes de don- gent comme cela. le projet transports et bien d’autres compte. à cela, il faut ajou- acteurs, c’est-à-dire les
avons, la Côte d’ivoire a faitnées et de démantèlement ne pouvait donc pas s’ins- structures, nous faisons en ter les méthodes de travail. transporteurs et les
conducdes efforts assez impor-des barrages. Nous faisons taller sans que le règlement sorte pour que ce phéno- Nous avons la méthode où teurs. sensibilisation
égaletants. Nous sommes partisà chacune de nos sorties des droits coutumiers soit mène soit réduit au mini- nous faisons une enquête ment des forces de l’ordre,
de plus de 10 jours au portdes rencontres avec les au- exécuté. Ce sont des mum. aujourd’hui, notre auprès des usagers. Nous c’est-à-dire des agents
comautonome d’abidjan, pourtorités préfectorales que normes internationales que rapport de 2018 que nous faisons aussi la méthode de mis aux contrôles. en leur
être aujourd’hui entre 8 et 9nous impliquons. ils nous la Côte d’ivoire se doit de allons certainement publier substitution, c’est-à-dire que montrant les effets pervers
jours. Nos objectifs sont enaccompagnent de façon respecter. très bientôt nous fait tourner nous prenons des véhicules et néfastes du racket sur
train d’être atteints..harmonieuse. C’est un fais- autour de 30 milliards de aux bords desquels nous l’économie ivoirienne. in
ceau d’actions qui est mis Quels sont les acquis de FCfa. C’est une avancée. avons nos agents ou bien fine, quand ce phénomène
en œuvre pour faire en ces projets de poste de pour cela, nous avons mis nous faisons le contraire. on n’est pas réduit dans la
por(photo : D. R)