Fraternité Matin n°16396 - Mercredi 14 et jeudi 15 Août 2019

-

Presse
40 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16396 - Mercredi 14 et jeudi 15 Août 2019

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 août 2019
Langue Français
Signaler un problème

Religion
Les catholiques
fêtent l’Assomption
Mercredi 14 - Jeudi 15 août 2019 / N° 16 396 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (Orange CI) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 €
P. 6
PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES demain
e75 anniversaire du débarquement de Provence (France)
Ouattara, invité de Macron
P. 2
Journée Mesures sanitaires / Fièvre jaune
internationale
de la jeunesse
Touré
P. 5Aucun cas détecté
Mamadou :
“ L’éducation depuis trois semaines
inclusive
est une réalité
P.5en Côte d’Ivoire ”
Serge Bilé
P. 4“ Après les Boni, honneur en 2020 aux Haïtiens ”
À l’intérieur, notre page Spécial Burkina Faso
PHOTO D’ARCHIVES2 Mercredi 14 - Jeudi 15 août 2019olitiqueP
Commémoration du débarquement de Provence (France)
Ouattara, invité de Macron
eLe Chef de l’Etat prendra part, jeudi, à la cérémonie commémorant le 75 anniversaire du débarquement des alliés et de l’armée française, en Provence.
èrel’invitation du prési- 000 combattants de la 1 ‘’Nous nous retrouvons
audent de la répu- armée française dirigée par jourd’hui, au large des côtes
blique française le général de Lattre de tas- du Var, à bord du bâtiment
Emmanuel Macron, signy, composée principale- qui porte le nom du Chef deA le Chef de l’Etat ment de soldats venus la France libre, Charles delassane ouattara assistera, d’Afrique du Nord et Gaulle, pour nous souvenir
edemain, au 75 anniversaire d’Afrique subsaharienne. ensemble que la libération
du débarquement des alliés traditionnellement, la com- de la France s’est jouée ici, il
en provence. selon le site mémoration du débarque- y a 70 ans, à travers le
Déde la présidence française, ment en provence est barquement de Provence
la cérémonie se déroulera à l’occasion de saluer la contri- qui avait mobilisé des
solla nécropole nationale de bution des soldats des an- dats américains, canadiens,
Boulouris, à saint-raphaël, ciennes colonies françaises britanniques, polonais,
frandans le département du Var, à la Libération. çais mais également et
surdans la région de provence- rappelons qu’en août 2014, tout africains.’’
Alpes-Côte d’Azur. le Chef de l’Etat avait pris Livrant ses impressions au
eCette nécropole fut inaugu- part au 70 anniversaire du terme de la cérémonie, le
rée le 15 août 1964 par le débarquement aux côtés de président Alassane ouattara
général de Gaulle. Y ont été François hollande, à s’était réjoui d’avoir
repréregroupés, les corps de 464 l’époque président de la ré- senté son pays à cette
comcombattants de toutes ori- publique française. Cette cé- mémoration au cours de
gines et de toutes confes- lébration qui avait eu pour laquelle le président de la
èresions, appartenant à la 1 cadre le porte-avions république française avait
èrearmée française (1 dfl) Charles de Gaulle avait été eu un devoir de gratitude
encommandée par le général marquée par deux temps vers l’Afrique et les Africains
de Lattre de tassigny, tués forts, à savoir l’allocution de qui ont fortement contribué à
au cours du débarquement François hollande et le défilé la libération de la France
de provence. Ces corps ont militaires communaux du ment allié en provence du françaises parties d’Afrique militaire. Le président fran- sous occupation nazie.
Var. on peut lire sur le site 15 août 1944 a été mené par du Nord, de Corse et d’Italieété exhumés des cimetières çais d’alors avait indiqué  : éTIENNE ABOUA  
du Figaro que le débarque- les forces américaines et du sud. Elles incluaient 260
Bonne gouvernanceDroits de l’homme
Le gouvernement apporte sa compassion aux détenus de Gagnoa La Côte d’Ivoire s’illustre au Maroc
oordonnateur rhdp à n’est pas vrai de dire qu’il n’y
Kani, Koné Aboubacar a pas de liberté d’expression
sidick fait la promotion en Côte d’Ivoire. La question
des institutions de la de la liberté d’expression neC Côte d’Ivoire au concerne pas la Côte d’Ivoire.
Maroc. Il a récemment profité Le bilan du Président Ouattara
de la rencontre annuelle de la est satisfaisant. Le pays
jeunesse du parti Justice et avance et le Président est au
développement du royaume travail, après 10 ans de
chérifien organisée par le pre- guerre. Il a mis en place une
mier ministre marocain, saad- politique de développement. Il
Eddine El othmani, pour a aussi sécurisé l’Etat. Il a
mettre en exergue les commencé les
investissegrandes actions mises en ments avec beaucoup de
œuvre par les autorités ivoi- pays partenaires. Aujourd’hui,
riennes afin de dynamiser le Maroc investit beaucoup en
leurs institutions et créer les Côte d’Ivoire. C’est la preuve
conditions d’un Etat écono- que le pays est au travail. En
mique fort et stable, soucieux 2020, la Côte d’Ivoire va aller
de la démocratie et du respect aux élections dans la paix,
des droits de l’homme. sous la conduite du Chef deZebeyoux, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice et des Droits de l’homme, chargée des Droits de l’homme, était vendredi
En effet, lors d’une rencontre l’Etat», a-t-il dit aux deux per-dans l’établissement pénitencier de la cité du Fromager. (photos:dr)
avec, habib El Malki, prési- sonnalités marocaines
penes autorités ivoiriennes positions et actions mises en a ensuite invité les détenus à des autorités compétentes pour dent du parlement et  Musta- dant leur entrevue.
œuvrent à l’amélioration œuvre par les autorités pour penser à leur avenir après la une célérité dans le traitement pha El Khalif, ministre chargé Le vice-président du conseil
des conditions de vie des rendre supportable leur temps prison, en se resocialisant à tra- des dossiers des prisonniers. des relations avec les institu- régional du Worodougou,
prisonniers. Cette réalité de détention, dans le strict res- vers l’apprentissage de nou- Elle leur a également fait don tions du Maroc, Koné Abouba- pendant son séjour, a aussiL se traduit par la réhabili- pect des droits de l’homme, veaux métiers. de vivres et de non vivres. car sidick a soutenu que l’Etat animé un panel sur
l’immigratation des prisons et la prise en avant de leur prodiguer des Les pensionnaires de la prison Le commandant de la compa- ivoirien fait de la bonne gou- tion irrégulière avec  la
minischarge des détenus dans le conseils. «  Le gouvernement de Gagnoa, heureux de la visite gnie, tia sylvain, pour sa part, vernance son credo. En sa tre marocaine    de
cadre du programme d’actions ne vous a pas oubliés. Je suis de la représentante du gouver- a remercié l’Etat de Côte qualité de président de la l’Environnement,  Nezha El
prioritaires du gouvernement. présente en ce lieu pour vous nement, lui ont exprimé leur d’Ivoire qui, à travers ce geste, commission extérieure et de ouafi. En marge de cette
renC’est dans le prolongement de rappeler tous les efforts gratitude. « Vous venez de démontre son engagement à règlement des conflits au par- contre,   il a    participé au
ces actions qu’Aimée Ze- consentis pour améliorer vos nous guérir par votre présence soutenir les personnes vulnéra- lement, il a rappelé que depuis conseil municipal de la ville de
beyoux, secrétaire d’Etat au- conditions de vie. Je vous de- et vos propos. Nous vous di- bles. son accession à la magistra- rabat en compagnie du maireprès du ministre de la Justice et mande de ne pas perdre espoir. sons infiniment merci ainsi Après Gagnoa, la secrétaire
ture suprême, le président Mohamed sadiki. A chaquedes droits de l’homme, chargée Vous avez, certes, posé des qu’au gouvernement car nous d’Etat chargée des droits de
ouattara n’a lésiné sur aucun fois, il est revenu sur le bilandes droits de l’homme, a visité actes infractionnels qui vous sommes bien traités », s’est ex- l’homme, s’était rendue dans
moyen pour améliorer les plus que reluisant du gouver-vendredi l’établissement péni- maintiennent en détention. Ce- primé, la voix teintée d’émotion, les maisons d’arrêt et de
corconditions de vie des Ivoiriens. nement et sur le fait que letencier de Gagnoa. Elle a saisi pendant, la détention vous un des détenus presque en rection de sinfra, daloa,
Boua«Nous avons défendu les po- pays peut s’enorgueillir d’avoirces moments d’immersion dans donne l’opportunité de repartir larmes. Visiblement touchée flé, Man, odienné, Adzopé,
sitions des institutions et du des institutions fortes. cet univers carcéral pour ins- sur des bases nouvelles», a-t- par ces mots, la magistrate Bondoukou et oumé.
peuple de Côte d’Ivoire. Ce K. MAMADOU truire les prisonniers sur les dis- elle rassuré. Aimée Zebeyoux hors-hiérarchie a plaidé auprès KANATE MAMADOU 3Mercredi 14 - jeudi 15 août 2019 olitiqueP
Recherche de la paix / Pr Jean-Noël Loucou (Sg de la Fondation Félix Houphouët-Boigny) :
“Il faut cesser d’appeler le malheur et de prophétiser le chaos’’
Trois jours durant, les participants auront droit à des conférences, des panels, des ateliers, des films et des débats sur la paix et la démocratie.
e Département de la re- pelé aux participants que c’est
cherche de la paix de la en 1989, à Yamoussoukro,
Fondation Félix Hou- qu’est né le concept de la
culphouët-Boigny de Ya- ture de la paix dont les 30 ansLmoussoukro a décidé de vont être célébrés cette
jouer sa partition dans la re- année.  «  Nous nous
emcherche de la cohésion sociale. ployons, jour après jour, à
forIl organise depuis le 13 août, à mer à la citoyenneté, à la
son siège à Yamoussoukro, un démocratie et à la culture de la
symposium national à l’inten- paix. Nous le faisons sans
tamtion de 35 leaders religieux, bour ni trompette, mais dans
des rois et chefs traditionnels l’efficacité et l’exigence
sur la culture de la paix et de la constante des résultats »,
a-tnon-violence en Côte d’Ivoire. il noté.Pour Arsène Assandé,
Pour le professeur Jean-Noël représentant le Pnud, l’appui
Loucou, secrétaire général de technique et financier de son
la Fondation Félix Houphouët- institution à ce symposium
Boigny, ce symposium sur la s’inscrit dans le cadre de laUn symposium national à l’intention des rois, chefs traditionnels et religieux ouvert à Yamoussoukro. (PHoToS:DR)
culture de la paix et de la non- consolidation du processus de
prévention et à la gestion des vie humaine. «  Pour ce que peler le malheur, il arrive «La Fondation s’engage, deviolence s’inscrit «dans le paix en Côte d’Ivoire. L’objectif
crises et des conflits », a pré- vous êtes, pour la situation que comme le diable », expose concert avec le Pnud, à mettrecadre des programmes de re- visé étant de mieux outiller les
cisé Jean-Noël Loucou qui a nous vivons, par votre parole Jean-Noël Loucou. en place un suivi permanentcherche et de formation de son chefs traditionnels et religieux
soutenu que toute société hu- puissante, vous devez dire le Les résultats de ce sympo- des résolutions et des recom-institution, dont la mission, a-t- dont l’implication reste
détermimaine ne persévère dans son mot juste, à l’instant juste pour sium, a-t-il indiqué, vont contri- mandations », a-t-il promis.il rappelé, est de promouvoir le nante pour garantir la paix et la
être que si elle se fonde sur ce préserver la paix dans notre buer non seulement à mettre Pour le secrétaire général de ladialogue, la paix et la fraternité cohésion sociale.
etriangle interactif que consti- pays. C’est maintenant qu’il en œuvre des mécanismes et Fondation, c’est en formanthumaine. » Cette mission est Quant à Gbizié Lambert, 2
tuent sa culture, son histoire et nous faut réfléchir, parler, agir des outils pour la promotion du une masse critique de citoyensen conformité avec la pensée vice-président de la Cnrct-ci, il
sa spiritualité. Les rois et chefs pour la paix, et non en 2020 dialogue et de la paix, mais et de citoyennes, de vrais dé-du père de la nation ivoirienne a dit merci à la Fondation et au
traditionnels sont, selon lui, les dans l’urgence. C’est mainte- aussi en cette année préélec- mocrates que la paix, la démo-qui n’a jamais cessé de prôner Pnud pour cette belle initiative
garants des traditions, des va- nant qu’il faut cesser d’appeler torale, à travailler à la décrispa- cratie et le développementla paix et l’amour du prochain. qui va renforcer les capacités
leurs ancestrales et perma- le malheur, de prophétiser le tion de la situation s’enracineront durablement en«En faisant appel aux rois, des participants.
nentes. Quant aux chefs chaos. Tous ceux qui sont fer- sociopolitique. Côte d’Ivoire. Il a, en outre, rap-chefs religieux et traditionnels, N’DRI CÉLESTIN
religieux, ils enseignent les va- més aux choses spirituelles,nous reconnaissons leur rôle
leurs transcendantales qui même les plus élémentaires,éminent dans la vie sociale et
donnent sens et régulation à la ne savent pas qu’à force d’ap-leur contribution positive à la Béré, Bafing, Worodougou :
Ralliement Tournée d’information et de reconnaissance
84 secrétaires généraux de section du Pdci adhèrent au Rhdp au Président de la République, SEM Alassane Ouattara
semblement des
Houphouétistes en faveur de la Côte
d’Ivoire depuis 13 ans. «  Le Sous le haut patronage du président de
l’AssemRhdp a ramené la paix et la
stabilité en Côte d’Ivoire. Nous blée nationale, M. Amadou Soumahoro, sous
avons fait tellement de choses le parrainage du Ministre d’État Ministre de que vous faites bien de continuer
avec le Rhdp », s’est-il félicité. la Défense, M. Hamed Bakayoko, sous la copré-Amadou Koné n’a pas manqué
de rendre un vibrant hommage à sidence de la vice-présidente du Sénat Mme SarahJean Pierre Guèye,
l’homme-orchestre de cette adhésion mas- Sako, le Ministre auprès du Président sive.A son tour, le président du
comité d’organisation, Jean de la République chargé des Affaires politiques
Pierre Guèye, s’est réjoui de
l’arrivée de militants Pdci-Rda au M Cissé Bakongo, le Ministre Dosso Moussa
Rhdp. « Nous sommes réunis ici
Des militants du Pdci ont rejoint le Rhdp. pour recevoir nos frères du Pdci- président du Conseil régional du Béré, le Ministre
Rda qui ont compris que le Rhdpprès la défection de 76 déclaration. Il a clairement
déest une chance pour la Côte Sanogo Mamadou président du Conseil secrétaires généraux de claré que ses amis et lui sont
d’Ivoire. Ils ont décidé de noussection du Pdci-Rda de désormais au Rhdp. « A compter
rejoindre librement dans le com- régional du Bafing, le Secrétaire d’État chargé Bouaké, il y a quelques de ce jour, nous marquons notre
bat du développement, deAmois, 84 autres militants adhésion totale au Rhdp », a-t-il l’union et de la cohésion sociale du Budget, les élus, cadres et populations du du plus vieux parti politique de la annoncé. Tout en invitant les
midans notre pays », a-t-il souligné.Côte d’Ivoire, issus de localités litants de base à se conformer à Woroba organisent dans les régions du Béré, Appelé affectueusement le Pha-de la région de Gbêkê, ont viré cette décision. «  Nous
souteraon par ses proches, l’ex-ca-au Rhdp (Rassemblement des nons le Président Alassane du Bafing et du Worodougou, une tournée cique du Pdci-Rda a rassuré leshouphouétistes pour la démo- Ouattara pour ses actions de
dénouveaux adhérents quant à lacratie et la paix). L’annonce a été veloppement et de cohésion so- d’information et de reconnaissance au Président justesse de leur choix. «  Lefaite, samedi, dans un réceptif ciale. Nous annonçons une
deuxième miracle extraordinairehôtelier de Bouaké, en présence caravane de sensibilisation dans de la République, SEM Alassane Ouattara:que la Côte d’Ivoire vit, c’estdu ministre des Transports, les prochains jours », a-t-il fait
sous l’ère du Président AlassaneAmadou Koné, coordonnateur savoir. Une adhésion qui a visi- - du 16 au 17 août Mankono
Ouattara et du Premier ministre,régional du Rhdp dans la région blement réjoui Amadou Koné,
Amadou Gon Coulibaly, qui exé- - du 19 au 20 août Toubade Gbêkê et du maire de parrain de la cérémonie, qui a
cute sa politique à travers la réa-Bouaké, Nicolas Djibo, coordon- salué leur courage politique. - du 21 au 22 aout Kani lisation de routes, de ponts, lanateur régional associé. «N’ayez crainte. C’est un choix
construction d’écoles, de centresAu nom des nouveaux venus, responsable, raisonné et affectif - du 23 au 25 août Séguéla.de santé, la lutte contre le chô-Julien Kra, secrétaire général de que vous venez de poser »,
a-tmage, etc.  », a confié Jeansection du Pdci-Rda de il lancé. Tout en leur rappelant Population du Woroba, mobilisons-nousPierre Guèye.N’Gbédjo, village de la sous-pré- que leur adhésion au Rhdp est
fecture de Sakassou, a lu une consécutive aux actions du ras- CHARLES KAZONY tous pour cette importante tournée4 nterview Mercredi 14 - Jeudi 15 août 2019I
Route de l’esclave / Serge Bilé, (délégué spécial)
“ Après les Boni, la Côte d’Ivoire recevra des Haïtiens en mai 2020 ’’
Le journaliste-écrivain, mis en mission par le ministre de la Culture et de la Francophonie, présente
les grandes lignes de la deuxième édition de l’événement.
cises à identifier. Mais il est noms de personnes et Culture qui me demande de Doit-on comprendre quePROPOS RECUEILLIS PAR BRIGITTE GUIRATHÉ
clair que dans leurs tradi- d’artistes que vous allez composer une délégation, votre travail a déjà
détions, plusieurs choses vien- contacter pour le projet ! de la faire venir, de la faire marré ?
nent d’Afrique de l’Ouest, en Oui, c’est évident que j’ai vivre pendant le séjour. C’est Oui, depuis ma rencontre
particulier du Bénin (le Vau- des noms de personnes que un travail colossal où il va avec le ministre de la Culture
dou notamment) mais aussi je souhaite faire venir. Mais falloir identifier les gens, les (lundi 29 juillet) lors de mon
de la Côte d’Ivoire. je ne peux pas donner de réunir, les informer, et faire récent séjour en Côte
Avec les Boni, on avait une noms actuellement car, ima- en sorte qu’ils partent en d’Ivoire, mon travail a
décertitude et c’était exception- ginons que ça ne se fasse Côte d’Ivoire. Je m’occupe marré. Il reste maintenant à
nel. C’est un peuple de noirs pas pour x ou y raison. Ce donc seulement de ce qui me rendre en Haïti. C’est
marron qui a résisté à l’es- sera des gens connus et re- est fait en amont. Je ne suis une question de jour et en
clavage et qui a perpétué un connus. Certains sont sus- pas en charge de ce qu’il va fonction de moyens que je
certain nombre de valeurs ceptibles d’intéresser le se passer sur place, qui re- recevrai d’Abidjan. Sinon,
qu’ils ont pu conserver et public ivoirien par ce qu’ils lève du comité scientifique. tous les premiers contacts
qu’on a pu identifier facile- vont faire. Et ce comité scientifique re- ont été noués. Les gens qui
ment. Dans les autres ré- lève du ministère de la Cul- sont susceptibles de
m’apgions où l’esclavage a servi,
ce n’est pas tout à fait la
même chose. Alors, il faut
être modeste dans ce qu’on “ Il faut juste reconnaître que dans les composantes haïtiennes,
marpeut faire et se dire qu’on ne
peut pas tirer toute la cou- tiniquaises, guadeloupéennes, il y a une part de la Côte d’Ivoire,verture sur la Côte d’Ivoire
en toute occasion. Et que même si on n’arrive pas spécifiquement à la quantifier et à la définir.dans d’autres occasions
comme celle-là, il faut juste
reconnaître que dans les Par exemple, des Haïtiens que je connais ont fait le test Adn qui leur
composantes haïtiennes,
martiniquaises guadelou- a révélé qu’ils avaient 25% de sang ivoirien. Ce sont des choses quipéennes, il y a une part de la
Côte d’Ivoire même si on existent, ce sont des réalités que je connais ”n’arrive pas spécifiquement à
la quantifier et à la définir. Par
exemple, des Haïtiens que je
connais ont fait le test Adn
qui leur a révélé qu’ils Comment se fera la colla- ture et de la Francophonie. puyer sur le terrain sont au
avaient 25% de sang ivoi- boration avec le comité Donc c’est au ministre, le courant qu’une délégation
rien. Ce sont des choses qui scientifique dirigé par le moment venu, de dire voilà haïtienne doit se rendre en
existent, ce sont des réalités Professeur Aka Kouamé ? comment je souhaite que les Côte d’Ivoire l’année
proque je connais. Moi, en tant que délégué de choses se fassent, notam- chaine. Il va falloir y allerAprès l’arrivée en Côte rencontre des populations,
la Route des esclaves pour ment en ce qui concerne le pour pouvoir régler un cer-d’Ivoire des Boni de la les hôtes pourront montrer
On imagine que vous les Antilles-Guyane, je reçois circuit de la visite durant leur tain nombre de choses..Guyane que vous avez pi- leur savoir-faire en termes
avez plus ou moins des une mission du ministre de la séjour. lotée en tant que délégué de tradition qu’ils ont
conserspécial mandaté par le mi- vée et perpétuée par rapport
nistère de la Culture et de à leur origine. L’idée pour
la Francophonie, quelles moi, c’est d’aller en Haïti à
sont les grandes partir du mois de septembre,
lignes de la deuxième édi- en vue de recenser toutes
tion qui mettra à l’hon- les personnes susceptibles
neur d’être invitées, de rencontrer
les Haïtiens en 2020 ? des groupes, de discuter
L’édition 2020, avec les Haï- avec les uns et les autres
tiens, sera réalisée sur le pour bien préparer leur
arrimême modèle que le voyage vée.
des Boni de la Guyane en
Côte d’Ivoire. Il n’y a pas Comme pour les Boni, y
d’échelle de valeurs pour dé- a-t-il des études ou des
finir si l’événement à venir liens qui établissent que
sera plus grand ou pas à ces Haïtiens qui viendront
partir du moment où on sont d’origine ivoirienne ?
considère que chaque chose Il n’y a pas d’éléments assez
est intéressante. La rencon- clairs. Mais il est bon de
satre des Boni était importante, voir, comme on le disait lors
celle avec les Haïtiens le de la première édition, que
sera également. Le plus im- de nombreux esclaves
arraportant, c’est que ce soit des chés à la Côte d’Ivoire ou à
rencontres pleines et in- d’autres pays, ont été
entenses. Et qu’au final, cha- voyés vers Saint Domingue.
cun en retire quelque chose Et c’est de Saint Domingue
de fort. Donc en mai 2020, il qu’est né Haïti. Et donc, il y
y aura une délégation com- a forcément des esclaves
posée d’artistes, de politi- qui sont partis de chez nous
ciens, d’intellectuels, qui pour être là-bas. Pour Haïti,
séjournera pendant une se- nous n’avons pas une
oriLes Boni de Guyane ici présents, un art typiquement africain. (PHOTOS : D. R )maine en Côte d’Ivoire. A la gine ni des structures pré-