Fraternité Matin n°16443 - Mercredi 09 octobre 2019

-

Presse
36 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16443 - Mercredi 09 octobre 2019

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 octobre 2019
Langue Français
Signaler un problème

Reportage/ Gbémazo
(Séguéla)
Le Ps Gouv change
PP.10-11le quotidien
des populations Mercredi 9 octobre 2019 / N° 16 443 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (Orange CI) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 €
PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
P.2Route, eau, électricité, filets sociaux
Les retombées de la visite
du Premier ministre à l’Ouest
Rencontre du Hcr sur l’apatridie
et les réfugiés en Suisse
Marcel Amon-Tanoh :
“ Plus de 90 %
des Ivoiriens réfugiés
sont rentrés ” P.3
P.12Exonérations fiscales
Thomas Camara (Dg)
L’État a concédé 341,5 “ Comment la Sir
milliards de F Cfa en 2018 P.14a été sauvée’’
P.21À l’intérieur, notre page Spécial Burkina Faso
PH: PORO DAGNOGOMercredi 9 octobre 20192 olitiqueP
Visite du Premier ministre dans le Guémon et le Cavally
Des retombées économiques et sociales énormes pour les populations
Cohésion sociale retrouvée, infrastructures routières en cours de réalisation ou à venir, politique sociale tous
azimuts... Les retombées de la récente visite du Chef du gouvernement, à l’Ouest, sont évidentes !
travers la visite de tra- télectorale a permis de briser
vail du Premier ministre la méfiance entre les
commuAmadou Gon Couli- nautés. Mieux, les Dan et les
baly, les populations du Wê des trois régions (Gué-ÀGuémon et du Cavally mon, Cavally et Tonkpi) ayant
se sont senties honorées. accueilli le Premier ministre,
Elles n’ont pas boudé leur ont montré un visage d’unité
plaisir de pouvoir échanger à travers les élus et les
popuavec le Premier ministre qui lations qui ont effectué
mass’est rendu dans la région, à sivement le déplacement. Ils
la demande du chef de l’État ont tous félicité le Chef du
Alassane Ouattara, pour re- gouvernement ivoirien pour le
cueillir leurs préoccupations, lancement des travaux de
bileurs priorités et voir dans tumage de l'axe
Toulepleuquelle mesure y apporter des Zouan-Hounien qui va relier
solutions. C’est ce qu’il a fait les régions du Tonkpi et du
coup sur coup à Guiglo, Blo- Cavally.
léquin, Toulepleu et Duekoué Le Premier ministre a appelé
où il a rencontré, à chaque les cadres et élus de la région
étape, les élus et cadres de la à travailler à cicatriser
définirégion, les chefs traditionnels tivement la crise : « Amenez
et, séparément, les popula- toutes les populations, sous
tions des différents départe- l’autorité des chefs
traditionments. Il a ainsi pu entendre nels, à regarder l’avenir. »
des populations, sans inter- Amadou Gon Coulibaly a
rasmédiaire, et en plus des do- suré les populations sur le fait
léances déjà transmises par que les élections de 2020 se
le corps préfectoral, des do- passeront dans des
condiléances portant invariable- tions transparentes et de
séAmadou Gon Coulibaly a redonné espoir aux populations de l’Ouest. (PH : DR)ment sur les questions de curité. Il a mis en garde les
route, d’éducation, de santé, fauteurs de troubles. Il ales plus démunis, à l’emploi à l’ouest, notamment la route qu’en 2020. Après quoi, le soulager tous les villages ded’emploi jeunes, d’autonomi- exhorté les populations à col-des jeunes et des femmes, Bloléquin-Toulepleu-frontière gouvernement trouvera les plus de 500 habitants avantsation de la femme, d’infra- laborer avec les forces deetc. Tout naturellement, ce du Liberia qui devrait être li- moyens pour soulager les po- fin 2020. À la mi-2020, préci-structures diverses, de l'ordre pour mieux les proté-programme profite également vrée en mars 2020, Gon Cou- pulations et favoriser le déve- sément en mai, tout Taï de-développement des activités ger. Il leur a demandé de dé-aux populations du Guémon libaly a donné son accord de loppement des différentes vrait être raccordée au réseaudans le secteur agricole ou de noncer les criminels etet du Cavally, et les préoccu- principe pour le bitumage de localités traversées. national.travaux à haute intensité de surtout de ne pas aider ceuxpations qu’elles soulèvent y nombreux axes de la région. Au-delà des routes, l’électrifi-main-d’œuvre (Thimo) qui veulent déstabiliser letrouveront réponse nécessai- À savoir les axes Guiglo-Tai et cation vient en deuxième po- Faire plus en termes comme l’exploitation minière pays. Trois jours après la finrement, dans une large me- Tai-Tabou ; les axes Kouibly- sition. La quasi-totalité des de cohésion socialedu Mont Klaoyo à Facobly. de sa visite, le discours ras-sure, rassure Gon Coulibaly. Man et Kouibly-Duékoué ; localités de la région sera Au cours de cette visite qui a sembleur du Premier ministreLa région pourra donc bénéfi- l’axe Facobly-Kouibly et Faco- connectée au réseau élec- duré trois jours, les cadres deUn sens à la politique continue d'alimenter les dé-cier d’un grand nombre d’in- bly-Duékoué, etc. Seulement, trique d’ici la fin de l’année tous bords politiques ontsociale de l’État bats dans le Cavally et lef r a s t r u c t u r e s il faudra d’abord réaliser les 2020. Il est prévu, dans ce parlé d'une même voix du dé-En effectuant cette visite, le Guémon.socio-économiques de base études pour la construction de cadre, l’extension du réseau veloppement de leurs ré-Chef du gouvernement donne SAINT-TRA BId’ici 2020. D’ailleurs, recon- ces routes et celles-ci ne électrique de Guiglo et Dué- gions. Le processus en coursun sens à la politique sociale naissent ses filles et fils – les pourront être budgétisées koué ; ce qui permettra de depuis la fin de la crise pos-de l’État, qui travaille pour le présidents des Conseils régio-bien-être des populations. naux, les maires de Duékoué,Amadou Gon Coulibaly a Toulepleu, Kouibly, Taï et Fa- Promotion des actions du gouvernement montré au peuple Wê forte- cobly en tête – même si beau-ment mobilisé avec à sa tête coup reste à faire, la région ala ministre Anne Ouloto que déjà bénéficié de la magnani-l’État ne l'a pas oublié, qu’il Générations gagnantes implante une base à Akouai-Agbanmité du Chef de l’État avec lal’aide à tourner les pages construction d’un grand nom-sombres des années de crise gbo Beugré Apollinaire misation de la sectionbre d’infrastructures socio-et surtout de la crise postélec- préside désormais aux d’Akouai-Agban », s’est-il en-économiques de base, danstorale au cours de laquelle la destinées de la coordi- gagé. le cadre du Programme prési-région a payé un lourd tribut. nation de Générations Koutouan Évariste, lui, a tenudentiel d’urgence (Ppu), duCe fut l’occasion pour parler A gagnantes (Gg) à préciser aux populationsProgramme d’appui post-crisedes efforts que le gouverne- d’Akouai-Agban. Il a été in- d’Akouai-Agban que Généra-(Papc) ainsi que des Pndment déploie à l’échelle natio- vesti dans ses fonctions dans tions gagnantes est un mou-2012-2015 et Pnd 2016-2020.nale pour satisfaire les ce village ébrié, jeudi dernier, vement citoyen apolitique, qui« Toulepleu sort de son isole-besoins primaires des diffé- par Koutouan Évariste, repré- fait la promotion des actionsment. Toulepleu sort de sonrentes régions du pays en sentant Djama Diby Antoine, du gouvernement. Mieux,enclavement qui aura durétermes de développement. Il a coordonnateur de ce mouve- selon lui, cette organisation seplus d’un siècle », avait témoi-ainsi expliqué le bien-fondé du ment dans les 63 villages at- positionne comme la courroiegné le maire Pdci de Toule-Programme social du gouver- chan. Le nouveau promu, de transmission entre les po-pleu, Denis Kah Zion, devantnement (Ps-Gouv), dont l’en- après réception de sa feuille pulations et les gouvernants.le Premier ministre.veloppe pour l’année 2020 de route, a dit mesurer l’am- « Nous ne sommes pas
devrait atteindre 1000 mil- pleur de la charge de ses nou- venus installer un parti poli-Satisfaire la priorité desliards de FCfa contre 724 mil- velles responsabilités. Il a tique, mais un instrument depopulations : les routesliards en 2019. Ce promis le faire honneur aux di- développement (…) Nous de-En matière d’infrastructuresprogramme, a-t-il expliqué, rigeants de ce mouvement vons nous engager sans tenirroutières, la région qui est ens’intéresse de manière beau- par un vaste travail de ratis- compte de nos apparte-plein chantier depuis l’avène-coup plus spécifique aux pro- Agbo Beugré Apollinaire, sa feuille de route en main, a prissage de terrain. « Je laisse le nances politiques parce quement d’Alassane Ouattara estblèmes d’accès à l’eau, à l’engagement de défendre les intérêts de Gg dans son village. (PH : DR)soin à l’histoire de me juger. le développement n’a pas deen phase de désenclavement.l’électricité, de santé, d’éduca- En un mot, travaillons pour couleur », a-t-il prôné..Ainsi, outre les chantiers qu’il rations gagnantes et l’histoire œuvrer efficacement à la réa-tion, aux filets sociaux pour l’intérêt du mouvement Géné-a visités pendant son périple KM nous jugera. Je m’engage à lisation effective, à la redyna-olitiqueMercredi 9 octobre 2019 P 3
Marcel Amon-Tanoh :Réfugiés ivoiriens /
“ Plus de 90 % sont rentrés au pays ”
èmeLa 70 session du Comité exécutif du programme du Haut-Commissaire à Genève a été l’occasion
pour le ministre des Affaires étrangères de faire le bilan de la situation des réfugiés ivoiriens.
a Côte d’Ivoire a fait l’éradication de l’apatridie dans
d’énormes efforts pour les prochains mois avec à la
permettre aux réfugiés clé la création des
commisivoiriens de regagner le sions d’éligibilité au statutLbercail. Le ministre Mar- d’apatride », a déclaré le
diplocel Amon-Tanoh l’a rappelé à la mate, après avoir mis en avant
ème70 session du Comité exé- une série d’actions menées par
cutif du programme du Haut- les autorités ivoiriennes dans le
Commissaire (Excom) qui a cadre du combat qu’elles
mèouvert ses portes à Genève, en nent contre l’apatridie.
Suisse, le 7 octobre. Au cours Il s’agit, entre autres, de
de cette rencontre de haut ni- «l’adoption d’une loi spéciale
veau, il a assuré qu’au titre de d’acquisition de la nationalité
l’année 2019, ce sont 1573 ré- ivoirienne par simple
déclarafugiés ivoiriens qui sont retour- tion qui a profité à 16000
desnés en Côte d’Ivoire. Ce qui cendants d’immigrés et, par
porte le total des retours à 278 extension, à leurs familles, soit
000 sur 300 000 recensés. 45 000 personnes; la mise en
«Soit un taux de 90 %», s’est œuvre d’une procédure
spéciréjoui le ministre. fique de déclaration à l’état civil
Mieux, Marcel Amon-Tanoh a pour les élèves du Primaire
dédéclaré que «toutes les condi- munis d’actes de naissance,
tions sont réunies pour un re- cela représente, à terme, un
tour durable et une intégration risque d’apatridie. Cette
procédéfinitive des Ivoiriens rentrés dure s’est soldée par 630 000
d’exil». Eu égard «au dialogue actes de naissance délivrés»,
politique très avancé, à l’amé- selon le chef de la diplomatie
lioration de l’environnement sé- ivoirienne.
eLe ministre ivoirien des Affaires étrangères, à la 70 session du Comité exécutif du programme du Hcr, à Genève. (PH : DR)curitaire et des droits de Cette session du Comité
exél’Homme, à la croissance éco- cutif du programme du
Hautnomique soutenue avec un (PsGouv) », a-t-il ajouté. pour aboutir à la clause de ces- de l’engagement des autorités neux problème de la lutte Commissaire prend fin
taux moyen de 8% depuis Et le ministre d’inviter donc la sation du statut de réfugié ivoi- ivoiriennes à renforcer le vivre contre l’apatridie. « Le gouver- demain.
2012 et le vaste Programme communauté internationale à rien. Cette requête, a-t-il ensemble en Côte d’Ivoire. nement ivoirien travaille à MARCEL APPENA
social du gouvernement s’inscrire dans ce processus souligné, relève de la volonté et L’autre sujet abordé a été l’épi- l’adoption du plan national pour
Procès de Gbagbo Affaire Jacques Mangoua / Jeannot Ahoussou-Kouadio
La défense introduit une requête« Il faut laisser la justice suivre son cours »
auprès de la Cpie président de la Cham- valeurs qui ont fondé la Côte
bre haute du Parlement d’Ivoire moderne. «Le Rhdp a
es avocats de Laurentivoirien demande que la été créé par le Président
AlasGbagbo reviennent à lajustice suive son cours sane Ouattara et son aîné,
charge. Me EmmanuëlLdans l’affaire Jacques Konan Bédié, deux enfants Altit vient, en effet, d’in-Mangoua, président du Conseil d’Houphouët-Boigny. Le Rhdp L troduire une requête au-régional de Gbêkê, condamné est donc le Pdci nouvelle
verprès de la Chambre d’appelà cinq ans de prison pour dé- sion. Si à sa création, le Pdci a
de la Cour pénale internatio-tention illégale de munitions combattu les Blancs, sa
nounale (Cpi). Dans cette sup-d’armes de guerre et des di- velle version, le Rhdp, fait le
plique, il demande sa «misezaines de machettes. En mee- combat du développement de
en liberté provisoire sansting dans la cité des antilopes, la Côte d’Ivoire », a-t-il imagé.
condition ». Et pour cause,Jeannot Ahoussou-Kouadio a Jeannot Ahoussou-Kouadio a
Me Emmanuel Altit estimesoutenu : « Il n’est pas aisé de expliqué qu’après huit ans
pasque la situation de libertévoir un frère en détention. Mais sés au pouvoir, le parti piloté
conditionnelle dans laquelleil faut laisser la justice faire son par Alassane Ouattara peut se
se trouve actuellement sontravail et mener les démarches prévaloir d’un développement
client n’est «fondée ni juridi-qu’il faut en temps opportun ». socio-économique qui vaut son
quement ni factuellement».Au cours de ce meeting, il a pesant d’or. « Je vous
dePour l’avocat principal deégalement évoqué la présiden- mande de soutenir le Rhdp et et pour la réconciliation: celleLaurent Gbagbo, les textes detielle de 2020. Pour lui, il est son président qui a une re- de la préparation de l’électionla Cpi ne prévoient nulle partplus que nécessaire que le pro- nommée internationale. C’est à présidentielle de 2020».un tel cas de figure. Il pensecessus se déroule dans un cli- lui que le Président Hou- Selon le confrère Jeunedonc qu’il s’agit d’une ma-mat de paix. «En 2020, on veut phouët-Boigny a donné son fé- Afrique, «la chambre d’appelnière de l’éloigner de la viedes élections apaisées», a-t-il tiche le plus puissant. Tout dispose désormais d’un délaipolitique de la Côte d’Ivoire.déclaré. «On ne veut pas en- simplement parce qu’il est leLe président du Sénat appelle à des élections apaisées en 2020. illimité pour répondre à la dé-«Cela lui interdirait par exem-tendre que des personnes ont meilleur de nous tous», a-t-il(PH : DR) fense ».ple de participer d’une ma-été chassées de tel ou tel en- fait savoir. Pour rappel, l’ancien chef denière ou d’une autre àdroit», a-t-il mis en garde. L’ancien ministre Babaud Dar-Boigny, le pays a fait face à des d’Ivoire du miracle ivoirien sous l’État ivoirien Laurent Gbagbol’élection présidentielle àCette rencontre, par ailleurs, a ret Mathieu, coordonnateur ré-crises et à des violences. Il y a Houphouët-Boigny. À cette et Charles Blé Goudé leadervenir», déplore l’avocat dansété l’occasion pour le patron du gional du Rhdp dans leeu le boycott actif, en 1995, le époque, régnaient la paix, l’en- des jeunes patriotes, jugéssa requête. Sénat d’appeler à la fraternité. Haut-Sassandra, s’est réjouicoup d’État en 1999 et la rébel- tente et la fraternité. Il dit de pour crime contre l’humanité,Me Emmanuel Altit conclut,«Je suis venu vous parler de de la présence du président dulion en 2002. On a perdu nos faire table rase du passé pour ont été acquittés en premierpar conséquent, «qu’il est cru-paix. Je voudrais vous dire que Sénat au meeting qui a réunirepères et la fraternité», a-t-il se projeter dans l’avenir. On ressort par la Cpi le 15 janviercial que soient respectés lesle Président Alassane Ouattara un nombre important de mili-déploré. est obligé de vivre ensemble». 2019. Le premier est en li-droits de Laurent Gbagbo, no-compte sur vous. Il compte sur tants et sympathisants du partiD’où cet appel : «Nous Le patron du Sénat estime berté conditionnelle àtamment ses droits civils etles chefs pour consolider la des Houphouétistes.sommes des frères. Le Prési- d’ailleurs qu’avec la création du Bruxelles en Belgique et lepolitiques de citoyen ivoirien,paix retrouvée. Depuis la mort dent Ouattara m’envoie vous parti des Houphouétistes, le M. APPENA second à La Haye.que s’ouvre une période poli-du Président Félix Houphouët- dire de revenir à la Côte pays est de plain-pied dans les
tique importante pour le pays M. A.