Fraternité Matin n°16485 - Lundi 02 Décembre 2019

-

Presse
48 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16485 - Lundi 02 Décembre 2019

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 décembre 2019
Langue Français
Signaler un problème
Lundi 2 décembre 2019 / N° 16 484 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
La paix des braves our la troisième fois, le Chef de l’État vient de proposer aux hommes politiques de sa géné-c’étPait le 16 juillet 2018, lors de l’assemblée constitutive ration de passer le relais à une autre pour que la Côte d’Ivoire poursuive son développement dans l’harmonie et la paix. La première fois, du Rassemblement des houphouétistes pour la démo-cratie et la paix (Rhdp) et la deuxième fois, c’était lors de son message à la nation du 6 août 2018. Il vient de le répéter encore à Katiola : que ceux de sa génération passent le relais parce qu’ils ont fait leur temps et qu’il est temps de renouveler la classe politique. SUITE PAGE 5
Présidentielle 2020Sara 2019 Depuis Sécurité alimentaire Gon Coulibaly : Katiola, Ouattara PHOTO : PORO DAGNOGO réaffirme son engagementPHOTO : SÉBASTIEN KOUASSI “ Il faut passer la main à une nouvelle“ Nous pouvons génération ’’ relever “ Mais si ceux de ma génération sont candidats, je le serai ’’le déi ’’  Kobenan Adjoumani Développement de la région salue le fort taux Les grands projets présentés P. 12 Vi s i t e d ’ É t a t d a n s l e H a m b o l de participation par le Chef de l’État PP. 2-8
2
P olitique
Présidentielle 2020
Lundi 2 décembre 2019
Ouattara :‘‘ S’ils sont candidats, je serai candidat ’’ Le Chef de l’Exécutif, durant le meeting de clôture de sa visite d’État de 4 jours, samedi dans le Hambol, a communié avec les populations venues de toute la région. pompes hydrauliques dans les départements de Katiola, Niakara et Dabakala, sans oublier l’électriïcation des localités de ces trois circons-criptions administratives. Le gouvernement, selon lui, ne compte pas s’arrêter là. Il a annoncé la poursuite de nom-breux projets structurants qui ont déjà été lancés dans le Hambol. Le lancement des travaux de bitumage de la voie Satama-Sokôrô-Sama-ta-Sokoura-Bassawa, la pose de la première pierre de l’hô-pital régional de Katiola, la mise sous tension des quar-tiers, des villes et localités de la région, sont un pan de ce vaste chantier. Relativement à la mévente de l’anacarde, l’une des préoccupations des populations de cette région, Alassane Ouattara a rassu-ré les uns et les autres que la question est suivie avec beaucoup d’intérêt par les di-rigeants. Il a dit avoir instruit Moment d’intense communion entre le Président et son peuple.(PHOTOS : …) les membres du gouverne-ment à trouver des solutions e Président de la Répu-génération comprennent queet les Ivoiriens choisiront leles tensions. « Le temps de a-t-il invité la classe politique. pour améliorer le prix d’achat blique, Alassane Ouat-notre temps estpassé. Et quecandidat à même de répondrel’exclusion est terminé. Ceux Parlant du développement de de la noix de cajou. « Pour at-tara a réitéré sa volonténous devons tous nous mettrequi excluent les candidats à leurs préoccupations. Arrê-la région du Hambol, le Chef teindre cet objectif, le conseil de passer la main. Sa-pour rester au pouvoir, cede côté (…) Alors si eux, ils tonsde l’État a indiqué que l’État yde faire peur aux  donc mLeeting de clôture de sa vi-serai candidat également », pour la démocratie et tout leà travers la construction desgages irresponsables. Et je enlèveront 200 mille tonnes coton-anacarde et le groupe-medi, à l’occasion dun’est pas mon genre. Je suisdécident d’être candidats, je Ivoiriens, à travers des lan-a fait de gros investissements ment des produits agricoles, site d’État dans la région dua-t-il crié haut et fort devant le monde pourra être candidatdirai même irrespectueux », écoles, des maternités, des des mains des producteurs à Hambol, il a soutenu qu’il estmonde massé dans ce com-des prix rémunérateurs sub-temps qu’une nouvelle géné-plexe sportif. Pour leChef de ventionnés. Ce qui va impacter ration, dirige la Côte d’Ivoire.l’État, depuis son avènement le marché international et local Il a insisté, devant une fouleau pouvoir, la Côte d’Ivoire en mettant le prix bord champs nombreuse au stade Ouatta-a pris une bonne longueur à un niveau minimum souhaité ra Thomas D’Aquin de Katio-d’avance sur le plan écono-par le gouvernement », la, qu’il se trouve déjà dansmique et de la gestion. Par a-t-il expliqué. Il a par ail-cette disposition d’esprit.conséquent, il est inadmissible leurs, dit avoir demandé au Toutefois, il a précisé que sique « ceux qui ont détruit leur gouvernement de mettre un d’aventure, les personnes quipays et gaspillé les biens pu-accent particulier sur la trans-ont gouverné le pays par leblics », ambitionnent de revenir formation locale de l’ana-passé, sans réaliser de résul-aux affaires. Puis de justiïer : « carde. Le Président de la tats probant dans le sens deJe veux que vous sachiez que République a déclaré qu’il a l’amélioration des conditionsce qui m’importe, c’est l’État, la de grands rêves pour le pays de vie des Ivoiriens, veulentnation ivoirienne. Je ferai tous qu’il veut révolutionner. Mais à nouveau se présenter àles sacriïces nécessaires pour ce déï, s’est-il persuadé, ne l’élection présidentielle demon beau pays». peut être relevé que dans un 2020, il y a bien des chancesLe Président de la République, climat de paix et de stabilité. qu’il soit aussi candidat àdans la même veine, a déclaré C’est pourquoi, il a appelé cette échéance. « Je voisque les élections prochaines les populations Djimini, Dja-certaines hésitations concer-se dérouleront dans un climat mala, Tagbana, Malinké et nant des personnes de maapaisé, sans effusion de sang. l’ensemble des Ivoiriens à génération. C’est pourquoi,« Ces élections comme en prôner l’union, la tolérance, je n’ai pas encore pris de dé-2015 seront libres, démocra-la solidarité, valeurs chères cision. Mais soyez rassurés.tiques et transparentes », a-t-au père fondateur de la Côte Mon intention, c’est bien deil rassuré. Avant de prendre d’Ivoire moderne transférer le pouvoir à unel’engagement de n’exclure au-nouvelle génération. Mais jecun candidat à ces échéances KANATE MAMADOUOuattara : «Ce qui m’importe, c’est l’État» veux que tous ceux de maélectorales, source de toutes ENVOYÉ SPÉCIAL DANS LE HAMBOL
P olitique 3 Lundi 2 décembre 2019 L’hommage d’Ally Coulibaly au Président Ouattara :‘‘ Vous symbolisez l’espérance de toute une nation ’’ils de la région du Ham-sez l’espérance d’une nationle Président Ouattara de lasident. Notre ïdélité vous ait bol, notamment du», a-t-il lancé. Dans son ar-disponibilité de ses ‘’ frèresacquise », a-t-il insisté. Avant département de Daba-gumentaire, Ally Coulibaly ade remercier le Chef de l’Étatà faire et sœurs et parents’’ F kala, Ally Coulibaly adéclaré que le Président debloc autour de lui et à le sou-de la conïance qu’il n’a ces-exprimé sa reconnais-la République a tiré la Côtesé de lui témoigner depuistenir dans toutes ses entre- sance au Président de lad’Ivoire de l’abîme du dé-prises à la tête de l’État. «plus de 30 ans République. Dans son inter-sespoir dans lequel l’avaientNotre soutien ne vous fera vention, il a déclaré que leplongé les gouvernantsjamais défaut, M. le Pré-KANATÉ MAMADOU Chef de l’État est un hommeGrâce à vosprécédents. « providentiel qu’il a appris àactions inlassables, le pays admirer et à respecter pours’est repositionné », s’est-il sa vision, son sens de laconvaincu.Les populations de Katiola s’en-gestion de la République,Le ministre Ally Couliba-du dévouement et du sa-ly a, en outre, soutenu que criïce pour son pays. Ainsigagent à soutenir le Chef de l’Etat le Hambol qui accusait un pour lui, Alassane Ouatta-grand retard par rapport aux ra, en 8 ans, a montré etautres régions, se sent re-convaincu tout le monde survivre aujourd’hui à travers la son savoir-faire en matièreconstruction des écoles, des de gestion d’un État. Et celaroutes, l’électriïcation des lo-se voit à travers les grandscalités etc. Et la cerise sur le chantiers et réalisations qu’il gâteau, c’est la présence du a fait dans le tout pays, no-Chef de l’État sur ses terres tamment dans le Hambol.où toute la République s’est Fort de cette raison, la voix déplacée, faisant du Hambol teintée d’émotion, le ministre le centre d’intérêt de tous de l’Intégration et des Ivoi-lutionné la Côte d’Ivoire. Etchantent. « Vous avez exhor- pendant ces 4 Jours de com-riens de l’étranger, a soutenu que les Ivoiriens se plaisent té le rêve du progrès en Côte munion. Le ïls de Niemené, que le Chef de l’État a révo-d’Ivoire. (… ) Vous symbolià rêver à des lendemains qui village natal, a rassuré- son Khalil Konaté :‘‘ Merci pour tout ce que vous avez fait pour la region ’’ PHOTOS : PORO DAGNOGO amedi à Katiola, le« Au regard de ces actions Thomas Camara, maire de Katiola(PH: DR) porte-parole des popu-qui contribuent à améliorer de lations, le président dufaçon signiïcative le quotidien u cours du giga-mee-réhabilité, renforcé et étendu S Conseil régional, Khalil des populations, nous entre-ting de clôture de laà de nouveaux quartiers. Des Konaté, a tenu à dire voyons l’espoir. Nous devons visite d’État du Pré-écoles sont construites et merci au Chef de l’État.encore vous remercier pour sident Ouattara, lecerise sur le gâteau, un nou-de toutes les contrées pour lutionner de façon durable maAs Camara, a exprimé laoffert ». « Cette foule en liesse venue les décisions prises pour so-maire de Katiola, Tho-veau Chr vient de nous être vous accueillir ce jour n’est la problématique de l’accès gratitude du Hambol au ChefQualiïant Alassane Ouattara pas la simple accommodationà l’eau potable des popula-de l’État pour « tout ce qu’il d’homme providentiel pour la à laquelle nous sommes soudes trois départements- tions a fait pour la région ». Et de Côte d’Ivoire, il a rappelé vent habitués. Mais la mani- de la région. Vous avez aussi lui montrer leur attachementqu’il y a exactement 40 ans, festation sincère d’un profond donné une suite favorable à : « Les populations prennentsur cette même place (stade sentiment de reconnaissancenotre requête relativement au l’engagement et vous as-Thomas d’Aquin Ndlr), le Pré-», a relevé le président dubitumage de l’axe Dabaka-surent de leur indéfectible sident Houphouët-Boigny cé-conseil régional.la-Bassawa. Soyez inïniment attachement et s’engagent à lébrait l’an 19 de la fête natio-Et de renchérir : « Monsieur remercié. L’amélioration des vous soutenir dans tous vosnale. Pour lui, ce n’est donc le Président, vous savez plateaux techniques des hô-combats. Merci Monsieur le pas le fait du hasard que le qu’on peut forcer un peuple àpitaux du département. Avec Président de la République,Président Ouattara, qu’il qua-applaudir, mais pas à sourire.votre arrivée, nous nous ré-pour ce que vous avez faitliïe de digne héritier du Pré-Trouvez donc sur ces visagesjouissons de l’ouverture, à pour la Côte d’Ivoire en si peusident Houphouët, revienne radieux l’expression d’un moyen terme, de l’aérodrome de temps ». Et de relever les40 ans après pour leur appor-sentiment sincère. L’hommede Katiola », a rajouté Khalil raisons de leur engagement ter le développement, et a du mal à dire merci et àKonaté. auprès du Chef de l’État :«continuer les œuvres du père être reconnaissant ; pour- « Permettez-moi de faire réfé-Katiola jubile, s’honore dede la Nation ». tant le plus important, c’est rence à un proverbe tagbana cette visite d’État qui apparaîtPour terminer, il a réitéré les d’être reconnaissant à celui dont le Hambol a bénéïcié :secondaires, la région enqui dit : ‘’quand les habitants comme un véritable cadeauremerciements des popula-qui vous apporte le bien-être « De 38 localités électriïéescompte aujourd’hui 19. En juind’un village arrivent à manger de Noël à un mois de la fête.tions au Président de la Ré-par ses actions. Les popula-sur 301 en 2012, aujourd’hui2020, nous serons à 23 éta-les délicieux fruits d’un arbre M. le Président, avant votrepublique pour tout ce qu’il a tions de Dabakala, Katiola etla région compte 283 localitésblissements d’enseignementqui est très haut, ils doivent arrivée, vos œuvres vous ontfait pour Katiola et ce qui lui de Niakara n’ont pas du mal électriïées, soit un pourcen-secondaire dans la région ».remercier le vent’’. M. Le Pré-précédé. Nos routes sont re-plaira de leur donner encore à dire merci. C’est pour cela tage de 94%. De 254 éta-A l’endroit de la Premièresident Alassane Ouattara, proIlées pour certaines, bitu-ainsi qu’à la région du Ham-qu’elles vous disent inïni- blissements primaires, nousdame de Côte d’Ivoire, qui vous êtes le vent de la région mées pour d’autres. La voiebol. « Nous vous souhaitons ment merci, merci, merci poursommes passés aujourd’hui àdu Hambol », a-t-il conclu,a octroyé une enveloppe de internationale qui traverse lalongévité, santé de fer, paix les actions à forte potentialité 439 établissements construits1.000 076 272 F Cfa auxpour ainsi dire que le Chef de ville de Katiola est en réhabi-et bonheur et que Dieu vous économique que vous avezdans la région du Hambol pourfemmes du Hambol, il a éga-l’État est l’homme qu’il faut à litation et donnera Ière allureprotège et vous guide dans posées dans notre région ».accompagner votre vision delement traduit la reconnais-la place qu’il faut à notre cité. Tous nos villagesvotre haute fonction », a-t-il Avant d’égrainer quelquesl’école obligatoire en Côtesance de ses sœurs de la sont électriIés à 100%. Leconclu actions de développementd’Ivoire. De 7 établissementsrégion.JEAN BAVANE KOUIKA J. B. KOUIKA réseau électrique en ville est
4
Lundi 2 décembre 2019
tade Thomas d’Aquin a fait le plein
Le s ès 8 heures, le stade Ouattara dinsDne comptaient plus que Thomas d’Aquin était presque plein. Ses deux gra-quelques places. Mais la cin-quantaine de bâches dres-sées sur la pelouse affichait déjà complet. Au dehors, à l’entrée du complexe sportif, les hommes se bousculaient pour avoir accès à l’intérieur du stade. Pour éviter les dé-bordements, les forces sécu-rité, s’évertuaient à contenir ce grand monde entassé devant et aux alentours du point de rendez-vous de ce jour. Depuis le centre-ville, les hommes et les femmes continuaient de converger, telle une colonne de fourmis, vers le terrain. À 10 heures, l’intérieur du stade était déjà noir de monde. La loge officielle était aussi fournie avec la pré-sence des membres du gou-vernement, les élus et cadres du Hambol et des person-nalités politiques, adminis-tratives et diplomatiques. Les groupes d’animation et autres mouvements, en dé-pit du soleil qui dardait ses rayons, donnaient de la voix. Idem pour des membres des associations féminines très enthousiastes de vivre cet instant. On les voyait danser
Les populations de Katiola ont pris, très tôt, d’assaut le stade Thomas d’Aquin…
au rythme de la fanfare et de la musique du terroir. Les chefs traditionnels, pour donner leur caution spirituelle à la grande cérémonie mar-
quant la fin de la visite d’État de 4 jours dans le Hambol, avaient effectué massive-ment le déplacement. Dans leurs tenues d’apparat, ils
…ils n’ont pas voulu rater l’événement. Ici, une file à l’entrée du stade.(PH: PORO DAGNOGO)
.
étaient bien installés sous les trois bâches réservées pour eux. Pour égayer cette foule compacte, la musique tradi-moderne et urbaine
était distillée par une sono de dernière génération, dont les bafes étaient disposés dans les angles du périmètre du meeting.
Fortes délégations en sou-tien aux peuples Tagbana, Djimini et Djamala Des populations des autres régions, pour marquer leur solidarité aux peuples Tagba-na, Djimini, et Djamala étaient présentes à cette rencontre. Le président du Sénat, Jean-not Ahoussou-Kouadio, se-lon le maître de cérémonie, était présent avec une forte délégation baoulé de Di-diévi de quelque cinq cents membres. Une autre délé-gation baoulé, composée de 50 personnes, venue de Béoumi était aussi présente. Kassoum Touré, en sa quali-té de délégué départemental Rhdp de Béoumi, est celui qui conduisait ce groupe de femmes et d’hommes. Il a justifié la raison de ce dé-placement à Katiola en ces termes :« Quand le Pré-sident Alassane Ouattara est quelque part, la délégation se doit d’y être. Nous sommes
là aussi pour soutenir le Hambol qui est notre voisin. Nous étions là, à l’accueil et nous sommes là aussi à la clôture de cette visite d’État. C’est une manière pour nous de remercier le Chef de l’État qui a transformé le Hambol, notamment Katiola. Nous attendons aussi ce genre d’infrastructures chez nous à Béoumi ». À l’instar de ces deux délégations, des populations ivoiriennes ont effectué le déplacement de-puis leurs zones pour venir communier avec le Président Ouattara au dernier jour de sa présence dans le Hambol. Ainsi, sur les banderoles et les oriammes accrochés à la devanture des bâches, l’on pouvait lire, ‘’ Ado, le Poro vous dit merci’’ ; ‘’Tiébissou mobilisée derrière son Pré-sident Ouattara’’ ;‘’ Le Gon-tougo salue la grandeur du Président de la République, Alassane Ouattara’’. À 11h10 mn, l’on entendit la sirène des motards an-nonçant l’arrivée du Chef de l’État. La foule se met debout et commence à ju-biler, à battre des mains et à chanter. C’est dans cette ambiance festive, que le Chef de l’État fera son entrée dans le stade. Débout dans son véhicule de commande-ment, les deux mains en l’air, il fait un tour d’honneur pour saluer le beau monde massé dans les gradins. La foule, en extase, crie et lui fait de grands gestes en réponse à sa salutation. Ce moment de communion se poursuit quand Alassane Ouattara foule la pelouse du stade. Devant cette cette multi-tude de personnes acquise à sa cause, il se laisse aller au bain de foule, en serrant les mains des uns et don-nant de chaudes poignées à d’autres. Des jeunes et des femmes, enthousiasmés, criaient ‘’Ado!!! Ado !!!’’ ‘’Prési !!! Prési !!! À la grande joie du Chef de l’État, qui s’approche davantage des bâches pour faire corps avec ces conci-toyens voulant le toucher et immortaliser ces instants mémorables, à la faveur de cette visite d’État qui a com-mencé le 27 et qui a pris fin le samedi 30 novembre.
KANATÉ MAMADOU ENVOYÉ SPÉCIAL