Fraternité Matin n°16518 - Samedi 11 & Dimanche 12 Janvier 2020

-

Presse
24 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16518 - Samedi 11 & Dimanche 12 Janvier 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 janvier 2020
Langue Français
Signaler un problème
Littérature L’histoire inspirante de Mathieu Samedi 11 - Dimanche 12 janvier 2020 / N° 16 518 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € Kadio-Morokro P.14 PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Présidentielle 2020 /Après les partis politiques Le gouvernement engage P.2 le dialogue avec la société civile
P.10 Gestion de l’économie en 2020 Les cinq priorités d’Adama Coulibaly
Hamed Bakayoko demande aux chefs militaires de préserver Facli’image de l’armée P.3
Journées nationales pour la valorisation de l’agriculture
Kobenan Adjoumani :
« Le bien-être
des planteurs guide
P.11 nos décisions »
PHOTO : SÉBASTIEN KOUASSI
2
Politique
Samedi 11 - Dimanche 12 janvier 2020
Présidentielle 2020 Le gouvernement et la société civile engagent le dialogue
Après les partis politiques, les organisations civiles ont embarqué le train de la concertation sur le code électoral. ’est un privilège Gpaté. Le Gpaté se consi-d’avoir été choisis dère comme la « faîtière des pour apporter notrefaîtières » de la société civile. pageCde base à l’adoption de la loil’histoire de notre  de pierre à l’écriture La première phase du dia-de cette nouvellelogue de 2019 avait servi pays. Nous avons une excel- n°2019-508 du 5 août 2019 lente occasion de montrer à portant recomposition de la BENOIT HILI la face du monde que nousCei. avons les capacités, nous les Ivoiriens, de nous asseoir à une même table pour nous Une ambiance qui parler et nous comprendre sur des sujets qui touchent va dans le bon sens! à la vie de la nation », a dé-onne ambiance pour claré le Premier ministre, hier. une nouvelle alliance Amadou Gon Coulibaly pro-! Le bon sens a re-cédait au lancement, à la Pri-du dialogue avec les acteursB pris le dessus sur la mature, de la seconde phase belligérance entre les mouvances politiques de la société civile. Au cœur et les instances civiles de ce dialogue, le code élec-de différentes tendances. toral. La tendance à l’intransi-« Je sais pouvoir compter geance, à la déïance et sur l’esprit d’ouverture et de à la désobéissance, est conciliation et le sens de l’in-Le gouvernement a rénoué le dialogue avec les organisations de la société civile sur le processus électoral toujours source de dis-térêt général qui ont toujours.(PH: SÉBASTIEN KOUASSI) cordance. La dissidence caractérisé chacun de vous, à la déchéance. Et pour En effet, contrairement à lala société civile.« Votre proxi-Plateforme pour l’observa- Cette rencontre conjointe va-afin de créer les conditionsune obédience, l’absence première phase qui a duré mité avec les populations etlidera l’accord ïnal attendution des élections en Côte nécessaires à l’atteinte de ceà la table des discussions environ 6 mois, la présente vos multiples actions en leurd’Ivoire (Poeci), le Groupe pour la première semaine de but »a pour sa sentence l’er-, a-t-il assuré. phase ne devrait pas excéder faveur sur toute l’étendue dufévrier.de plaidoyer et d’actions pour Le démarrage de ce dia- rance. La préférence à la un mois, afin de permettre territoire national font de vousune transparence électorale« Ce que nous avons en-discussion s’impose pas logue, après celui avec les l’organisation efficiente de des acteurs incontournables(Gpaté) et la Convention detendu, ce sont les mots res-comme une évidence, dès acteurs politiques, traduit l’élection présidentielle d’oc- de la vie de la nation, doncla société civile ivoirienneponsabilité, vérité, paix etlors que les obédiences en acte le message du Pré-tobre 2020 dans les délais des partenaires naturels et(Csci).dialogue. Nous saluons cetteont conscience que la sident Alassane Ouattara, le constitutionnels qui s’im- privilégiés de l’État »Un comité restreint sera mis, a expli- volonté du gouvernementdifférence n’est pas sy-31 décembre dernier, invitant qué Amadou Gon Coulibaly. sur pied. Il servira de cadred’associer la société civilenonyme de belligérance. posent à tous », a précisé le le gouvernement à aller à La désaccoutumance à la chef du gouvernement. La À ses côtés, ïguraient le mi- formel de discussion. Deuxà cette seconde phase du un consensus, le plus large violence fait que la démo-première phase du dialogue nistre d’État Hamed Bakayo- séances sont prévues entredialogue politique. C’est une possible, avec les parties cratie avance. L’absence politique avait eu lieu de jan- ko, les ministres Anne Ouloto, la partie gouvernementale ettrès bonne chose. Il suffit de prenantes du processus élec-de violence a pour consé-vier à juin 2019. Elle avait Sidiki Diakité, Amadou Touré la partie civile. L’ensemblese parler pour éteindre le feu. toral. quence, une meilleure porté sur la recomposition de et la secrétaire d’État Aimée des travaux des comitésNous espérons sortir de ce A 9 mois et 26 jours de la pré-coexistence paciïque des la Commission électorale in- Zebeyoux. Plusieurs organi- restreints sont prévus pourdialogue avec des solutions sidentielle, le gouvernement obédiences et une mise dépendante (Cei). sations ont répondu à l’appel. s’achever, au plus tard, le 30consensuelles largement a toutefois les yeux sur la en intelligence des ex-Et comme lors de la première Notamment, la Plateforme janvier. Suivra une séancepartagées. La paix est à ce montre. périences sur les sujets phase, « une place de choix» pour des élections apaisées, conjointe des deux comitésprix », a commenté, à l’is-« Vous l’aurez compris, la d’importance. est accordée par le gouver- crédibles et équitables en (celui des partis politiques sue des échanges, Abraham contrainte majeure sera as-B. HILI nement aux organisations de Côte d’Ivoire (Peace-CI), la et celui de la société civile). Yaurobat Denis, président du surément celle du calendrier.
Visite de travail dans la région du Gôh Amadou Gon Coulibaly à Oumé et Gagnoa, aujourd’hui et demain madou Gon Couli-cueil dû à son rang. Il est clairde se ressourcer en plon-développement. L’agenda du baly va fouler le solqu’au cours de son message, geant dans la pure tradition Premier ministre prévoit, en d’Oumé aujourd’huiAmadou Gon Coulibaly parle-leafricaine. effet, «lancement des tra-villeAdans le cadre de la vi-sont chers au Chef de l’État ce sera le dimanche 12 jan- gramme prévoit, le samedi 11 11 janvier 2019. Il ra de développement, d’union La seconde étape de la visitevaux d’extension du réseau se rend dans cette et de rassemblement quide travail du Premier ministre,électrique de la ville ».Le pro-site de travail de deux jours et à l’ensemble des Ivoiriens. vier, dans la capitale du Fro- janvier, une rencontre avec qu’il effectue dans la région D’ailleurs, en termes d’action mager, Gagnoa. Comme à les chefs traditionnels et de du Gôh. A Oumé, c’est un de développement communauté de la cité. Onil sera en contact avec écono- Oumé, programme très chargé qui mique et de bien-être social,les populations à travers unannonce, en outre, plusieurs l‘attend. Avec comme point il est prévu l’inauguration d’un meeting qu’il va animer au autres audiences ainsi qu’une majeur, un meeting au stade château d’eau dans le village stade Biaka Boda. Selon le visite à l’archevêché pour de la commune auquel il de Dondi. programme indicatif de la vi- rencontrer l’évêque de la lo-prendra part. Le numéro un du gouverne- site, le ministre Patrick Achi, calité. Figure enïn en bonne Ce rassemblement sera le ment ivoirien rencontrera lasecrétaire général de la Pré- place sur l’agenda d’Amadou lieu tout indiqué pour le chef chefferie traditionnelle de la sidence de la République, Coulibaly, une rencontre avec du gouvernement de faire une localité, avant le meeting au s’adressera également aux la jeunesse de Gagnoa. adresse aux populations qui, stade. Il est question d’écou- populations. Le Premier ministre débute sa visite dans la région du Gôh, selon des sources, sont mobi-MARCEL APPENA ter les têtes couronnées, deAu cours de cette visite à Ga-aujourd’hui, à Oumé. (Ph: Dr) lisées pour lui réserver un ac-ENVOYÉ SPÉCIAL À GAGNOA prendre les conseils d’usage, gnoa, il s’agira également de