Fraternité Matin n°16626 - Du vendredi 22 mai 2020

-

Presse
36 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16626 - Du vendredi 22 mai 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 mai 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo
Signaler un problème

Ascension
Les chrétiens ont
célébré la montée
P. 11Vendredi 22 mai 2020 / N° 16 626 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orange Ci) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € du Christ
PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Présidentielle 2020 / Famoussa Coulibaly, député de Divo:
“Gon Coulibaly
est l’homme
qu’il faut ”
... et Ramadan 2020
Nuit du destin
Le Premier ministre Prières
P. 6fait des dons et hommages
aux populations de l’Iffouau Cheick
Tourisme et loisirsBoikary Fofana
Siandou Fofana prépare Le Bafng prie pour •
la relance des activités le Président Ouattara
P. 18post-Covid-19
PP. 7 à 9et la paix
Lutte contre la Covid-19Politique
Vendredi 22 mai 20202
Développement
Ouattara défi nit les priorités pour l’Afrique
Le Chef de l’État a pris part, mardi, à une table ronde virtuelle de haut niveau du New York forum Institute.
ardi, le Président de millions de francs Cfa, et le africain. Le nouveau
parala République, Alas- Plan de soutien économique, digme, a-t-il assuré, doit être
sane Ouattara, a in- social et humanitaire d’un concentré sur la lutte contre
vité les pays africains montant de 1700 milliards de les inégalités mais aussi sur Mà mettre un accent francs Cfa. Le plan de riposte les études climatiques. Le
particulier sur la santé, l’édu- visait à briser la chaîne de la nouveau paradigme
permetcation et la formation afi n de transmission et à assurer une tra, a-t-il ajouté, à l’Afrique
permettre à la jeunesse afri- prise en charge des malades de mobiliser des ressources
caine d’avoir des emplois et tandis que le plan de soutien fi nancières pour sortir les
pode demeurer sur le continent économique, social et huma- pulations de la pauvreté.
pour contribuer à son déve- nitaire visait à soutenir l’outil Le Président sénégalais,
loppement. C’était lors de la de production, à maintenir Macky Sall a, lui, parlé entre
table ronde virtuelle de haut les emplois, à assurer une autres de la dette africaine.
niveau du New York Forum reprise rapide des activités Il a proposé que soit
trouInstitute. Cette rencontre avait économiques post-crise et à vés des mécanismes plus
pour thème ‘’Pour une Afrique apporter un soutien humani- souples pour ne pas
asrésiliente : quelles voies tra- taire aux populations défavo- phyxier les pays africains. Le
cer ?’’. Elle réunissait outre le risées. New York Forum1 est une
orChef de l’Etat, les Présidents Le Président du Niger, Maha- ganisation américaine dont le
du Sénégal, du Niger, du madou Issoufou, par ailleurs principal objet est
l’organisaKenya et de la Sierra Leone. président en exercice de la tion de «débats autour de la
Respectivement Macky Sall, Conférence des Chefs d’Etat transformation des modèles
Mahamadou Issoufou, Uhuru et de gouvernement de la Ce- économiques existants». Il a
Kenyatta et Julius Maada Bio. deao, a, lui, souhaité un chan- été fondé par Richard Attias
Le Président Ouattara, qui gement de paradigme après (ancien organisateur du
Fointervenait depuis le Palais la pandémie. Il faut, selon lui, rum de Davos et cofondateur
présidentiel, a également une nouvelle gouvernance de la Clinton Global Initiative
Le Président Ouattara a proposé des pistes pour le développement de l’Afrique.plaidé pour un accroissement politique et économique mon- et de la Conférence des Prix
de l’aide publique au déve- maladie dans tout le pays en diale plus démocratique. Il a Nobel, en juin 2010, à New la question de la maladie voir le Plan de riposte contre
loppement et à un nouveau identifi ant les cas suspects, prôné l’intégration politique York.à coronavirus qui frappe le la maladie à coronavirus, d’un
partenariat entre les pays en les testant, en les prenant et économique du continent ÉTIENNE ABOUAmonde entier sans exception. montant de 95 milliards 880
développés et le continent en charge et en faisant suivre Le Président Ouattara a
parafricain. Actualité oblige, les cas contacts. Il a parlé des tagé avec ses pairs la
stratéles Chefs d’Etat présents à deux plans qui ont été mis en gie ivoirienne. Elle consiste Communiqué du procureur
cette table ronde ont évoqué œuvre dans ce cadre, à sa-à éviter la propagation de la
de la République d’AbidjanEnsoa
Le Parquet constate avec regret, depuis nues, publication de fausses
informaplusieurs mois, une recrudescence de tions tendant à faire croire qu’une at-Le concours ouvert, voici les conditions la diffusion de fausses informations sur teinte aux personnes va être commise.
les réseaux sociaux. Lesdits faits sont prévus et punis par
La diffusion de ces informations aussi les articles 151, 153, 161 et 179 du
mensongères que tendancieuses, qui Code Pénal et les articles 11, 32, 60,
ont pour objectif soit de diffamer des 65 et 70 de la loi n0 2013-451 du 19
personnes tant physiques que morales, juin 2013 relative à la lutte contre la
Cysoit de porter atteinte au moral de la bercriminalité. Ils sont passibles d’une
population et à l’ordre public en jetant peine pouvant aller jusqu’à vingt (20)
le discrédit sur les institutions et leur ans. Par ailleurs, YAPO Ebiba
Franfonctionnement, est constitutive d’une çois, alias SEKONGO KONE, alias
infraction pénale. SERGES KOFFI LE DRONE, ayant
Dans le cadre de la poursuite de cette avoué qu’il publiait certaines fausses
infraction, des agents de la Direction de nouvelles dont il n’était pas l’auteur
l’Informatique et des Traces Technolo- mais qu’il recevait de certaines
pergiques (DITT) ont procédé, le jeudi 07 sonnes à cet effet, les investigations
mai 2020, à l’interpellation du nommé sont en cours pour identifi er,
recherYAPO Ebiba François, 36 ans, Ivoirien, cher et interpeller tous ses complices,
domicilié à Yopougon, cyber activiste, en vue de leur faire subir la rigueur de
agissant sur les réseaux sociaux sous la loi pénale
les profi ls de « Serges Koffi Le Drone D’ores et déjà, ces investigations ont
» et « Sékongo Koné ». conduit à l’interpellation du nommé
Cet individu, activement recherché N’Ponon Daïpo Etienne. Ce dernier a
suite à une vingtaine de plaintes à son été inculpé par le juge d’instruction et
encontre, est l’auteur de plusieurs pu- placé sous mandat de dépôt.
blications sur les réseaux sociaux, de Le Procureur de la République invite
De nouveaux sous-offi ciers prendront bientôt leur place au sein des Faci. nouvelles fausses dont l’une des der- à nouveau les administrateurs des
fonières a été un appel sans équivoque rums de discussion à davantage de
vià la destruction du matériel destiné à la gilance et à veiller à ce que les
informae concours d’entrée à tulaire d’un BT ou d’un BEP les candidates).Les épreuves construction du Centre de dépistage de tions publiées par les membres desdits
l’Ecole nationale des en mécanique (générale ou écrites se dérouleront le 13 la Covid 19 à Yopougon BAE, dans la forums, soient conformes à la loi, sous
sous-offi ciers d’active automobile), en électronique juin. Quant aux visites médi- nuit du 05 au 6 avril 2020. peine de poursuite.
(Ensoa) au titre de l’an- (générale, automobile, mo- cales, elles se dérouleront au Une information judiciaire a été ouverte Le Procureur de la République voudrait Lnée 2020 est ouvert, teur) ou en Informatique. mois d’août et les épreuves à son encontre des chefs d’atteinte à encore une fois en appeler à la
modéindique un communiqué de Le postulant doit également sportives en septembre. Pour la défense nationale, troubles à l’ordre ration et à la responsabilité des uns et
l’établissement. avoir une taille minimum de plus de renseignements, ren- public, diffamation et outrage sur les des autres quant à la publication
d’inPour faire acte de candida- 1m70 pour les garçons et dez-vous au bureau concours réseaux sociaux, diffusion de données formations sur les réseaux sociaux.
ture, il faut être de nationalité 1m65 pour les fi lles, il faut à l’Etat-major général des Ar- informatiques frauduleusement
obteivoirienne, être de bonne mo- être physiquement et médi- mées, au Camp Gallieni sis
ralité et être âgé au minimum calement apte et surtout ne au Plateau. Fait à Abidjan le 19 Mai 2020
de 18 ans et au maximum 26 pas être enceinte jusqu’au LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE FRANCK YEO
ans. Le candidat doit être ti- terme de la formation (pour ADOU RICHARD CHRISTOPHE fratmat.infoP olitiqueVendredi 22 mai 2020 3
PAR EL HADJ Recomposition de la Cei, code électoral DJASSI YOUSSOUF SYLLA
« Un pour tous, tous Les ordonnances du Chef de l’État
pour un... »
aix, miséricorde et repos éternel au Cheick Boikary Fo-ratifées en commission fana et à toutes les victimes connues et inconnues de la
Covid-19. Que la terre de leurs ancêtres leur soit légère.
Puisse leur rappel par le Créateur Suprême nous inspirer, La Commission des affaires générales et institutionnelles s’est Pnous fortifer et nous guider vers des lendemains radieux!
Amen ! Tous, nous avons alors besoin de ressourcement mo-réunie, mardi à l’Assemblée nationale. ral et spirituel. Besoin de nous convaincre que rien ne sera plus
comme avant. Et d’accepter que rien ne devrait plus être comme proposées par les partis ou
avant. Surtout quand ces pertes cruelles en vies humaines si pré-groupements politiques de
cieuses et encore mal contenues, viennent allonger le chapelet l’opposition doit passer de 3
traumatisant de tant de sacrifces socio-économiques et religieux à 4 dans la commission
cenauxquels nous avons dû consentir depuis l’apparition de cette trale. Et 7 à 8 dans les
compandémie. A qui la Côte d’Ivoire paye ainsi un si lourd tribut. Et missions locales.
qui ne désespère toujours pas de s’y installer. Le projet de loi portant
raDouloureuse parenthèse en effet que la fermeture des lieux de tifcation de l’ordonnance
culte, de restauration et de divertissement et le ralentissement de n°2020-356 du 8 avril portant
l’activité économique. Qui a atteint son paroxysme avec la ges-révision du code électoral
tion à minima d’évènements religieux marquants. Notamment le était l’autre texte de loi
relaCarême chrétien, le Dimanche des Rameaux, la Pâques, l’As-tive aux élections défendues,
cension, le Ramadan musulman, la Nuit du Destin (Lahilatoul ce jour-là, par les
représenQuadr) et l’Aïd Fitr. A l’image de toutes les cérémonies civiles tants du gouvernement
deet rencontres nationales et internationales. Mesures barrières vant les membres de la Cagi.
oblige. Cela aurait pu prouver à suffsance que la Covid-19 est Le ministre Sidiki Diakité a
inbien un réel problème de santé publique. Qui n’a que faire des diqué que le Président de la
combats d’arrière garde aux objectifs inavoués autres que sa-République s’est vu obligé de
nitaires. Relayés et amplifés par des informations qui relèvent recourir à cette ordonnance
souvent de l’intoxication.parce qu’en raison des
meCeci expliquant cela, point étonnant donc que bien des gens sures sanitaires adoptées,
tardent encore à s’en convaincre. Qui se singularisent ainsi dans la tenue des réunions
parlela violation des mesures barrières. De véritables dangers indivi-mentaires devenait diffciles.
duels et publics ambulants! C’est donc dire que la victoire contre Et surtout dans le souci de
le Coronavirus ou Covid-19 n’est pas pour demain. Et l’adage rendre conforme la date des Les députés de la Cagi, à la majorité des membres présents, ont marqué leur approbation aux qui assure que tant que la marche n’est pas terminée, le ba-élections prochaines aux ordonnances du Président de la République. lancement des bras ne peut cesser, trouve alors tout son sens. dates constitutionnelles. «
D’où la nécessité de revisiter toutes les stratégies de communi-L’ordonnance en question apaisé, a instruit le gouver- lé par leur absence à cette e ministre de l’Adminis- cation grand public. A travers un bilan à mi parcours. Réaliste et vise à adapter la loi n°2000-nement à l’effet de procé- séance. tration du territoire et de rigoureux. 514 du 1er août 2000 portant der à des ajustements de la Le ministre de la Justice et la Décentralisation, Si- En effet, chaque nouveau cas détecté constitue une menace code électoral aux disposi-nouvelle loi sur la Cei et de des Droits de l’homme, San-diki Diakité était, mardi pour tous. Et doit donc tous nous interpeller. Œuvrons alors à ce tions constitutionnelles par permettre l’intégration dans san Kambilé a, lui, soutenu Ldevant les députés de qu’après le confnement et le déconfnement, ces mots et maux la prise en compte des pré-cette commission d’un autre que les partis ou groupe-la Commission des affaires diversement compris et vécus, l’Exécutif n’ait pas à envisager cisions apportées aux dates membre au titre des partis ou ments politiques de l’opposi-générales et institution- un… reconfnement. Cela serait catastrophique. Et signiferait du premier et du second tour groupements politiques de tion ont intérêt à profter de nelles (Cagi). Il présentait à l’annihilation de toutes les politiques, stratégies et mesures mises de l’élection du Président de l’opposition. Il a précisé que cette ordonnance prise par le l’Assemblée nationale, aux en place pour freiner la propagation de ce virus pernicieux. Autant la République ainsi que de cette mesure s’inscrit dans le Chef de l’État pour intégrer la membres de cette commis- dire que c’est maintenant que le plus dur commence. Du reste, l’élection des sénateurs, mais champ de la loi n°2019-1080 Cei, au lieu de s’accrocher à sion, le projet de loi portant l’Histoire de la chasse nous enseigne qu’un animal blessé mais également à l’architecture ad-du 18 décembre 2019 portant une éventuelle décision de ratifcation de l’ordonnance vivant, est encore plus dangereux. Et capable de réactions im-ministrative de Côte d’Ivoire budget de l’État pour l’année la Cour africaine des droits n°2020-306 du 4 mars 2020 prévisibles. Dans le cas d’espèce, l’animal blessé, c’est bien la », a-t-il expliqué. 2020 par laquelle l’Assem- de l’homme et des peuples ( portant ratifcation des ar- Covid-19.Le ministre de l’Administra-blée nationale a autorisé le Cadhp) pour faire plier l’État ticles 5, 15, 16 et 17 de la loi A l’évidence, pour emprunter à la littérature médicale, le virus ne tion du territoire et de la Dé-Président de la République afn de remettre en cause la n° 2019 portant recomposi- se déplace pas. C’est nous qui le déplaçons. Opportuniste à sou-centralisation a, dans cette à prendre par ordonnances, recomposition de la Cei.tion de la commission élec- hait, il s’invite alors dans notre quotidien. Cependant, à travers perspective, rappelé que pendant la gestion 2020, des ‘’ L’opposition fait une inter-torale indépendante (Cei). les mesures barrières, nous pouvons le neutraliser. L’indiscipline, cette ordonnance apporte mesures relevant du domaine prétation tendancieuse de la Le ministre Sidiki Diakité, qui l’ignorance, la négligence ou l’inconscience demeurant ses meil-des innovations majeures. de la loi, pour l’exécution de décision de la Cadhp’’ était épaulé dans sa tâche leures alliées. Le moment est alors venu pour chacun de nous de Celles-ci sont entre autres son programme en matière Pour lui, la nouvelle no-par le ministre de la Justice et prendre toute sa place dans la salutaire riposte à son insidieuse l’institution du parrainage économique et fnancière. menclature de la Cei est le des Droits de l’homme, San- propagation. De se dire non seulement la Covid-19 ne passe-citoyen pour l’élection prési-L’émissaire du gouvernement fruit de discussions avec la san Kambilé, était également ra pas par moi, mais j’ai aussi la responsabilité de protéger les dentielle, le relèvement du ni-répondait ainsi au porte-pa- majeure partie des forma-porteur à l’Hémicycle du pro- autres. Belle résolution pour oser désormais le test de dépistage. veau de cautionnement à 50 role du jour du groupe par- tions politiques et de la socié-jet de loi portant ratifcation Mais encore faut-il pour cela, connaitre les centres dédiés ! Car millions F CFA pour l’élection lementaire Vox Populi, Tra té civile et non une entreprise de l’ordonnance n°2020-356 si les sites abidjanais bénéfcient d’un matraquage médiatique, ce présidentielle, l’abaissement Bi Suy. Celui-ci, dans son cavalière du gouvernement du 8 avril portant révision du n’est encore pas le cas pour le Pays profond. Où seulement peu à 5% du taux de suffrage re-intervention, avait déclaré comme veut le faire croire code électoral. Le ministre de privilégiés peuvent en parler. quis pour le remboursement que le Chef de l’État n’avait l’opposition. A l’en croire, auprès du Président de la Et cela est hautement préjudiciable, au moment même où le dé-du cautionnement. pas compétence à prendre celle-ci fait une interprétation République chargé des re- confnement autorise désormais le retour à leurs bases, des mil-Les députés de la Cagi, une telle ordonnance qui re- tendancieuse de la décision lations avec les institutions, liers d’élèves, étudiants, commerçants, fonctionnaires et autres après les deux textes de loi lève plus du domaine de loi du Cadhp. Il a tenu à prévenir Gilbert Kafana Koné, était exilés involontaires. Vivement donc que les structures de dépis-soumis à leur approbation, qu’en matière économique que dans la mesure où l’État également là pour soutenir tage et de prise en charge soient plus visibles à l’Intérieur du Pays ont aussi adopté le projet de et fnancière. A cet égard, ivoirien a retiré sa déclaration ses deux collègues. ! Afn d’éviter tout effet boomerang dans la propagation du virus. loi organique portant com-Sidiki Diakité s’est justifé en de compétence à cetteour Après plus de 3 heures de A notre avis, c’est d’ailleurs là une des faiblesses de la riposte. position, attributions et fonc-disant qu’un climat apaisé est africaine, toute décision débat, la majorité des dépu- En tout état de cause, occasion idéale pour les organisations de tionnement de la Chambre indispensable à des investis- émanant de cette juridiction tés de la Cagi ont donné leur la Société civile notamment celles de la jeunesse et autres mou-nationale des rois et chefs sements qui impactent for- n’engage plus les autorités accord pour la ratifcation de vements politiques de soutien, de mériter de la Nation. Et prêter traditionnels. Ce texte de loi, cement l’économie du pays. actuelles. « La Côte d’Ivoire ces ordonnances qui ont dé- ainsi main forte aux équipes soignantes souvent débordées. selon Sidiki Diakité, fxe les « Cette mesure contribue à est un État souverain. On ne sormais valeur de loi. Dans la En s’impliquant résolument dans les campagnes de sensibilisa-organes de la Chambre et l’apaisement et à la sérénité peut l’obliger à appliquer une présentation de son exposé tion au respect des mesures barrières. Parce qu’il existe un réel leur composition ainsi que du climat politique et social, décision », a-t-il insisté. de motif, en ce qui concerne besoin à ce niveau. En ville comme au village. Dans les Entre-leurs attributions spécifques. favorables à la bonne dy- Le ministre de l’Administration le projet de loi portant ratif - prises comme dans les Établissements scolaires et universitaires Il a précisé qu’il s’agit de l’As-namique économique de la du territoire et de la Décen-cation de la recomposition de ou tout autre lieu mobilisant du monde. Sans exclusive. Genre semblée du directoire et les Côte d’Ivoire », a-t-il ajouté. tralisation, par la sa suite, a la Cei, le ministre Sidiki Dia- campagne de proximité. Œuvre utile. Devoir citoyen. Que leurs comités régionauxExcepté Vox Populi, les précisé qu’avec l’entrée en vi-kité a déclaré que le Chef de mentors apprécieront très certainement. A moins que… Bonne autres groupes parlemen- gueur de cette ordonnance, l’État, soucieux de la tenue fête à tous, sous la protection divineKANATE MAMADOUtaires de l’opposition ont bril- le nombre des personnalités d’élections dans un climat